Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Trouver un job à l'étranger : le guide pour les jobs étudiants, saisonniers, ou temporaires !



Trouver un job à l'étranger
Vous avez déjà commencé un processus pour vous lancer à l’étranger, il faut maintenant partir sur la recherche, la vraie. Une fois que votre CV suit les « normes » du pays, ou du moins que vous l’avez mis à jour, sachez qu’en tant que français nous avons la chance d’avoir une réputation internationale connue pour un certain savoir-faire et savoir-être qui parfois jouera en votre faveur.

Nous avons donc dressé une liste des principales sources sur lesquelles vous pouvez compter afin de trouver un job à l’étranger et vous permettre de vous orienter dans cette toile immense. En passant par les sites gouvernementaux, un PVT ou les réseaux sociaux, vos possibilités sont énormes pour trouver quelque chose qui vous correspond. Alors bonne recherche !

 

Pas moins de 10 solutions vous sont proposées afin de trouver votre emploi rêvé à l’étranger, alors n’hésitez pas à prendre en compte toutes les solutions proposées afin de mettre toutes les chances de votre côté.

 

La recherche de jobs directement à l'étranger 


 

S’aventurer à l’étranger sans même avoir un contrat ou simplement un job en poche, c’est tout à fait possible ! Le premier contact humain peut faire la différence, et vaut bien mieux qu’une annonce postée en ligne pour voir l’environnement de vos propres yeux. Voici quelques idées pour dénicher un job lorsque vous êtes arrivé à destination.

1. En réel     

Plus étonnant que cela ne puisse paraître, il est tout à fait concevable d’arriver sur un territoire sans rien prévoir, mis à part votre CV, un air avenant et beaucoup de motivation ! En effet dans la plupart des pays, les petits jobs se trouvent directement en allant voir dans les restaurants, ou les magasins. Il se peut très facilement, et sans que ce soit forcément affiché, qu’une équipe ait besoin d’une personne pour combler les effectifs, à temps partiel ou même complet. Alors soyez curieux et osez !

 

2. Agences d’intérim

Par définition, une agence d’intérim met à la disposition d’une entreprise utilisatrice, un salarié intérimaire pour une durée limitée. Bien souvent, les offres sont spécialisées dans le bâtiment et la construction, la logistique, la maintenance ou encore les secteurs de l’artisanat comme la boulangerie. Si vous avez donc un diplôme ou une expérience, il suffit dans ce cas de vous rendre dans ces agences une fois sur place.

3. Les grandes chaines

MacDonald, KFC, Club Med, Disney, Carrefour. Vous connaissez sûrement ces grandes marques qui recrutent énormément et qui ne demandent pas forcément d’expérience préalable. N’hésitez pas à chercher sur leur site internet, ou mieux, aller directement vous informer dans les enseignes.

4. Affiches/Flyers

Lorsque vous irez à la boulangerie ou au marchand de légumes du coin, pensez à regarder autour s’il n’y pas un flyer déposé, ou une affiche collée.

Les entreprises locales utilisent les magasins de proximité et comptent sur le bouche-à-oreille pour dénicher la personne manquante pour un job, ne serait-ce que pour quelques heures par semaine. De plus, le vendeur ou le gérant peut également vous aiguiller : ils connaissent très bien les alentours et sont au courant de ce qu’il se passe dans leur ville, demandez donc quelques conseils bien avisés.


Les sites de petites annonces locaux et nationaux 


 

5. Les portails de recherche classique

C’est sans doute le 1er réflexe, taper sur la barre de recherche « job à l’étranger ». Les gros sites internationaux seront montrés en premier, mais il y a bien d’autres pistes à regarder, en voici quelques-unes. Pour plus de détails, vous pouvez jeter un œil sur un autre article, « Les Portails pour trouver un job ».

 
6. Les portails Internationaux

Indeed et Monster restent inconditionnellement les leaders du marché en tant qu’« International Job board », autrement dit un site qui recense et met en ligne des milliers d’offres d’emplois et de jobs partout dans le monde. Le fonctionnement est simple : certaine fois les offres postées vous permettent de candidater directement sur le site en question, ou sinon elles vous ramènent sur le site carrière de l’entreprise. Lors de votre recherche, il vous suffit juste de cocher la case « CDD » qui correspondent à des jobs de courte durée.

D’autres job board moins connus permettent aussi d’élargir vos recherches, comme International-jobboard, Globaljobs ou Stepstone entre autres.


7. Le portail Européen sur la mobilité de l'emploi européen (EURES)

EURES est un réseau de coopération visant à faciliter la liberté de mouvements des travailleurs et citoyens européens des 28 Etats membres.  Le portail référence ainsi les jobs par « type saisonnier » ou « contrat flexible », idéal pour un trouver sur une courte durée.


8. Les portails Nationaux

La plupart des pays possèdent leur propre site de recherche d’emploi, autrement dit une mine d’or pour vous car les annonces sont plus précises que la recherche internationale. En effet, ces portails sont destinés autant aux natifs qu’à vous et proposent donc des offres « locales » où vous allez être considéré comme un citoyen du pays.

Il existe des dizaines de sites par pays, certains étant spécialisés dans certains domaines, et plus ou moins connus des entreprises. Jobboardfinder permet de répertorier tous les Jobboard nationaux et les classe suivant leur pertinence par rapport à votre profil.

Il se peut que certains portails nationaux soit uniquement accessible dans la langue du pays. Bien qu’une annonce ne nécessite pas forcément de parler couramment, si elle est rédigée en japonais, chinois ou néerlandais, la tâche peut s’avérer plus difficile.

 
9. Les portails Gouvernementaux

Il y a une légère différence entre les portails nationaux et gouvernementaux. Ces derniers sont gérés par l’État d’un pays, et sont l’équivalent du Pôle Emploi français.

De même que chez nous, l’Allemagne possède par exemple un équivalent tel que l’Arbeitsagentur ou également une plateforme spécifique pour les jobs étudiants à l’étranger tel que Jobber. Les Pays-Bas référencent leurs offres sur Nationale vacature bank, les États-Unis sur Usajobs ou l’Australie sur Jobsearch. Renseignez-vous en indiquant dans votre barre de recherche « Pôle Emploi [pays] » par exemple !

10. Autres alternatives

En freelance, en PVT ou encore au pair ? Autant d’idées qui vous permettent de travailler, de découvrir un pays et en même temps de vous faire un réseau, comme on vous l’explique juste après.

11. Freelance et statut auto-entrepreneur

Pourquoi ne pas vous lancer dès maintenant sur le projet qui vous trotte dans la tête depuis un moment ? Prenez le temps de partir à l’étranger pour poser vos idées et commencer enfin...

Pensez également au statut-autoentrepreneur, à déclarer à l’URSSAF en France. Soit, vous avez déjà un job étudiant qui peut se faire depuis l’étranger (par exemple, ambassadeur d’une marque ou service après-vente au téléphone), soit vous pouvez travailler avec Uber ou Deliveroo en tant que livreur notamment.


12. Au pair

Vous aimez les enfants, prendre soin d’eux et d’un logis ? Vous pouvez alors tenter l’immersion dans une famille étrangère. La plupart du temps vous êtes nourri et logé. Les conditions dépendent des familles, notamment par rapport au nombre de jours travaillés ou sur une éventuelle rémunération (qui consiste dans ce cas à un job !), à vous de bien vous renseigner au préalable. N'hésitez pas à consulter notre rubrique dédiée aux séjours au Pair pour en savoir plus !


Faire marcher votre réseau une fois sur place !


 

Atout clé dans votre poche, le réseau englobe plusieurs termes : celui de votre entourage, des réseaux sociaux, et même celui de votre entreprise. Mettons au clair les options auxquelles vous n’aviez même pas pensé !

 
13. Votre réseau le plus proche

On l’oublie parfois, mais vous connaissez peut-être quelqu’un qui connait quelqu’un qui travaille à tel endroit ? Votre famille, vos amis, vos anciens ou actuels collègues de travail, vos camarades de classe de lycée, le réseau de diplômés de votre fac ou école, la liste est encore longue... Votre carnet d’adresse en voyant est grand, ne vous fermez aucune porte et essayez toujours d’appeler ou d’envoyer un message à votre ancienne connaissance.

De plus, c’est en allant sur place que vous pouvez également vous créez votre propre réseau. En discutant avec les gens, en auberge de jeunesse ou dans un restaurant, vous pouvez facilement parler job, cette personne aura peut-être une idée pour vous aider !


14. Sur les réseaux d’entraide en ligne

Avec des millions d’utilisateurs, et des français répartis dans le monde, des groupes Facebook existent à toutes les sauces. Si vous allez dans les grandes villes, vous pouvez trouver « Les Français à Buenos Aires » par exemple, ou les « Français à Sydney ».  De même avec les pays, avec « Français en Espagne » ou « les Frenchies aux Etats-Unis » qui comptent des milliers de membres, autant pour donner des astuces, proposer des bons plans logement, ou du travail.

D’autres groupes plus spécifiques existent, spécialement dédiés à la publication d’offre ou de demande d’emploi. Recherchez dans la barre de recherche Facebook des noms comme « Jobs [pays] », des groupes bien précis s’affichent comme « Australia Fruit picking/Packing/Farms Jobs/88 days ». A votre clavier !

Vous avez également des forums qui existent suivant les pays, où vous pouvez échanger virtuellement.


15. Sur les réseaux sociaux professionnels

LinkedIn pour le plus connu, Viadéo notamment en France, XING pour l’Allemagne, ou JobGo en Suisse sont des réseaux sociaux professionnels. Vous disposez d’un profil personnel, et vous avez accès à des offres publiées sur la plateforme. Vous avez donc accès à des offres partout dans le monde, vous pouvez communiquer avec vos « connexions », autrement dit les personnes qui vous suivent, et également publier vos activités.

 

Les portails et canaux principaux pour trouver un job à l'étranger :



Sur la grande toile qu’est Internet, ou bien en réel avec une agence d’intérim, quelle est la meilleure solution ? Aucune dirions-nous, cela se détermine en fonction de votre préférence car vous avez le choix, mais pourquoi pas mettre toutes les chances de votre côté et chercher via ces deux propositions.

Les réseaux sociaux sont également une autre piste, et ils ne cessent de croître en nombre. Pour résumer, chaque site permet une recherche par catégorie, saisonnier ou CDD par exemple, et chaque coin de rue vous offre une opportunité une fois sur place, à vous de voir !

Les portails en ligne pour trouver un job à l'étranger


 

Avant chaque départ, vous allez d’abord prendre la température en regardant sur Internet pour trouver des informations utiles et surtout pour dégoter le job qui vous correspond. Nous avons donc dressé les liens utiles pour votre recherche.

Les portails internationaux


 

Indeed : Incontestablement le leader du marché, vous avez accès à des millions d’offres partout dans le monde, avec la possibilité de postuler directement avec votre profil en Candidature simplifiée.

Monster : Présent dans 40 pays, le site propose des offres d’emploi en TPE, PME, grande entreprise ou bien encore dans les grands groupes.

MeteoJob : Depuis 2010, c’est le premier site de « matching » dans l’emploi au monde, le Tinder de la recherche de travail ! En effet, les jobs proposés correspondent à votre profil en vous indiquant un pourcentage de match.

Stepstone :  Une plateforme intuitive où vous sélectionnez d’abord le pays souhaité parmi les 21 recensés.

Craiglist :  Ce site peut être comparé au Bon Coin en France mais avec un design très simple, et avouons-le, un peu « cheap » niveau graphique. Mais détrompez-vous car c’est une mine d’or avec des propositions d’offres de jobs partout dans le monde, suivant la ville que vous choisissez. Dans votre bar de recherche, tapez donc « craiglist [pays/ville] ».

Eurojobs n’oublie pas de mentionner que c’est « The largest, truly European job site », traduit par le plus grand et réel site européen de recherche de job. En effet, le site se charge de référencer des centaines d’offres partout en Europe mais également dans le monde.

Les portails de l’Union Européenne


 

EURES : Le portail européen sur la mobilité de l'emploi, c’est plus de 3 millions d’offres actualisées partout en Europe, avec à votre disposition des conseillers pour vous aider. N’oubliez pas de mentionner que vous cherchez un travail temporaire.

EuroBrussels : Le portail des Affaires Européennes qui regroupe des offres pour travailler dans les institutions européennes, les organisations internationales, les ONG, etc.

Les portails hors Europe


 
Zhaopin
 Spécialisée pour la Chine, la plateforme possède l'une des plus grandes sélections d'offres en temps réel. Toutes les annonces de recrutement sont fournies par d'importantes sociétés chinoises et étrangères à travers la Chine (site écrit en chinois).

Afriquejob.com : LA référence pour le continent africain qui recense plusieurs pays, et qui vous permet ensuite d’aller sur les sites locaux. Vous choisissez par exemple La Côte d’Ivoire, plusieurs liens apparaissent et lorsque vous cliquez, vous êtes dirigé sur le site en question. Attention, les pages proposent souvent des emplois CDI, renseignez bien que vous cherchiez des emplois temporaires.

Articles en relation

consultez notre forum