Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Trouver un job étudiant en Belgique : mode d'emploi



Job étudiant en Belgique
Rien de tel qu’un job étudiant ou job saisonnier pour vous imprégner d’une culture. Bien entendu, c’est surtout un excellent moyen pour financer vos études ou vous permettre de profiter de la vie étudiante.

Pour vous, étudiants français ou francophones, il est relativement facile de trouver un job à Bruxelles ou en Wallonie, puisqu'il n’y a pas de barrière de la langue. Il ne faut tout de même pas oublier que la Belgique possède 60% de sa population qui parle néerlandais comme 1ère langue, 40% sont francophones et il existe une petite région de l’est, avec moins de 2% qui parle allemand.

Alors si vous voulez en savoir plus, voici notre guide pour trouver un job étudiant en Belgique dans les meilleures conditions !

Articles en lien

1. Trouver un job à l'étranger : le guide

2. Pourquoi trouver un job à l'étranger ?

3. Les secteurs pour trouver un job à l'étranger

4. Faire un job à l'étranger : mode d'emploi



La culture du job étudiant en Belgique


 

Dans le langage courant, il n’y a pas de distinction à faire entre un étudiant jobiste ou un étudiant travailleur. Pourtant, certains secteurs comme l’intérim l’appliquent.

Le contrat et la période de travail inférieure ou supérieure à 475 heures par année civile déterminent donc votre statut. Nous vous expliquons les détails plus bas concernant la partie francophone (en néerlandais, c’est encore autre chose) :

  • Étudiant jobiste ou jobiste : est soumis à la cotisation de solidarité = moins de 475 heures/an

  • Étudiant travailleur : est soumis aux cotisations ordinaires = + de 475 heures/an


Dans les deux cas, vous devez tout de même remplir les critères suivants :

  • Suivre des cours de l’enseignement secondaire, supérieur ou universitaire. Autrement dit, que les études soient votre activité principale.


  • Être âgé de plus de 16 ans (ou 15 ans en ayant suivi les deux 1ères années de l'enseignement secondaire).


  • Vous ne pouvez pas travailler auprès d’un même employeur durant 12 mois. Sinon, vous n’êtes plus sous un statut de job étudiant.


L’objectif est de réglementer et prioriser les études, et que votre job étudiant ne devienne pas votre activité principale.

 
La réglementation des jobs étudiants en Belgique


 

Vous trouverez tous les détails sur la plateforme Studentatwork.be. C’est à partir de cette dernière que vous pouvez suivre tout ce qui relié à votre job étudiant, c’est un peu votre livre de chevet... !

Rémunération minimum 

La Belgique dispose d’une rémunération minimum suivant votre âge. C’est tout de même à vous de voir et négocier votre contrat avec votre employeur.

Il est très important de signer votre contrat écrit avant de commencer. Le tableau ci-dessous est un aperçu du salaire minimum brut :

Âge

Salaire mensuel

Salaire horaire (38h/semaine)

21+

100

1.625,72€

9,87€

20

94

1.528,18€

9,28€

19

88

1.430,63€

8,68€

18

82

1.333,09€

8,09€

17

76

1.235,55€

7,50€

16 et -

70

1.138,00€

6,91€

Source : En date du 01/03/2020 – Jeminforme.be

Semaine de travail :

Il n’y a pas d’heure de travail par semaine à proprement dit. Ceci dit, la journée normale de travail dure en moyenne 8 heures.

Suivant la région belge où vous vous trouvez, vous avez généralement un maximum de 38 heures par semaine, ou de 240 heures par trimestre. Pour plus de détails sur votre région, renseignez-vous sur la rubrique des Allocations familiales de Studentatwork.be.

De manière générale, il y a la règle des 475 heures par an qui régit le système. C’est-à-dire que pendant l’été, vous pouvez accumuler ces 475 heures si vous le souhaiter. Vous pouvez suivre vos heures effectuées sur le portail Studentatwork.be.

Les congés payés :

Vous avez le droit aux vacances qu’à partir du moment où vous cotisez comme un travailleur ordinaire. Le calcul du nombre de jours de congé et du pécule de vacances est toutefois différent pour les jobbistes.

Si vous êtes affilié à l’ONSS (Organisme National de Sécurité Sociale) vous pouvez bénéficier d’un pécule de vacances, payé par l'employeur. Il est calculé au prorata des prestations du travailleur (15,34% de la rémunération annuelle).

Vous pouvez donc seulement compter sur les jours fériés, et cela dépend du bon vouloir de votre employeur.

Les impôts et taxes sur votre rémunération :

En étant un travailleur étudiant ou jobiste, il est important de bien respecter les limites fixées par la loi. Suivant votre taux horaire, vous bénéficier de statut différent. En 2020, la situation était la suivante :

  • Si vous travailler moins de 475 heures par an, vous êtes soumis avec votre employeur à une cotisation de solidarité. Cela veut dire que votre employeur retiendra 2,71% sur votre salaire brut pour la Sécurité sociale et qu'il paiera de son côté 5,42% à l'ONSS


  • Si vous travailler plus de 475 heures, soit à partir de la 476ème heure, vous êtes soumis aux cotisations sociales ordinaires à 13,07%.


C’est-à-dire que si vous gagnez trop, vous devrez payer des impôts. Sinon, ce sont vos parents qui devront payer plus car vous ne serez plus à leur charge.

Pour votre information, la 1ère tranche de l’impôt sur le revenu commence à 12 700€ (montant brut après déduction des cotisations, valable pour l’année de revenus 2020.). Cela signifie qu’aucun impôt sur le revenu ne sera prélevé avant que vous n’atteigniez ce montant, ce qui correspond à un peu plus de 1000€ par mois.



Les jobs étudiants les plus répandus en Belgique :


 

Administration et entreprises :

Secrétaire ou agent d’accueil pour tous les secteurs : médical, bancaire, ou les grosses entreprises. Bien souvent, ces offres sont disponibles l’été lorsque les employés à l’année prennent leurs vacances. Ces postes sont souvent disponibles aux enfants des salariés, mais n’hésitez pas à demander autour de vous.

Les métiers du service :

Restaurants, Cafés, Hôtellerie, Vendeur en magasin ou Hôte à des évènements sont sans doute les secteurs les plus demandeurs. Ils ne demandent pas forcément beaucoup de compétences ou d’expérience, seulement de la motivation et une adaptabilité.

En Belgique, il existe même un statut spécial pour le secteur de l’Horeca, c’est-à-dire du milieu de la restauration. Vous avez donc votre contrat de travailleur étudiant et de 50 jours supplémentaires de travailleur occasionnel, soumis à charges sociales ordinaires.

L’agriculture :

Mécanicien, ouvrier dans les champs (de pomme de terre ou de fleurs), conducteur d’engin, manutentionnaire... Basé sur les saisons, ce type de métier requiert surtout de la résistance physique avec une volonté de travailler en extérieur par tous temps.

Travailleur indépendant :

Deliveroo ou Uber sont de plus en plus présent dans les grandes villes. En étant travailleur indépendant, vous avez l’avantage de le faire quand vous pouvez. Attention, les contrats sont parfois précaires et les conditions de travail sont dures.


Comment trouver un job d’étudiant en Belgique ?


 

Un peu comme partout, le piston peut être votre plus grand atout, et ce notamment en Belgique... Vous connaissez quelqu’un qui connait quelqu’un, alors n’hésitez pas à vous renseigner et demander si un petit job est disponible pour vous.

Un autre moyen pour trouver des annonces, c’est à la source ! Directement dans votre université ou votre école, vous pouvez passer au ‘Service Social’ et solliciter leur aide : ont-ils des annonces de disponibles, ou des postes à pourvoir ?

Ayez également le regard affûté, il se peut que des annonces soient placardées sur les tableaux d’affichage : dans la bibliothèque, les couloirs ou le réfectoire.

En dehors de l’université, vous pouvez également postuler dans des agences d’intérim. Les offres sont nombreuses, mais les demandes également. Il faut donc s’armer de patience, et vous renseigner régulièrement en appelant l’agence ou en vous rendant sur place.

De nombreux sites proposent aussi des offres par milliers dans toutes les villes de Belgique. Voici notre sélection non exhaustive :

  • Student.be 

  • Jobat.be

  • Monster.be

  • Actiris, Service public de l’emploi pour la région de Bruxelles 

  • Le Forem, Service public de l’emploi pour la Région wallonne

  • Vdab.be, Service public de l’emploi pour la Région flamande (en néerlandais) 

  • ADG, Service public de l’emploi pour la Communauté germanophone (en allemand) 


Les agences d’intérim, avec une liste plus exhaustive sur l’Infor Jeunes Bruxelles.

Articles en relation

consultez notre forum