Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Trouver un logement étudiant en Angleterre : mode d’emploi


 

Vos droits en tant que locataire en Angleterre

 

Vous pensez surement à Londres, mais il existe aussi d’autres villes étudiantes importantes comme Bristol, Oxford, Manchester ou encore Edimbourg.

 

Dans n’importe quelle ville, le logement au Royaume-Uni est le premier et le plus grand défi que vous aurez à relever en tant qu'étudiant étranger. Les types de logement les plus courants sont notamment les student house, ou les dorms, les colocations, et les lodging entre autres.

 

Ce guide a pour but de vous éclairer en profondeur sur les possibilités de logements qui s’offrent à vous, mais également sur le marché actuel.

 

Sommaire

1. La situation du logement étudiant en Angleterre

2. Comment trouver un logement étudiant ?

3. Connaître ses droits en tant que locataire

 

1. La situation du logement étudiant en Angleterre :


 

Est-il facile de trouver un logement pendant vos études sur place ?

 

Vous avez peut-être en tête l’image d’un joli cottage avec un petit jardin. Pourtant, d’après le CIDJ, à « Londres et dans le Sud-Est de l’Angleterre, l'offre est saturée et les loyers sont très élevés.

 

Le Nord de l'Angleterre, l'Écosse, le Pays de Galle et l'Ulster sont moins chers, si vous ne choisissez pas une grande ville ». Le conseil est donc le suivant : essayez de trouver un logement avant de partir.

 

Pour une recherche plus facile et plus de disponibilités, le mieux est d’arriver soit en cours d’année, soit durant l’été, avant le début de la période scolaire. Aux alentours de mai, beaucoup de logements étudiants se libèrent, alors tentez votre chance !

 

Quel est le loyer moyen en Angleterre ?

 

Bien souvent, le prix des loyers pour les appartements est trop élevé pour un seul étudiant. Londres est l’une des capitales les plus chères, et se classe 5ème selon Housing Anywhere. Le tarif d’une chambre par mois tourne généralement aux alentours de 800£ (env. 930€) et peut aller jusqu’à 1,200£ (1400€) dans le centre.

 

En prenant Edimbourg, les prix sont plus décents : entre 680£ (790€) et 1000£ (1160€).

 

Quelle est l’évolution des loyers ces dernières années en Angleterre ?

 

Avec le Brexit, il est très difficile de parler du marché immobilier anglais. Cependant, selon Combien coûte, en 2021, pour s'offrir un 1m2 en ville, cela coûte en moyenne 4 930€. Cela varie entre 2 300€ et 12 500€ selon les périodes de l'année. C’est donc 11% plus cher que le coût pratiqué en France.

 

Bien que cela ne vous concernera sans doute pas si vous louez, il est quand même important de connaître la différence entre un freehold et un leasehold.

 

Cela en dit long sur le marché immobilier anglais. Le freehold peut être dit d’un propriétaire comme en France qui possède donc le terrain et les murs d’une maison.

 

Par contre, le leasehold consiste à acheter les murs de l'appartement ou de la maison, mais vous louez le terrain sur lequel le bâtiment est construit pour une durée déterminée, qui peut aller jusqu'à 99 ans.

 

2. Comment trouver un logement étudiant en Angleterre ?


 

Trouver une chambre étudiante en Angleterre

 

Vous pouvez opter pour l’option « chercher avant d’arriver ». Ainsi, si vous parvenez à tout organiser à temps, vous pourrez vous concentrer pleinement sur vos études qui seront ainsi votre seule préoccupation.

 

Petit conseil, pour faciliter vos recherches sur internet et réduire votre champ des possibles, utilisez les postcodes, codes postaux (exemple : M192EB - M pour Manchester, M19 correspond à une zone délimitée à Manchester, M192EB correspond à une rue précise).

 

Le tableau suivant répertorie les sites internet sur lesquels vous pouvez chercher votre logement idéal :

 

Type de recherche

Où chercher

Pour quel logement ?

Sites sécurisés

Housing Anywhere, Casita et Unicity

Tous!

Sites étudiants et généraux

Student.com qui liste par ville ou université,

Accommodation for students, Roomgo, Netspick

Rightmove, Prime location, Find a flat

Tous

Pour résidences

The Student Housing Company

Nido Student

Unite Student

Chambre étudiante

Agences immobilières

Zoopla qui liste les biens à vendre de nombreuses agences. C’est surtout un biais facile d’accès pour voir les noms des agences par localisation.

Studio principalement

Les groupes étudiants

Sur Facebook, suivant la ville, ou suivant votre université.

Voire même les groupes « Français à Londres ».

Studio et colocation

Le Bon Coin

Gumtree

Studio, colocation et chambre chez l’habitant

Le bouche-à-oreille

Chez les commerçants, à la librairie, dans les magasins sur des affiches

Studio, colocation et chambre chez l’habitant

 

Une colocation :

 

Bien souvent choisie par les étudiants étrangers, c’est un moyen de se faire des amis pour la vie en vivant tous les jours avec eux. Bien entendu, réfléchissez-bien si ce type de logement vous convient, il n’y a pas que des avantages.

 

Pour le loyer, vérifiez bien le prix : « Pppw = per person per week ». Il est en effet commun de payer son loyer par semaine. Votre chambre peut également être furnished ou unfurnished, le plus facile sera sans doute meublée.

 

Un lodging :

 

Basé sur le même principe qu’une colocation, mais vous logez avec, et chez le landlord, le propriétaire.

 

Ainsi, vous partagez avec lui un espace de vie, comme la salle de bains ou la cuisine, vous êtes ce que l'on appelle communément un lodger, locataire.

 

Généralement, vous payez une redevance qui couvre une partie du loyer et les factures. C’est donc plus encadré si on compare à une colocation entre étudiants, vous êtes comme chez l’habitant finalement !

 

Une chambre au sein d’une résidence universitaire ou privée :

 

Dans les résidences universitaires, il n'y a pas forcément assez de places pour tous les étudiants étrangers qui arrivent et, par conséquent, de nombreux dortoirs privés sont construits pour accueillir les autres.

 

Pensez donc à regarder dans les environs de votre université. Ces dortoirs sont bien souvent moins chers que les appartements privés et offrent des conditions similaires à celles des dortoirs universitaires.

 

Un studio ou un appartement :

 

Naturellement, vous devez minimiser autant que possible le coût de la location. Mais n’allez pas jusqu’à sacrifier vos besoins d'un lieu de vie confortable, juste pour économiser un peu d'argent !

 

Vous pouvez donc au moins trouver un appartement meublé, furnished, et vous n’aurez pas besoin d'acheter vos meubles. Le studio est une option financièrement encore plus abordable.

 

Une chambre chez l’habitant, home stay:

 

Les anglais sont plutôt habitués à recevoir des étudiants étrangers qui souhaitent pratiquer l’anglais. Ceci-dit, les relations peuvent simplement être cordiales dans le sens où l’échange culturel est limité.

 

Pour ceux qui hébergent, cela représente surtout un complément d’argent. Vous pouvez parfois avoir le repas inclus, c’est donc une pension, et vous aurez donc plus de chance de partager des moyens conviviaux de cette manière.

 

Où trouver : Host UK

 

Un logement temporaire pour votre arrivée :

 

Etant donnée qu’il peut être difficile de trouver votre logement depuis votre domicile, il est préférable de dresser au moins une liste des sources et des organismes que vous contacterez à votre arrivée en Angleterre.

 

En attendant, vous pouvez toujours vous loger grâce à :

 

 

Une sous-location de chambre ou d’appartement, sublet:

 

Pour être plus clair, la sous-location se produit lorsqu'un locataire (tenant) loue tout, ou une partie de son logement à une autre personne, le subtenant.

 

Demandez bien si le propriétaire (landlord) est au courant de cette sous-location. En effet, si vous êtes un subtenant, vous devez être titulaire d'un bail pour la partie de la propriété que vous louez, c’est votre espace. A la différence du lodger, votre propriétaire ne peut pas entrer dans votre chambre par exemple.

 

3. Connaître ses droits en tant que locataire en Angleterre :


 

Trouver un logement étudiant en Angleterre

 

Où s’informer ?

 

Le site Citizens Advice est une bonne ressource pour trouver toutes les informations concernant vos droits en tant que locataire. Vous pouvez également vous rapprocher du service logement de votre mairie. Le site du gouvernement est une autre possibilité pour les droits plus généraux sur le housing.

 

Sans oublier votre université, elle peut se positionner comme premier interlocuteur à vos questions. Ils sont habitués à recevoir des étudiants étrangers, et possèdent au moins un service international, voire même un dédié au logement !

 

Autrement, vous pouvez retrouver le Code Civil ou l’Housing Act de 2004 pour plus de détails légaux.

 

Les quelques conseils :

 

1. Lisez bien votre contrat ! En effet, la location et la réglementation en Angleterre sont beaucoup moins bien protégées qu’en France. Les contrats sont généralement à durée déterminée (6 ou 12 mois) et renouvelables.

 

2. Si vous êtes passé via une agence, attention, le renouvellement du contrat peut engendrer des frais à payer à cette dernière.

 

3. Si vous effectuez des recherches en ligne, assurez-vous toujours que vous obtenez des informations provenant de sources fiables. Malheureusement, des sites frauduleux peuvent essayer de vous louer une chambre idéale qui n’existe même pas... Faites attention notamment aux virements via Western Union par exemple.

 

4. Pour éviter ces désagréments, avant de louer, vérifiez si le bien est agréé par la municipalité, il doit être homologués. Cela permet de s'assurer que les conditions de sécurité sont bien remplies, pas de ‘surpeuplement’ par exemple. Vérifiez directement via votre municipalité.

 

5. Pensez également à demander les détails du loyer, pour les charges supplémentaires. Si votre logement est plutôt ancien, les systèmes de chauffage sont forcément plus énergivores.

 

Vous pouvez même demander l’Energy Performance Certificate (EPC) qui indique le degré d'efficacité énergétique du bien.

 

6. Il y a également la council tax, taxe d’habitation, qui doit être payée mensuellement. Son montant est variable et varie généralement entre £50 et £140 (60€ à 160€).

 

7. Dernier point, vous avez peut-être accès à des aides. Sous certaines conditions de revenus, vous pouvez peut-être avoir le Housing Benefit (HB) ou rent rebate pour une période déterminée, ou bien le Council Tax Benefit (CTB) destiné aux personnes payant la council tax.

 

Plus d'informations sur le site du Department for Work and Pensions.

 

Comment se défendre en cas de litige ?

 

En espérant que vous n’ayez aucun problème et aucune plainte à dénoncer, le mieux est de toujours s’expliquer avec votre landlord, le propriétaire. Si cela concerne une réparation ou une augmentation de loyer que vous ne comprenez pas, il est toujours mieux de demander. Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez aussi demander des conseils au Conseil Citoyen de votre ville.

 

Par contre, si le fait de parler à votre propriétaire n’avance à rien, 2 étapes sont possibles :

 

  • Déposer une plainte officielle en écrivant une lettre à votre propriétaire qui explique le problème, tout en rappelant vos droits.

  • Si cela ne fonctionne pas, vous pouvez ensuite vous plaindre auprès du Local Council, le conseil municipal.

 

Avant d'entamer une action en justice, un conseiller du Citizen Advice peut vous aider à examiner toutes les possibilités qui s'offrent à vous pour résoudre votre problème.

 

Il peut également vous dire si vous pouvez bénéficier d'une aide pour les frais de justice. Pour plus de renseignement, regardez sur le portail Citizens Advice

 

Accompagnement études à l'étranger

Vous recherchez un accompagnement pour vous inscrire au sein d'une université à l'étranger ?

Notre partenaire Study Experience est disponible pour vous aider !

Se faire accompagner par Study Experience

SantéAssuranceTransportVisa

Logement, Assurance, Banque, Cours de langue et plus encore !

Des réductions uniques pour nos utilisateurs. 

Bons plans séjours à l'étranger

consultez notre forum