Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Trouver un V.I.E au Canada: le guide



Faire un V.I.E au Canada

Tenté par l’aventure canadienne, comme plus de 100 000 de vos compatriotes français enregistrés dans le pays en 2018 ? Si vous avez entre 18 et 28 ans, vous pouvez partir en réalisant un Volontariat International en Entreprise (V.I.E). Il s’agit d’une mission de 6 mois à 14 mois, renouvelable une fois, dans une entreprise française installée au Canada.

Le pays était en 2016 la 5ème destination pour les V.I.E français, avec près de 349 volontaires partis à travers ce programme selon l'étude du Ministère de l'Europe et des affaires étrangères.


Les avantages d’un V.I.E au Canada :



Le pays est bilingue français - anglais. Vous pourrez donc trouver des missions nécessitant uniquement la maîtrise du français si votre niveau d’anglais laisse à désirer. Cependant, les postes à responsabilités demandent quasiment tous d’être bilingue.

Si vous êtes dans le domaine des technologies, le Canada est votre eldorado. Depuis quelques années, le Canada séduit les déçus de la Silicon Valley en raison d’une politique migratoire américaine trop restrictive qui complique les choses pour les immigrés travaillant dans la high-tech. Les grandes villes Montréal, Toronto et Ottawa voient donc les cerveaux de la Silicon Valley débarquer et les conditions optimales pour ce domaine sont déployées.

Comment trouver un V.I.E au Canada ?



La majorité des offres sont publiées par les entreprises sur le site du CIVI, le portail étant géré par UbiFrance en charge des V.I.E.


Il ne faut pas hésiter à faire des candidatures spontanées en cherchant l’adresse mail du responsable des ressources humaines de l’entreprise pour laquelle vous voulez candidater. Dans les grands groupes et les PME qui s’exportent, il est possible de se voir offrir une proposition de V.I.E suite à un stage, n’hésitez donc pas à en parler à votre responsable de stage. Une autre piste à tenter est celle des forums de recrutement. Nombreuses sont les entreprises qui pourraient vous proposer un V.I.E lors de ce type d’événement. N’oubliez pas de venir avec votre CV mis à jour afin de le présenter directement aux recruteurs présents. Enfin, le réseau de votre école ou faculté peut contenir ce type d’offre.

A savoir que lors de la sélection des candidats, les entreprises privilégient la motivation vis-à-vis de l’entreprise plutôt que pour le pays lui même.

Liste non exhaustive des entreprises éligibles au programme V.I.E et qui recrutent au Canada :

  • Maltem

  • Go concept

  • Saint-gobain

  • Amaris services sarl

  • Acensi telecom

  • Societe pour l'informatique industrielle

  • Agylis

  • Etf

  • Alstom

  • Davidson si nord

  • Sanofi-aventis groupe

  • Sncf voyages developpement

  • Acti’energy

  • Citypassenger


Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter notre guide pour trouver un V.I.E à l'étranger.


La rémunération des V.I.E au Canada:



Concernant la rémunération, elle sera plus importante si vous travailler dans la partie anglophone que dans la partie francophone. La rémunération des V.I.E est encadrée par Business France et les barêmes actualisés sont disponibles sur le portail Civiweb. Pour 2019, la rémunération mensuelle s’élève à 2212,68 € pour la partie anglophone, tandis que pour un poste dans la partie francophone elle s’élève à 1908,65€.

Cette indémnité se rapproche du salaire moyen canadien qui était de 51,000$ en 2017, une fois les impôts et cotisations sociales déduites. Dans certains cas, les salaires à l'entrée sur le marché sont plus favorables pour les diplômés si vous disposez d'une formation dans les domaines d'emplois les plus favorisés, avec des rémunérations allant jusqu'à 80,000$ par an.


Les démarches pour partir en V.I.E au Canada:



Une fois le poste décroché, il faut obtenir un permis de travail « Expérience internationale Canada »  dans la catégorie Jeunes Professionnels. Attention, la procédure dure 8 semaines et coûte 150 dollars canadien. Il existe plusieurs conditions pour obtenir ce visa dont : un solde d’au moins 2 500 dollars canadien (environ 1 660 €), votre billet aller-retour ou une preuve que vous avez assez d’argent pour vous payer un billet retour, ainsi que votre lettre d’acceptation au programme V.I.E reçus du gouvernement français.

Comme vous serez plus de six mois dans le pays, il faut obtenir un Visa de résident temporaire auprès de l’Ambassade du Canada à Paris. Une fois sur place, pour commencer à travailler il faudra obtenir un numéro d’assurance social auprès du Centre Service Canada.

Chaque province et territoire du Canada a sa propre législation du travail. Il existe une réglementation fédérale pour certains secteurs comme la banque, les télécommunications et le transport routier.

Une fois sur place :

Il existe différentes associations dont l’Union française de Montréal qui aide les immigrés francophones à s’intégrer en organisant de nombreux événements. Pour toutes les questions pratiques liées à la vie sur place, les groupes Facebook d’expat auront surement les réponses à vos questions.

Articles en relation