Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Les universités privées et publiques aux États-unis :


 

Les universités américaine publiquesSi en France, la démarcation entre les établissements publiques et privées est souvent claire, elle peut paraître plus confuse pour un étudiant étranger aux Etats-Unis. En effet, les universités américaines sont parfois publiques, parfois privées, et il peut être difficile de faire la différence entre les deux.

 

Le privé est-il meilleur que le public ?


 

Un étudiant français aura tendance à penser que le privé est nécessairement meilleur que le publique, le système des grandes écoles en France face à l’université ayant peu de chances de le contredire, cependant ce n’est pas le cas aux Etats-Unis. Ainsi, certaines écoles publiques sont meilleures que les écoles privées, et inversement. Il n’existe pas de raisons particulières de croire que le privé aux Etats-Unis sera forcément meilleur que le publique. D’une manière générale, l’éducation, la santé, et les services sociaux aux USA sont assurés par des organisations publiques et privées.

 

Les organisations privées peuvent très bien recevoir des aides financières publiques alors que les organisations publiques des donations privées. Les secteurs publics et privés se complètent donc tout en restant en compétition, mais les raisons de préférer l’un à l’autre vont plus loin que de simples classements.

 

Le coût des universités privées et publiques :


 

Les universités américaines privéesAlors que les universités publiques coûtent aux alentours des 10 000 dollars à l’année, les universités privées viseront plus facilement les 30 000 dollars par an. Alors que le publique tentera d’être plus accessible aux étudiants des classes moyennes, le privées se servira de ses fonds pour recruter les meilleurs étudiants, même ceux qui n’ont pas les moyens de payer, via diverses bourses et aides.


Dans la mesure ou le système de prêt étudiant est très développé aux États-Unis, et que la plupart des étudiants n’hésitent pas à s’endetter pour étudier, le financement des études n’est pas forcément un critère décisif dans le choix de l’université pour un étudiant américain.

 

En revanche, les étudiants français peu habitué à l’idée de s’endetter pour étudier, auront tendance à choisir leur université en fonction des frais d’inscriptions, voir à annuler leur projet d’étudier aux États-Unis.

 

consultez notre forum