Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Index de l'article

 

Et par la suite, comment s'est déroulé ton travail à Londres ?


 

Londres pour travailler en tant qu'étudiantLes jobs avec l’intérim ont bien marché car c’est une période de fête, donc c’est pour ça qu’ils avaient de l’offre au niveau des serveurs. Arrivé en Janvier, cela a changé du tout au tout, et je me suis retrouvé avec un tiers des missions que j’avais auparavant. J’ai donc du recommencer la recherche d’emplois, à nouveau du porte à porte, j’ai tenté le quartier français « South Kensighton » et c’est là où j’ai trouvé mon boulot pour tout d’abord un part-time, ce qui complétait les missions de l’agence d’interim. Il m’est arrivé de travailler 14 heures par jour, et j’étais bien content car j’avais pas mal de charges à payer, le loyer en premier. 


Je devais beaucoup voyager dans Londres aussi, heuresement les transports sont nickels mais aussi plutôt chers ! Mais l'avantage c'est que tu peux trouver un moyen de te déplacer à n’importe quelle heure, et à n’importe quel endroit. Il existe néanmoins des abonnements à la semaine. Pour la Zone 1 et 2, cela coutait environ 120 pounds par mois, ou quelque chose comme 25 pounds la semaine. Avec ça tu peux prendre le métro, les bus, quelques bateaux qui traversent la tamise, et le DLR, une sorte de Tramway un peu futuriste qui traverse la City.

 

Et par rapport à ton logement à Londres ?


 

Le prix de la nuit en auberge de jeunesse pour une chambre dépend de l’endroit où elle est située, mais globalement au niveau des services tu as toujours le minimum, le problème étant l’intimité. Il y aussi les gens qui rentrent à 4h du matin bourrés, ceux qui vomissent dans la chambre, qui ronflent, qui … Enfin bref, pas toujours super quand on va travailler le lendemain. Une fois que j’avais fini de voyager d’auberge de jeunesse en auberge de jeunesse, j’ai regardé sur « Gumtree », un site internet, il y a des annonces de jobs, d’appart, un peu de tout en faîte. J’ai envoyé plein de demandes sans succès, puis j’ai posé mon profil sur le site pour que les gens me contactent si mon profil leur plaît. J’ai eu quelques appels, pas forcément très intéressant sinon ils ne chercheraient pas de candidats.

 

Auberge de jeunesse à LondresPuis finalement quelqu’un m’a contacté, pour une offre pas loin du centre près de la « Tower Bridge », j’étais à 10min de la fameuse route des Beatles. Cela avait l’air de me convenir, j’ai rencontré la propriétaire qui était … Témoin de Jehova ! Le loyer était de 560 livres par mois après une super négociation qui m’avait fait gagner 10 pounds, et pour ça je partageais l’appart avec un Sud africain photographe. D’ailleurs un petit conseil, ne pas se mettre en coloc avec d’autres français, sinon autant rester en France.  Avec un salaire minimum de 4.80 livres, tout ton salaire passe dans le loyer, c’est pour ça qu’il faut avoir de l’argent de côté.

 

Deux mois après, j'ai quiité la colocation à contrecoeur car je m’étais attaché à mon flatmate, j’ai trouvé une auberge de jeunesse qui proposait un « Weekly price », au lieu de réserver sans arrêt sur internet, la manageuse m’avait proposé de réserver une place dans une « Weekly room », tant que je restais je payais à la semaine. Je lui ais dis que je comptais rester encore 7 mois, c’était surement pour ça qu’elle m’a fait cette offre. C’était des chambres de 6, et tous le monde restait pour une longue durée.

 

Cela coutait 90 pounds à la semaine, l’avantage c’est que j’avais pas de caution à payer, pas de préavis à donner, pas de ménage à faire, mes draps étaient changés régulièrement, il n’y avait pas de charges, et surtout que mon auberge de jeunesse était à côté de mon boulot, et j’économisais au niveau du transport. J’ai aussi pu ‘m’intégrer au sein des jeunes et du staff de l’auberge de jeunesse, et c’est devenu rapidement une nouvelle famille.

 

Au final, que penses tu de cette année à faires des jobs étudiants à Londres ?


 

Quand je suis revenu en France, j’avais l’impression que plus rien ne me faisait peur. Je me sentais capable de presque tout, après avoir fais des démarches en anglais, rencontrer des gens en anglais, vivre avec des gens en auberge de jeunesse. Je suis beaucoup plus ouvert, j’accorde beaucoup moins d’importance à mon petit confort, tout ce qui me semblait important comme avoir mon intimité, avoir ma chambre, avoir de l’eau bien chaude tout les jours, tout ces petits détails, maintenant j’y pense beaucoup moins, et je peux me contentais de peu pour réaliser mes projets. 

 

J’ai vraiment l’impression d’avoir pris du recul et d’avoir revus ce qui était important ou non et ça m’a donné goût au voyage. J’ai recherché à reprendre mes études à l'étranger, j’ai donc contacté l’université qui m’a proposé de partir avec un partenariat avec une université en Écosse.

 

 

Accompagnement études à l'étranger

Vous recherchez un accompagnement pour vous inscrire au sein d'une université à l'étranger ?

Notre partenaire Study Experience est disponible pour vous aider !

Se faire accompagner par Study Experience

SantéAssuranceTransportVisa

Logement, Assurance, Banque, Cours de langue et plus encore !

Des réductions uniques pour nos utilisateurs. 

Bons plans séjours à l'étranger

consultez notre forum