Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Valentin, parti étudier 6 mois en Estonie à Tallinn grâce au programme Erasmus :



Valentin, étudiant Erasmus en EstonieJe m’appelle Valentin, j’ai 24 ans, et je viens juste de terminer mes études au sein du Master en Management de l’école de commerce de Rouen. J’ai été diplômé de la majeure Entrepreneuriat, et durant mon cursus, j’ai eu l’occasion de partir étudier à Tallinn en Estonie pour un semestre.

Quand as-tu commencé à préparer ton départ pour l’Estonie ?



Je souhaitais partir étudier en Estonie pour trois raisons principales :

  1. Je voulais éviter les destinations trop classiques USA, Thailande ou Australie

  2. Il y a une scène start-ups très intéressante en Estonie

  3. C’était aussi un endroit que je ne connaissais pas et il y avait beaucoup de villes à visiter aux alentours (Stockholm, Riga, Helsinki, St Petersburg, Vilnius).


Aussi, même si j’étais bien classé, je voulais partir avec un ami de ma promotion qui était au fond des classements de l’école. Partir en Europe de l’est était donc l’opportunité de partir ensemble au même endroit.

Les démarches pour ton séjour Erasmus en Estonie



As-tu obtenu une bourse d’études pour ton départ en Estonie ?

En m’inscrivant à travers l’école, j’ai réussi à obtenir la bourse Erasmus dans la mesure où l’Estonie est comprise dans le programme. Sur 5 mois, j’ai réussi à obtenir 765 euros au total, répartis sur toute la durée.

As-tu réservé ton logement avant de partir à Tallinn ?



J’ai réservé mon logement avant mon départ lorsque l’université nous a envoyé un mail pour nous proposer des chambres étudiantes. C’était aux alentours de la fin Mai, alors que mon départ n’était que le 1er Septembre.

Il y a deux auberges de jeunesse où viennent tous les étudiants internationaux de Tallinn, un sur le campus, et l’autre dans le centre-ville. On était du coup une soixantaine d’étudiants dans l’ « Academic Hostel ». Ce n’est cependant pas un logement temporaire, et les étudiants restent dedans tout le semestre. J’étais dans une chambre double de 20m2 avec un autre étudiant. Chaque chambre avait deux lits, un frigo, deux bureaux, deux armoires. Au total, je payais 210 euros par mois ou 7 euros par nuit.

Mon colocataire était autrichien, il était très sympa mais au final on vivait quasiment tous ensemble dans l’auberge. Cela revient à avoir une cinquantaine de colocataires ! Les gens venaient de nombreux pays : Allemagne, Espagne, Corée, Géorgie, Pays-Bas, Pologne, Autriche, France, Indonesie…

As-tu réservé tes cours avant de partir ?



La ville de Talinn en Estonie
J’ai dû choisir mes cours avant mon départ, car mon école de commerce française le demandait. Cependant, une fois arrivé sur place, j’ai du absolument tout changer ! Il y avait des cours qui se déroulaient au même moment, alors que d’autres n’étaient plus disponibles.

L’intranet de l’école pour choisir ses cours a été surchargé pendant les 2 premières semaines car tout le monde essayait de changer ses cours. Cela a été un vrai casse-tête pour pouvoir sélectionner à nouveau mes cours tant la connexion était lente.

J’ai choisi les cours de :

  • Estonien (Niveau débutant)

  • Culture et langue estonienne

  • Entrepreneurship

  • Webmarketing

  • Project Management

  • Business Communication


Comment as-tu réservé ton billet d’avion ?



J’ai pris la compagnie Air Baltic pour partir : de Paris il y a une correspondance à Vilnius, puis on arrive à Tallinn. Il est possible de prendre un bus de Vilnius ou Riga après avoir pris l’avion pour s’y rendre pour ceux souhaitant faire quelques économies sur le transport.

Au final, j’ai payé une centaine d’euros pour un aller simple fin août, dans la mesure où je ne savais pas quand est-ce que je souhaitais revenir. L’avantage de l’Europe, c’est qu’il n’y a pas besoin de visa donc on peut revenir quand on le souhaite après la fin des cours.

Comment se sont déroulés tes premiers jours à Tallinn ?



Je suis parti le 27 Aout, et les cours commençaient le 5 septembre. Les premiers jours, j’en ai profité pour visiter la ville et m’inscrire auprès des autorités locales. Si tu veux avoir les transports en commun gratuits, valable pour absolument tout le monde, il faut que tu ailles t’inscrire auprès du commissariat de police. Ils te donnent ensuite une carte d’identité temporaire pour toute la durée de tes études.

Je me suis aussi acheté une carte SIM estonienne pour le téléphone. Je payais 5 euros par mois pour le téléphone pour avoir un forfait illimité avec 3Go de Data. En plus, il y a du wifi gratuit partout en Estonie, donc il est facile de se connecter à internet.

L’ESN de l’université « Tallinn University of Technology » s’occupait de l’ensemble des évènements d’intégration pour les étudiants internationaux. Avant le début des cours, il y avait déjà des soirées étudiantes d’organisées pour faire des rencontres.

Pour ceux qui le souhaitaient, il était possible d’arriver dès le 7 Aout afin de suivre pendant 15 jours des cours d’estonien intensifs. Le programme permettait de suivre des cours le matin, et l’après-midi découvrir la culture estonienne et faire des visites. Tous mes amis qui ont eu l’occasion de le faire m’ont affirmé que c’était vraiment quelque chose à faire, et c’est aussi l’occasion de rencontrer de nouveaux amis au sein de la trentaine d’étudiants rejoignant ce programme.

Hormis cela, tous les soirs je sortais dans les bars avec les étudiants internationaux, ce qui m’a permis de me faire un cercle d’amis très rapidement. Je conseille de partir au moins 10 à 15 jours avant le début des cours pour se familiariser avec l’environnement, et profiter de la vie étudiante sans contrainte avant le début du cursus.

On a eu comme évènements :

  • Une soirée estonienne : tous les étudiants Erasmus y étaient conviés. Il avait fait venir un DJ, et il y avait des plats estoniens.

  • Un jeu de piste sur le campus de l’école par équipe

  • Un jour d’accueil pour tous les étudiants étrangers afin d’expliquer le fonctionnement du semestre et de l’université


J’ai aussi eu l’occasion de voyager dans différentes villes d’Estonie avant le début des cours avec mon nouveau groupe d’amis.

Qu’est-ce que tu peux me dire sur la « Tallinn University of Technology » ?



Faire un Erasmus à Talinn
La première chose que j’ai noté, c’est que contrairement à mon école de commerce française, toutes les facultés de l’école sont concentrées au même endroit. Le campus est très moderne, avec de très belles installations, de nombreux ordinateurs et une connexion internet meilleure qu’en France !

L’université reste très portée sur l’ingénierie, la majorité des étudiants provenant de ce type de cursus. Il y a beaucoup d’évènements liés au monde des start-ups chaque mois, comme des « Starts-Up » wekeend. On sent qu’ils sont très portés sur l’entreprenariat quel que soit le cursus actuel des étudiants.

Il y a plusieurs restaurants universitaires sur le campus de l’école, qui servent de la nourriture de qualité et pas chère. Je m’en sortais pour 3 euros à peu près pour une entrée, un plat et un dessert.

Il y avait aussi un bar universitaire, avec babyfoot, bonne ambiance et pinte de bière à deux euros. Il y avait des étudiants qui faisaient leurs travaux de groupe dans le bar et l’ambiance était très agréable.

En revanche, le campus était situé en dehors de la ville, à une vingtaine de minutes du centre-ville. Il n’y avait rien autour, heureusement donc qu’il y avait tout ce qu’il fallait sur le campus !

Comment se sont déroulés tes cours sur place ?



Au début, c’était relativement compliqué. On s’est retrouvé avec des cours en russe pour certaines matières, et on a donc dû faire des changements de dernière minute pour retrouver à nouveau des cours en anglais.

Globalement, il y avait beaucoup de travaux de groupe pour chaque module, et on devait se retrouver chaque semaine pour travailler.

Dans les cours où j’étais, il y avait très peu d’estoniens ! Du coup, je n’en ai pas rencontré pendant les cours. D’une manière globale, les estoniens n’étaient pas très enclins à se rapprocher des étudiants internationaux, et je ne me suis pas fait beaucoup d’amis locaux.

Chaque module représentait 3 heures de cours, mais certains n’ont commencé qu’au milieu du semestre. Au final, j’avais une quinzaine d’heures de cours par semaine, auxquelles s’ajoutaient 5 heures par semaine de travail personnel. Au final, la charge de travail était plutôt légère, ce qui me permettait de travailler à côté pour financer mon séjour.

As-tu obtenu un job étudiant sur place ?



Je n’ai pas vraiment eu un job étudiant sur place. En fait, après mon stage en entreprise en France, j’ai réussi à garder contact avec eux et ils étaient intéressés pour que je continue à travailler en tant que consultant freelance. Au final, je travaillais environ deux jours par semaine pour gagner 130 euros par jour en tant qu’entrepreneur. Grâce à l’auto-entreprenariat et l’ACCRE, je ne payais que 10% d’impôts dessus.

 

Comment as évolué ton niveau d’anglais pendant le séjour Erasmus ?



J’avais déjà fait un an en Allemagne, et je sortais beaucoup avec les étudiants internationaux au sein de l’ESC Rouen. Je parlais en anglais quasiment tout le temps hormis les quelques fois où je tombais sur des français. Pour quelqu’un souhaitant réellement perfectionner son anglais, je pense que l’Estonie est une excellente destination, les étudiants internationaux parlant tous anglais entre eux.

J’avais aussi des professeurs qui parlaient particulièrement bien anglais, ce qui permettait de pratiquer correctement même en cours.

As-tu réussi à voyager durant ton semestre à Tallinn ?



Oui, j’ai pu beaucoup pu voyager. D’abord en Estonie, dans la seconde ville Tartu et sur l’ile de Saaremaa. Pour ces destinations, nous privilégions la location d’une voiture auprès d’un loueur classique. En dehors de l’Estonie, je suis allé avec des amis à Riga et Vilnius, 4 jours pour chacune des villes et avec une compagnie de bus moyenne distance pour 30 et 50€ l’aller-retour.

Nous sommes aussi allés à Helsinki qui se trouve à seulement deux heures de Tallinn en ferry, pour environ 20€. Avec l’ESN Tallinn, j’ai aussi participé au Sea Battle, qui est un weekend entre 3000 étudiants d’universités des pays Baltiques et Scandinaves sur un ferry en direction de Stockholm, où que l’on peut visiter une journée. Toujours avec l’ESN Tallinn, je suis allé en Laponie Finlandaise (en ferry et bus) 5 jours pour 300€ environ, et à St Petersburg (en ferry) 3 jours pour 250€ environ.

Quel a été ton budget durant tes études en Estonie ?



Logement, nourriture, sorties et voyages compris environ 800€ par mois sans ne jamais manquer de rien sur place ! Voici comment se découpait mon budget :

Logement : 210€ / mois

Nourriture : 100€ / mois

Transport : 0€

Vol Aller-retour : 200€

Assurances : 15€ / mois

Voyages : 200€ / mois

Sorties : 200€ / mois

Ne pas oublier de s’enregistrer comme résident de Tallinn pour profiter des transports en commun gratuits. Sinon, la nourriture est peu chère en général, tout comme les sorties.

Qu’est-ce que tu as pensé de la ville de Tallinn ?



C’est une ville très agréable à vivre et à taille humaine (400 000 habitants). La ville se développe à une vitesse incroyable, et de nombreux bars, restaurants ou boutiques originales ouvrent régulièrement. Tallinn est un bon mix d’ambiance moyen-âge pour l’architecture de son centre historique et de modernité pour son économie.

Quelle serait ta conclusion sur ton séjour ?



Allez à Tallinn si vous voulez vivre dans un décor de film de chevaliers, étudier dans d’excellentes universités, profiter d’une ambiance très festive entre étudiants internationaux, voyager dans les pays Baltes et Scandinaves, manger au restaurant pour peu et boire dans les bars pour encore moins. Sinon vous pouvez passer votre chemin.

La vie étudiante à Talinn en Estonie

 

consultez notre forum