Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Pourquoi partir étudier en Océanie ?


 

Étudier en Océanie : pourquoi étudier en Océanie ?

 

L'Océanie a toujours attiré les jeunes français, il suffit de se rendre dans les villes les plus importantes pour s'en rendre compte. Et pourtant, quel périple ! Partir vivre et étudier à l'autre bout du monde pourrait sembler plus difficile qu'il n'y paraît, mais cela n'empêche pas chaque année à plusieurs milliers de jeunes de s'installer.

 

L'Australie et la Nouvelle-Zélande, deux pays majeurs, proposent un cadre universitaire anglo-saxon pourtant loin de ressembler à ses cousins américains ou canadiens. Mais regardons tous ensemble les avantages du continent qui pourront vous convaincre d'étudier en Océanie !

 

Un système universitaire reconnu et valorisé partout dans le monde


 

L'Australie et la Nouvelle-Zélande proposent un cadre parfait pour les étudiants souhaitant étudier dans un pays anglo-saxon, tout en proposant des formations souvent à un coût inférieur par rapport à leurs homologues. De plus, une dizaine d'universités sont positionnées solidement dans le top 300 mondial, et les différentes gouvernements n'hésitent pas à investir massivement dans la recherche et l'enseignement.

 

Un diplôme australien et néo-zélandais, c'est aussi l'assurance de recevoir une formation reconnue partout dans le monde et qui trouvera facilement ses équivalences !

 

Des étendues incroyables à traverser, et des expériences inoubliables à vivre !


 

L'Océanie est aussi reputée pour ses paysages s'étendant à perte de vue, des déserts australiens aux prairies néo-zélandaises, vous aurez du chemin à parcourir ! La faune et la flore y sont exceptionnelles, alors que les rencontres que vous effectuerez lors de vos voyages vous marqueront définitivement.

 

Mais l'Océanie c'est aussi de grandes villes avec une population étudiante très importante, venant des 4 coins du monde mais principalement d'Asie et d'Europe. L'occasion de profiter et créer des liens avec des étudiants aux nationalités bien différentes.

 

La connaissance du monde anglo-saxon 


 

Autre avantage important, un cursus universitaire réalisé en partie ou dans sa totalité en Océanie vous garantit une excellente compréhension et expression en anglais. A l'heure de la mondialisation, l'anglais est aujourd'hui indispensable en entreprise, et votre départ en Océanie sera vite rentabilité de par les connaissances que vous aurez acquis !

 

 

Étudier le Marketing en AustralieÉtudier le Marketing en Australie

La majorité des universités en Australie proposent des spécialisations en Marketing de premier et second cycle universitaires à travers leur "Business School".

Lire la suite > Étudier le Marketing en Australie

Comment étudier en Nouvelle-Zélande après un Master ?


 

Avec la dévalorisation croissante des diplômes sur le marché de l’emploi, les étudiants cherchent de plus en plus à se différencier en poursuivant des études longues. Que cela soit afin de spécialiser, de rejoindre une formation de prestige ou se tourner vers la recherche, les possibilités ne manquent pas en Nouvelle-Zélande !


Les établissements proposent de plus de nombreuses bourses d’études, notamment aux étudiants chercheurs, diminuant ainsi l’investissement nécessaire pour vos études, déjà inférieur aux autres pays anglo-saxons.

 

Les possibilités en Nouvelle-Zélande après votre Master :


 

MBA en Nouvelle-ZélandeProgramme MBA en Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande possède plusieurs écoles de commerce rattachées aux universités proposant des programmes MBA de qualité, souvent à un coût faible.

Attention cependant, 3 années d’expériences professionnelles sont un minimum pour rejoindre un MBA.

 

Faire un Doctorat en Nouvelle-Zélande

PhD en Nouvelle-Zélande : la recherche avant tout !

Le pays est leader dans plusieurs domaines de recherches, notamment les nouvelles technologies et les biotechnologies.

Les fonds investis sont très importants et offrent de nombreuses opportunités pour les étudiants chercheurs.

 

Un master spécialisé en Nouvelle-ZélandeMaster spécialisé en Nouvelle-Zélande

Un Master spécialisé est un excellent moyen de devenir un expert dans un domaine précis, tout en améliorant sa maîtrise de l’anglais grâce à une formation néo-zélandaise.

Généralement en un an, chaque spécialité possède généralement les mêmes modules quelque soit le pays de formation.

 

 

 

 

 

 

Les diplômes universitaires de courte durée en Australie, les "Vocationnal Courses" :


 

Les formations courtes en AustralieNombreux sont les étudiants français souhaitant rejoindre des programmes de formation courts et axés sur le monde professionnel. Alors que les établissements français proposent nos désormais classiques BTS et DUT, l’Australie offre un mode de fonctionnement légèrement différent présenté sous la forme des « Vocationnal Courses ».

 

Ces programmes de formation favorisent l’application pratique des théories et autres connaissances enseignées durant les différents modules et sont proposés au sein de plusieurs établissements en Australie, qu’ils soient publics ou privés.

 

D’une durée comprise entre 4 mois à près de 3 ans, chaque étudiant international peut trouver la formation qui lui correspond, qu’il cherche juste à étudier et vivre en Australie sur une courte période où qu’il souhaite réellement entamer ses études sur places.

 

La reconnaissance des « Vocationnal Programs » australiens :


 

Le système universitaire australien n’a globalement plus à faire ses preuves et il est facile de faire valoir les diplômes obtenus sur place. Néanmoins, de par leur durée parfois atypique ou leur spécialisation très poussée dans certains cas, tous les « Vocationnal Programs » n’assureront pas une équivalence universitaire à votre retour en France.


Il est donc conseillé de se tourner vers les programmes respectant la structure mise en place en France, à savoir des formations courtes en deux ans ou trois ans, ou respectant le schéma de diplôme européen suite à la réforme LMD.

 

Quand à la reconnaissance sur le marché du travail, les employeurs feront vite le lien avec les formations courtes françaises, la maîtrise de l’anglais en plus. Peu de difficultés sont donc à prévoir à ce niveau.

 

La structure des « Vocationnal Courses » en Australie :


 

Tout comme en France, les formations accentuées sur la pratique et le monde professionnel obtiennent un succès de plus en plus important en Australie, car elles répondent à un réel besoin des étudiants et des entreprises et offrent un excellent taux d’insertion sur le marché de l’emploi.


Les établissements proposent aujourd’hui des dizaines de spécialisations possibles comme : Les Sciences de l’agriculture, la Physique, les Mathématiques, le Design, l’Ingénierie électronique, la Télécommunication, l’Archéologie, les Langues … Les possibilités sont multiples, et peuvent différer selon les institutions. A vous lors de vos recherches de trouver la formation qui vous convient !

 

Le système des formations « Vocationnal » est néanmoins assez dense. On retrouve 5 niveaux de diplômes selon la durée de formation ainsi que la spécialité choisie.

 

  • « Certificate » 1 : 4 à 6 mois d’études
  • « Certificate 2 » : 6 à 8 mois d’études
  • « Certificate 3 » : 12 mois d’études
  • « Certificate 4 » : 18 mois d’études
  • « Diploma of … » : 18 à 24 mois d’études
  • « Advanced Diploma of … » : 24 à 36 mois d’études.

 

Il est naturellement plus facile d’obtenir des equivalences pour la poursuite d’études en France avec les “Diploma” et les “Advanced Diploma” dans la mesure où ils proposent une durée équivalente aux formations françaises de même niveau.


A partir du niveau « Diploma », l’étudiant est considéré comme maîtrisant l’ensemble des concepts de son domaine de spécialisation alors que les programmes « Advanced Diploma» y ajoutent des composantes d’analyses, de gestion, et doivent permettre d’assumer plus rapidement des responsabilités au sein d’une structure.


Les meilleurs étudiants peuvent sans difficulté poursuivre leurs études au sein d’un programme Master par la suite.

 

Les requis pour rejoindre un « Vocationnal Course » en Australie :


 

Les Le diplôme du Baccalauréat n’est pas obligatoire pour l’admission au programme « Certificates », bien qu’il soit plus que recommandé. En effet, les établissements reçoivent plus de candidatures que de places disponibles, et la sélection s’effectue via la qualité du dossier de l’étudiant.


Les « Diploma » ou « Advanced Diploma » demandent en revanche quasiment systématiquement l’obtention d’un Baccalauréat général ou professionnel.

 

Les résultats obtenus durant les années de Première et Terminale traduits en anglais. Tournez-vous vers l’administration de votre lycée pour obtenir les documents traduits, ou si cela vous est impossible, vers un traducteur assermenté.

 

Le score obtenu à l’un des tests de langue. L’Australie étant à l’origine du test IELTS, celui-ci est plus reconnu que le TOEFL bien que les deux tests soient normalement reconnus universellement.

 

Un C.V détaillant l’ensemble des expériences professionnelles de l’étudiant. Ces programmes accordant une grande importance à l’enseignement professionnel, toute expérience préalable est hautement valorisée dans votre dossier.

 

D’autres documents supplémentaires peuvent vous êtes demandés dans certains établissements. N’hésitez pas à visiter le site internet des institutions qui vous intéressent, où à les contacter directement pour plus d’informations.

 

L’envoi des dossiers et les dates clés :


 

Les inscriptions commencent généralement dès le mois de Janvier jusqu’à la fin du mois de Février, voir la fin Mars dans certaines institutions. Il est conseillé de commencer les démarches au moins 7 à 9 mois avant la date de rentrée prévue, dans la mesure où les démarches peuvent être longues ou demander des tests supplémentaires.

 

Les inscriptions se font dans la majorité des cas via le site internet de l’établissement, via une partie dédiée. Une fois admis au sein du programme, il vous faudra néanmoins envoyer les documents officiels et attestés pour valider complètement votre inscription.

 

Une fois la lettre d’admission définitive reçue, vous pouvez commencer les démarches liées au départ en Australie, à savoir l’obtention du visa d’études ou encore le logement sur place.

 

Le coût d’une formation « Vocationnal » en Australie :


 

Le coût des formations à vocation professionnelle est moins élevé que les formations universitaires proposées en Australie, ce qui explique en partie leur succès auprès des étudiants.


Il faut comptez entre 5000$ et 20 000$ par an pour entrer au sein d’un programme « Vocationnal », le coût global de la formation dépendant de la durée totale ainsi que de l’établissement d’accueil. Les institutions publiques sont en générale moins chères que leurs équivalents privés, mais la sélection est plus importante du fait d’un nombre de candidatures supérieur.

 

Étudier la médecine en AustralieÉtudier la Médecine en Australie

Près de 18 universités proposent des cursus en médecine se déroulant sur des périodes variées, et vous permettant d'exercer en tant que docteur au sein des pays anglo-saxons.

Lire la suite > Étudier la Médecine en Australie

Rejoindre un programme MBA en Australie :


 

MBA en AustralieL’Australie est aujourd’hui l’un des pays les plus reconnus par les étudiants et les entreprises pour ses programmes MBA, et se hisse quasiment au niveau de l’Angleterre, les USA ou encore le Canada. Les programmes MBA ont été introduits dans le système des études supérieures australiennes dans les années 1960, et ils sont aujourd’hui l’un des ponts forts des établissements australiens.

 

Aujourd’hui, il est possible de trouver près de 100 spécialisations au sein des écoles de commerce australiennes pour un programme MBA, et ces programmes sont de plus en plus mis en avant par les institutions de par la qualité et la productivité des étudiants recevant ces formations.

 

La reconnaissance internationale des MBA australiens :


 

Les MBA australiens sont aujourd'hui mis au même niveau que ceux obtenus dans les autres pays anglo-saxons, c'est-à-dire une grande reconnaissance auprès des entreprises et de nombreuses opportunités professionnelles.

 

Plusieurs programmes apparaissent dans les classements internationaux, même si globalement, l’Australie reste un cran en dessous par rapport à l’Angleterre ou les USA dans la reconnaissance internationale de ses meilleurs programmes MBA.

 

La structure des MBA en Australie :


 

Les universités en Australie proposent l’ensemble de la gamme de programmes MBA, afin de s’adapter aux besoins de chaque étudiant et de lui offrir une chance de rejoindre la formation qui s’adapte le plus à ses attentes.

L’Australie propose des programmes MBA dont la structure est similaire aux autres pays anglo-saxons. On retrouve donc les programmes suivants :

 

MBA à temps plein : Des programmes en 12 à 24 mois se concentrant sur l'apprentissage des connaissances théoriques et de nombreux cas pratiques. 

 

MBA à temps-partiel : Des programmes souvent plus longs que leurs équivalents à temps-plein mais qui permettent de conserver une activité professionnelle tout en étudiant, et donc de continuer à acquérir de l'expérience professionnelle dans son domaine.

 

MBA en ligne : Le virage vers l'internet 2.0 touche aussi les MBA, et de plus en plus d'étudiants sont tentés par les programmes en ligne, permettant d'étudier tout en conservant une activité professionnelle parfois à temps-plein.

 

Executive MBA : Programmes destinés aux professionnels, disposant souvent de plus d'une dizaine d'années d'expérience. Les cours se font durant la semaine voir le weekend, et la structure est relativement proche des MBA à temps partiel.

 

Les frais d’inscription à un MBA australien :


 

Rejoindre un MBA en AustralieLes frais demandés lors de l’inscription à un programme MBA varient d’un établissement à l’autre, il est donc difficile de faire une moyenne représentative de l’ensemble.


Les établissements demandent de 15 000 euros à 52 000 euros par programme MBA. Le coût varie selon la durée de celui-ci, un MBA en deux ans étant nécessairement plus cher qu’un MBA en un an, mais aussi selon la renommée de l’établissement, ou encore la reconnaissance internationale du programme en question.

 

Voici une liste non complète des établissements proposant des MBA en Australie avec leur coût en 2012 :

 

  • University of Western Australia - Graduate School of Management  : $45,120
  • University of Queensland - School of Business : $50,880
  • University of Melbourne - Melbourne Business School : $52,000
  • University of Wollongong - Sydney Business School : $33,840
  • Swinburne University of Technology - Australian Graduate School of Entrepreneurship : $35,000
  • Griffith University - Griffith Business School : $35,280
  • University of Newcastle - Faculty of Business and Law : $22,800
  • University of Canberra - School of Business : $24,400
  • University of Ballarat - School of Business : $15,600
  • Southern Cross University - Graduate College of Management : $19,200

 

Rejoindre un programme "PhD" équivalent du Doctorat en Nouvelle-Zélande :


 

Faire un PhD en Nouvelle-Zélande

Le « PhD » en Nouvelle-Zélande est l’équivalent anglo-saxon du « Doctorat » français. Il est quasi-exclusivement basé sur la recherche, et ouvre de nombreuses portes pour votre carrière professionnelle.


Alors qu’en France, la plus-value d’un « Doctorat » est difficilement évaluée par les professionnels, ce n’est pas le cas dans le monde anglo-saxon où les chercheurs trouvent de nombreux postes au sein d’organismes de recherches publics ou privés.


Au niveau des universités, les établissements proposant des programmes PhD en Nouvelle-Zélande sont les plus importants du pays, de par le coût inhérent et les investissements nécessaires pour mener des recherches.

 

La structure des « PhD » en Nouvelle-Zélande :


 

Le PhD ou « Doctor of Philisophy » est entièrement basé sur la rédaction d’une thèse de la part de l’étudiant. Cette thèse a pour but de prouver la capacité de l’étudiant à mener des recherches avec succès, et présenter un résultat concret.


L’étudiant doit être capable d’apporter une réelle contribution dans son domaine d’études dans les prochaines années, et pour cela il va acquérir l’ensemble des bases et des connaissances nécessaires pour mener des recherches durant son « PhD ».


Les programmes en Nouvelle-Zélande durent en moyenne de 2 à 5 ans selon l’intensité et l’implication demandée. Néanmoins, la très grande majorité des programmes dureront 3 ans à temps complet avec des recherches menées sous la supervision d’un enseignant-chercheur.L’étudiant doit suivre le cursus pendant les 3 années d’études, même s’il est autorisé à s’absenter pendant de courtes périodes.

 

Certains programmes sont plus orientés vers l’enseignement, alors que d’autres laisseront une certaines libertés à l’étudiant pour mener une activité parallèle.

 

La reconnaissance internationale des « PHD » néo-zélandais :


 

Plusieurs universités en Nouvelle-Zélande apparaissent dans les premières parties des classements mondiaux comme le classement de Shanghai ou du le classement du Times, accordant une grande importance à la recherche menée au sein des établissements.


Les chercheurs issus d’un établissement néo-zélandais sont donc reconnus partout dans le milieu anglo-saxon, souvent plus que leurs équivalents français malheureusement pénalisés par les critères actuels des classements universitaires.


Mais ce qui importe encore plus pour un étudiant chercheur est la qualité des recherches qu’il aura mené durant ses études et les publications qu’il aura réussi à mettre en avant dans les revues scientifiques.

 

Les critères d’éligibilité pour un « PhD » En Nouvelle-Zélande :


 

Rejoindre un Doctorat en Nouvelle-ZélandePlusieurs conditions sont à remplir avant de pouvoir postuler à un programme de recherche « PhD » en Nouvelle-Zélande :

 

1. Avoir obtenu un diplôme de niveau Master afin d’être reconnu comme « University Graduate ». Attention, les Masters à forte composante professionnelle et peu de recherches peuvent être refusés car ils ne correspondent pas aux attentes des universités.

 

2. Avoir obtenu un diplôme de niveau Licence / Bachelor avec une composante recherche le cas échéant. Cela peut contrebalancer l’absence de modules dédiés à la recherche durant votre programme Master.

 

3. Un descriptif des différentes expériences préalables liées à la recherche. Il n’est pas obligatoire de fournir ces anciens travaux de recherches, mais cela peut clairement vous avantager lors du processus d’admission.

 

4. Le score obtenu à l’un des tests de langue d'anglais afin d’attester de votre niveau. Les deux tests les plus reconnus sont le TOEFL et l’IELTS, avec un score minimum de 90 à 100 au premier et de 6.5 à 7.5 au second.

 

La procédure d’admission à un « PhD » :


 

Une fois votre dossier d’inscription terminé, plusieurs points restent à clarifier avant de postuler aux sein des universités.

 

Vous devez définir votre domaine de recherche ainsi que les sujets potentiels pour votre thèse. La meilleure solution pour vous aiguiller et de vous rendre sur le portail internet des départements de recherches de chaque établissement.


Une fois votre domaine de recherche défini ainsi que les différentes idées de thèse, vous devez les soumettre en ligne. Une fois votre candidature acceptée, un enseignant-chercheur sera sélectionné pour vous superviser.

 

Le coût d’un « PhD » en Nouvelle-Zélande :


 

Le coût d’un « PhD » est difficile à évaluer dans la mesure où de nombreuses bourses d’études sont accessibles au niveau des établissements voir au niveau national en Nouvelle-Zélande. Ainsi, une partie voir la totalité des frais d’inscriptions sont souvent financés par une aide extérieur alors que l’étudiant est indemnisé tout au long de sa formation.


Comptez entre 4000 et 6000 euros par an pour un « PhD » avant l’obtention d’aides au financement. Ce montant peut néanmoins varier selon les domaines de recherche ainsi que l’université d’accueil.

 

Compte en banque étudiant en Australie

Ouvrir un compte en banque en Australie :


 

Si vous êtes un étudiant français appartenant à une université australienne dans une formation à plein temps (« Full-time »), vous êtes autorisé à ouvrir un compte en banque étudiant dans l’une des nombreuses banques australiennes. Les services liés à ce genre de compte sont les suivants :

 

Transfert électronique d’argent : ils peuvent être fait de deux comptes australien ou bien directement de votre compte en France

 

Le « B-Pay » : un service permettant de payer rapidement ses factures à travers votre compte en ligne, un site est dédié à cette méthode de paiement.( www.bpay.com.au)

 

Obtenir une carte de crédit ou dé debit : toutes les banques en Australie n’offrent pas systématiquement une carte de crédit, plus le montant que vous déposez sur votre compte est important, plus vous avez de chances d’en obtenir une.

 

Les banques en Australie :


 

Le choix de votre banque va essentiellement se porter sur deux points essentiels, à savoir les frais liés au compte en banque ouvert, ainsi que la présence de la banque dans les lieux que vous fréquentez quotidiennement. Les ATMs en Australie sont présents partout, mais prennent une charge de 2 dollars en moyenne pour chaque retrait, hormis ceux de votre banque. Dans ces conditions, il est intéressant de savoir si la banque possède des points de retraits dans votre université, ou aux alentours, vu que vous allez passer la majorité de votre temps dans votre établissement.

 

Voici une liste des banques les plus connues en Australie :


Commonwealth : www.combank.com.au
HSBC Bank Australia : www.hsbc.com.au
National Australia Bank : www.nab.com.au
ANZ : www.anz.com.au
Bank of Queensland : www.boq.com.au
Bankwest : www.bankwest.com.au

 

Plus d'infos dans l'article dédié aux banques australiennes.

 

Comment ouvrir un compte en banque en Australie ?


 

Pour ouvrir un compte en banque, vous devez prouver que vous possédez bien le statut d’étudiant australien, ainsi qu’apporter des preuves suffisantes concernant votre identité et votre adresse sur place. Une facture, votre carte étudiante australienne ainsi que votre passeport devraient suffirent !

 

Les informations bancaires importantes :

 

Ouvrir un compte en banque étudiant en AustralieLes 6 premiers chiffres ou lettres de votre numéro de compte en Australie sont le code permettant d’identifier votre banque, ainsi que la branche dans laquelle le compte a été créé.


Les comptes en banque étudiants permettent de ne pas payer de frais mensuels, et ainsi de faire des économies. Cependant, ce type de compte est lié à la validité de votre carte étudiante qui s’étend sur un an. A la fin de l’année, il ne faudra pas oublier de renouveler l’offre avec votre nouvelle carte étudiante, au risque de voir votre compte passer en compte classique, et que la banque vous demande des charges mensuelles.


Chaque découvert de la part d’un étudiant est souvent sanctionné par des frais de 30 dollars australiens en moyenne. C’est une dépense importante qui peut être évitée si vous gérez bien votre budget !


Pour finir, si vous possédez un montant important sur votre compte, grâce à un emprunt par exemple, n’hésitez pas à demander un compte avec une rémunération sous forme de taux d’intérêt. Si vous disposez de 10 000 dollars australiens pour l’année, ne faîtes un virement sur votre autre compte que de ce que vous avez besoin, afin de récupérer à la fin de l’année des intérêts sur ce que vous aviez placé.

 

 

Comment étudier en Nouvelle-Zélande après un Licence ?


 

Étudier en Nouvelle-Zélande après une Licence Le choix d’un Master effectué au sein d’un pays anglo-saxon est de plus en plus populaire auprès des étudiants français, et dans ce projet, la Nouvelle-Zélande a son mot à dire.


Le pays propose de nombreux avantages pour les étudiants souhaitant rejoindre un « Master Degree » sur place, à commencer par une équivalence facilitée avec les diplômes français, des frais d’inscriptions inférieurs aux autres pays anglo-saxon et un environnement et une qualité de vie unique.

 

Les requis d’admission pour partir après une Licence :


 

Les étudiants ayant validé leur Licence doivent s’inscrire au sein d’un programme Master en deux ans. Quand à ceux ayant déjà validé un Master 1, il est possible de rejoindre directement un programme Master en un an.

 

Afin de vous inscrire au sein d’un ou de plusieurs établissements, il est nécessaire de vous rendre sur le portail de chaque université ayant retenu votre attention. Il est aujourd’hui possible de s’inscrire en ligne dans la très grande majorité des cas, et votre dossier devra comprendre les documents suivants :

 

1. Votre diplôme de Licence ou Bachelor avec les différents modules étudiés. Il peut vous être demandé d’envoyer un syllabus pour plusieurs de vos modules avec d’expliquer clairement en quoi le programme consistait et quels sont vos acquis. L’ensemble de ces documents doit être envoyé en anglais, vous devrez donc vous tourner vers l’administration de votre établissement pour les obtenir.

 

2. Vos résultats obtenus pendant l’ensemble de vos études supérieures, traduits eux aussi en anglais et authentifiés avec le tampon de l’établissement. Dans le cas où vous ne pouvez pas les obtenir en anglais via votre établissement, il est possible de les faire traduire par un traducteur assermenté.


3. Une preuve que vous avez un niveau d’anglais suffisant pour suivre une formation dispensée entièrement en anglais. Vous devrez passer au choix le test du TOEFL ou de l’IELTS pour valider votre niveau de langue.

Un score compris entre 85 et 90 est un minimum au TOEFL alors qu’une moyenne de 6.5 à 7.0 à l’IELTS ne sera pas de trop. Attention, certains établissements demandent des scores minimums dans certaines sous épreuves des tests, avec par exemple un minimum de 22 sur 30 à la partie expression écrite du TOEFL.

 

4. Le formulaire d’inscription dûment complété, à télécharger sur le portail de l’établissement.

 

5. Les frais de dossier liés à l’envoi et au traitement de votre candidature. D’une moyenne de 40 euros, ils sont à joindre sous forme de chèque ou par paiement direct par carte bancaire lors de la validation de votre inscription en ligne.

 

6. Une photocopie de votre passeport valide pendant toute la durée de l’année d’études prévue.

 

Quand postuler à un « Master Degree » après une Licence ?


 

Comment faire pour étudier en Nouvelle-Zélande après une Licence ?Une des nombreuses spécificités de la Nouvelle-Zélande est son calendrier universitaire, complètement différent du calendrier français. Ainsi, les cours commencent en Février pour se terminer vers la fin Juin pour le 1er Semestre, alors que le second commence dès le mois de Juillet et se termine en Novembre.

Si vous terminez votre programme de Licence en Juin, vous vous retrouvez donc avec 7 à 8 mois devant vous. Est-ce réellement un problème ? Non, c’est une bénédiction !

 

Non seulement cela vous permet d’avoir du temps à consacré à vos inscriptions en Nouvelle-Zélande, ainsi qu'à vous préparer aux tests de langue et à obtenir les différents documents nécessaires, mais en plus vous pouvez mener d’autres projets qui vous tiennent à cœur.

 

Pour votre inscription, les dates limites varient d’un établissement à l’autre, mais il est conseillé de contacter les établissements dès le mois d’Avril pour en savoir plus. Envoyez vos dossiers avant le mois de Juillet afin de vous assurer d’être dans les temps et de recevoir une réponse plus tôt dans l’année.

 

Profitez aussi de cette période pour rejoindre un stage ou un CDD afin d’acquérir de l’expérience professionnelle ou vous permettre de financer plus facilement vos études à venir. Vous pouvez aussi rejoindre un programme Pré-Master en Nouvelle-Zélande ou dans un autre pays anglo-saxon afin d’améliorer votre niveau de langue et vous préparer à ce qui vous attend.

 

Les différences entre les calendriers universitaires français et néo-zélandais vous offre un semestre de répit, utilisez-le à bon escient !

 

La vie sur un campus universitaire australien :


 

Les campus en AustralieUn campus étudiant en Australie représente les infrastructures pour pouvoir étudier, aller en cours, la bibliothèque pour vos révisions et vos recherches, en bref tout ce qui touche à vos études et vos cours de près ou de loin. Mais il ne s’arrête pas là, bien au contraire, il concentre aussi toutes les activités extra-universitaires, afin de faciliter votre développement personnel !

 

Les organisations étudiantes sur les campus australiens :


 

Elles sont une réunion de plusieurs dizaines voire centaines d’étudiants, dont le but est de représenter la population de l’université, ainsi que de faire respecter ses droits, organiser des évènements …


Dans ce type d’organisation, on va retrouver les « Student Rights officers » dont le but est de protéger les étudiants contre toute décision injuste de l’université, le « Orientation Committee » qui accueille les étudiants en début d’année qu’ils soient internationaux ou australiens, ou encore la « International Student organisation » qui s’occupe des évènements liés aux étudiants internationaux de l’université.

 

Les clubs et associations étudiantes sur les campus australiens :


 

La plupart des universités auront des dizaines de clubs et associations étudiantes représentant chacun un intérêt ou un loisir commun d’un groupe d’étudiants plus ou moins important. On retrouvera alors les associations sportives, caritatives, les associations de type jeux de rôle, jeux vidéo … Chacun de ces groupes a une population qui lui est propre, et qui l’a rejoint par choix.


Si vous souhaitez vous faire des amis qui partagent les mêmes centre d’intérêts que vous, c’est là qu’il faut aller. Les associations étudiantes recrutent souvent en début d’année, en faisant leur promo sur le campus.

 

Les logements universitaires étudiants :


 

Campus universitaire australien

Ils sont souvent sur le campus de l’université, et permettent aux étudiants de réduire leur trajet pour aller en cours. Une partie des places disponibles est réservée aux étudiants étrangers, n’hésitez donc pas à postuler. Attention aux dates limites, ainsi qu'au nombre de places limités qui font que chaque année, des étudiants internationaux se voient obligés de se tourner vers les logements privés.

 

L'avantage principale des logements sur le campus australien est que vous vivez vraiment une vie d'étudiant à n'importe quel moment de la journée !

 

Les magasins étudiants sur le campus:



Il existe plusieurs magasins la plupart du temps sur les campus, afin de permettre aux étudiants de remplir leur frigo dès qu’ils en ont besoin. Ils sont néanmoins assez chers par rapport aux magasins des grandes chaînes, assez étonnamment vu la population visée.

 

Ils servent donc dans la plupart des cas à dépanner dans l'urgence.

 

Plus d'infos pour étudier en Australie !

 

Rejoindre un programme "Master Degree" en Nouvelle-Zélande :


 

Faire un Master en Nouvelle-ZélandeDe nombreux étudiants français attendent la fin de leur premier cycle universitaire afin de partir étudier à l’étranger. C’est notamment une excellente période pour se spécialiser au sein d’un programme Master dans la mesure où l’ensemble des connaissances et enseignements se rejoignent quelque soit le pays d’accueil.

 

La Nouvelle-Zélande propose un nombre important de programmes Masters dans plus de 15 universités reconnues mondialement, et calquées sur le modèle anglo-saxon. Ils permettent aux étudiants de spécialiser en un ou deux ans en lien avec leur domaine d’études antérieur.

 

La structure des programmes Master en Nouvelle-Zélande :


 

Les « Master Degree » en Nouvelle-Zélande s’effectuent en un ou deux ans selon votre parcours antérieur. Ainsi, si vous êtes titulaire d’une Licence, il vous sera demandé de poursuivre un programme en deux ans, alors que les titulaires de Master 1 pourront rentrer directement dans un programme en un an.


Cette particularité s’explique par le fonctionnement du système néo-zélandais. Ainsi, les étudiants de premier cycle peuvent au choix faire un « Bachelor Degree » en 3 ans, ou rajouter une année supplémentaire pour obtenir un « Bachelor of Honor ». Ces étudiants ayant donc déjà suivi 4 ans d’études supérieures rejoignent les programmes Master en 1 an, alors que les autres doivent se concentrer sur les programmes en deux ans.


Quand aux étudiants ayant déjà obtenu un diplôme au sein d’un pays anglo-saxon, le fonctionnement est similaire. Si c’est un Bachelor en 3 ans comme en Angleterre, vous devez suivre un Master en deux ans. Si c’est un Bachelor en 4 ans comme aux USA ou en Écosse, vous pourrez poursuivre sur un Master en un an.

 

Au niveau des cours, le programme s’articule autour de différents modules d’enseignement apportant les connaissances théoriques du domaine choisi ainsi qu’une thèse à préparer durant toute l’année. Les différents cours vous donneront les outils pour comprendre et mettre en place une thèse, et ce sera à vous de tout mettre en œuvre pour rendre un excellent rapport.

 

La reconnaissance des Masters néo-zélandais :


 

Comment faire un Master en Nouvelle-Zélande ?Les études supérieures néo-zélandaises seront reconnues partout dans le monde, le pays étant un leader dans le domaine de la recherche et de l’enseignement. Les 8 universités présentes dans le pays sont tous financées et accréditées par le gouvernement et disposent de moyens conséquents.


La dimension « recherches » souvent très importante au sein des programmes de formation assurent une bonne reconnaissance auprès des entreprises anglo-saxonnes accordant plus de consdération à ce critère, certainement plus que les diplômes français.

 

Le coût d’un « Master Degree » en Nouvelle-Zélande :


 

Les programmes Masters peuvent paraître particulièrement coûteux aux étudiants français, et pourtant ils font partie des moins chers parmi les pays anglo-saxons. Ils représentent un investissement réel mais offrent en échange des conditions d’études bien supérieures à la plupart des établissements français. 


Quand à la reconnaissance du diplôme, il vous sera plus facile par la suite de travailler au sein d’un pays anglais qu’avec un Master francophone.


Il faut compter en moyenne 15 000 euros par an pour rejoindre un programme Master en Nouvelle-Zélande, auxquels s’ajoutent les frais et dépenses sur place.

 Si vous souhaitez faire un Master en Nouvelle-Zélande, n'hésitez pas à prendre contact avec notre agence partenaire Study Experience !

La cérémonie de remise de diplôme en Australie :


 

La cérémonie de remise de diplôme en Australie

La cérémonie de remise de diplôme en Australie ou « Graduation ceremony » se déroule la plupart du temps un mois après l’obtention des résultats finaux, et récompense les étudiants ayant obtenus leur diplôme.


Durant cette cérémonie, vos amis et votre famille auront l’opportunité de voir le « Chancellor » de l’université australienne vous remettre votre diplôme officiel.

 

Les quelques précautions à prendre avant la cérémonie :


 

La cérémonie de remise de diplôme est accessible à tous les étudiants ayant obtenus leur diplôme, assurez-vous donc que vos résultats vous permettent d’y participer.


Un autre point très important est le fait que vous ne devez en aucun cas avoir une dette envers l’université. Un livre non rendu, un loyer non payé, une amende pour non-respect de certaines conditions, toutes ces dettes doivent être réglées, et tant qu’elles ne le seront pas vous ne recevrez pas votre diplôme.


Le meilleur des moyens de s’assurer qu’il n’y aura aucun problème et de se rendre sur votre portail étudiant du site de l’université, en cas de problème, il y a de fortes chances que vous en soyez informé à travers ce portail sur votre espace personnel.

 

Ne pas participer à la cérémonie de remise de diplôme :


 

Tous les étudiants internationaux ne peuvent pas assister à la cérémonie de remise de diplôme, certains car ils doivent rentrer dans leur pays d’origine avant, d’autres parce qu’ils n’en ont tout simplement pas envie.


Pas de panique, il suffit de le préciser à l’université pour qu’elle fasse le nécessaire, et vous envoie votre diplôme par la poste, souvent quelques semaines après la cérémonie. Cette option reste néanmoins payante la plupart du temps, de l'ordre d'une trentaine d'euros.

 

Plus d'infos sur pour étudier en Australie !

 

Comment étudier en Nouvelle-Zélande après le bac ?


 

Étudier en Nouvelle-Zélande après le bacLa Nouvelle-Zélande est une des destinations d’études les moins connues des français, du moins pour les pays anglo-saxons, alors qu’elle propose un enseignement supérieur de qualité à un coût moins important que ses confrères anglais.


Les étudiants souhaitant étudier en Nouvelle-Zélande après le bac doivent s’orienter vers un « Bachelor Degree », programme en 3 ans équivalent de notre Licence est entièrement enseigné en anglais.

Les requis d’admission pour partir après le bac :


 

Les étudiants souhaitant rejoindre un programme « Bachelor Degree » après le bac doivent soumettre les documents suivants aux établissements via le portail internet ou par courrier :

 

Une copie attestée par votre lycée de vos résultats en première et terminale, ainsi que les résultats obtenus au baccalauréat français. Généralement, ces copies vous sont demandées en anglais avec le tampon de votre établissement. Il vous faut donc vous tourner vers l’administration de votre lycée pour les obtenir.

 

1. Un test de langue afin de prouver votre capacité à suivre une formation dispensée en anglais. Le TOEFL et l’IELTS sont les deux examens les plus demandés, avec un score minimum de 85 au TOEFL et de 6.5 à l’IELTS.

 

2. Le formulaire de candidature à télécharger sur le site de chaque université correctement rempli et signé.

 

3. Une photocopie de votre passeport français ou autres nationalités.

 

4. Une attestation médicale de votre état de santé, déterminant si vous êtes apte ou non à poursuivre un cursus en Nouvelle-Zélande.

 

N’hésitez pas à contacter par mail ou par téléphone le service des inscriptions des établissements auxquels vous souhaitez postuler si vous avez des questions. Ils sont généralement très ouverts et comprennent parfaitement que vous n’ayez pas un excellent niveau d’anglais.

Si vous souhaitez obtenir un soutien dans la création de votre dossier, nous vous conseillons de prendre contact avec notre agence partenaire Study Experience. 

 

Quand postuler à un « Bachelor Degree » en Nouvelle-Zélande ?


 

Comment étudier en Nouvelle-Zélande après le bac ?Les lycéens postulant à une formation en Nouvelle-Zélande risquent d’être surpris, le calendrier universitaire n’est absolument pas le même qu’en France !


Ainsi, l’année universitaire commence en Février et se termine généralement vers le début du mois de Novembre. Mais cette légère différence est plus à prendre comme un avantage qu’un inconvénient, tant cela peut faciliter les démarches pour vous.


En effet, si il est conseillé de commencer les démarches avant l’obtention des résultats du bac afin de se garantir une place au sein d’une des universités du pays, les quelques mois restants peuvent vous permettre de préparer votre départ comme vous le souhaitez.


Il vous est donc possible pendant ce semestre libre de rejoindre un programme « pré-universitaire » en Nouvelle-Zélande ou un autre pays anglo-saxon afin de vous préparer à vos études supérieures, et améliorer votre niveau de langue.

 

Cette période peut aussi vous permettre d’acquérir de l’expérience professionnelle via un job étudiant, tout en vous aidant à financer votre programme par la suite.

 

Le groupe des huit en Australie, les universités leaders dans la recherche :


 

Le groupe des 8 universités en AustralieLe groupe des huit en Australie ou "Group of eight" est une coalition des 8 meilleures universités en Australie particulièrement reconnues dans la recherche, ayant pour but d'améliorer les contributions de chacune de ces universités dans les domaines économiques, culturelles, environnementaux et dans le bien être australien.

 

Le "Group of eight" a aussi pour but d'améliorer la présence à l'international de ces membres, notamment en leur donnant les moyens de rivaliser avec les meilleures universités américaines et européennes dans les classements mondiaux. Globalement, chacun des établissements membres qui le compose est aujourd'hui l'une des universités leaders au niveau national mais aussi mondial.

 

Les universités australiennes appartenant au "Group of eight" :


 

Comme son nom l'indique, le groupe des huit est composé de 8 universités australiennes. Chacun de ces établissements est situé dans une des grandes villes en Australie, et possède un rayonnement international très important. Il dispose aussi de moyen financier lui permettant d'investir massivement dans la recherche et l'enseignement.

 

Les 8 universités membres du "Group of eight" sont :

 

University of Melbourne - Melbourne

37ième mondiale - 1ère au niveau national selon le Times (2012)

 

Australian National University - Canberra

38ième mondiale - 2ième au niveau national selon le Times (2012)

 

University of Sydney - Sydney

58ième mondiale - 3ième au niveau national selon le Times (2012)

 

University of Queensland - Brisbane

74ième mondiale - 4ième au niveau national selon le Times (2012)

 

Monash University - Melbourne

117ième mondiale - 5ième au niveau national selon le Times (2012)

 

University of New South Wales - Sydney

173ième mondiale - 6ième au niveau national selon le Times (2012)

 

University of Western Australia - Perth

189ième mondiale - 7ième au niveau national selon le Times (2012)

 

University of Adelaïde - Adelaïde

205ième mondiale - 8ième au niveau national selon le Times (2012)

 

Study Experience est le partenaire officiel de 4 des 8 membres du "Group of Eight". Si vous souhaitez être accompagné lors de vos démarches afin d'optimiser un maximum votre candidature, n'hésitez pas à les contacter.

 

 

Le groupe des 8 en Australie

 

Rejoindre un "Bachelor's Degree" en Nouvelle-Zélande :


 

Rejoindre un Bachelor en Nouvelle-ZélandeLa Nouvelle-Zélande est la destination la plus exotique pour un étudiant souhaitant rejoindre un pays anglo-saxon. Elle propose des programmes de qualité au sein de la douzaine d’universités présentes sur le territoire, à des coûts plus abordables que l’Australie ou les USA.


Chaque année, plusieurs centaines d’étudiants français partent en Nouvelle-Zélande rejoindre un programme « Bachelor », que cela soit en première année ou directement en troisième année après un diplôme en deux ans.


Regardons donc de plus près en quoi consiste le « Bachelor Degree » en Nouvelle-Zélande.

 

La structure des « Bachelors Degree » néo-zélandais :


 

Le Bachelor représente le premier diplôme accessible à l’université en Nouvelle-Zélande pour les étudiants ayant terminé les études secondaires. Contrairement à certains pays comme les USA où il s’obtient en 4 ans, les formations de type Bachelor en Nouvelle-Zélande se déroulent en 3 ans.


En revanche, les étudiants ont le choix de continuer pour une année supplémentaire afin d’obtenir un « Bachelor of Honor ».Cette année supplémentaire permet d’ajouter une dimension recherches à votre formation, avec la rédaction d’un mémoire tout au long de l’année.


Dès la première année, les étudiants choisissent leurs modules majeurs et mineurs avec la possibilité de changer en cours de programme durant les premiers semestres. Vous devez donc dès le départ déterminer quelles seront vos spécialisations, sans commencer par des cours généraux communs à tous.


Des diplômes intermédiaires sont accessibles à ceux ne validant pas entièrement le cursus, par manque de moyens ou de résultats. Ainsi, deux semestres validés vous donneront droit à un « Certificate of … » alors que quatre semestres validés vous vaudront un « Diploma of… ».


L’intérêt de ce genre de diplôme est de permettre aux étudiants de reprendre leurs études plus tard là où il les ont quitté, et de valider les connaissances déjà obtenues auprès des employeurs.

 

Les spécialisations pour un « Bachelor Degree » :


 

Un Bachelor en Nouvelle-ZélandeLes universités néo-zélandaises proposent de nombreuses spécialisations couvrant l’ensemble des domaines d’activités professionnels.

 

On retrouve notamment l’ensemble des spécialisations accessibles en France (Économie, Gestion, Psychologie…) mais aussi quelques domaines réservés chez nous aux grandes écoles ou les écoles spécialisées comme l’Ingénierie, l’Architecture ou encore les arts pratiques.

 

Les diplômes sont reconnus partout dans le monde, y compris en France, et permettent aujourd’hui sans difficultés d’obtenir une équivalence afin de poursuivre ses études en programme Master.

 

Le coût d’un programme Bachelor en Nouvelle-Zélande :


 

Les études supérieures en Nouvelle-Zélande sont calquées sur le modèle anglo-saxon et représentent donc un investissement important bien qu’inférieur aux USA ou à l’Australie.


Les frais peuvent varier de manière conséquente d’une spécialisation à l’autre, les domaines scientifiques étant généralement plus coûteux que les domaines liés aux sciences économiques et sociales.


Le coût moyen d’un Bachelor en Nouvelle-Zélande se situe aux alentours de 10 000 euros par an en 2012. 

Si vous souhaitez vous inscrire à un Bachelor's Degree en Nouvelle-Zélande, n'hésitez pas à contacter notre agence partenaire Study Experience. Spécialisée dans l'accompagnement des étudiants vers un cursus à l'étranger, elle vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté pour partir !

 

Articles en relation