Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

L’assurance santé pour vos études en Italie : mode d’emploi


 

Assurance santé Italie

 

L’Italie possède un système d’assurance santé relativement comparable à ce que vous pourrez retrouver en France. En tant qu’étudiant, vous pouvez accéder au remboursement de vos frais médicaux basiques grâce à votre Carte Européenne d’Assurance Maladie.

 

Toutefois, certaines spécificités relatives au pays sont à prendre en compte avant votre départ, et une assurance complémentaire est recommandée. Nous allons donc vous expliquer en détails les démarches à suivre pour préparer au mieux votre séjour.

 

1. Le fonctionnement du système de santé en Italie


 

Le fonctionnement du système italien

 

Comme beaucoup de pays européens, l’Italie possède un système universel d’assurance maladie accessible pour tous les résidents du pays.

 

Les prestations et soins dits « basiques » sont pris en charge par les services nationaux de santé « Servizio Sanitario Nazionale », soit :

 

  • Les frais de médecine générale chez un professionnel conventionné par la sécurité sociale italienne « Unità Sanitaria Locale »

  • Le remboursement des médicaments génériques prescrits sur ordonnance*

  • L’hospitalisation dans une structure publique et soins d’urgence dans un « pronto soccorso »

  • Les soins dentaires classiques

 

*Toutefois, les consultations de spécialistes ainsi que les examens en laboratoire font exception. Une participation obligatoire de 34€ sera demandée pour certains rendez-vous de médecine spécialisée et une contribution à hauteur des analyses demandées sera facturée en laboratoires. Concernant les ordonnances, une participation de 3,10€ sera demandé à chaque foi.

 

Sur le site France diplomatie, vous trouverez en temps réel des informations relatives au pays ainsi que les démarches de bases à suivre avant votre départ vers l’Italie. N’hésitez pas à le consulter directement pour plus de détails.

 

La carte européenne d’assurance maladie (CEAM)

 

La CEAM est un indispensable à demander grand maximum 2 semaines avant votre départ en Italie. Elle vous offre le droit d’avoir accès aux soins médicaux au même titre qu’un résident italien. Vous pouvez la commander simplement sur le site de l’assurance maladie, elle sera livrée directement chez vous sous une dizaine de jours. 

 

Une fois sur place dans le pays, il est important de vous rendre dans un centre de sécurité sociale « Unità Sanitaria Locale » pour vous enregistrer. Cela vous permettra d’être officiellement connu des services et de vous renseigner sur les professionnels de santé conventionnés autours de votre domicile.

 

Important : contrairement au système français, les ressources allouées aux centres de soins dépendent des régions et non de l’État. On retrouve donc une forte disparité entre certaines régions dans la qualité de la prise en charge, les délais d’attente ainsi que l’équipement médical qui ne seront pas toujours équivalents en fonction de la ville où vous vous trouvez.

 

À quoi correspond la couverture de la CEAM pour l’Italie ?

 

Votre carte CEAM vous permettra d’accéder aux soins basiques cités dans la partie « fonctionnement du système italien » et d’être remboursé à 100% pour la plupart des consultations, comme en France.

 

Toutefois, il est vivement recommandé de souscrire à une assurance privée en parallèle pour vous assurer une prise en charge intégrale en cas de problèmes de santé ou accidents importants. En effet, l’ambassade française ne pourra vous venir en aide financièrement pour ce type de problème.

 

Quels soins ne sont pas inclus dans la couverture de base italienne ?

 

Les frais de rapatriement dans le pays d’origine en cas d’accident ou de maladie sévère, les consultations en secteur privé ou non conventionné, les consultations de médecine non pathologiques, ...

 

N’hésitez pas à vous rendre sur le site du ministère de la santé italien pour plus d’informations.

 

2. Pourquoi souscrire à une assurance santé pour vos études en Italie ?


 

Souscrire à une assurance privée permet d’être remboursé à 100% en cas de consultations particulières et vous garantit une couverture optimale en cas de rapatriement vers votre pays d’origine. Même si elle n’est pas obligatoire, cela reste malgré tout fortement conseillé pour éviter de payer une contrepartie financière importante en cas de problème.

 

De nombreux organismes français proposent leurs services pour compléter l’offre déjà apportée par la CEAM, à savoir :

 

  • L’assurance rapatriement

  • La responsabilité civile à l’étranger

  • L’assurance accident et décès

  • L’assistance juridique

  • L’assurance contre le vol, la perte ou la destruction de bagages durant le transport aérien

  • L’assistance voyageur 24/24 7j/7

 

Vous pouvez demander rapidement des devis en ligne pour vous faire une idée du panel de prestations disponibles ainsi que les prix pratiqués.

 

3. Comment souscrire à une assurance santé ?


 

Comment souscrire à une assurance santé pour étudiant

 

1. Parcourir les offres d’assurance santé pour étudiants expatriés

 

Vous pouvez directement ouvrir un dossier auprès de votre assurance habituelle en les appelant ou en passant par un autre prestataire. En principe, vous n’aurez pas de souci pour trouver une offre correspondant à vos besoins car les prestataires sont nombreux et les démarches en lignes sont simplifiées.

 

Pensez également à demander une assurance spécialement conçue pour les étudiants, vous paierez moins cher et elle prendre en compte les soins déjà couverts par votre CEAM.

 

2. S’informer sur les conditions de couverture et les plafonds

 

Elles sont très variables en fonction de la compagnie d’assurance choisie. Vous pourrez trouver une assurance couvrant la durée de votre séjour étudiant dès 41€ par personne mais globalement comptez autour de 80€ pour une couverture allant environs jusqu’à 80 000€.

 

Pour vous donner un ordre d’idée, un rapatriement depuis l’Italie peut couter jusqu’à 40 000€, cela vous permettra donc de couvrir amplement vos frais en cas de besoin urgents.

 

En fonction des assurances, une avance de vos propre frais médicaux peut être demandée pour toute hospitalisation de plus de 24h.

 

Il faudra donc bien vous renseigner sur les modalités du contrat avant de vous engager. Une franchise allant d’une trentaine d’euros à une centaine peut également être demandée en fonction du souci rencontré mais cela dépendra de la compagnie d’assurance choisie.

 

3. Souscrire à l’assurance santé avant votre départ

 

Même si les universités d’accueil demandent généralement une preuve d’assurance ( Exemple : Universita di Bologna) avant que l’étudiant n’entre sur le territoire, ce n’est pas toujours le cas. Afin d’être assuré du premier à votre dernier jour en Italie, il est vivement recommandé d’entamer les démarches d’assurance 3 semaine à 1 mois avant votre entrée sur le territoire.

 

De cette façon, si des modifications doivent être apportée dans la couverture de votre voyage, vous ne serez pas pris de court à quelques jours de votre grand départ.

 

Accompagnement études à l'étranger

Vous recherchez un accompagnement pour vous inscrire au sein d'une université à l'étranger ?

Notre partenaire Study Experience est disponible pour vous aider !

Se faire accompagner par Study Experience

SantéAssuranceTransportVisa

Logement, Assurance, Banque, Cours de langue et plus encore !

Des réductions uniques pour nos utilisateurs. 

Bons plans séjours à l'étranger

consultez notre forum