Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Comment faire un stage en Italie ? Le guide :



Faire un stage en Italie
L’Italie a été touchée très fortement par la crise économique de 2008, et elle n’a toujours pas retrouvé en 2015 son niveau d’avant la crise. Malgré une croissance en berne, le pays a encore beaucoup à offrir, en particulier aux stagiaires qui souhaitent découvrir le monde du travaill italien pendant 2 à 12 mois et profiter de la vie à l’italienne une fois sur place.

Pourquoi faire un stage en Italie ?



Hormis pour des postes très spécifiques, la maîtrise de l’italien est généralement indispensable pour espérer décrocher un stage dans une entreprise. A partir de là, si vous souhaitez effectuer un stage en Italie, cela sera pour perfectionner votre niveau de langue déjà élevé et le pratiquer dans un cadre professionnel.

 

Plusieurs secteurs sont particulièrement développés et sont d’excellentes sources d’opportunités tels que le tourisme, l’automobile, le textile, la mode, le vin ou les céramiques. A côté des opportunités professionnelles, c’est aussi pour sa qualité de vie incroyable, sa culture, et ses villes que l’on part vivre en Italie !

Quelle est la réglementation des stages en Italie ?



Nommés « Tirocinio » dans la langue nationale, les stages en Italie ont longtemps été une pratique très répandue dans les entreprises mais assez peu encadrée d’un point de vue légal.

 

Jusqu’en 2013, chaque région disposait de règles qui lui étaient propres, générant un traitement des stagiaires inégal entre les différentes parties du pays. A partir de cette date, une nouvelle réglementation au niveau national a été mise en place par le gouvernement italien. Afin d’harmoniser l’ensemble et mieux protéger les droits des stagiaires.

Malgré tout, chaque région a dû ratifier ce nouvel accord qui a donc mis un temps certain à être en place. Si vous êtes capable de comprendre l’Italien, vous pouvez retrouver l’ensemble des accords détaillés au format PDF pour chaque région sur la page de l’organisme Repubblica Degli Stagisti.

Voici donc les points majeurs de la nouvelle réglementation à connaître :

  • Un stage en Italie ne peut excéder une durée de 12 mois

  • Le stage doit se faire dans le cadre d’un cursus, ou dans les 6 mois suivants l’obtention de votre diplôme

  • Comme en France, le stage doit obligatoirement s’effectuer sous le contrôle d’un tuteur en entreprise

  • Le stage doit être rémunéré en accord avec les indémnités minimum de la réglementation actuelle (300 euros minimum par mois en 2016). Certaines régions ont même mis en place un accord permettant une indémnisation minimum de 400 euros par mois pour les stagiaires.

  • Les stages doivent être régits par une convention de stage tout comme en France

  • Le stagiaire ne dispose pas de jours de congés mais peut en cas de maladie, d’examens ou de décés, prendre quelques jours de repos.


Bon à savoir, la semaine de travail en Italie s’étale sur 40 heures avec un maximum de 48 heures par semaine en moyenne sur une période de 4 mois. Il est donc possible de faire plus ou moins chaque semaine, tant que la moyenne de temps passé au travail ne dépasse pas ce maximum.

Comment trouver un stage en Italie ?



Comme nous avons pu le mentionner précedemment, disposer d’un bon niveau d’Italien à l’écrit comme à l’oral est quasiment indispensable si vous souhaitez trouver un stage en Italie. Et votre capacité est mise à rude épreuve dès la recherche du stage, dans la mesure où la majorité des plateformes dédiées sont entièrement en italien sans possibilités de changer la langue.

Voici donc notre sélection de plateforme pour trouver un stage en Italie :

Lavoro Estage : Une plateforme de recherche de stage en Italien contenant plus de 300 offres disponibles.

Sportello Stage: Une plateforme de recherche de stage intéressante demandant cependant une inscription pour espérer avoir accès à l’ensemble des offres.

Informa Giovani Roma : La ville de Rome et sa région mettent en avant sur leur portail les opportunités de stages intéressantes et originales

Job Soul.it : Le portail dispose de 300 à 500 opportunités de stage selon la période, c’est donc une source plus qu’intéressante !

Job Rapido.it : Le portail est assez fourni en offre de stage sur tout le territoire Italien malgré une interface datée.

Autre solution si vous souhaitez trouver un stage en Italie, vous tourner vers les agences de placement. Celles-ci proposent des services payants aux alentours de 600 euros pour vous placer au sein d’une entreprise italienne. Si cela représente un investissement non négligeable, c’est aussi une excellente occasion de mettre toutes les chances de votre côté et de garantir votre départ pour l’Italie.

Quelles sont les démarches pour partir en stage en Italie ?



En tant que citoyen français et donc européen, vous pouvez rejoindre un stage en Italie sans demande de Visa de stage ou d’études. En revanche, si la durée de votre séjour est supérieure à 3 mois, il est nécessaire d’aller vous enregistrer dès votre arrivée auprès de l’administration locale pour les informer de votre présence sur le territoire.

 

Les formalités pour les frais de santé en Italie



L’Italie faisant partie de l’Union Européenne, la couverture des frais de santé sur place est garantit en grand partie grâce à la carte européenne d’assurance maladie. Le détail de la couverture est disponible sur le portail officiel du CLEISS en charge de la liaison des organismes de santé au niveau européen.

 

Globalement, lors de votre séjour en Italie, vous serez couvert au même niveau que les assurés italiens. Si vous souhaitez avoir une couverture totale, ainsi qu’une assurance de responsabilité civile, perte de bagages, retard de votre vol, ou autres avantages, il est conseillé de souscrire à une assurance santé complémentaire.

Ces services garantissent un complément de la carte européenne d’assurance maladie, tout en comblant les lacunes de celles-ci. Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter notre guide dédié.

Afin de vous aider à trouver une formule adaptée, nous avons mis en place un partenariat avec l’organisme Chapka Assurances, spécialisé dans les jeunes expatriés, qui propose avec l’assurance « Cap Student » une offre parfaitement adaptée à un séjour en tant que stagiaire en Italie.

consultez notre forum