Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Rejoindre un programme Master aux États-Unis :


 

Les Masters's Degree aux États-UnisLes États-Unis attirent chaque année des milliers d’étudiants au sein de leur programme Master, grâce à la qualité et la renommée de leurs établissements. C’est près de 1500 universités qui proposent des « Master’s Degree » à travers tout le territoire, et qui n’hésitent pas à ouvrir leurs portes aux étudiants européens.


Mais attention, le système universitaire américain possède ses spécificités qu’il est nécessaire d’appréhender et de comprendre avant d’envisager de poursuivre ses études en Master aux USA.

 

La structure des programmes Masters américains :


 

Les programmes Masters appartiennent au cycle « Postgraduate » des diplômes américains, c'est-à-dire après l’obtention d’un diplôme de niveau « Undergraduate ». Les étudiants rentrant au sein d’un « Master’s Degree » sont donc littéralement des étudiants souhaitant poursuivre leurs études après avoir été diplômés.


Les premières particularités du système universitaire américain font leur apparition à ce niveau, car dans la mesure où le premier cycle universitaire dure quatre ans aux États-Unis, le second cycle se déroule sur un à trois ans, au lieu de deux ans en France.


Mais cette particularité présente un inconvénient majeur pour les étudiants français et plus généralement les étudiants européens, qui ne peuvent pas postuler directement en programme Master américain après l’obtention de leur Bac +3 !


Si des équivalences ou des échanges sont possibles avec certaines universités, dans la majorité des cas, les étudiants devront donc commencer leur Master 1 afin de pouvoir par la suite postuler aux États-Unis. Si cette contrainte peut faire des déçus, gardez à l’esprit que si vous effectuez un Master en un an au lieu de deux ans, vous économisez énormément d’argent !

 

Au niveau des différents types de formations, les « Master’s Degree » sont divisés en deux types bien distincts : les Masters académiques, et les Masters professionnels. Les premiers permettent de se consacrer à la recherche et autorisent la poursuite d’études en PhD, alors que les seconds permettent de se spécialiser dans un domaine et de rentrer opérationnel sur le marché de l’emploi.


Cependant, certaines universités n’hésitent plus aujourd’hui à ajouter une dimension de recherche aux Masters professionnels alors que les Masters académiques bénéficient d’une dimension plus appliquée. A vous de choisir la formation qui vous convient !

 

Les méthodes d’évaluations lors de la formation :


 

Les programmes Masters aux USALes étudiants en « Master’s Degree » sont soumis à des tests réguliers mais les épreuves du programme peuvent différer selon les choix de cursus. En effet, dans de nombreuses formations, la rédaction d’un mémoire est optionnelle et modifie directement le déroulement de la formation.


Ainsi, les étudiants rédigeant un mémoire devront passer un grand oral de fin de diplôme et ne seront que peu soumis au contrôle continu alors que les étudiants sans mémoire seront mis à l’épreuve de manière régulière.

 

La reconnaissance internationale des « Master’s Degree » :


 

Les États-Unis sont considérés comme les leaders de l’enseignement supérieur depuis l’apparition des classements mondiaux des universités. Même si votre établissement n’apparaît pas dans les classements, votre diplôme aura toutes les chances d’être reconnu et valorisé, que cela soit dans le milieu universitaire ou le milieu professionnel.


Attention cependant aux quelques problèmes d’équivalences qui peuvent se poser, dans la mesure où un Master en 2 ans aux USA ne sera pas reconnu comme un Bac +6, mais bien comme un Bac + 5 une fois revenu en France.

 

Le coût d’un programme Master aux USA :


 

Les frais universitaires américains font polémiques de manière régulière, que cela soit sur le territoire américain ou en Europe. Ils sont incomparablement plus importants que les coûts d’inscription aux universités françaises, bien qu’une distinction puisse être faîte selon les établissements.


Ainsi, les universités publiques américaines demandent en moyenne entre 13 000 et 20 000 dollars par an pour une formation Master, alors que les universités privés peuvent demander jusqu’à 38 000 dollars par an.


A cela s’ajouteront le coût de la vie sur place, les frais de transport, l’assurance santé obligatoire ainsi que quelques inscriptions aux associations de l’université !