Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Comment faire ses études au Canada après le bac ?


 

Après le bac : partir au CanadaNombreux sont les étudiants français à souhaiter partir étudier à l'étranger après le bac, afin de changer complètement d'environnement et de se construire une nouvelle vie suite aux années lycées. Cependant, le Canada n'appartient pas à l'Union Européenne et de ce fait, n'a pas indexé ses diplôme sur le schéma LMD, de plus, impossible de partir avec le programme MICEFA qui permet un échange entre les étudiants d'universités d'Europe et d'Amérique.


Dans ces conditions, est-il possible de partir étudier au Canada après le bac ?

La réponse est oui, bien entendu! Il est possible d'étudier au Canada après le bac. Les requis des différentes universités varient selon leur reconnaissance nationale ou mondiale, mais il est possible de rejoindre une université canadienne sans problème d'équivalence après l'obtention du bac.

 
Quand postuler aux universités canadiennes ?


 

Le calendrier universitaire canadien est relativement proche du calendrier français, néanmoins les dates d’inscription sont différentes, et votre projet nécessitera une préparation préalable importante.


Les dossiers d’inscription doivent être envoyé de Decembre à Février aux universités, avec des délais supplémentaires allant parfois jusqu’à début Avril dans certains cas. La création de votre dossier d’inscription prendra du temps, dans la mesure où de nombreux documents sont à aller chercher auprès de l’administration de votre lycée ou d’autres organismes compétents.

Pour vous aider dans vos démarches, vous pouvez faire appel à des agences spécialisées dans le domaine de l'enseignement supérieur à l'étranger. Nous travaillons notamment avec StudyExperience, une agence accréditée disposant de nombreuses universités partenaires au Canada et accompagnant chaque année plusieurs centaines d'étudiants vers un cursus à l'étranger.

 
Les formalités pour étudier après le bac au Canada:


 

Les universités demandent plusieurs documents officiels retraçant votre parcours dans les études secondaires ainsi que le passage de quelques tests évaluant vos capacités. Des délais sont à prévoir pour l’obtention de l’ensemble des documents requis, n’hésitez donc pas à commencer les formalités dès le mois de Septembre de l’année précédente.


Voici donc les différents documents à joindre à votre dossier :

 

Votre diplôme du Baccalauréat. La plupart des étudiants n’auront pas obtenu leur diplôme lors de l’envoi de leur dossier, n’ayant pas encore terminé leur année de Terminale. Dans ces conditions, les universités envoient une offre « Conditionnal » dans le cas où vous êtes admis, avec pour condition l’obtention du baccalauréat, voir dans certains cas avec des notes minimum dans certaines matières.

 

Vos relevés de notes des deux dernières années. Ils doivent être traduits en anglais et attestés par votre établissement français. Dans le cas où il n’est pas possible de les faire traduire par votre établissement, vous pouvez vous tourner vers un traducteur assermenté.

 

Une lettre de motivation rédigée de votre part en anglais, présentant vos motivations, votre profil, et pourquoi vous souhaitez rejoindre l’université et le programme auquel vous postulez.


Un test de langue de type TOEFL ou IELTS. Un score minimum est généralement demandé, tournant autour de 80 pour le TOEFL et 6.5 pour l’IELTS. Ces tests de langue doivent se préparer au moins quelques semaines à l’avance pour garantir un score suffisant et la compréhension de leur fonctionnement.

 

Deux lettres de recommandations rédigées en anglais de la part de vos enseignants français.

 

Une copie de votre passeport français valide au moins 1 an après votre rentrée au Canada.

Les avantages à étudier au Canada après le bac :


 

Partir étudier au Canada après le bac vous permettra de prendre votre indépendance et de découvrir une nouvelle langue et un nouveau pays. C'est un avantage certain par rapport aux autres étudiants restants en France, et vous permettra de découvrir pendant 3 à 4 ans au minimum la vie étudiante à la canadienne, très américanisée.

 

Si vous souhaitez revenir en France par la suite, les diplômes seront reconnus, notamment si vous souhaitez passer les concours d'écoles d'ingénieurs ou de commerce, très demandés par les étudiants partis étudier à l’international.

Pour les universités, il est conseillé de passer par l’ENIC-Naric pour faire valider votre équivalence avant de postuler aux différents programmes Masters qui vous intéressent.

 

Articles en relation