Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Quelle est la législation pour les stages aux États-Unis ?



La réglementation des stages aux USA


Dès l'obtention de votre stage aux USA, vous allez vous rendre compte que la réglementation du pays rendra les choses un peu moins faciles que pour d'autres destinations. Demande de visa, recherche de sponsors, préparation de votre départ, rien ne sera excessivement facile et un peu d'aide sera toujours bienvenue !

La législation concernant les stages aux États-Unis n'est pas forcément plus simple. Votre rémunération dépendra de beaucoup de facteurs, alors que votre semaine de travail type risque d'être un peu plus chargée que prévue. Nous sommes là pour vous donner un aperçu de vos droits, et de ce qui vous attend une fois sur place.

Le statut de stagiaire aux USA : trouver un sponsor avant son départ



Une fois votre stage trouvé, vous allez devoir faire la demande de visa J-1. Cette demande s'accompagne d'une démarche obligatoire : trouver un sponsor officiel en France. Pour plus d'informations, vous pouvez vous reporter à "Les Sponsors J-1 pour un stage aux USA".

La rémunération pour un stage aux États-Unis :



Deux cas de figure peuvent se présenter à vous lorsque vous parcourerez les offres de stage : les stages rémunérés, et les stages non rémunérés. Une question va alors se poser pour vous :Dois-je être payé lors de mon stage au sein d'une entreprise aux USA ? Une excellente question, auquelle il est difficile de répondre. La loi américaine encadre bien les conditions nécessaires pour qu'un stage sur le territoire américain puisse ne pas être rémunéré :

1. Le stage doit être une période d'apprentissage pour vous et vous proposer un encadrement adapté afin que vous appreniez de nouvelles compétences et connaissances.
2. Le stage doit être au bénéfice du stagiaire
3. Le stagiaire ne remplace pas un employé permanent, et doit être placé sous la supervision rapprochée du personnel de l'entreprise
4. L'employeur ayant recruté le stagiaire ne perçoit pas d'avantage immédit à ce recrutement. 
5. Le stagiaire n'a pas de garanti d'emploi à la fin du stage au sein de l'entreprise.
6. L'employeur et le stagiaire ont décidé que le stage ne serait pas rémunéré d'un accord commun.


Concrètement, tout stagiaire ayant un rôle qui pourrait être celui d'un employé doit être remunéré. Si vous disposez de responsabilités, et/ou si vous travaillez à heures régulières sur des tâches quotidiennes, vous êtes normalement asujetti au salaire minimum. Dans les faits, la très grande majorité des stages non-payés proposés aux étudiants internationaux rentreront dans cette catégorie.

Et souvent dans ce cas, c'est la règle numéro 6 qui prévaut. Si vous signez un contrat pour des tâches définies et que vous acceptez de ne pas être remunéré, difficile par la suite de revenir en arrière afin d'obtenir un salaire. C'est donc à vous de déterminer si vous êtes prêt à travailler ou non en tant que stagiaire non rémunéré.

Plus d'informations sur l'encradement des stages et leur rémunération sur la page dédiée du gouvernement américain.


Quel salaire minimum pour un stage rémunéré aux USA ?



Dans le cas où votre stage est considéré comme rémunéré, votre rémunération doit respecter le salaire minimum en vigueur. Il est de 7.25 dollars de l'heure depuis Juillet 2009 et n'a pas connu de hausse depuis. Ce salaire minimum n'est cependant pas le même dans tous les États Américains, avec plus d'un tiers d'entre eux ayant un minimum supérieur. Certains États fédéraux en sont néanmoins exemptés. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la carte intéractive dédiée du gouvernement américain. 

Vous pouvez donc espérer un minimum tournant autour des 1150$ brut, soit environ 900$ net pour un stage rémunéré au salaire minimum. Les stages en entreprise dans les grandes villes telles que New York, Washington, ou Los Angeles sont généralement mieux rémunérés du fait du coût de la vie plus important, mais ce n'est en rien une obligation pour l'employeur.

La semaine de travail aux États-Unis :



La semaine de travail officielle aux USA est de 40 heures. Vous devez donc passer en moyenne 8 heures par jour à travailler. Dans les faits, les États-Unis sont connus pour être l'un des pays développés ayant une balance travail / vie personnelle les plus deséquilibrée. De nombreuses études ont démontré que la semaine moyenne de travail d'un américain tournait plus souvent autour de 47 heures par semaine, soit une journée supplémentaire que le français moyen.

Le temps passé au sein de votre entreprise lors de votre stage dépendra bien entendu de votre contrat ainsi que de la politique interne. Mais il est important de savoir en tant que futur stagiaire aux USA que votre temps libre peut être moins important que prévu ! C'est d'autant plus vrai pour les étudiants au sein de filières menant au Management ou à l'Ingénierie, qui risquent fortement de dépasser les 8 heures quotidiennes.


Articles en relation

consultez notre forum