Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Trouver un job étudiant en Allemagne : mode d'emploi



Job étudiant en Allemagne
Si vous étudiez en Allemagne ou vous souhaitez rejoindre le pays pendant l’été, un job étudiant sur place peut vous permettre de financer vos études et vous faciliter la vie étudiante.

L’instauration d’un salaire minimum dans le pays en 2015 permet aujourd’hui de s’assurer un revenu décent quel que soit l’activité choisie, alors que de nombreuses entreprises n’hésitent pas à payer plus des profils particulièrement intéressants.

A cela s’ajoute un statut spécial exonéré de taxes qui permet d’augmenter la rémunération pour les « petits jobs » ne dépassant pas 450 euros par mois.

Alors si vous voulez en savoir plus, voici notre guide pour trouver un job étudiant en Allemagne dans les meilleures conditions !

Articles en lien

1. Trouver un job à l'étranger : le guide

2. Pourquoi trouver un job à l'étranger ?

3. Les secteurs pour trouver un job à l'étranger

4. Faire un job à l'étranger : mode d'emploi

 

1 - La culture du job étudiant en Allemagne : devenir un « WerkStudent »


Grâce à un taux de chômage faible et un manque de main d’œuvre pour les jobs peu qualifiés, il est relativement facile de trouver un job étudiant en Allemagne. Si vous êtes étudiant sur place, vous devenez alors un « Werkstudent », étudiant travailleur sous un statut spécifique.

En 2020, tant que vous ne gagnez pas plus de 450 euros quel que soit votre situation, ou 445 euros en tant qu’étudiant, vous ne payerez pas les cotisations sociales normalement dues par chaque travailleur allemand.

Les critères pour bénéficier de ce statut sont les suivants :

  • Vous devez être enrôlé au sein d’un cursus universitaire en Allemagne

  • Vous ne pouvez pas travailler plus de 20 heures par semaine pendant les périodes de cours. Les vacances sont exclues de cette limite

  • Vous ne pouvez pas travailler plus de 26 semaines dans l’année à plus de 20 heures par semaine


Le but de cette réglementation est d’éviter que votre job étudiant devienne votre activité principale. En limitant le nombre d’heures, vous disposez de suffisamment de temps pour étudier et mettre toutes les chances de votre côté pour l’obtention de votre diplôme.

 

2 - La réglementation du travail en Allemagne


Rémunération minimum 

L’Allemagne dispose d’une rémunération minimum depuis 2015 dont le montant évolue chaque année. En 2019, il s’élevait à 9,35 de l’heure soit 1 557 bruts par mois pour une semaine de 40 heures, auxquels il faut déduire les cotisations sociales et potentiellement l’impôt sur le revenu.

À noter qu’il est difficile de financer ses études en Allemagne uniquement avec un emploi à temps partiel au salaire minimum, le coût de la vie étant important même pour un étudiant.

À travers notre article dédié, on estime le budget moyen d’un étudiant à 867 euros par mois en chambre universitaire, budget difficile à atteindre même en travaillant le maximum de 20 heures par semaine.

Semaine de travail :

Alors que la semaine de travail en Allemagne est de 40 heures, un étudiant ne peut dépasser les 20 heures par semaine s’il veut conserver le statut spécifique de Werkstudent sauf durant les périodes sans cours.

Les congés payés :

Les étudiants travaillant pendant leurs études sont considérés comme des travailleurs à temps partiel. En tant que tel, il dispose des mêmes congés que les employés normaux qui s’élèvent à 20 jours minimum par an.

Le nombre de congés disponibles sera calculé au prorata du temps de travail. Ainsi, un étudiant qui travaille 2 jours par semaine (16h), aura le droit à 40% des congés annuels soit 8 jours. Si ces congés ne sont pas pris, ils doivent être payés par l’employeur à la fin de votre contrat.

3 - Les impôts et taxes sur votre rémunération :


Selon votre niveau de revenus, un statut différent peut s’appliquer et avoir un impact direct sur votre niveau d’imposition et de taxation. En 2020, la situation était la suivante :

  • Si vous gagnez moins de 450 € par mois, vous disposez du statut de « Werkstudent » et vous êtes complètement exonérés des cotisations sociales

  • Si vous gagnez entre 450 € et 1 300 € par mois, vous devenez un « Gleitzonenregelung », et payez de manière progressive les cotisations sociales jusqu’à 9.3% de votre salaire. Cela reste moins qu’un employé classique qui paiera automatiquement ces 9.3%.

  • Si vous gagnez plus de 1 300 €, vous n’êtes plus sous aucun statut privilégié et devez payer les 9.3% de cotisations sociales.


À noter que la première tranche de l’impôt sur le revenu commence à 9048 euros en 2020. Cela signifie qu’aucun impôt sur le revenu ne sera prélevé avant que vous n’atteigniez ce montant, qui correspond à un peu plus de 750 euros par mois.


4 - Les jobs étudiants les plus répandus en Allemagne :


Administration et entreprises :

Les entreprises allemandes, de la TPE aux grands groupes, ont pour habitude de chercher des étudiants souhaitant travailler à temps partiel afin d’effectuer de multiples tâches ne demandant pas de qualification particulière.

Cette pratique peu répandue en France (surement due à l’abondance de stagiaire dans nos entreprises), l’est énormément en Allemagne.

Ne soyez donc pas surpris de voir des étudiants dans les couloirs des entreprises s’occupant de la mise à jour de base de données, de la prise de note durant les meetings, ou encore de la gestion de l’agenda d’un collaborateur.

Mais ces postes vont parfois bien plus loin, et remplissent même un rôle équivalent au stage pour les étudiants avec la possibilité d’avoir un poste formateur durant ses études.

On peut ainsi retrouver en ligne des offres pour travailler dans le contrôle de gestion, la logistique, la rédaction ou le support IT ! Et il n’est pas impensable que ce premier job débouche par la suite vers une embauche une fois votre diplôme obtenu.

Les métiers du service :

Restaurants, Cafés, Hôtellerie, Vendeur en magasin, Hôte à des évènements, Musées sont autant de secteurs proposant des jobs qui sont réalisables par tout étudiant motivé et qui s’adaptent sans trop de difficultés au programme de cours.

A noter que malgré l’instauration d’un revenu minimum en 2015, les Allemands ont gardé la bonne habitude de laisser en moyenne 10% du pourboire s’ils sont satisfaits du service. La rémunération peut donc vite être conséquente dans la restauration si vous disposez de temps et de motivation.

Assistant académique :

Il est courant que les universités proposent des postes d’assistants académiques à leurs étudiants. Ces étudiants alors appelés « Hiwis » pour « Hilfswissenschaftler » ont pour responsabilités de gérer la bibliothèque, superviser des cours pratiques (Tutorials), ou aider les professeurs dans le cadre de leurs recherches.

Le travail étant souvent lié de près ou de loin à vos études, c’est aussi une occasion d’apprendre en même temps que votre job ! 

5 - Comment trouver un job d’étudiant en Allemagne ?


Le meilleur moyen de débuter vos démarches et de consulter les services pour étudiants de votre université allemande, les petites annonces dissimulées sur tout le campus, ainsi que les réseaux sociaux des étudiants diffusant en continue les dernières offres.

Il y a de fortes chances que la majorité des entreprises allemandes recherchant des jeunes à temps partiel passent par l’un des multiples canaux de l’université, alors que les étudiants n’hésiteront pas à relayer toute opportunité à leur promotion.

En dehors de l’université, la meilleure source d’offres pour débuter est la Bundesagentur für Arbeit, l’agence pour l’emploi allemande.

De nombreux sites proposent aussi des offres par milliers dans toutes les villes d’Allemagne. Voici notre sélection non exhaustive :


Pour finir, en Allemagne, les enseignes, restaurants et magasins n’hésitent pas à afficher sur leur devanture les postes actuellement à pourvoir. Et avec un taux de chômage sous les 5% et une pénurie de main d’œuvre peu qualifiée, il suffit généralement de parcourir les rues commerçantes des grandes villes pour trouver plusieurs opportunités !

Articles en relation

consultez notre forum