Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Quelles sont les équivalences d’un BTS/DUT à l’étranger ?



Les équivalences des BTS / DUT à l'étranger

Les formations courtes à caractère professionnalisant se sont énormément répandues partout dans le monde et elles se retrouvent aujourd’hui dans la majorité des systèmes universitaires.

La poursuite d’études vers un Bachelor, une Licence ou toute autre formation est de plus en plus encouragée, quelque soit le pays. Dans ces conditions, les DUT et BTS français sont plus facilement reconnus qu’ils ne l’étaient il y a une dizaine d’années.

Cette amélioration vous garantit donc une meilleure accessibilité aux formations à l'étranger, directement en troisième année !

Comment mettre en avant votre formation lors de l’inscription ?



Difficile cependant de présenter de manière claire la formation que vous avez rejoint à des établissements étrangers. C’est pour cela qu’il est généralement conseillé de présenter vos deux années de formation supérieure comme deux années d’un cursus universitaire classique, et non d'une formation courte à vocation de professionnalisation.

La structure généralement découpée sous forme de modules d’études permet de facilement mettre en avant les matières principales et les résultats obtenus. Héritée de la mise en place du système LMD en Europe, ces différents modules, donnant droit à des crédits lors de leur validation, faciliteront vos inscriptions au sein des universités européennes.

Selon la formation que vous souhaitez rejoindre à l’étranger, il sera conseillé de présenter en priorité les modules en lien avec la spécialisation et les enseignements que vous allez recevoir. Le but est de démontrer la continuité et la logique de votre cursus.

Pour les destinations hors Europe, il est plus difficile de faire valider vos acquis. Il n'est ainsi pas rare qu'il soit nécessaire de recommencer une deuxième année, voire en première année, si vous souhaitez continuer un cursus à l'étranger hors Europe.

Il existe néanmoins des solutions alternatives pour éviter ce genre de désagréments. Vous pouvez vous tourner vers les partenariats de votre établissement français dans le cas où celui-ci en possède hors Europe, ou contacter des organismes spécialisés dans les séjours à l'étranger.

Les agences de placement universitaire, par exemple, nouent de nombreux partenariats avec des universités à l'étranger afin de faciliter les équivalences pour leurs étudiants. Si vous êtes intéressés, nous vous conseillons de prendre contact avec l'agence Study Experience, qui envoie chaque année de nombreux étudiants titulaires d'un Bac +2 au sein d'universités étrangères.


Articles en relation