Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Comment étudier en Allemagne après le bac ?


 

Comment étudier en Allemagne après le bac ?L’Allemagne est un leader européen tant pour son économie solide que pour son éducation supérieure reconnue mondialement. Troisième pays au monde concernant le nombre d’établissements apparaissant dans les premières parties des classements universitaires mondiaux, elle représente une valeur sûre qui s’est fortement tournée vers le modèle anglo-saxon ces dernières années.

 

Ainsi, les étudiants souhaitant étudier en Allemagne après le bac pourront se tourner vers l’un des nombreux « Bachelor’s Degree » proposés au sein de ses universités, ou s’orienter vers des formations plus professionnelles au sein des Fachhochschulen.

 

Les dates clés pour postuler et partir après le bac :


 

L’année universitaire en Allemagne commence Octobre pour se terminer en Août avec des périodes de vacances. Elle est composée de deux semestres indépendants, c'est-à-dire que les enseignements ne sont pas liés directement d’un semestre à l’autre, et qu’il est possible de suivre uniquement la seconde période l’année sans pour autant être pénalisé. Vous pouvez par la suite rattraper le premier semestre.


De par ce système légèrement différent du système français, il est possible de postuler à deux périodes différentes de l’année aux universités. Ainsi, il vous faudra envoyer vos candidatures de Janvier à Avril pour la rentrée d’Octobre et de Septembre à début Décembre pour la rentrée début Mars.

 

A noter que cette séparation des semestres ne s’appliquent que très peu aux formations professionnelles au sein des Fachhochschulen, et qu’il est donc nécessaire de postuler de Janvier à Avril pour l’année complète dans ce cas précis.

 

Les requis pour étudier en Allemagne après le bac :


 

Étudier en Allemagne après le bacLa constitution des dossiers est sensiblement similaire que vous postuliez à une formation universitaire ou professionnelle. Gardez à l’esprit que certains documents peuvent être longs à obtenir alors que certains tests se préparent à l’avance. A vous de prévoir une période de temps suffisante pour tout organiser !

 

Les documents nécessaires pour votre inscription sont donc :

 

Votre diplôme du Baccalauréat si vous l’avez déjà obtenu. Dans le cas contraire, la réponse de l’université en cas d’admission comprendra une condition, l’obtention du BAC !


Un test d’Allemand de type TestDaf. Ces tests sont à passer dans des centres spécialisés comme les Goethe Instituts. Une bonne chose à savoir est que les élèves ayant rejoint une section « Abitur » avec des cours et le baccalauréat allemand sont exemptés de test de langue.


Un test d’anglais de type TOEFL ou IELTS dans le cas où vous rejoignez une formation dispensée en anglais.


Les relevés de notes des deux dernières années de lycée, si possible traduits en anglais. Il vous faut vous tourner vers votre lycée pour obtenir les documents traduits, où vers un traducteur assermenté. Dans la mesure où l’Allemagne est un pays frontalier, il est possible que l’université accepte les documents français.


Une lettre de motivation rédigée en allemand ou en anglais.


Deux lettres de recommandations de la part de vos enseignants, si possible en allemand ou en anglais.


Deux à quatre photos d’identités.


Une photocopie de votre carte d’identité valide.

 

La procédure d’envoi de votre candidature à l’université :


 

Vous pouvez envoyer votre candidature par courrier à l’ensemble des établissements allemands qui vous intéressent. Il est aussi possible aujourd’hui de postuler via le portail internet des universités, grâce à une partie dédiée.


Cependant, tous les établissements n’ont pas nécessairement mis en place ce genre de services pour les étudiants !


Un dernier conseil, n’attendez pas la dernière minute pour envoyer vos dossiers ! Plus vite vous aurez envoyer votre candidature, plus vite vous recevrez une réponse positive ou non de la part de l’université et pourrez mettre en place les démarches pour partir.