Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Comment s'inscrire aux universités en Espagne ?


 

Il est conseillé de commencer les démarches  dès le mois de janvier de l’année précédent votre période de départ.

 

étudier en Espagne : les démarches Les établissements de l’enseignement supérieur espagnol sont divisés en plusieurs catégories : les établissements publics, religieux ou privés. Au niveau du coût des études, les universités publiques demandent des frais allant de 300 euros à 1000 euros qui peuvent être en grande partie subventionnés par l’état, contre 2500 à 6000 euros l’année pour les établissements privés.

Afin de pouvoir accéder au système universitaire espagnol, il vous faudra contacter directement les universités souhaitées afin de faire une demande de dossier. Grâce à l’harmonisation des diplômes européens via le système LME, les démarches sont maintenant bien plus faciles.

 

La première chose à faire afin de partir en Espagne est de faire valider ses acquis, c'est-à-dire l’ensemble des diplômes obtenus jusqu’à maintenant.

 

Plusieurs démarches doivent être faîtes selon votre niveau d’études :


 

Au niveau Bac : il vous faut obtenir la « Credencial » qui sera reconnu partout en Espagne. Il existe plusieurs moyens de l’obtenir, je vais décrire uniquement la démarche la plus simple, une autre démarche est très bien décrite sur ce site.

Pour obtenir la « Credencial » vous devez vous adresser à l’UNED (Universidad Nacional de Educacion a Distancia). C’est un organisme gouvernemental qui se chargera de valider l’équivalence de votre bac avec le « bachiller » espagnol et vous ouvrira ainsi les portes des premiers cycles universitaires.

 

Au niveau BTS/ DUT : En Espagne, il n’existe malheureusement pas de formation en deux ans qui s’inscrivent dans le cadre universitaire. En effet, les « Technico  Superior » sont des diplômes en deux ans, mais sont des formations professionnelles ne permettant pas la poursuite d’études. Il vous faudra donc faire homologuer et valider votre diplôme auprès de l’université que vous convoitez afin de pouvoir accéder à sa formation.

 

Au niveau Licence/Master/Doctorat : La réforme LMD permet de faire valider vos diplômes sans problème d’équivalence. Le recrutement se fait donc sur dossier avec entretien dans certaines écoles.

 

Le niveau de langue requis :


 

Quelque soit votre formation, vous devrez justifier votre niveau d’espagnol. Il existe deux solutions pour cela :

 

Soit vous passez les examens prévus par les écoles afin d’évaluer votre niveau.

 

Le DELE : test de niveau d'espagnol

Soit vous choisissez de passer le DELE (Diplôme d’espagnol langue étrangère) qui se décompose en trois niveaux :

  • Niveau initial (104 euros) : Il atteste d’un niveau suffisant pour comprendre et faire face à des situations élémentaires
  • Niveau intermédiaires (140 euros) : Il atteste d’un niveau suffisant pour faire face à l’ensemble des situations courantes
  • Niveau supérieur (155 euros) : Il atteste d’un niveau permettant de faire face à tous les types de situations.

 

Pour être accepté dans les écoles, vous devez atteindre au minimum le niveau intermédiaire. Attention cependant, le DELE ne dispense pas automatiquement des examens internes aux écoles même si c’est très souvent le cas. Pour le passage de l'examen, il vous faut vous adresser aux instituts « Cervantes » situés dans les grandes villes de France.

 

Une fois votre dossier accepté par l’université, et vôtre niveau d’espagnol attesté, vous pouvez commencer à préparer vos bagages !