Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Le niveau d'espagnol requis pour partir étudier en Espagne :


 

Attester de votre niveau d'espagnolLes étudiants souhaitant partir étudier en Espagne ne doivent pas nécessairement prouver leur niveau d'espagnol pour y rentrer. En effet, toutes les universités ne requièrent pas une preuve du niveau de l'étudiant, ce qui permet de partir même si votre maîtrise de la langue est faible. Il était même possible de partir en Espagne via le programme Erasmus sans parler la langue pour les meilleurs étudiants de chaque promotion il y a une dizaine d'années, bien que la pratique ne soit plus répandue aujourd'hui.

 

Dans le cas où l'université souhaite que vous attestiez de votre niveau d'espagnol, deux solutions s'offrent à vous : le test interne à l'université ou le test DELE, test international d'espagnol organisé par l'institut Cervantès.

 

Les solutions pour attester de votre niveau d'espagnol :


 

La première solution pour attester de votre niveau d'espagnol est de passer un test interne à l'université. L'inconvénient majeur étant que l'étudiant doit se déplacer jusqu'à l'établissement en Espagne, pour un test qui ne durera finalement qu'une après-midi, mais c'est aussi un excellent moyen de prendre connaissance de votre future université et de la ville. Certains universités proposent aujourd'hui des tests administrés via internet ou par visio-conférence pour s'assurer de votre niveau de manière pratique.

 

La seconde solution consiste à passer le test du DELE, reconnu partout dans le monde, et approuvant de manière officiel votre niveau d'espagnol sur une échelle en comptant six. Il existe un centre de test à Paris, mais attention, contrairement aux tests anglo-saxons, les sessions sont plutôt rares, avec en moyenne 3 sessions par an. N'hésitez donc pas à vous inscrire en avance !