Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Index de l'article

Anto, parti travailler un an à LondresAnthony, parti travailler pendant un an à Londres avec des jobs étudiants


Anthony est parti travailler à Londres pendant un an, à 21 ans.

 

Pourquoi es-tu parti travailler à Londres ?


 

Je venais juste de finir mon Dut Tech de commercialisation en formation initiale et j’avais entendu parler de quelques programmes pour partir à l’étranger, le seul problème c’est qu’ils étaient chers et que je n’avais pas le niveau requis en anglais.  L’idée de partir travailler à Londres n'était pas pour tout de suite, je voulais d’abord rester faire une Licence, dans un esprit casanier, mais mes deux amis partis en république Tchèque pour qui l’expérience était incroyable m’ont motivé à partir.


En deuxième année, l’idée me trottait déjà dans la tête. J’ai postulé uniquement à une licence en commerce internationale, où je n’ai pas été pris. Je me suis retrouvé au pied du mur, j’ai vendu ma voiture, et je suis parti à Londres.  Je suis parti exactement le 16 Novembre pour Londres, j’attendais aux derniers moments les désistements des étudiants en Licence, en vain. 

 

Tu t'es préparé avant de partir pour Londres ?


 

Job étudiants à LondresJe m’étais renseigné sur internet pour préparer le projet, et je m’étais fait un budget mensuel sur excel, avec un détail précis pour chaque mois, comprenant les frais exceptionnels du premier mois, (caution du loyer, premier mois). Les entreprises en Angleterre prennent une caution sur ton salaire pour éviter de te former et que tu t’en ailles par la suite.

 

Pour moi, cela correspondait à une semaine de salaire sur les deux premiers mois. Ce n’est pas trop pénalisant, mais j’avais un budget assez restreint alors c'est toujours une mauvaise surprise !

 

Et la recherche de travail à Londres, comment se sont passés les débuts ?


 

Au début, j’ai galéré pour trouver du boulot. J’ai cherché surtout sur internet, il y a énormément d’offres d’emplois disponibles, mais j’ai surtout fait du porte à porte et c’est grâce à ça que j’ai trouvé un job. Au début je logeais dans une auberge de jeunesse, cela m’a permis de me faire des contacts, de rencontrer des gens qui étaient dans la même situation que moi.

 

Au bout de 3 semaines, je n’avais toujours pas trouvé, et cela devenait un peu galère. Une des personnes que j’ai rencontré m’a conseillé les agences d’intérim spécialisées. Je me suis tourné vers une agence spécialisée dans la restauration nommée « Capital People », ils ont été plutôt sympas, ils sont situés dans « Elephant Castle ».


Ils m’ont trouvé un job relativement vite. Ils te font faire une formation de quelques heures pour voir si tu n’es pas manchot et t’expliquent les rêgles de la restauration (placer les couverts sur une table, porter 3 à 4 assiettes en même temps), et tout cela gratuitement. 


J’ai même sympathisé avec une des employés de la boîte d’interim, qui m’avait même proposé de partager son appartement en colocation, que j’ai du refuser parce que je préferais rester dans une auberge de jeunesse, pour le plaisir d’être avec des jeunes et de partager une bonne ambiance.

 

Et par rapport à ton niveau d'anglais, est-ce que cela a été pénalisant dans ta recherche d'emploi ?


 

Au début, je parlais moyennement anglais, et cela m’a plutôt pénalisé. Un conseil à respecter, ne jamais dire que vous cherchez un emploi pour améliorer votre anglais, vous devez parler anglais correctement ou du moins essayer, ils ne veulent pas savoir que vous voulez améliorer en anglais. Lors de l’entretien, pour cacher ses quelques lacunes, ne dire que l’essentiel et écouter surtout. Pratiquer l’écoute active.


Autre conseil, ne donnez pas directement aux employés votre CV, plus de la moitié s’en débarasseront sans que le manager sois au courant. Parce que vous ne leur plaisez pas, ou parce qu'ils souhaitent donner la place à l'une de leur connaissances. Par la suite, mon niveau d'anglais s’est amélioré principalement grâce à mon coloc à partir de début Décembre.


Certains n’hésitent pas à modifier certaines choses sur leur CV pour paraître plus attractif. Ajouter quelques semaines de travail sur une de vos anciennes expériences dans la restauration n’est pas forcément une mauvaise chose …