Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Trouver un V.I.E aux États-Unis: le guide



Faire un VIE aux USA

Le rêve américain vous tente ? Oui mais avec la législation française apportant une certaine sécurité pour l’emploi ? Le Volontariat International en Entreprise (V.I.E) repose sur cette formule magique qui pourrait vous pousser à rejoindre les 129 500 autres français installés aux Etats-Unis pendant 6 à 18 mois.

Ce sont près de 1185 volontaires qui sont partis en V.I.E aux États-Unis, faisant du pays la deuxième destination du programme en 2016 !


Pourquoi faire une mission de volontariat international aux USA ?



1. Le pays étant le 4ème plus grand du monde, il vous permettra de découvrir une diversité folle de paysages. Si vous choisissez l’une des grandes villes américaines marquées par leur modernité, rien ne vous empêche de louer une voiture pour explorer le Grand Canyon en Arizona le temps d’un week-end, de partir skier dans le Parc national de Yosemite en Californie ou de vous dorer la pilule sur une plage hawaïenne. Il y en a pour tous les goûts.


2. Vous aurez l’occasion d’améliorer votre niveau d’anglais, mais pas seulement. Dans certains états du sud, l’espagnol est la langue qui domine. Dans la ville de Miami il est aussi courant d’entendre parler anglais qu’espagnol. Ne vous étonnez donc pas que le cassier du supermarché vous annonce le prix de vos achats en espagnol.


3. L’un des plus gros avantages mis en avant par les français qui ont tenté l’expérience américaine est la facilité de vie Il s’agit du pays du pratique. La plupart des commerces ont des horaires d’ouverture vous permettant de réaliser vos achats quasiment à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.
Autre exemple non négligeable pour certains : il est extrêmement facile de se garer, exit le créneau avec de grandes places de parking.

Enfin, d’un point de vue plus personnel, l’un des autres aspects qui ressort du témoignage des expats français est l’absence de jugement de la part des autres. S’il vous prend l’envie de sortir en pyjama, c’est votre choix. Cela n’empêchera pas les gens qui vous croisent dans la rue de laisser parler leur enthousiasme naturel et de vous sourire comme ils le feraient à n’importe quel passant.


4. Cet enthousiasme est d’ailleurs une caractéristique des américains. Vous serez perpétuellement dans un environnement positif. Soyez juste prêt à supporter leur joie débordante face à n’importe quelle chose du quotidien, que ce soit votre accent français quand vous parlez anglais ou même votre nouveau t-shirt…


Quelle est la rémunération pour un V.I.E aux États-Unis ?



Le 1er janvier 2019, Business France a fixé la rémunération  des V.I.E aux Etats-Unis en fonction de six régions distinctes. 

  1. Ainsi, vous gagnerez plus si vous travaillez en Californie. La rémunération est fixée à 3 444,50 € par mois pour cet état. Cependant, il s’agit aussi du 2ème état où le cout de la vie est le plus élevé, celui de New-York étant en tête.

  2. L’Etat de New-York est lui divisé en deux en terme de rémunération. Si vous travaillez à New-York Downtown vous gagnerez 3 398,19 € par mois, tandis que si votre poste est situé à New-York Metropolitan vous gagnerez 3 377,38

  3. La même rémunération s’applique pour les villes de Miami, Wash, Boston et Chicago : 2 850,47 € mensuels.

  4. L’Etat de la Pennsylvanie a aussi sa propre rémunération qui s’élève à 2 701,33 € par mois.


Si le poste que vous occupez ne se trouve pas dans une des régions citées précédemment alors vous gagnerez 2 452,55 € par mois.

Vous pourrez retrouver le barême mis à jour chaque année sur le portail Civiweb. Pour plus d'informations sur le fonctionnement de la rémunération des V.I.E à l'étranger, n'hésitez pas à consulter notre guide dédié.

Trouver un V.I.E aux États-Unis:



Il s’agit de la première puissance économique mondiale, aux coudes à coudes avec la Chine. Les chiffres de la dette publique sont toujours dans le rouge - presque 20 000 milliards de dollars en août 2017 - cependant, le pays a su sortir la tête de l’eau suite à la crise des Subprimes de 2007.

Même si le secteur industriel est très présent dans le pays, ce sont les services qui contribuent le plus au PIB américain. Le secteur agricole est lui fortement lié à son concurrent chinois en matière de résultats. Les secteurs d’activité dominants varient dans les 50 Etats. La tendance générale place le secteur immobilier en tête du palmarès en terme de résultats économiques, suivi de près par la finance et l’assurance. Ensuite, on trouve la santé, l’industrie de biens durables, la vente, l’industrie de biens non durable, l’information ou encore les arts et divertissement. Ces secteurs contribuaient tous au moins à 4% du PIB en 2017.

Les offres de VIE sont majoritairement publiées sur le portail Civiweb, géré par Ubifrance. Vous retrouverez des offres par centaine sans trop de difficultés, le pays étant la deuxième destination des V.I.E, avec une forte croissance chaque année du nombre de volontaires. Il existe au total 4800 filiales d'entreprises françaises installées aux USA, avec près de 678 000 employés. 

Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter notre guide pour trouver un V.I.E à l'étranger.


Quelles sont les démarches pour partir en V.I.E aux USA ?



Une fois le poste décroché, il vous faudra obtenir votre Visa J1. Il en existe deux catégories en fonction de votre expérience professionnelle.

Vous n’attestez pas encore d’une expérience professionnelle de plus d’un an et vous poursuivez actuellement vos études ou vous avez obtenu votre diplôme moins d’un an avant de commencer votre mission. Dans ce cas, il faudra demander le Visa J1 dans le cadre du programme « Intern ». Attention, ce visa a une durée d’un an et est non prolongeable.

Sinon, votre expérience professionnelle vous permettra de prétendre au visa délivré par le programme « Trainee ». Sa durée est de 18 mois, lui aussi non prolongeable. Pour ce type de visa il faut pouvoir justifier de l’obtention du diplôme de la formation que vous avez suivi, ainsi que d’une expérience professionnelle d’un an dans le même domaine que votre V.I.E. Cependant, cinq ans d’expérience dans le domaine de votre V.I.E vous permettrons de combler une absence de diplôme sur votre CV.

Pour les deux types de visa J1, il ne doit pas s’agir d’un diplôme et / ou d’expériences réalisés aux Etats-Unis.  Votre niveau d’anglais sera lui aussi à justifier. Une évaluation sera faite au cours de la procédure.

Enfin, si par le passé vous avez déjà obtenu un visa J1, il est possible d’en avoir un à nouveau en respectant les délais suivant :

  • 3 mois entre deux J1 « Intern »

  • 2 ans entre un J1 « Intern » et un « Trainee »

  • 2 ans entre deux J1 « Trainee ».


N’oubliez pas que votre passeport doit être valable durant la totalité de votre séjour, au risque de devoir payer une amende pouvant s’élever à 500 dollars si vous tentez de quitter le sol américain avec un passeport expiré.

Vous trouverez toutes les informations avec les dernières mises à jour sur le site de l’ambassade des Etats-Unis.

Articles en relation