Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Comment étudier en Nouvelle-Zélande après un Master ?


 

Avec la dévalorisation croissante des diplômes sur le marché de l’emploi, les étudiants cherchent de plus en plus à se différencier en poursuivant des études longues. Que cela soit afin de spécialiser, de rejoindre une formation de prestige ou se tourner vers la recherche, les possibilités ne manquent pas en Nouvelle-Zélande !


Les établissements proposent de plus de nombreuses bourses d’études, notamment aux étudiants chercheurs, diminuant ainsi l’investissement nécessaire pour vos études, déjà inférieur aux autres pays anglo-saxons.

 

Les possibilités en Nouvelle-Zélande après votre Master :


 

MBA en Nouvelle-ZélandeProgramme MBA en Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande possède plusieurs écoles de commerce rattachées aux universités proposant des programmes MBA de qualité, souvent à un coût faible.

Attention cependant, 3 années d’expériences professionnelles sont un minimum pour rejoindre un MBA.

 

Faire un Doctorat en Nouvelle-Zélande

PhD en Nouvelle-Zélande : la recherche avant tout !

Le pays est leader dans plusieurs domaines de recherches, notamment les nouvelles technologies et les biotechnologies.

Les fonds investis sont très importants et offrent de nombreuses opportunités pour les étudiants chercheurs.

 

Un master spécialisé en Nouvelle-ZélandeMaster spécialisé en Nouvelle-Zélande

Un Master spécialisé est un excellent moyen de devenir un expert dans un domaine précis, tout en améliorant sa maîtrise de l’anglais grâce à une formation néo-zélandaise.

Généralement en un an, chaque spécialité possède généralement les mêmes modules quelque soit le pays de formation.

 

 

 

 

 

 

Rejoindre un programme "PhD" équivalent du Doctorat en Nouvelle-Zélande :


 

Faire un PhD en Nouvelle-Zélande

Le « PhD » en Nouvelle-Zélande est l’équivalent anglo-saxon du « Doctorat » français. Il est quasi-exclusivement basé sur la recherche, et ouvre de nombreuses portes pour votre carrière professionnelle.


Alors qu’en France, la plus-value d’un « Doctorat » est difficilement évaluée par les professionnels, ce n’est pas le cas dans le monde anglo-saxon où les chercheurs trouvent de nombreux postes au sein d’organismes de recherches publics ou privés.


Au niveau des universités, les établissements proposant des programmes PhD en Nouvelle-Zélande sont les plus importants du pays, de par le coût inhérent et les investissements nécessaires pour mener des recherches.

 

La structure des « PhD » en Nouvelle-Zélande :


 

Le PhD ou « Doctor of Philisophy » est entièrement basé sur la rédaction d’une thèse de la part de l’étudiant. Cette thèse a pour but de prouver la capacité de l’étudiant à mener des recherches avec succès, et présenter un résultat concret.


L’étudiant doit être capable d’apporter une réelle contribution dans son domaine d’études dans les prochaines années, et pour cela il va acquérir l’ensemble des bases et des connaissances nécessaires pour mener des recherches durant son « PhD ».


Les programmes en Nouvelle-Zélande durent en moyenne de 2 à 5 ans selon l’intensité et l’implication demandée. Néanmoins, la très grande majorité des programmes dureront 3 ans à temps complet avec des recherches menées sous la supervision d’un enseignant-chercheur.L’étudiant doit suivre le cursus pendant les 3 années d’études, même s’il est autorisé à s’absenter pendant de courtes périodes.

 

Certains programmes sont plus orientés vers l’enseignement, alors que d’autres laisseront une certaines libertés à l’étudiant pour mener une activité parallèle.

 

La reconnaissance internationale des « PHD » néo-zélandais :


 

Plusieurs universités en Nouvelle-Zélande apparaissent dans les premières parties des classements mondiaux comme le classement de Shanghai ou du le classement du Times, accordant une grande importance à la recherche menée au sein des établissements.


Les chercheurs issus d’un établissement néo-zélandais sont donc reconnus partout dans le milieu anglo-saxon, souvent plus que leurs équivalents français malheureusement pénalisés par les critères actuels des classements universitaires.


Mais ce qui importe encore plus pour un étudiant chercheur est la qualité des recherches qu’il aura mené durant ses études et les publications qu’il aura réussi à mettre en avant dans les revues scientifiques.

 

Les critères d’éligibilité pour un « PhD » En Nouvelle-Zélande :


 

Rejoindre un Doctorat en Nouvelle-ZélandePlusieurs conditions sont à remplir avant de pouvoir postuler à un programme de recherche « PhD » en Nouvelle-Zélande :

 

1. Avoir obtenu un diplôme de niveau Master afin d’être reconnu comme « University Graduate ». Attention, les Masters à forte composante professionnelle et peu de recherches peuvent être refusés car ils ne correspondent pas aux attentes des universités.

 

2. Avoir obtenu un diplôme de niveau Licence / Bachelor avec une composante recherche le cas échéant. Cela peut contrebalancer l’absence de modules dédiés à la recherche durant votre programme Master.

 

3. Un descriptif des différentes expériences préalables liées à la recherche. Il n’est pas obligatoire de fournir ces anciens travaux de recherches, mais cela peut clairement vous avantager lors du processus d’admission.

 

4. Le score obtenu à l’un des tests de langue d'anglais afin d’attester de votre niveau. Les deux tests les plus reconnus sont le TOEFL et l’IELTS, avec un score minimum de 90 à 100 au premier et de 6.5 à 7.5 au second.

 

La procédure d’admission à un « PhD » :


 

Une fois votre dossier d’inscription terminé, plusieurs points restent à clarifier avant de postuler aux sein des universités.

 

Vous devez définir votre domaine de recherche ainsi que les sujets potentiels pour votre thèse. La meilleure solution pour vous aiguiller et de vous rendre sur le portail internet des départements de recherches de chaque établissement.


Une fois votre domaine de recherche défini ainsi que les différentes idées de thèse, vous devez les soumettre en ligne. Une fois votre candidature acceptée, un enseignant-chercheur sera sélectionné pour vous superviser.

 

Le coût d’un « PhD » en Nouvelle-Zélande :


 

Le coût d’un « PhD » est difficile à évaluer dans la mesure où de nombreuses bourses d’études sont accessibles au niveau des établissements voir au niveau national en Nouvelle-Zélande. Ainsi, une partie voir la totalité des frais d’inscriptions sont souvent financés par une aide extérieur alors que l’étudiant est indemnisé tout au long de sa formation.


Comptez entre 4000 et 6000 euros par an pour un « PhD » avant l’obtention d’aides au financement. Ce montant peut néanmoins varier selon les domaines de recherche ainsi que l’université d’accueil.

 

Comment étudier en Nouvelle-Zélande après un Licence ?


 

Étudier en Nouvelle-Zélande après une Licence Le choix d’un Master effectué au sein d’un pays anglo-saxon est de plus en plus populaire auprès des étudiants français, et dans ce projet, la Nouvelle-Zélande a son mot à dire.


Le pays propose de nombreux avantages pour les étudiants souhaitant rejoindre un « Master Degree » sur place, à commencer par une équivalence facilitée avec les diplômes français, des frais d’inscriptions inférieurs aux autres pays anglo-saxon et un environnement et une qualité de vie unique.

 

Les requis d’admission pour partir après une Licence :


 

Les étudiants ayant validé leur Licence doivent s’inscrire au sein d’un programme Master en deux ans. Quand à ceux ayant déjà validé un Master 1, il est possible de rejoindre directement un programme Master en un an.

 

Afin de vous inscrire au sein d’un ou de plusieurs établissements, il est nécessaire de vous rendre sur le portail de chaque université ayant retenu votre attention. Il est aujourd’hui possible de s’inscrire en ligne dans la très grande majorité des cas, et votre dossier devra comprendre les documents suivants :

 

1. Votre diplôme de Licence ou Bachelor avec les différents modules étudiés. Il peut vous être demandé d’envoyer un syllabus pour plusieurs de vos modules avec d’expliquer clairement en quoi le programme consistait et quels sont vos acquis. L’ensemble de ces documents doit être envoyé en anglais, vous devrez donc vous tourner vers l’administration de votre établissement pour les obtenir.

 

2. Vos résultats obtenus pendant l’ensemble de vos études supérieures, traduits eux aussi en anglais et authentifiés avec le tampon de l’établissement. Dans le cas où vous ne pouvez pas les obtenir en anglais via votre établissement, il est possible de les faire traduire par un traducteur assermenté.


3. Une preuve que vous avez un niveau d’anglais suffisant pour suivre une formation dispensée entièrement en anglais. Vous devrez passer au choix le test du TOEFL ou de l’IELTS pour valider votre niveau de langue.

Un score compris entre 85 et 90 est un minimum au TOEFL alors qu’une moyenne de 6.5 à 7.0 à l’IELTS ne sera pas de trop. Attention, certains établissements demandent des scores minimums dans certaines sous épreuves des tests, avec par exemple un minimum de 22 sur 30 à la partie expression écrite du TOEFL.

 

4. Le formulaire d’inscription dûment complété, à télécharger sur le portail de l’établissement.

 

5. Les frais de dossier liés à l’envoi et au traitement de votre candidature. D’une moyenne de 40 euros, ils sont à joindre sous forme de chèque ou par paiement direct par carte bancaire lors de la validation de votre inscription en ligne.

 

6. Une photocopie de votre passeport valide pendant toute la durée de l’année d’études prévue.

 

Quand postuler à un « Master Degree » après une Licence ?


 

Comment faire pour étudier en Nouvelle-Zélande après une Licence ?Une des nombreuses spécificités de la Nouvelle-Zélande est son calendrier universitaire, complètement différent du calendrier français. Ainsi, les cours commencent en Février pour se terminer vers la fin Juin pour le 1er Semestre, alors que le second commence dès le mois de Juillet et se termine en Novembre.

Si vous terminez votre programme de Licence en Juin, vous vous retrouvez donc avec 7 à 8 mois devant vous. Est-ce réellement un problème ? Non, c’est une bénédiction !

 

Non seulement cela vous permet d’avoir du temps à consacré à vos inscriptions en Nouvelle-Zélande, ainsi qu'à vous préparer aux tests de langue et à obtenir les différents documents nécessaires, mais en plus vous pouvez mener d’autres projets qui vous tiennent à cœur.

 

Pour votre inscription, les dates limites varient d’un établissement à l’autre, mais il est conseillé de contacter les établissements dès le mois d’Avril pour en savoir plus. Envoyez vos dossiers avant le mois de Juillet afin de vous assurer d’être dans les temps et de recevoir une réponse plus tôt dans l’année.

 

Profitez aussi de cette période pour rejoindre un stage ou un CDD afin d’acquérir de l’expérience professionnelle ou vous permettre de financer plus facilement vos études à venir. Vous pouvez aussi rejoindre un programme Pré-Master en Nouvelle-Zélande ou dans un autre pays anglo-saxon afin d’améliorer votre niveau de langue et vous préparer à ce qui vous attend.

 

Les différences entre les calendriers universitaires français et néo-zélandais vous offre un semestre de répit, utilisez-le à bon escient !

 

Rejoindre un programme "Master Degree" en Nouvelle-Zélande :


 

Faire un Master en Nouvelle-ZélandeDe nombreux étudiants français attendent la fin de leur premier cycle universitaire afin de partir étudier à l’étranger. C’est notamment une excellente période pour se spécialiser au sein d’un programme Master dans la mesure où l’ensemble des connaissances et enseignements se rejoignent quelque soit le pays d’accueil.

 

La Nouvelle-Zélande propose un nombre important de programmes Masters dans plus de 15 universités reconnues mondialement, et calquées sur le modèle anglo-saxon. Ils permettent aux étudiants de spécialiser en un ou deux ans en lien avec leur domaine d’études antérieur.

 

La structure des programmes Master en Nouvelle-Zélande :


 

Les « Master Degree » en Nouvelle-Zélande s’effectuent en un ou deux ans selon votre parcours antérieur. Ainsi, si vous êtes titulaire d’une Licence, il vous sera demandé de poursuivre un programme en deux ans, alors que les titulaires de Master 1 pourront rentrer directement dans un programme en un an.


Cette particularité s’explique par le fonctionnement du système néo-zélandais. Ainsi, les étudiants de premier cycle peuvent au choix faire un « Bachelor Degree » en 3 ans, ou rajouter une année supplémentaire pour obtenir un « Bachelor of Honor ». Ces étudiants ayant donc déjà suivi 4 ans d’études supérieures rejoignent les programmes Master en 1 an, alors que les autres doivent se concentrer sur les programmes en deux ans.


Quand aux étudiants ayant déjà obtenu un diplôme au sein d’un pays anglo-saxon, le fonctionnement est similaire. Si c’est un Bachelor en 3 ans comme en Angleterre, vous devez suivre un Master en deux ans. Si c’est un Bachelor en 4 ans comme aux USA ou en Écosse, vous pourrez poursuivre sur un Master en un an.

 

Au niveau des cours, le programme s’articule autour de différents modules d’enseignement apportant les connaissances théoriques du domaine choisi ainsi qu’une thèse à préparer durant toute l’année. Les différents cours vous donneront les outils pour comprendre et mettre en place une thèse, et ce sera à vous de tout mettre en œuvre pour rendre un excellent rapport.

 

La reconnaissance des Masters néo-zélandais :


 

Comment faire un Master en Nouvelle-Zélande ?Les études supérieures néo-zélandaises seront reconnues partout dans le monde, le pays étant un leader dans le domaine de la recherche et de l’enseignement. Les 8 universités présentes dans le pays sont tous financées et accréditées par le gouvernement et disposent de moyens conséquents.


La dimension « recherches » souvent très importante au sein des programmes de formation assurent une bonne reconnaissance auprès des entreprises anglo-saxonnes accordant plus de consdération à ce critère, certainement plus que les diplômes français.

 

Le coût d’un « Master Degree » en Nouvelle-Zélande :


 

Les programmes Masters peuvent paraître particulièrement coûteux aux étudiants français, et pourtant ils font partie des moins chers parmi les pays anglo-saxons. Ils représentent un investissement réel mais offrent en échange des conditions d’études bien supérieures à la plupart des établissements français. 


Quand à la reconnaissance du diplôme, il vous sera plus facile par la suite de travailler au sein d’un pays anglais qu’avec un Master francophone.


Il faut compter en moyenne 15 000 euros par an pour rejoindre un programme Master en Nouvelle-Zélande, auxquels s’ajoutent les frais et dépenses sur place.

 Si vous souhaitez faire un Master en Nouvelle-Zélande, n'hésitez pas à prendre contact avec notre agence partenaire Study Experience !

Comment étudier en Nouvelle-Zélande après le bac ?


 

Étudier en Nouvelle-Zélande après le bacLa Nouvelle-Zélande est une des destinations d’études les moins connues des français, du moins pour les pays anglo-saxons, alors qu’elle propose un enseignement supérieur de qualité à un coût moins important que ses confrères anglais.


Les étudiants souhaitant étudier en Nouvelle-Zélande après le bac doivent s’orienter vers un « Bachelor Degree », programme en 3 ans équivalent de notre Licence est entièrement enseigné en anglais.

Les requis d’admission pour partir après le bac :


 

Les étudiants souhaitant rejoindre un programme « Bachelor Degree » après le bac doivent soumettre les documents suivants aux établissements via le portail internet ou par courrier :

 

Une copie attestée par votre lycée de vos résultats en première et terminale, ainsi que les résultats obtenus au baccalauréat français. Généralement, ces copies vous sont demandées en anglais avec le tampon de votre établissement. Il vous faut donc vous tourner vers l’administration de votre lycée pour les obtenir.

 

1. Un test de langue afin de prouver votre capacité à suivre une formation dispensée en anglais. Le TOEFL et l’IELTS sont les deux examens les plus demandés, avec un score minimum de 85 au TOEFL et de 6.5 à l’IELTS.

 

2. Le formulaire de candidature à télécharger sur le site de chaque université correctement rempli et signé.

 

3. Une photocopie de votre passeport français ou autres nationalités.

 

4. Une attestation médicale de votre état de santé, déterminant si vous êtes apte ou non à poursuivre un cursus en Nouvelle-Zélande.

 

N’hésitez pas à contacter par mail ou par téléphone le service des inscriptions des établissements auxquels vous souhaitez postuler si vous avez des questions. Ils sont généralement très ouverts et comprennent parfaitement que vous n’ayez pas un excellent niveau d’anglais.

Si vous souhaitez obtenir un soutien dans la création de votre dossier, nous vous conseillons de prendre contact avec notre agence partenaire Study Experience. 

 

Quand postuler à un « Bachelor Degree » en Nouvelle-Zélande ?


 

Comment étudier en Nouvelle-Zélande après le bac ?Les lycéens postulant à une formation en Nouvelle-Zélande risquent d’être surpris, le calendrier universitaire n’est absolument pas le même qu’en France !


Ainsi, l’année universitaire commence en Février et se termine généralement vers le début du mois de Novembre. Mais cette légère différence est plus à prendre comme un avantage qu’un inconvénient, tant cela peut faciliter les démarches pour vous.


En effet, si il est conseillé de commencer les démarches avant l’obtention des résultats du bac afin de se garantir une place au sein d’une des universités du pays, les quelques mois restants peuvent vous permettre de préparer votre départ comme vous le souhaitez.


Il vous est donc possible pendant ce semestre libre de rejoindre un programme « pré-universitaire » en Nouvelle-Zélande ou un autre pays anglo-saxon afin de vous préparer à vos études supérieures, et améliorer votre niveau de langue.

 

Cette période peut aussi vous permettre d’acquérir de l’expérience professionnelle via un job étudiant, tout en vous aidant à financer votre programme par la suite.

 

Rejoindre un "Bachelor's Degree" en Nouvelle-Zélande :


 

Rejoindre un Bachelor en Nouvelle-ZélandeLa Nouvelle-Zélande est la destination la plus exotique pour un étudiant souhaitant rejoindre un pays anglo-saxon. Elle propose des programmes de qualité au sein de la douzaine d’universités présentes sur le territoire, à des coûts plus abordables que l’Australie ou les USA.


Chaque année, plusieurs centaines d’étudiants français partent en Nouvelle-Zélande rejoindre un programme « Bachelor », que cela soit en première année ou directement en troisième année après un diplôme en deux ans.


Regardons donc de plus près en quoi consiste le « Bachelor Degree » en Nouvelle-Zélande.

 

La structure des « Bachelors Degree » néo-zélandais :


 

Le Bachelor représente le premier diplôme accessible à l’université en Nouvelle-Zélande pour les étudiants ayant terminé les études secondaires. Contrairement à certains pays comme les USA où il s’obtient en 4 ans, les formations de type Bachelor en Nouvelle-Zélande se déroulent en 3 ans.


En revanche, les étudiants ont le choix de continuer pour une année supplémentaire afin d’obtenir un « Bachelor of Honor ».Cette année supplémentaire permet d’ajouter une dimension recherches à votre formation, avec la rédaction d’un mémoire tout au long de l’année.


Dès la première année, les étudiants choisissent leurs modules majeurs et mineurs avec la possibilité de changer en cours de programme durant les premiers semestres. Vous devez donc dès le départ déterminer quelles seront vos spécialisations, sans commencer par des cours généraux communs à tous.


Des diplômes intermédiaires sont accessibles à ceux ne validant pas entièrement le cursus, par manque de moyens ou de résultats. Ainsi, deux semestres validés vous donneront droit à un « Certificate of … » alors que quatre semestres validés vous vaudront un « Diploma of… ».


L’intérêt de ce genre de diplôme est de permettre aux étudiants de reprendre leurs études plus tard là où il les ont quitté, et de valider les connaissances déjà obtenues auprès des employeurs.

 

Les spécialisations pour un « Bachelor Degree » :


 

Un Bachelor en Nouvelle-ZélandeLes universités néo-zélandaises proposent de nombreuses spécialisations couvrant l’ensemble des domaines d’activités professionnels.

 

On retrouve notamment l’ensemble des spécialisations accessibles en France (Économie, Gestion, Psychologie…) mais aussi quelques domaines réservés chez nous aux grandes écoles ou les écoles spécialisées comme l’Ingénierie, l’Architecture ou encore les arts pratiques.

 

Les diplômes sont reconnus partout dans le monde, y compris en France, et permettent aujourd’hui sans difficultés d’obtenir une équivalence afin de poursuivre ses études en programme Master.

 

Le coût d’un programme Bachelor en Nouvelle-Zélande :


 

Les études supérieures en Nouvelle-Zélande sont calquées sur le modèle anglo-saxon et représentent donc un investissement important bien qu’inférieur aux USA ou à l’Australie.


Les frais peuvent varier de manière conséquente d’une spécialisation à l’autre, les domaines scientifiques étant généralement plus coûteux que les domaines liés aux sciences économiques et sociales.


Le coût moyen d’un Bachelor en Nouvelle-Zélande se situe aux alentours de 10 000 euros par an en 2012. 

Si vous souhaitez vous inscrire à un Bachelor's Degree en Nouvelle-Zélande, n'hésitez pas à contacter notre agence partenaire Study Experience. Spécialisée dans l'accompagnement des étudiants vers un cursus à l'étranger, elle vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté pour partir !

 

Faire un MBA en Nouvelle-Zélande :


 

MBA en Nouvelle-ZélandeLes programmes MBA sont un excellent moyen de progresser dans sa carrière professionnelle mais ils représentent parfois un coût trop important. Certains pays proposent néanmoins des programmes plus abordables que les USA ou l’Angleterre, et c’est notamment le cas de la Nouvelle-Zélande qui attirent de nombreux étudiants internationaux pour ses programmes de qualité, moins chers que la moyenne.


Il existe 6 établissements au total proposent des programmes MBA en Nouvelle-Zélande, chacun proposant un type de programme bien précis. A vous de choisir lequel vous convient ! N’hésitez pas non plus à prendre en compte la réputation de chacun, notamment grâce aux classements internationaux.

 

Les universités proposant un programme MBA en Nouvelle-Zélande :


 

Six universités sur les neuf présentes dans le pays proposent un ou plusieurs programmes MBA aux étudiants internationaux. On retrouve :

 

  • University of Auckland
  • Victoria University of Wellington
  • Massey University
  • University of Canterbury
  • University of Otago
  • University of Waikato

 

La plupart des universités en Nouvelle-Zélande préfèrent se focaliser sur un ou deux types de programmes MBA en particulier. Ainsi, l’université d’Auckland propose un programme « Full-Time » en 24 mois, alors que les universités de Victoria et de Otago proposent ce même programme en 16 mois. Les trois dernières universités ont-elles choisi de proposer un programme en seulement 12 mois.

 

Les dates clés pour postuler à un MBA en Nouvelle-Zélande :


 

La majorité des universités Néo-Zélandaises proposent un système d’inscription en ligne pour leurs programmes MBA. Il est conseillé de s’y prendre au moins 9 à 12 mois à l’avance afin de s’assurer que toutes les démarches soient effectuées dans les meilleures conditions.

Les universités sont relativement flexibles avec les candidats aux programmes MBA, mais il est néanmoins conseillé d'envoyer votre dossier complet dès le départ, avec l'ensemble des tests déjà passés.

 

Le coût d’inscription à un programme MBA :


 

Le nombre d’établissements proposent des programmes MBA en Nouvelle-Zélande étant relativement faible, il est facile de comparer le coût selon l’institution et le programme auquel vous postulez.

 

  • Victoria University of Wellington- NZ $ 31,000
  • Massey University - NZ $ 19 000
  • University of Canterbury- NZ $ 40 000
  • University of Otago - NZ $ 26 000
  • University of Waikato - NZ $ 28 000
  • University of Auckland - NZ$ 32 000

 
Pour en savoir plus, retrouvez l'intégralité de notre dossier sur les MBA à l'étranger !

Les frais d’inscription aux universités en Nouvelle-Zélande :


 

Les frais d'inscriptions aux universités en Nouvelle-ZélandeLa Nouvelle-Zélande est un pays anglo-saxon adhérant au système universitaire anglo-saxon, ce qui signifie que les frais d’inscriptions dans les universités du pays peuvent paraître particulièrement élevés pour les étudiants français.

 

Les étudiants internationaux ne payant pas les mêmes frais d’inscriptions que les étudiants néo-zélandais, il s’avère qu’effectivement étudier en Nouvelle-Zélande peut être un peu plus cher que prévu …

 

Les frais d’inscription aux universités, un investissement conséquent ?


 

Une année d’études en Nouvelle-Zélande au niveau Undergraduate coûte en moyenne entre 18 000 et 25 000 dollars NZD, soit près de 10 000 à 14 500 euros à l’année, sans compter le coût de la vie sur place ainsi que le coût pour le transport jusqu’en Nouvelle-Zélande. Les frais d’inscriptions peuvent monter jusqu’à  40 000 dollars néo-zélandais par an, soit près de 25 000 euros pour les programmes Postgraduate.

 

Cela représente un investissement conséquent mais largement rentable dans la mesure où vous les études en Nouvelle-Zélande vous permettront d’obtenir un diplôme anglo-saxon ainsi qu’un excellent niveau d’anglais.

 

De plus, de nombreuses bourses sont disponibles dans chaque université, et permettent aux bons étudiants de bénéficier d’une couverture partielle ou complète de leurs frais d’inscription.

 

Les frais d’inscriptions en Nouvelle-Zélande, quand et comment payer ?


 

Frais d'inscription en Nouvelle-ZélandeLes frais d’inscriptions peuvent être payés de différentes manières, et doivent être payés avant votre demande de visa étudiant, apportant ainsi la preuve que vous avez les moyens d’étudier à l’université.

 

Si vous êtes passés par une agence de placement universitaire comme Study Experience, il est possible de payer via cette agence. Il est aussi possible de payer par virement bancaire, mais attention  aux frais supplémentaires que cela implique, la banque étant située à l’étranger et le montant particulièrement important. Vous pouvez aussi simplement payer par carte de crédit, en fournissant vos coordonnés bancaires lors de l’inscription, le prélèvement n’étant fait que si votre place au sein de l’université est confirmée.

 

Une fois vos frais d’inscriptions payés, il ne vous reste plus qu’à faire votre demande de visa étudiant. Dans le cas où celles-ci devait être refusée par la suite, vous serez rembourser de la totalité ou de la quasi-totalité du montant que vous avez versé à l’université. Plus vous faîtes votre demande de visa tôt, plus vous avez de chances qu’en cas de problème vous bénéficiez d’un remboursement total !

 

L’année universitaire en Nouvelle-Zélande, les informations importantes :


 

L'année universitaire en Nouvelle-ZélandeIl est évidemment bien meilleur pour vous de commencer les démarches pour s’inscrire aux universités en Nouvelle-Zélande le plus tôt possible, et le calendrier universitaire en Nouvelle-Zélande a donc toutes les chances de vous être utile !

 

Les dates en Nouvelle-Zélande sont comme pour l’Australie réellement différentes de la France, attention donc à ne pas vous y prendre trop tard !

 

Les dates importantes dans l’année universitaire en Nouvelle-Zélande :


 

Chaque université possède son propre emploi du temps, les dates peuvent donc varier à quelques jours près, mais globalement, la rentrée universitaire en Nouvelle-Zélande se fait au mois de Février pour se terminer à la fin du mois d’Octobre. Ce qui en fait une année universitaire complètement différente de la France !

 

Les semestres sont généralement divisés en douze semaines, suivies d’un break de deux semaines servant de période de révisions et d’examens,  avant de bénéficier d’un break de 6 semaines avant la reprise du deuxième semestre jusqu’en Octobre.

Attention, si les cours s’arrêtent pendant ces périodes, la charge de travail n’est pas forcément diminuée, et ces périodes servent souvent de périodes de révisions ou de recherches pour préparer des travaux de groupe ou des dossiers plus élaborés.

 

Les cours et examens en Nouvelle-Zélande :


 

Année universitaire et rentrée en NZChaque nouveau semestre commence souvent avec une semaine d’intégration pour les nouveaux étudiants, qu’ils soient locaux ou internationaux. Il est d’ailleurs possible de commencer les cours en Juillet, tout dépend des formations, des universités, et des conditions d’arrivée de l’étudiant.

 

La plupart des modules de cours durent sur toute l’année, mais il arrive que certaines matières ne soient enseignées que sur un seul semestre, souvent les modules « optionnelles » qui permettent de s’écarter un peu du domaine principal du diplôme ou alors en approfondir certains points spécifiques ou sujets connexes.

Les examens se déroulent à la fin de chaque semaine en semaine 12 ou plus, et peuvent se dérouler pendant les samedis, ce qui peut paraître étonnant pour un étudiant français habitué des weekends complets.

 

Pour finir, si les vacances sont de Novembre à Février, il est possible de participer à des programmes spéciaux ou « Summer school » qui vous permettent soit d’obtenir votre diplôme plus rapidement, soit d’approfondir d’autres modules.

 

Les possibilités ne manquent pas !  Pour en savoir plus sur comment s’inscrire dans une université en Nouvelle-Zélande, rendez-vous sur « Les formalités » ou encore « Les placements universitaires ».

 

Un visa étudiant en Nouvelle-ZélandeUn visa étudiant en Nouvelle-Zélande


 

La Nouvelle-Zélande se rapproche beaucoup de l’Australie au niveau du système universitaire, et les démarches afin d’obtenir un visa étudiant sont similaires. Attention, en dessous de 3 mois de séjour, il n’est pas nécessaire de faire les démarches pour obtenir un visa étudiant pour les étudiants français.

 

Le visa étudiant, être accepté dans une université néo-zélandaise :



La première des conditions pour obtenir un visa étudiant en Nouvelle-Zélande et d’avoir postulé et avoir reçu une lettre d’admission de la part d’une université sur place. Une fois les formalités pour étudier en Nouvelle-Zélande effectué, vous recevrez une réponse de l’université positive ou non. Dans le cas où celle-ci est positive, il vous sera demandé de payer une partie voir l’ensemble des frais d’inscriptions à l’université afin de valider votre inscription à l’université, et ainsi pouvoir commencer votre démarche de visa.

 

Les démarches pour l’obtention du visa :



Une fois la lettre d’admission reçue, vous devez remplir un dossier afin de demander un « Student Visa ». Très souvent, vous serez assistés dans vos démarches par l’université qui vous enverra tous les documents nécessaires et vous guidera au fur et à mesure.


En plus d’un formulaire fourni par l’université ainsi que la lettre d’admission, il vous sera demandé une photo d’identité, un forfait de 130 euros non remboursable, ainsi qu’une preuve que vous avez les moyens de financer votre projet d’études sur place sans travailler.
Cette preuve peut se trouver auprès de votre banquier, qui vous signera un document officiel attestant de votre capacité à subvenir à vos besoins.



Les démarches prennent en moyenne deux semaines à un mois, et ne sont pas à prendre à la légère dans la mesure ou sans visa étudiant, vous ne rentrerez pas en Nouvelle-Zélande !

 

Les diplômes universitaires en Nouvelle-Zélande :Les diplômes universitaires en Nouvelle-Zélande



La Nouvelle-Zélande a adopté le système de diplômes anglo-saxon, plus précisément le système australien. Ainsi, il se répartit sur trois niveaux : Bachelor’s Degree – Master’s degree – Doctora’s degree.
A cela s’ajoute les formations professionnelles, ainsi que les diplômes intermédiaires.

 

Diplôme de niveau bac+3 : le Bachelor’s degree



Le Bachelor Degree est l’équivalent de notre Licence, et représente le premier cycle universitaire. Il s’obtient normalement en 3 ans, bien qu’il soit possible de faire une quatrième année pour obtenir un « Bachelor Degree with Honours ».

 

Cette quatrième année ajoute un semestre d’études évalué par des examens, puis un second semestre dédié à la rédaction d’un mémoire de recherche sur un sujet de votre choix.
Lors de votre formation, vous pouvez recevoir un « Certificate (1 an) » ou un « Diploma (2 ans) » pour valider vos acquis si jamais vous quittez l’université avant l’obtention de votre Bachelor Degree. Ils permettent par la suite la poursuite d’études dans un domaine similaire ou avec une connexité importante.

 

Diplôme de niveau Bac + 5 : le Master’s degree



Le Master Degree s’obtient après deux ans d’études suite à Bachelor ou un an d’études suite à un Bachelor of Honor. C’est très souvent un moyen de se spécialiser dans un domaine professionnel, ou de commencer à faire de la recherche via les « Masters of Research ».
Ils sont très valorisés sur le marché de l’emploi, mais la plupart des formations de ce type coûtent assez chères.

 

Diplôme de recherche : le Doctorate’s Degree



Les différents diplômes néo-zélandaisLe Doctorate Degree prépare les étudiants à devenir de futur chercheur à l’université. Pendant près de 3 ans, l’étudiant prépare une thèse sur un sujet de son choix dans le domaine étudié, et travaille en tant que professeur assistant au sein de l’université.
Les étudiants sont donc rémunérés durant la formation, ce qui facilite la poursuite d’études.

 

Pour en savoir plus afin d'étudier en Nouvelle-Zélande !

 

Les établissements de l’enseignement supérieur en Nouvelle-Zélande :



Les établissements universitaires en Nouvelle-ZélandeIls existent trois types d’établissements dans l’enseignement supérieur en Nouvelle-Zélande, chacun ayant une vocation qui lui est propre.


Les universités, au nombre de 8, sont des établissements reposant sur le modèle anglo-saxon, et qui propose des formations théoriques ainsi que de la recherche.


Les instituts technologiques et polytechniques représentent une vingtaine d’établissements et ont pour but de former les étudiants avec une majorité de pratique afin de les spécialiser dans un domaine professionnel plus ciblé.


Les établissements privés de formations sont plus de 800 et ont pour vocation de former des étudiants à tous les types de métiers du commerce, de la restauration, de l’hôtellerie, du design … Il prépare à des carrières dans des domaines très précis.

 

Les universités en Nouvelle-Zélande :



Les universités en Nouvelle-Zélande sont au nombre de huit et concentrent toute la recherche du pays. Elles sont basées dans les principales villes du pays : Wellington, Auckland, Christchurch, Dunedin et Hamilton.


La Nouvelle-Zélande est un pays avant-gardiste dans de nombreux domaines de recherche, à commencer par les biotechnologies et nanotechnologies. Les universités disposent de moyens importants, les diplômes sont reconnus facilement à l’international grâce à un enseignement de bonne qualité et les évolutions sont nombreuses chaque année, pour placer un peu plus à chaque fois l’éducation supérieure sur le plan international.


Les étudiants internationaux sont nombreux à venir étudier en Nouvelle-Zélande, bien que la majorité provienne d’Asie et d’Amérique du Nord, et non d’Europe.

 

Les instituts technologiques et polytechniques en Nouvelle-Zélande :


 

Les instituts technologiques préparent à des formations plus tournées vers le milieu professionnel, bien qu’il soit possible de poursuivre ses études à l’université par la suite.


Les formations concernent tous les niveaux d’études, du niveau bac au doctorat avec quelques formations liées à la recherche.     C’est une alternative aux études à l’université, souvent jugées trop théoriques.

 

Les établissements privés de formations en Nouvelle-Zélande



Etablissments études supérieures nouvelle-ZélandeLes établissements privés sont en très grande majorité tournés vers les formations dans un domaine précis afin de préparer à des postes plus ou moins qualifiés.


Si vous souhaitez travailler dans la restauration, l’hôtellerie, la vente, etc…  Vous n’avez plus que l’embarras du choix vu l’offre de formations courtes vous permettant d’intégrer le milieu tertiaire !
Mais les formations promues par ce type d’établissements ne s’arrêtent pas ici. Elles proposent aussi des formations plus techniques, toujours dans le milieu du service, à savoir le design, l’informatique, le webmastering, la comptabilité …


Comme vous pouvez le voir, l’offre de formations en Nouvelle-Zélande est similaire à celle offerte en France, et chacun devrait pouvoir trouver la formation qui lui convient afin de partir étudier en Nouvelle-Zélande.

 

Les assurances pour les étudiants souhaitant partir vivre, étudier, travailler et voyager en Nouvelle - Zélande :


 

Dans la plupart des pays en dehors de l'Europe, une assurance santé est indispensable est bien souvent imposée par l'État en question. La Nouvelle - Zélande ne fait pas exception à la rêgle, et vous devrez donc prendre contact avec un assureur français avant votre départ. Mais voyons cela plus en détail à travers les articles suivant :

 

Prendre une assurance pour étudier en Nouvelle-Zélande

Vous vous préparez à partir étudier en Nouvelle-Zélande à la rentrée prochaine ? L'ambassade de Nouvelle-Zélande demande à chaque étudiant étranger de souscrire à une assurance santé couvrant l'ensemble des risques possibles.

Vous en saurez plus dans " Une assurance pour pouvoir étudier en Nouvelle-Zélande"

 

 

Prendre une assurance pour travailler en Nouvelle-Zélande

Vous venez d'obtenir un visa Working Holiday et vous demandez ce qu'il vous reste à faire ? Ne cherchez plus, la prochaine étape est de souscrire à une assurance santé ! En effet, dès votre arrivée, vous devrez prouver que vous possèdez une assurance vous couvrant pour toute la durée de votre visa si vous voulez entrer sur le territoire.

Plus d'infos dans " Prendre une assurance pour un visa Working Holiday en Nouvelle-Zélande".

 

 

Forum études en Nouvelle Zélande et assurances

Les articles du site mis à votre disposition sur la Nouvelle-Zélande n'ont pas répondus à toutes vos questions ?

Rendez-vous sur le forum du site, dans la partie "étudier en Nouvelle-Zélande" ou bien dans la partie "Assurances".

 

Assurance Cap Student ChapkaNotre partenaire Chapka Assurances est un organisme spécialisé dans l'assurance des jeunes expatriés partout dans le monde, et couvre tous les types de Visa étudiant en Australie. Plus d'infos sur les assurances étudiantes, ou bien directement sur le site Chapka Assurances.

 

 

Pourquoi prendre une assurance lorsque vous partez étudier en Nouvelle - Zélande ?


 

Assurance pour étudier en Nouvelle-ZélandeTout comme l'Australie, les étudiants étrangers souhaitant partir étudier en Nouvelle-Zélande sont dans l'obligation de souscrire une assurance santé pour couvrir tous les risques durant l'ensemble de la période passée en Nouvelle-Zélande.

 

En partant de ce principe, mieux vaut commencer les recherches pour un assureur français dès que possible, d'autant plus que le système de santé Néo-Zélandais n'est pas accessible aux étrangers, hormis les personnes provenant de l'Australie et du Royaume-Uni.

 

Une assurance obligatoire pour valider votre départ :


 

Il vous sera demandé dès votre arrivée la preuve que vous avez bien souscrit à une assurance santé vous couvrant sur toute la période de votre visa, ceci afin d'éviter toute fraude une fois rentré sur le territoire. Le système de santé néo-zélandais est excellent mais aussi un des plus chers au monde, la moindre opération pouvant couter des milliers d'euros.

 

En étant assuré, vous garantissez à l'état que vous aurez les moyens de couvrir toute intervention. Vous pourrez donc étudier l'esprit serein, et pratiquer des sports plus physiques, qui sont nombreux en Nouvelle-Zélande, à commencer bien sûr par le rugby, mais aussi le nautisme qui sont les plus répandus, mais aussi ceux pour lesquels les blessures sont les plus courantes.

 

Afin de trouver l'assurance qui vous convient le plus pour partir étudier en Nouvelle-Zélande, Étudions à l'étranger à mis en place un partenariat avec Chapka Assurances, assureur spécialisé dans la couverture des jeunes expatriés, il propose un contrat spécial pour les jeunes voyageant dans le cadre d'un Visa Working Holiday. Ce contrat vous couvre partout dans le monde et vous assure en cas de rapatriement, vous offre une assistance 24h/24 et 7 jours/7 et vos frais médicaux et d’hospitalisation sont illimités et remboursés dès le premier euro. 

 
Autre acteur majeur de l'assurance expatriés, Humanis a lancé en Juin 2014 une offre spécifique aux étudiants expats. N'hésitez pas à les contacter afin d'être conseillé !

Présentation de l'assurance "Cap Student" de Chapka Assurances pour étudier en Nouvelle-Zélande :


 

Assurance Cap Student ChapkaL’assurance Cap Student est l’assurance de tous les étudiants en Nouvelle-Zélande. Si vous partez en stage, en trimestre ou en semestre d’études à l’étranger ou encore en séjours linguistiques il vous faut une assurance !

 

Dans l’assurance Cap Student de Chapka Assurance vous avez une responsabilité civile à l’étranger incluse qui est indispensable lors de vos déplacements. Vous bénéficiez également d’une assistance rapatriement 24h/24 et 7j/7 gérée par l’un des plus grands assureurs mondiaux ainsi que le remboursement de tous vos frais médicaux et d’hospitalisation illimités et sans franchise, ce qui est loin d'être négligeable dans un pays comme la Nouvelle-Zélande où le moindre problème de santé a un impact conséquent sur votre budget.

 

Vous pouvez souscrire en ligne et renouveler en quelques minutes depuis n’importe où via notre site internet.

 

 

Pourquoi prendre une assurance dans le cadre d'un Visa Working Holiday en Nouvelle-Zélande ?


 

Prendre une assurance pour travailler en Nouvelle - ZélandeLe Visa Workin Holiday, ou Travail-Vacances, et destiné à tous les jeunes étudiants de 18 ans à 30 ans souhaitant partir découvrir la Nouvelle-Zélande, tout en finançant leur projet en travaillant sur place.

 

Le Visa qui est valable sur une durée de 12 mois, plus 3 mois sous conditions en Nouvelle-Zélande, permet aux étudiants de réaliser leur projet de découverte de la Nouvelle-Zélande, tout en travaillant et en apprenant l'anglais. Il sera tout a fait possible par la suite pour l'étudiant de continuer ses études sur place en changeant le statut de son visa.

 

Partir en Visa Vacances-Travail, l'obligation d'obtenir une assurance :


 

Sur les quatres grands requis pour obtenir un visa Working Holiday, l'assurance santé est un des plus importants. En effet, dans le cadre du visa Working Holiday, la Nouvelle-Zélande impose aux étrangers d'être couvert par une assurance santé.

 

Cela permet aux jeunes d'être couvert durant leur activité professionnielle sur place, mais aussi pendant qu'ils voyagent contre tous les risques qu'ils pourraient rencontrés. Quand la moindre journée d'hospitalisation peut coûter plusieurs milliers d'euros, souscrire à une assurance est l'une des meilleures solution d'organiser son projet l'esprit serein.

 

Comme pour les autres pays acceptant les Visa Working Holiday, la Nouvelle-Zelande demande à ce que les détenteurs de ce visa aient souscrit à une assurance santé avant leur arrivée sur le territoire afin d'éviter toute fraude. Cette assurance doit vous couvrir durant toute la durée de votre visa. Il vous faudra donc vous tourner vers un assureur français avant votre départ.

 

Dans ce cadre, Étudions à l'étranger.fr à mis en place un partenariat avec Chapka Assurances, assureur spécialisé dans la couverture des jeunes expatriés, il propose un contrat spécial pour les jeunes voyageant dans le cadre d'un Visa Working Holiday. Ce contrat vous couvre partout dans le monde et vous assure en cas de rapatriement, vous offre une assistance 24h/24 et 7 jours/7 et vos frais médicaux et d’hospitalisation sont illimités et remboursés dès le premier euro. Vous êtes aussi couvert lors de l'exercice de votre activité professionnelle sur place et l'assurance inclut également une assurance bagages, et une responsabilité civile à l’étranger.

 

Cap Working Holiday pour partir travailler et voyager en Nouvelle - Zélande:


 

Assurance Cap Student ChapkaL’assurance Cap working Holiday a été créée spécialement pour les possesseurs du visa Working Holiday. Si vous partez en Nouvelle-Zélande via ce Visa, c'est l'assurance qu'il vous faut !

 

Une assurance santé est nécessaire lors d’un visa vacances travail, en effet, une semaine d'hospitalisation en Nouvelle-Zélande peut coûter plus de 5.000 € et un rapatriement médicalisé plus de 35.000€. L’assurance Cap Working Holiday de Chapka Assurance vous rembourse à 100% pour vos frais médicaux et d’hospitalisation et ce dès le 1er euro et sans franchise. Elle inclut une assistance rapatriement 24h/24 et 7j/7 assuré par l’un des plus grands assureurs mondiaux. Vous êtes couverts également si vous voyagez dans d’autres pays pendant la durée de validité de votre visa vacances travail.

 

C’est l’assurance la plus complète et l’une des moins chères du marché (à partir de 37€/mois seulement). Ainsi, vous partez en visa Vacances-travail en Nouvelle-Zélande l’esprit serein.

 

 

Articles en relation