Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Quelles sont les mauvaises raisons de devenir Fille au Pair ?


 

Mauvaises raisons pour devenir fille au Pair


Il existe de nombreuses motivations pour devenir un ou une « Au pair », mais que savez-vous des freins potentiels à votre projet ? Dans certains cas, les étudiants souhaitent rejoindre un programme au Pair alors que leur profil ne correspond pas avec leurs futures responsabilités !

 

Nous allons donc à travers ce guide vous donner toutes les raisons qui doivent vous détourner du projet de devenir « Au Pair ».

 

Attention ! Ne devenez pas jeune Fille ou jeune homme au Pair si ...



Vous avez du mal à supporter les enfants :

 

Relativement évident mais toujours bon à dire, ne devenez pas un « Au Pair » si vous n’aimez pas les enfants ! Il est possible de partir en tant que « Au Pair » avec peu d’expériences dans la garde d’enfants, néanmoins il est nécessaire d’apprécier passer du temps avec eux.
Si vous n’êtes pas quelqu’un de proche des enfants, alors il est conseillé pour le bonheur de tous, et plus particulièrement des enfants, que vous trouviez un autre projet pour partir à l’étranger.


Vous pensez pouvoir gagner beaucoup d’argent en devenant « Au Pair » :

 

Vous ne recevez pas de salaire à proprement parler en tant que jeune homme ou jeune fille au Pair mais une compensation financière chaque semaine que la famille vous donnera.
Cette compensation dépend des pays et des organismes, mais il faut compter entre 50 à 100 euros par semaine pour votre travail. Dans la mesure où vous êtes logé et blanchi, cet argent de poche servira essentiellement à financer vos loisirs et sorties ou … à financer vos cours !


En effet, la très grande majorité des jeunes au Pair prennent des cours de langue sur place ! Pour certaines destinations, ces cours sont même obligatoires et l’obtention de votre visa en dépend. A vous de voir comment vous souhaitez les financer.

 

Vous cachez quelque chose à votre famille avant de partir :

 

Avec ce conseil, on rentre dans les problèmes sérieux liés au séjour au Pair, mais « oublier » de mentionner certains détails avant votre départ n’est pas forcément la meilleure stratégie. On peut notamment parler du fait d’être enceinte, d’avoir une un handicap ou une maladie particulière pouvant empêcher la garde d’enfants, ou tout autres détails que la famille d’accueil souhaiterait éviter de savoir.


Il est donc conseillé d’éviter de cacher des détails majeurs, au risque de vous faire renvoyer sur le champ si la famille l’apprend et n’apprécie pas la découverte.

 

Vous avez une faible opinion du travail domestique :

 

La fonction principale d’un “Au Pair” est de s’occuper des enfants de la famille, c’est un fait. Cependant, vous serez considéré comme un membre à part entière du foyer, et en tant que tel, serez amené à effectuer des tâches ménagères de manière régulière.


S’occuper des enfants est de toute manière lié aux tâches ménagères de près ou de loin. Le repassage, la cuisine, l’entretien de leur espace de vie est indispensable pour être un bon « Au Pair ».


Si vous êtes rebuté à l’idée d’effectuer des tâches ménagères de manière quotidienne, il vaut mieux passer votre chemin. Néanmoins, gardez à l’esprit que votre tâche principale est de s’occuper des enfants, et non pas de s’occuper du ménage. Des limites doivent donc être posées lors de la signature du contrat concernant le temps passé à l’entretien du lieu d’habitation.