Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Comment ne pas acheter ses livres à l’université ?


 

Livres à acheter à l'université

Dans le système universitaire anglo-saxon et dans une bonne partie des autres pays d’Europe, les livres dont la lecture est demandée dans différents modules de cours ne sont pas prêtés par l’université. En clair, les étudiants doivent payer les livres qu’ils doivent lire, et souvent la liste est longue. Mais attention, ce ne sont pas des livres de cours classiques comme vous pouvez avoir au lycée, mais bien des livres d’auteurs exprimant leurs théories.

 

Avec un prix moyen avoisinant les 35 euros en moyenne, et une liste souvent constituée d’une quinzaine de livres par an, il peut être intéressant de considérer d’autres solutions que l’achat pour se procurer les livres demandés, afin d’alléger votre budget.

 

Emprunter les livres demandés par l'université :



Les universités ont à leur disposition des bibliothèques constituées de dizaine de milliers d’ouvrages, souvent empruntables de une semaine à un mois, et qui vous évitent de les acheter par vous-mêmes. Mais attention, ils sont souvent en 5 exemplaires maximum, alors que les étudiants de votre formation devant lire le livre en même temps que vous sont très souvent plusieurs centaines. Soit vous êtes très rapide, soit vous envisagez une autre solution.

 

Les livres en ligne ou E-book :


 

Voilà très certainement une solution que vous allez envisager, les livres en ligne ou E-book, souvent moins chers que leurs homologues en version papier. Cependant, ne pensez pas les imprimer par la suite, où le coût de revient risque d’être supérieur à un livre classique, pour un résultat moindre. Et pour ceux qui aiment garder leurs livres dans une bibliothèque, il va falloir envisager d’autres solutions.

 

Amazon, les livres au prix le plus bas du marché


 

Comment ne pas acheter ses livres pour les cours ?Si en France, le prix du livre est fixe quel que soit l’endroit où on l’achète à 5% près, ce n’est pas le cas au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis par exemple. Il n’est donc pas rare de retrouver des livres bien moins cher sur Amazon, que les points de vente physique, voir la boutique en ligne officielle.


Le meilleur exemple rencontré est sans hésitation celui du livre officiel de révision du TOEFL. Proposé à 45 euros + 5 euros de frais de port sur le site officiel, il est trouvable à 20 euros neuf avec frais de port offerts sur Amazon.uk, soit une économie de … 30 euros ! C’est donc une réduction non négligeable.

 

Acheter les anciennes éditions :



Très souvent, les livres possèdent plusieurs éditions, qui changent tous les 2 à 5 ans selon le type de livre. Ainsi, prendre une ancienne édition peut vous revenir jusqu’à 80% moins cher, pour un contenu quasi-similaire, hormis la forme et quelques changements de fonds. Les éditions les plus récentes sont uniquement à privilégier pour les livres majeurs, utilisés régulièrement pendant les cours.

 

Reprenez les livres d’anciens élèves :



Des étudiants des années suivantes ont de fortes chances d’essayer de revendre les livres qu’ils ont utilisés durant leurs premières années. Regardez les annonces qui sont publiés sur le site de l’université ou sur les différents tableaux de bord, vous pourriez faire une affaire.

 

Faîtes néanmois attention à l'état du livre, et demandez à votre enseignant si l'édition en question est toujours d'actualité ou non.