Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Trouver un job étudiant en Espagne : mode d'emploi


Job étudiant en Espagne


Quoi de mieux qu’un job étudiant ou job saisonnier pour découvrir l’envers du décor et la culture d’un pays ? Mais c’est surtout un excellent moyen pour financer vos études ou vous permettre de profiter de la vie étudiante.

Bien que le marché du travail espagnol ait du mal à rebondir des différentes crises, le taux de chômage est à la baisse depuis quelques années. Certains secteurs recrutent lors de fortes périodes d’affluence et ont besoin de jeunes dynamiques ! En tant que Français, il faudra sans doute parler un minimum espagnol avant de vous lancer dans la recherche.

Alors si vous voulez en savoir plus, voici notre guide pour trouver un job étudiant en Espagne dans les meilleures conditions !

Articles en lien

1. Trouver un job à l'étranger : le guide

2. Pourquoi trouver un job à l'étranger ?

3. Les secteurs pour trouver un job à l'étranger

4. Faire un job à l'étranger : mode d'emploi

 
La culture du job étudiant en Espagne


 

Étant frontalier à la France, et faisant partie de l’Union Européenne, vous n’avez besoin d’aucun visa ou permis de travail. Votre carte d’identité ou passeport suffira. Ceci dit, la loi espagnole n’est pas très claire concernant les jobs étudiants.

  • Votre travail ne doit pas durer plus de 20 heures par semaine.


  • L’âge légal minimum est de 18 ans. Il est également possible de travailler à 16 ans avec l'autorisation de l'un de vos parents ou tuteur. Les entreprises doivent dans ce cas remplir certaines conditions et obligations.


Petite spécificité, si vous trouvez un travail temporaire inférieur à 4 semaines et à temps plein avec des circonstances de production spécifique, le contrat peut être verbal. Cependant, dès lors que vous avez un contrat écrit, il vous faudra soit :

  • Demander une carte de résident (Tarjeta de Residencia) dans le Commissariat de Police le plus proche.


  • Posséder un NIE (Número de Identificación de Extranjero). Pour cela, il faut vous rendre au Comisaría General de Extranjería y Fronteras. Vous aurez à justifier votre besoin de NIE via votre contrat de travail.

 
La réglementation des jobs étudiants en Espagne


 

Dans la plupart des cas, vous aurez un travail temporaire (trabajo temporal) dont le contrat de travail peut être formalisé par écrit ou par oral pour une durée déterminée.

Ce dernier peut-être à temps plein ou partiel. Dans votre cas, ce sera généralement un trabajo a tiempo parcial. C’est-à-dire que la prestation de services a été convenue pour un nombre d'heures par jour, semaine, ou mois. Cela doit rester inférieur à la journée de travail d'un salarié à plein temps.

Ceci dit, il est très dur de trouver une règlementation propre au job étudiant. C’est pourquoi nous vous conseillons d’établir un contrat où toutes les modalités sont stipulées : votre salaire, vos heures de travail, les heures supplémentaires et vos jours de congés.

 

Rémunération minimum :

Le salaire minimum (dit SMI, Salario Mínimo Interprofesional) est de 1050€ brut en 2019. Celui-ci change tous les ans. Le vôtre sera donc calculé à partir de cette base. Dans tous les cas, le montant journalier du salaire ne peut être inférieur à 34,85€ brut par jour légal d'activité.

Semaine de travail :

Vous ne devez pas excéder les 20 heures hebdomadaire. Selon votre contrat et votre disponibilité, c’est à vous de convenir des horaires auxquels vous souhaitez et pouvez travailler. Par exemple, dans un bar, vous pouvez travailler 4 soirs par semaine, sur une plage de 5 heures.

Si vous avez un contrat à temps partiel, vous ne pouvez effectuer aucune heure supplémentaire. Seulement si un accord a été préalablement établi avec votre employeur.

Les congés payés :

La période de congé annuel sera celle convenue dans votre contrat. En aucun cas, la durée ne pourra être inférieure à 30 jours pour un temps plein. C’est à nouveau calculé sur cette base pour un contrat à durée déterminée.


Les jobs étudiants les plus répandus en Espagne :


 

Administration et entreprises :

Secrétaire ou agent d’accueil, les entreprises en recherchent à temps partiel. Votre école ou université peut également rechercher des étudiants au bureau des relations internationales par exemple, pour recevoir et gérer des appels de l’extérieur.

Les métiers du service :

Le monde de la nuit et la fiesta española sont reconnus dans le monde entier. Les Espagnols se couchent tard, et font la fête hors de leur domicile.

Les restaurants, bars et cafés sont donc en constante recherche de nouveaux serveurs. Pour le milieu de l’Hospitalité, il y a également de la demande, dans les hôtels à la réception, pour le ménage ou l’animation.

Pensez également aux postes de vendeur en magasin ou hôte à des évènement. Ils ne demandent pas forcément beaucoup de compétences ou d’expérience, seulement de la motivation et une adaptabilité à toute épreuve.

Très populaire en Espagne, les acomodor/a dans les théâtres ou cinéma. En fin de semaine, lors des grosses périodes d’affluence, vous placez les gens à leur place.

Cours de langue :

Votre langue native est le français. Certaines familles ou même étudiants, cherchent à prendre des cours avec des jeunes. Cela coûte moins cher qu’une école assermentée. Il y a également l’option de l’aide aux devoirs. N’hésitez donc pas à poster des annonces dans les commerces de votre quartier ou votre école, et à en parler autour de vous.

Si vous avez déjà un bon niveau de langue, vous pouvez même postuler pour des missions de traduction ou de guide touristique.  

Travailleur indépendant :

Si vous faites des études spécialisées, notamment dans l’architecture ou le journalisme, vous pouvez toujours tenter de postuler à des missions temporaires en tant que freelance.

Il y a également les livreurs de nourriture tels que Just Eat, Deliveroo ou encore Uber Eat qui sont de plus en plus présent dans les grandes villes. En étant travailleur indépendant, vous avez l’avantage de le faire quand vous pouvez.


Comment trouver un job d’étudiant en Espagne ?


 

1. Votre réseau : Un peu comme partout, le piston et le culot peuvent être votre plus grand atout. Soit, vous connaissez quelqu’un qui connait quelqu’un, ou soit, vous entrez directement dans un lieu avec votre CV. Dans le milieu de la restauration, cela fonctionne bien.

2. Votre université : Vous pouvez également rechercher dans votre université ou votre école. Il se peut qu’elle dispose d’un service dédié, ou du moins de personnel qui peut répondre à vos questions. Bien entendu, pensez à regarder autour de vous : il se peut que des annonces soient placardées sur les tableaux d’affichage dans la bibliothèque, les couloirs ou le self.

3. La presse : Plus original, les médias participent également à la diffusion d’offres d’emploi. Les journaux nationaux, régionaux et provinciaux en publient quotidiennement, les éditions du dimanche étant les plus fournies en petites annonces. Certaines chaînes de télévision et de radio consacrent également des émissions à l’emploi, renseignez-vous...

4. Les agences d'interim : En dehors de l’université, vous pouvez également postuler dans des agences d’intérim, sous l’acronyme ETT (Empresa de trabajo temporal). Elles emploient directement des travailleurs et les mettent à la disposition de l’entreprise demandeuse ; Pour un emploi temporaire c’est une idée à tester.

5. Les portails en ligne : De nombreux sites proposent aussi des offres par milliers dans tout le pays. Vous pouvez filtrer par région ou ville. Voici notre sélection non exhaustive :


Les agences d’intérim sont les mêmes que partout en Europe :

Articles en relation

consultez notre forum