Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Comment devenir Fille au Pair en Nouvelle-Zélande ?



Partir au Pair en Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande est un pays avec un cadre atypique, offrant de nombreuses opportunités à ceux qui souhaitent expérimenter de nouvelles expériences. Les programmes au Pair en Nouvelle-Zélande se multiplient car la destination attire énormément, la possibilité d'apprendre l'anglais au sein d'une famille tout en parcourant de grands espaces y étant pour beaucoup.

Cependant, ce ne sont pas les seuls avantages de la Nouvelle-Zélande. Coût de la vie moins cher que ses équivalents anglo-saxons, nombreuses familles d'accueil, ambiance agréable et détendue, les avantages ne manquent pas ! Dans tous les cas, partir au Pair en Nouvelle-Zélande promet d'être une expérience incroyable.


Quelles sont les démarches pour partir au Pair ?



La Nouvelle-Zélande ne possède pas de programme au Pair à proprement parler. Toute personne souhaitant devenir jeune fille ou jeune homme au Pair au sein d'une famille néo-zélandaise doit obtenir un visa PVT, ou visa Vacances-Travail. 

Ce visa généralement destiné aux étudiants souhaitant voyager tout en effectuant des petits jobs sur le chemin s'applique aussi aux jeunes au Pair.

Au niveau des démarches, vous pouvez au choix chercher une famille d'accueil par vous même, et entamer les démarches, ou faire appel à un organisme. Bon à savoir, la très grande majorité des au Pair partent aujourd'hui encadrés par une agence de placement afin de s'assurer du bon déroulement du séjour. Les tarifs généralement très abordables de ces agences permettent de partir en Nouvelle-Zélande avec un minimum de soutien en cas de problème à l'arrivée.

Les agences de placement au Pair vous suivent en effet tout au long des démarches, vous mettent en contact avec des familles néo-zélandaises, et vous soutiennent avant et après le départ. En cas de problème avec la famille, l'agence sera présente pour prendre les mesures nécessaires.


Quels sont les requis en Nouvelle-Zélande ?



La Nouvelle-Zélande a mis en place différents critères pour les candidats aux séjours au Pair :

  • Avoir entre 18 ans et 30 ans (Critères du Visa PVT)

  • Ne jamais être parti en Nouvelle-Zélande avec un visa PVT

  • Avoir une maîtrise courante de l'anglais

  • Disposez d'un minimum de 4200 $NZ soit 2500 euros environ, ou de preuves d'un soutien financier parental.


A cela s'ajoute la souscription obligatoire à une assurance santé, couvrant aussi le rapatriement et les dégâts au tiers. Nous vous conseillons de prendre contact avec Chapka Assurances, afin d'en savoir plus sur leur formule "CAP au Pair".

Quelles sont mes responsabilités en tant que Fille au Pair ?


 

Les responsabilités d'une fille au Pair

 

Vivre dans une famille dont la culture et la langue sont complètement différentes est une expérience enrichissante et plutôt amusante. C’est aussi l’occasion pour beaucoup d’entre vous de faire face à de vraies responsabilités pour la première fois.


En effet, devenir jeune fille ou jeune homme au Pair est un travail gratifiant et valorisant sur votre parcours, mais c’est aussi un véritable job qui vous imposera de réelles responsabilités vis-à-vis de la famille.

 

Quelles seront les tâches que j'aurai à effectuer en tant que Au Pair ?


 

Vos tâches en tant que Au Pair varient d’une famille à l’autre, mais si vous avez un minimum compris le concept, vous savez déjà que vous allez passer la majorité de votre temps à vous occuper des enfants.
Un « au Pair » travaille en moyenne près de 45 heures par semaine, avec un maximum de 10 heures par jour.

 

Cela peut paraître beaucoup, mais gardez à l’esprit que s’occuper d’enfants vous permet souvent de faire d’autres activités en même temps comme regarder la télévision, cuisiner, donner des nouvelles à vos amis français … Passer du temps avec les enfants ne signifie pas être systématiquement à 100% avec eux !

 

Les responsabilités d’un jeune homme ou d’une jeune fille au Pair sont donc généralement de :


Déposer les enfants à l’école le matin et les récupérer l’après-midi ou le soir
Emmener les enfants à leurs activités extrascolaires, au parc et toutes autres activités ludiques
Les aider pour faire leur devoir
S’assurer que leurs chambres et leur espace de jeux est toujours rangé et propre
Préparer les repas et le goûter pour les enfants
Rester avec les enfants durant leurs vacances scolaires, dans le cas où ils sont malades, ou tout autre jour où ils devront rester à la maison de manière inattendue.

 

Quelles autres tâches serais-je amener à effectuer en tant que Au Pair ?


 

Concernant les autres tâches liées au foyer familial, vous êtes un membre de la famille comme les autres et vous devez participer aux tâches quotidiennes en tant que tel. C'est-à-dire que vous effectuez autant de tâches que les autres membres, mais n’êtes pas présent pour effectuer le ménage, le repassage ou le nettoyage pour toute la famille. Cette limite est généralement stipulée clairement dans votre contrat de Au Pair, et vous devez vous assurer que votre future famille d’accueil l’a bien prise en compte.

 

D’une manière générale, votre emploi du temps et vos responsabilités doivent être discutés avant votre arrivée au sein de la famille d’accueil pour éviter toute mauvaise surprise pour vous ou pour eux.

 

 

L'emploi du temps quotidien d'une Fille au Pair :


 

Emploi du temps pour une Fille au Pair

 

Difficile de définir une journée typique pour un jeune au Pair. Cela reviendrait à tenter de définir quelle est la journée typique d’une famille française. Il y a beaucoup de similitudes, mais aussi beaucoup de différences !


Votre journée dépendra essentiellement des attentes de votre famille d’accueil, de leur emploi du temps, et du votre. Cependant, la majorité des séjours au Pair ont un déroulement relativement similaire, ce qui nous amène à vous présenter la journée typique du jeune au Pair !

 

L’emploi du temps typique de la fille au Pair :


 

Lors de votre arrivée au sein de la famille, et même avant, celle-ci vous fournira un emploi du temps avec des horaires spécifiques définissant majoritairement ce que vos journées vont être durant votre séjour au Pair.


Cet emploi du temps est bien sûr sujet à modifications selon les besoins de votre famille ou les vôtres, mais il doit toujours respecter le contrat que vous avez signé.

 

Si l’on prend une famille moderne typique, on peut considérer que celle-ci va avoir deux enfants, que les deux parents travaillent de 9h à 17h la semaine, et que les enfants (Appelons les Bryan – 8 ans et Elisabeth – 3 ans) auront un écart d’âge d’environ 3 à 5 ans. Si vous êtes Fille au Pair dans une famille reprenant ce schéma, voici ce que pourrait être votre emploi du temps :

 

7 :00 – Se lever pour commencer à se préparer et réveiller les enfants
7 :30 – 8 :00 – Préparer le petit-déjeuner et faire manger les enfants
8 :30- 9 :00 – Emmener Bryan à l’école
9 :00 – 12 :00 - Revenir à la maison pour s’occuper d’Elisabeth
12 :00 – Cuisiner et préparer le déjeuner pour Elisabeth
13 :00 – Mettre Elisabeth au lit pour sa sieste
15 :30-16 :00 – Aller chercher Bryan à l’école ou à l’arrêt de bus
16 :00 - 17 :00 – Préparer le goûter, aider Bryan pour ses devoirs
17 :30 – Retour des parents à la maison
18 :00 – 19 :30 – Cours de langue (peuvent aussi être le matin)
19 :30 – 23 :45 – Sortir rencontrer ses amis, boire un verre, aller au cinéma. Faire ce que vous voulez !
Minuit – Aller se coucher. Vous devez être un minimum frais et souriant le lendemain pour vous occuper des enfants, il est donc déconseillé de trop réduire votre nombre d’heures de sommeil quotidien.

 

Les cours de langue en tant que Fille au Pair :


 

Si sur l’exemple ci-dessus les cours de langue sont situés le soir, ils sont généralement pendant la matinée ou l’après-midi. En effet, si les enfants ont tous plus de 3 ans, ils rejoignent généralement l’école durant la journée, ce qui vous permet de suivre des cours de langue.


La famille d’accueil est généralement informée des horaires disponibles pour vos cours lorsque vous passez par un organisme de placement au Pair. Ils mettent donc en place un emploi du temps adapté vous permettant d’étudier en même temps que vos tâches de fille au Pair.

 

Les weekends lorsque l’on est fille au Pair :


 

La famille peut vous demander de vous occuper des enfants durant le weekend. Cependant, vous devez avoir au moins un weekend par mois de libre pour pouvoir voyager et profiter de la vie à l’étranger.


Ce weekend peut et doit être planifié à l’avance par la famille pour vous faciliter l’organisation de tout évènement particulier durant ces deux jours.

 

 

Gérer les conflits avec sa famille lorsque l'on est Fille au Pair :


 

Les conflits avec la famille pour une Fille au Pair

 

En rejoignant une nouvelle famille en tant que « Au Pair », vous vous exposez à une nouvelle vie familiale et aux quelques conflits naturels qui viennent avec. Vivre ensemble n’est déjà pas toujours facile avec sa propre famille, il est donc normal qu’avec votre famille d’accueil quelques conflits puissent éclater.


Pas d’inquiétudes cependant, la majorité d’entre eux peuvent se régler très facilement !

 

Quelles sont les causes les plus courantes de conflits ?


 

Vous l’aurez compris, les causes de conflits sont multiples mais au final relativement rares. La très grande majorité des séjours au Pair se déroulent sans le moindre conflit majeur, et une réelle relation de complicité s’établit entre la famille et le au Pair.


Au niveau des conflits liés à vos activités, il est évident que si vous sortez la veille alors que vous devez vous occuper des enfants la journée suivante, la famille risque de ne pas apprécier. Essayez donc de prévoir de manière à être toujours frais et actif lors de la garde des enfants.

 

Que peut faire un "Au Pair" en cas de conflit avec la famille ?


 

En tant que au Pair, le mot qui doit revenir le plus souvent est « Organisation » ! N’hésitez pas à mettre un maximum de choses par écrit dès votre arrivée au sein de la famille.


Dans une famille classique, il y a deux parents qui n’ont pas toujours la même manière de gérer les enfants, leur emploi du temps, et la même manière de penser. Pour éviter tout conflit, faîtes poser les choses par écrit ! Demander un emploi du temps clairement affiché quelque part, avec la possibilité de le modifier pour la famille et pour vous si besoin. Il est aussi possible de faire une liste de tâches journalières ou hebdomadaires pour vous assurer que tout le monde est en accord avec ce que vous devez faire.


En définissant un fonctionnement clair, avec un maximum mis sur papier, on évite tout oubli où malentendu. Dans le cas où quelque chose vous est demandé uniquement de manière orale, vous avez de fortes chances d’oublier ou de mal interpréter la demande, du moins au début. L’écrit facilite votre compréhension, et met tout le monde d’accord !

 

Que peut faire l’agence de placement au Pair pour vous aider ?


 

Dans le cas où les conflits perdurent malgré une organisation optimale, n’hésitez pas à contacter votre agence de placement au Pair. Ils n’hésiteront pas par la suite à discuter avec votre famille, essayer de comprendre le problème et de trouver une solution. Si après plusieurs semaines la situation ne s’améliore pas malgré l’intervention de l’agence, demandez à changer de famille d’accueil si l’agence de placement ne l’a pas déjà proposé.

 

Que faire si j’ai organisé mon séjour au Pair en solo ?

 

Si l’organisation d’un séjour au Pair en solo vous permet d’économiser quelques centaines d’euros, elle présente quelques inconvénients dans le cas où vous rencontrez des problèmes avec votre famille d’accueil.


Dans le cas où vous avez tenté plusieurs solutions pour régler les problèmes et que la situation ne s’améliore pas, votre seule recours est d’annoncer votre départ à la famille, tout en respectant un préavis de 15 jours. Vous devrez donc annoncer par écrit votre départ au moins 15 jours avant la date prévue, et devrez assurer votre fonction de au Pair jusqu’à cette date. Pas forcément un cas très enviable dans la mesure où la situation devait déjà être tendue auparavant …

 

Si vous souhaitez continuer l’expérience au Pair, vous pouvez tenter de trouver une autre famille d’accueil sur cette période, voir même commencer les recherches avant. Si vous souhaitez en terminer avec les démarches en solo, il est conseillé de souscrire à une agence de placement au Pair afin qu’elle vous aide à trouver une nouvelle famille dans les délais les plus courts.

 

 

Partir au Pair : quelles questions dois-je poser à ma famille d'accueil ?


 

Entretien pour devenir fille au Pair

 

Une fois les premières démarches effectuées pour organiser votre séjour au Pair, vous allez être amené à rechercher activement une famille d’accueil. Que cela soit à travers un organisme ou à travers une recherche autonome, il y a certaines questions que vous devrez nécessairement poser aux familles d’accueil que vous pourrez rencontrer lors de vos entretiens.


L’objectif final étant de trouver la famille qui vous conviendra, selon vos préférences mais aussi leurs attentes !

 

Les 20 questions à poser à votre famille d’accueil :


 

Lors de l’interview avec votre potentielle famille d’accueil, ils évalueront votre candidature mais vous devrez faire de même avec leur proposition. Voici donc les questions qu’il est nécessaire de poser pour mieux cerner les attentes de votre future famille d’accueil en tant que Fille au Pair et comment fonctionne leur vie familiale.

 

1- Quelles sont les tâches que je serai amenée à effectuer dans votre famille ?
2- Quels sont les horaires principaux pendant lesquels je devrais travailler et/ou garder les enfants ?
3- Quel âge ont les enfants ? Quel est leur caractère ?
4- A quelle heure pourrais-je suivre des cours de langue dans mon emploi du temps ?
5- Quels sont les transports disponibles à proximité du lieu de résidence ?
6- Où êtes vous situés par rapport au centre ville ?
7- Avez-vous des règles particulières dans votre maison ?
8- Avez-vous des attentes particulières par rapport à moi ?
9- Est-ce que j’aurai une chambre uniquement pour moi ? (normalement obligatoire)
10- Quelle taille fait approximativement ma chambre ?
11- Combien d’argent de poche souhaitez-vous m’offrir chaque semaine ?
12- Quel est votre rythme de vie ? Quelle profession effectuez-vous ?
13- Quand est-ce que vous souhaitez que je commence mon séjour au Pair ?
14- Quand est ce que vous souhaitez que je termine mon séjour au Pair ?
15- Avez-vous déjà eu des Filles au Pair auparavant ? Si oui, cela s’est-il bien déroulé ?
16- Serez-vous présent le soir ? Les week-ends ? Passerons nous beaucoup de temps ensemble ?
17- Est-ce que vous allez être amené à voyager durant mon séjour ? Avec les enfants ?
18- Acceptez-vous les fumeurs comme au Pair ? (A moins que la famille soit elle-même fumeuse, cela revient à se tirer une balle dans le pied la plupart du temps).
19- Est-ce que les enfants ont des besoins particuliers ? (Enfants handicapés, avec un traitement ?)
20- Avez- vous quelque chose d’autre à ajouter ?

 

Le déroulement de l’interview pour devenir fille au Pair


 

La liste de 20 questions que nous vous proposons devrait vous permettre de cerner l’ensemble des attentes de la famille et de ce que vous attend. Il est évident qu’il vaut mieux adopter un ton moins formel lors de la conversation, plus décontracté.


La famille avec laquelle vous discutez est potentiellement celle qui vous accueillera pendant 3 mois, 6 mois, voir 1 an, et des liens forts ont toutes les chances de se créer. Autant laisser une bonne impression dès le début en étant souriant(e) et agréable !


Soyez donc décontracté(e) et présentable lors de l’entretien, car c’est avant tout le capital sympathie et le professionnalisme que la famille va juger en premier !

 

 

Quelles sont les solutions pour trouver une famille d'accueil pour un Au Pair ?


 

Trouver une famille pour une Fille au Pair

 

Certainement l’étape clé pour quiconque souhaite devenir Au Pair à l’étranger, trouver une famille d’accueil avec des enfants en bas âge est un pré-requis pour démarrer votre séjour et n’est pas forcément ce qu’il y a de plus facile.


Nous allons donc faire un tour d’horizon des possibilités qui s’offrent à vous pour trouver la famille idéale, et dans les conditions idéales !

 

Trouver une famille idéale pour un Au Pair :


 

Pour bien commencer notre guide, essayons de comprendre ce qu’est une famille idéale pour une fille au Pair. La famille qui vous conviendra sera celles qui possèdent des attentes compatibles aux vôtres en premier lieu. Si vous souhaitez voyager souvent les weekends et que celle-ci a besoin un maximum de vous durant cette période, vous risquez de ne pas être satisfait(e) de votre séjour.


Bien sûr, vous aurez toujours des contraintes en tant que fille au Pair, mais à vous de convenir d’une situation où vous serez heureuse de vous occuper des enfants et vivre au sein de la famille.

 

Les agences de placement Au Pair : la valeur sûre !


 

Les agences de placement Au Pair sont nombreuses en France et vous proposent leurs services afin de rejoindre une famille d’accueil et s’occuper des démarches parmi plusieurs destinations.
Leurs services représentent un coût relativement faible par rapport aux avantages qu’elles proposent, et la sécurité dont vous disposerez.


C’est la solution à privilégier pour partir au Pair, car elle vous permet de bénéficier d’un suivi complet de la part de l’organisme, qui n’hésitera pas à intervenir pour vous aider en cas de problème.
De plus, ils disposent d’un réseau de familles conséquent dans plusieurs pays, vous facilitant la recherche et la mise en relation avec votre future famille d’accueil !

 

Les portails de recherche de famille au Pair :


 

Seconde solution pour les jeunes souhaitant faire preuve d’une plus grande autonomie, les portails de recherche de famille d’accueil. Ils sont accessibles via internet et vous permettent d’être mis en relation avec des familles recherchant un jeune au Pair. Leur fonctionnement est finalement assez proche des sites de rencontres classiques, dans la mesure où vous allez vous créer un véritable profil déterminant vos préférences, et que des familles correspond à celles-ci vous sont présentées par la suite.


Vous disposerez souvent d’un moteur de recherche vous permettant de parcourir les différents profils disponibles, et des e-mails réguliers vous seront envoyés si certaines familles rentrent dans vos critères et préférences.

 

L’avantage principal est le coût moins important que les agences au Pair, les plateformes de rencontres demandant en général des frais d’inscription de l’ordre d’une dizaine d’euros. Cependant, gardez à l’esprit que cette autonomie a aussi des inconvénients. En tant que fille au Pair autonome, ce sera à vous de faire les démarches, notamment concernant le visa si vous partez hors Union Européenne. De plus, en cas de problème avec la famille une fois sur place, vous n’aurez personne pour vous couvrir derrière, ce qui peut s’avérer assez problématique.


Si vous choisissez cette solution, il est nécessaire que vous soyez pleinement conscient des risques potentiels que vous prenez !

 

 

L'apprentissage de l'anglais lorsque l'on est Fille au Pair :


 

Apprendre l'anglais en temps que fille au Pair


Lorsque vous préparez un séjour en tant que Au Pair dans un pays anglais, il se peut que vous soyez un peu nerveux à l’idée de partir sans maîtriser complètement la langue. Bonne nouvelle pour vous, il n’y a pas d’inquiétudes à avoir !


Si vous avez des bases en anglais provenant du collège et du lycée, c’est déjà suffisant pour partir. Vous allez vite comprendre que même sans être confortable avec la langue du pays d’accueil, vous arriverez à communiquer quelque soit la situation, et vous vous améliorerez très vite.


La raison de cette progression si rapide ? Vous n’avez tout simplement pas le choix !

 

Votre progression en anglais une fois sur place :


 

Les jeunes hommes et jeunes filles au Pair sont les premiers à témoigner de leurs progrès importants durant les premières semaines sur place. Vous avez de fortes chances d’apprendre plus en quelques semaines sur place que durant les nombreuses années que vous avez passé à suivre des cours d’anglais durant votre scolarité.


Vivre au sein d’une famille, rencontrer des étudiants internationaux, s’occuper des tâches quotidiennes, toute action vous demandera de pratiquer l’anglais de manière active ou non. Et c’est sans compter les cours de langue souvent dispensés aux étudiants partant au Pair. Au final, cette pratique continue rendra l’utilisation de l’anglais presque normale après quelques semaines.

 

La préparation en anglais avant votre départ :


 

Si vous avez décidé de devenir Fille au Pair dans un pays anglo-saxon mais n’avez jamais pratiqué l’anglais, il est conseillé de rejoindre un programme de formation avant de postuler aux organismes. Effectivement, s’il n’est pas nécessaire de posséder un excellent niveau, des bases sont quand même requises par les familles et les organismes.


Une fois accepté(e) au sein d’une famille, il est conseillé d’emmener avec vous quelques livres vous permettant de développer votre vocabulaire et vos compétences dans la langue de manière pratique. Si vous suivez des cours d’anglais au sein d’une école sur place, des livres de cours vous seront fournis pour vous aider dans votre apprentissage.

 

Les cours d’anglais locaux pour les Au Pair :


 

Les organismes de placement Au Pair mettent de plus en plus l’accent sur les formations de langue pour les programmes de Fille au Pair. Cette mise en avant des cours d’anglais sur place est proposée pour deux raisons. La première, c’est que pour de plus en plus de destinations, comme la Suisse ou les États-Unis, les cours d’anglais sont obligatoires pour obtenir le visa qui vous permettra d’exercer en tant que Fille au Pair. La seconde raison est que les étudiants ne suivant pas de cours progressent généralement moins vite que ceux rejoignant un programme sur place.

 

En effet, si vous allez vite apprendre l’anglais pratique et le vocabulaire au sein de votre famille, la grammaire et les utilisations plus complexes ne s’apprendront majoritairement que lors de cours d’anglais en bonne et due forme !


Plus vite vous parlerez correctement anglais, plus il sera facile de développer votre vie sociale par la suite et de profiter des multiples opportunités qui s’offrent à vous !

 

 

Quelles sont les mauvaises raisons de devenir Fille au Pair ?


 

Mauvaises raisons pour devenir fille au Pair


Il existe de nombreuses motivations pour devenir un ou une « Au pair », mais que savez-vous des freins potentiels à votre projet ? Dans certains cas, les étudiants souhaitent rejoindre un programme au Pair alors que leur profil ne correspond pas avec leurs futures responsabilités !

 

Nous allons donc à travers ce guide vous donner toutes les raisons qui doivent vous détourner du projet de devenir « Au Pair ».

 

Attention ! Ne devenez pas jeune Fille ou jeune homme au Pair si ...



Vous avez du mal à supporter les enfants :

 

Relativement évident mais toujours bon à dire, ne devenez pas un « Au Pair » si vous n’aimez pas les enfants ! Il est possible de partir en tant que « Au Pair » avec peu d’expériences dans la garde d’enfants, néanmoins il est nécessaire d’apprécier passer du temps avec eux.
Si vous n’êtes pas quelqu’un de proche des enfants, alors il est conseillé pour le bonheur de tous, et plus particulièrement des enfants, que vous trouviez un autre projet pour partir à l’étranger.


Vous pensez pouvoir gagner beaucoup d’argent en devenant « Au Pair » :

 

Vous ne recevez pas de salaire à proprement parler en tant que jeune homme ou jeune fille au Pair mais une compensation financière chaque semaine que la famille vous donnera.
Cette compensation dépend des pays et des organismes, mais il faut compter entre 50 à 100 euros par semaine pour votre travail. Dans la mesure où vous êtes logé et blanchi, cet argent de poche servira essentiellement à financer vos loisirs et sorties ou … à financer vos cours !


En effet, la très grande majorité des jeunes au Pair prennent des cours de langue sur place ! Pour certaines destinations, ces cours sont même obligatoires et l’obtention de votre visa en dépend. A vous de voir comment vous souhaitez les financer.

 

Vous cachez quelque chose à votre famille avant de partir :

 

Avec ce conseil, on rentre dans les problèmes sérieux liés au séjour au Pair, mais « oublier » de mentionner certains détails avant votre départ n’est pas forcément la meilleure stratégie. On peut notamment parler du fait d’être enceinte, d’avoir une un handicap ou une maladie particulière pouvant empêcher la garde d’enfants, ou tout autres détails que la famille d’accueil souhaiterait éviter de savoir.


Il est donc conseillé d’éviter de cacher des détails majeurs, au risque de vous faire renvoyer sur le champ si la famille l’apprend et n’apprécie pas la découverte.

 

Vous avez une faible opinion du travail domestique :

 

La fonction principale d’un “Au Pair” est de s’occuper des enfants de la famille, c’est un fait. Cependant, vous serez considéré comme un membre à part entière du foyer, et en tant que tel, serez amené à effectuer des tâches ménagères de manière régulière.


S’occuper des enfants est de toute manière lié aux tâches ménagères de près ou de loin. Le repassage, la cuisine, l’entretien de leur espace de vie est indispensable pour être un bon « Au Pair ».


Si vous êtes rebuté à l’idée d’effectuer des tâches ménagères de manière quotidienne, il vaut mieux passer votre chemin. Néanmoins, gardez à l’esprit que votre tâche principale est de s’occuper des enfants, et non pas de s’occuper du ménage. Des limites doivent donc être posées lors de la signature du contrat concernant le temps passé à l’entretien du lieu d’habitation.

 

 

Le coût pour un séjour au pair pour l'étudiant, mais aussi la famille d'accueil : 


 

Les séjours au pair sont un excellent moyen pour les étudiants de partir à l'étranger pour améliorer leur niveau de langue sans se ruiner, mais aussi un excellent moyen pour les familles d'accueil d'avoir une aide à pour s'occuper des enfants à moindre coût. Cette article s'adresse donc à la fois aux étudiants désireux de savoir combien leur couteraît un tel séjour mais aussi aux familles intéréssées par l'accueil d'un jeune étranger.

 

Le coût d'un séjour au pair pour un étudiant :


 

Fille au pairLa mise en place des séjours au pair est soit gérée par un organisme, soit par une association. En moyenne, la mise en place d'un dossier, et la recherche d'une famille d'accueil pour l'étudiant coutera aux alentours des 450 euros, entre les frais de dossier ou d'adhésion, et le coût de la mise en place du séjour, souvent en lien avec la durée de celui-ci. Ainsi, un placement de 3 mois vous coutera à peu près 150 euros, là ou un placement de 12 mois vous coutera en moyenne près de 350 euros. A cela il faudra ajouter le prix du transport pour se rendre sur place, à votre charge.

 

Au niveau du coût sur place, les repas et le logement étant à la charge de la famille, les dépenses autres que les loisirs et l'éducation sont quasi-nulles. La famille doit de plus vous donner de l'argent de poche, ou une sorte de mini-rémunération, toute les semaines qui avoisinnent les 80 euros, bien que cela dépendent des organismes. Les loisirs sont donc en majeur partie voir totalement financé par ce qui est gagné sur place. Le coût d'un séjour au pair pour l'étudiant est donc quasi-nul, la seule contrainte étant la vie de famille et le role de "Au pair".

 

Le coût d'un séjour au pair pour la famille d'accueil :


 

Famille d'accueil au pairTrouver une fille ou un jeune homme au pair vous coûtera environ 100 euros de frais de dossier, et de 200 euros à 500 euros de frais de placement et de suivi selon la période durant laquelle votre "Au pair" reste dans la famille. A cela s'ajoute les coût d'entretien du "Au pair" (nourriture, argent de poche, logement dans la famille, transport) qui devrait vous coûter entre 400 et 500 euros par mois.

 

Lorsque l'on voit le salaire à l'heure des baby-sitters et autres garderies, l'intérêt d'un jeune au pair devient vite flagrant, les économies réalisées étant plus qu'importantes ! Si vous avez des enfants que vous devez faire garder plus d'une quinzaine d'heures par semaine, vous y gagnerez à prendre un jeune au pair !

 

 

 

Les programmes "Demi-pair", cours de langue et vie en famille d'accueil :


 

Partir à l'étranger en

Un étudiant en Demi-Pair est un étudiant qui suit des cours de langues et qui s'occupe des enfants de sa famille d'accueil à l'étranger. Il suit des cours de langues généralement le matin et s'occupe des enfants le reste du temps. Il est logé dans une chambre individuelle, nourri et rémunéré en fonction des pays. Il travaille en moyenne 15 à 20 heures par semaine, et ses tâches sont la garde d'enfants et les tâches ménagères, bien qu'il n'ait pas pour but de remplacer une aide ménagère.


Il part pour une durée déterminée au sein de la famille d'accueil comprises entre 2 à 6 mois en fonction des pays d'accueil.

 

Dans quel pays partir en programme "Demi-pair" ?



Aux USA 
: placement de 2 (l’été) à 6 mois (toute l’année). 15 heures de cours par semaine, 20 heures de travail dans la famille. Possibilité de passer des examens de Cambridge. CA$ 25 d’argent de poche. Placement à Powell River (au nord de Vancouver). Les garçons sont acceptés

Partir en programme

 
En Nouvelle-Zélande : placement de 3, 6 ou 9 mois. 15 heures de cours par semaine, 20 heures de travail dans la famille. Possibilité de passer des examens de Cambridge, IELTS, TOEFL, TOEIC. NZ$ 35 d’argent de poche. Placement à Wellington (au sud de l’île Nord) ou à Auckland. Les garçons sont acceptés.

 

En Australie : placement de 3 à 6 mois. 15 à 20 heures de cours par semaine, 15 à 20 heures de travail dans la famille. possibilité de passer des examens de Cambridge, TOEFL, IELTS, etc .... Placement à Brisbane et à Sydney.


En Angleterre : Placement à partir de 3 mois minimum, avec cours de langue sur 12 à 24 semaines. 

 

Les programmes "Au Pair" à l'étranger, tout ce que vous devez savoir !


 

Les étudiants au pairLes programmes au pair connaissent une croissance importante ces dernières années, les départs à l'étranger afin d'améliorer son niveau dans une ou plusieurs langues se démocratisant en France, il est normal que les programmes au pair attirent de plus en plus d'étudiants désireux de découvrir un autre pays à moindre coût. Cette article présente tout ce que vous devez savoir si vous souhaitez partir en tant que jeune fille ou jeune homme au pair au sein d'une famille d'accueil partout dans le monde.

 

Qu'est-ce qu'une jeune fille ou un jeune homme au pair ?


 

C'est un étudiant qui souhaite approfondir ses connaissances linguistiques en séjournant dans un pays étranger en famille d'accueil, tout en s'occupant des enfants de la famille, très souvent en bas âge. Il est logé dans une chambre individuelle au sein de la famille, nourri et rémunéré en fonction de ses heures de travail, qui correspondent en moyenne à 30 heures par semaine. Ses tâches principales sont surtout le baby-sittings, et la garde d'enfants. Il peut aussi participer aux tâches ménagères mais en tant que membre de la famille, et ne dois en aucun cas se transformer en aide ménagère à plein temps.


Il part pour une durée déterminée de 2 à 12 mois en fonction des pays d'accueil et de la période de séjour qu'il désire.

 

Dans quel pays peut on partir en programme "Au pair" ? Et quels sont les conditions ?


 

Chaque continent voire chaque pays a ses propres critères pour les jeunes filles et jeunes homme au pair, que se soit sur la durée ou sur les lois qui régissent ce type de programme. Renseignez vous clairement sur vos droits en tant que "Au pair" au sein d'une famille avant votre départ, afin que la famille n'abuse pas de vos services.


Partir en programme "Au pair" en Europe :


 

Partir en famille au pair en Europe

Les placements au pair en Europe se font sur une période de 2 à 3 mois l'été, et de 7 à 12 mois pendant l'année entière.

Les conditions :
il faut pouvoir justifier d'une bonne expérience en matière de garde d'enfants (hors sa famille), être âgé(e) de 18 à 27 ans, avoir un minimum de connaissance dans la langue du pays choisi, le permis de conduire est un plus non négligeable (indispensable en été), les fumeuses sont difficiles à placer.


Les avantages : l’étudiante est logée, nourrie et rémunérée sous forme d’argent de poche (entre 60 et 80 euros par semaine en fonction des pays), travaille entre 25 et 35 heures par semaine. Les cours de langues ne sont pas obligatoires (sauf en France  6 à 10 heures par semaine) mais sont vivement conseillés. En effet, cela aide l’étudiante à se sociabiliser et à progresser plus vite. Elle a 1 semaine de congés payés par tranche de 6 mois travaillés.

 

Partir en programme "Au pair" aux USA :

 

Les placements au pair aux USA se font sur une période de 12 mois.

Partir en famille au pair aux USA

 

Les conditions : il faut pouvoir justifier d'une excellente expérience en matière de garde d'enfants (hors sa famille, minimum 250 heures), être âgée de 18 à 25 ans, avoir un niveau d’anglais correct, avoir son permis de conduire, avoir un niveau bac, et ne pas fumer.

 

Les avantages : L’étudiante est logée, nourrie et rémunérée sous forme d’argent de poche ($195) par semaine, travaille jusqu’à 45 h par semaine. Elle bénéficie d’une bourse d’études ($500), son billet AR est payé (France-USA), elle a une formation de 4 jours sur place, elle a 2 semaines de congés payés et bénéficie d'une assurance basique.

 

Partir en programme "Au pair" en Australie / Nouvelle-Zélande USA :

 

Partir en famille au pair en AustralieLes placements au pair en Australie et en Nouvelle-Zélande se font sur une période de 8 à 12 mois avec une possibilité de 6-7 mois.

 

Les conditions : il faut pouvoir justifier d'une bonne expérience en matière de garde d'enfants (hors sa famille), être âgée de 18 à 27 ans, avoir un niveau d’anglais correct, le permis de conduire est indispensable, ne pas fumer. Elle doit demander un WHV et souscrire à une assurance médicale.


Les avantages : L’étudiante est logée, nourrie et rémunérée sous forme d’argent de poche (entre $180 et 250), travaille en moyenne 30 à 40h par semaine.

 

 

Devenir Fille au Pair

Comment devenir jeune fille au Pair à l'étranger ?


 

Devenir jeune fille ou jeune homme au pair est très certainement le moyen le plus pratique d'aller vivre à l'étranger tout en pratiquant continuellement la langue sur place, et en réduisant un maximum le coût du programme pour l'étudiant. Mais devenir "Au Pair" demande d'être responsable, d'aimer s'occuper des enfants et d'organiser votre séjour !

 

Pour vous faciliter la tâche, voici donc tout ce que vous devez savoir sur les programmes "Au pair".

 

Les séjours pour jeunes filles et jeunes hommes au Pair : mode d'emploi


 

Les responsabilites dune fille au pair

Les responsabilités d'une fille au Pair

Devenir Fille au Pair est un job à temps complet qui vient avec de véritables responsabilités ! S'occuper d'enfants requièrent d'effectuer différentes tâches tout au long de la journée, tout en répondant aux attentes de la famille. Découvrez donc votre futur emploi du temps !

 

La journée typique d'un Au Pair

La journée typique d'un Au Pair

Quelle sera votre journée typique une fois que vous serez parti au Pair ? Même si vos activités vont varier, la plupart des jeunes en famille d'accueil suivent un emploi du temps quasi-similaire. Alors n'hésitez pas à le découvrir !

 

Trouver une famille daccueil pour une Fille au Pair

Trouver une famille d'accueil

Pas forcément facile de savoir comment commencer vos recherches pour une famille d'accueil à l'étranger. Nous vous présentons les deux solutions qui s'offrent à vous pour trouver la famille idéale dans les meilleures conditions !

 

Comment passer l'entretien pour une future fille au pair ?

L'entretien avec la famille d'accueil

Étape obligatoire du processus, l'entretien avec la famille d'accueil pour un Au Pair vous permettra de rencontrer les futurs membres de votre famille, et de s'assurer que vos attentes sont bien compatibles avec les leurs. Suivez nos conseils pour gagner leur confiance !

 

Quelles sont les mauvaises raisons de devenir au Pair

Mauvaises raisons de devenir au Pair

Partir à l'étranger pour s'occuper d'enfants est un projet incroyable, mais il ne convient pas forcément à tous les profils. Nous vous présentons donc quelles sont les mauvaises motivations qui pourraient vous pousser à devenir au Pair.

 

Les conflits avec la famille pour un Au Pair

Les conflits avec la famille d'accueil

Comme dans toute famille, des conflits peuvent éclater avec le temps, souvent à cause d'une erreur ou d'une incompréhension. Voici donc un guide pour vous aider à gérer ces petits conflits et garder la meilleure relation possible avec votre famille.

 

Quel est le coût d'un séjour au Pair ?

Quel est le coût d'un séjour au Pair ?

Quel est le coût d'un séjour au pair pour un étudiant ? Et pour la famille d'accueil ? Tout ce que vous devez savoir sur les frais liés à un séjour au pair dans un seul et même article "Le coût d'un séjour au pair "

 

Les différents types de séjours au Pair :


 

Quelles possibilités pour apprendre langlais au PairApprendre l'anglais lors d'un séjour au Pair

Le but premier des jeunes partant au Pair dans un pays anglo-saxon est d'apprendre l'anglais. Il peut être intéressant de savoir avant de partir comment se dérouleront vos cours de langue une fois arrivé sur place !

 

Qu'est ce qu'une fille au pairQu'est ce qu'un séjour au Pair ?

Vous souhaitez partir en programme "Au pair" dans une famille d'accueil à l'étranger ? Tout vous est expliqué dans l'article "Les séjours au pair dans le monde". Le rôle d'un "Au pair" au sein de la famille, sa rémunération, les conditions pour partir selon les pays...

 

Les programmes demi-pair à l'étrangerLes programmes Demi-Pair à l'étranger

Vous souhaitez à la fois partir au pair et prendre des cours de langues ? Découvrez les programmes demi-pair associant vie en famille et garde d'enfants, et cours de langues le matin pour améliorer votre niveau, et revenir meilleur que jamais ! Tout vous est expliqué dans "Les programmes demi-pair".

 

Nos partenaires pour les séjours au pair :


 

Chapka Assurance pour Fille au Pair à l'étrangerAssurance pour partir au Pair

Les programmes au pair obligent les participants à prendre une assurance pour être couvert contre tous les risques. Notre partenaire Chapka Assurances est un assureur spécialisé dans les études à l'étranger, dont les programmes au pair et possèdent un programme spécial pour les séjours Au pair, le "Cap au Pair".

 

consultez notre forum