Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Index de l'article

Marie, étudiante Erasmus en Suède pendant 6 mois :


 

Marie, partie étudier en SuèdePeux tu te présenter en quelques lignes ?


Je m’appelle Marie, j’ai 21 ans et j’habite en région parisienne. Je viens de finir ma licence de gestion des entreprises à l’Université Paris Dauphine , et durant l’année universitaire 2011-2012 j’ai réalisé un échange avec le programme ERASMUS en Suède, dans la ville de Lund.


Quand es tu partie ?


Je suis partie de mi-Aout 2011 à mi Janvier 2012. Soit un un peu plus qu'un semestre d'études.


Qu’est ce qui t’as incité à partir ?


L’occasion d’avoir des cours entièrement dispensés en anglais ainsi que la possibilité de découvrir un nouveau mode de vie, une nouvelle culture et bien entendu d’être indépendante.

 

Les démarches pour partir en Suède via Erasmus :


 

Quelles ont été tes démarches avant ton départ ?


Globalement, je n'ai pas trouvé les démarches difficiles. Pou commencer, j’ai assisté à l’ensemble des réunions relatives à la mobilité étudiante qui avaient lieu au sein de mon université et à la présentation des zones géographiques d’échanges qui m’intéressaient le plus à savoir le Canada et la Scandinavie. Une fois ma zone géographique choisie (dans mon université nous ne pouvons postuler que pour 3 pays appartenant à une même zone géographique) j’ai constitué mon dossier.

 

J’ai rassemblé mes résultats universitaires de mes deux premières années, rédigé une lettre de motivation en anglais expliquant les raisons qui me poussaient à partir et le choix de ma zone géographique, classés les trois écoles en Scandinavie qui me plaisaient le plus et passé le TOEFL (je devais avoir au minimum 90/120 pour pouvoir réaliser un tel échange) .

 

Une fois mon dossier accepté, j’ai du choisir les matières que j’allai étudier en Suède de manière à ce qu’elles totalisent 30 ECTS et qu’elles se rapprochent le plus possible des matières enseignées en 3 ème année de licence de gestion au sein de mon université parisienne. Enfin, j’ai réalisé mon dossier pour obtenir la bourse ERASMUS.


Et une fois sur place ?


J’ai assisté à la réunion de présentation ,et, conformément aux instructions données par cette dernière, j’ai constitué ma carte étudiante suédoise et crée mon compte mail étudiant accédant ainsi à l’ensemble des informations dont j’avais besoin sur place (emploi du temps , livres à acheter etc).

 

Comment s’est déroulée ton arrivée ?


Je suis arrivée le 14 Aout , la veille de l’ « arrival day ». Durant la journée de l’ arrival day j’ai récupéré les clefs de mon logement, ainsi qu’un package rassemblant un plan de la ville m’indiquant la localisation de mon université et celle de mon logement actuel, une carte de réduction pour m’acheter un téléphone portable, un ensemble de dépliants sur la vie étudiante et associative à Lund et l’emploi du temps ainsi que le programme de la semaine d’intégration.

 


 

La vie en Suède en tant qu'étudiante Erasmus :


 

Marie, etudiante Erasmus en SuèdeComment se passe ta vie étudiante au sein de l’université ?


La vie étudiante est partagée entre les heures de cours, les heures de bénévolat au sein de notre nation (cf question n°11) et les diverses activités proposées par ESN Lund (Erasmus Student Exchange ) mais également par les mentors groupes. En effet chaque nouvel arrivant peut, s’il le souhaite, faire partie d’un mentor group.

 

Celui-ci est composé par quatre mentors, la plupart du temps ce sont des suédois qui donnent de leur temps libre pour faire découvrir aux étudiants étrangers la culture suédoise : initiation à des sports locaux, atelier de pâtisseries suédoises etc.

 

Comment fonctionne ton programme et tes cours ? Qu’en penses-tu ?


Le fonctionnement universitaire suédois est très différent de celui que nous avons en France. L’essentiel du cours théorique n’est pas dispensé par les professeurs, mais est contenu dans un voire plusieurs ouvrages . Au début de chaque séance de cours, nous sommes censés avoir lu au préalable certains chapitres que nous évoquons au début du cours avec le/la professeur; mais la majeure partie du cours repose sur des exercices pratiques qui viennent compléter la théorie.

 

Nous avons ensuite des exercices à réaliser en groupe : en classe ou chez nous. Nous avons aussi des dossiers à préparer en groupe avec une problématique relative aux chapitres étudiés et des interviews à réaliser avec des entreprises. De temps en temps nous avons des conférences où des professionnels viennent témoigner et nous présenter leur parcours professionnel et stratégies managériales. Ainsi j’ai assisté par exemple à une conférence sur la stratégie de marketing et de publicité de l’entreprise Nikon.


Pour ce qui est des examens, il existe deux différents types d’examens en Suède : l’examen représentant une interrogation écrite portant sur l’ensemble des chapitres étudiés et le « take-home exam » qui est un devoir à faire chez soi (nous disposons d’environ 2 à 3 jours pour le faire) et à envoyer par e-mail aux professeurs. Par exemple : j’ai du faire un take-home exam sur les stratégies marketing d’Ikéa.

 

Comment a évolué ton niveau d’anglais ? Difficile à comprendre au début ?


Mon niveau d’anglais s’est sensiblement amélioré pendant ces 5 mois. Au début ce n’était pas forcément évident de comprendre l’intégralité des cours ou même de discuter avec d’autres étudiants étrangers mais petit à petit mon vocabulaire s’est enrichi.


Et au niveau du logement tu l’as trouvé comment ? C’est une collocation ?


J’ai rencontré beaucoup de difficultés à trouver un logement. En effet, je n’ai trouvé mon logement que 15 jours avant mon départ. Lund est la deuxième ville étudiante de la Suède après Stockholm , il y a donc énormément d’étudiants et les logements disponibles sont donc très disputés.

 

Au tout début conformément à un e-mail reçu par ma coordinatrice suédois, je me suis inscrite en ligne pour la procédure relative au logement pour les étudiants ERASMUS, j’ai ainsi classé par ordre de préférence les résidences universitaires qui me plaisaient le plus mais j’ai vite été mise sur liste d’attente.

 

J’ai alors décidé de m’inscrire pour un logement avec le site destinés aux étudiants locaux et non aux étrangers, et c’est grâce à cette deuxième inscription que j’ai réussi à obtenir mon logement.


La vie en dehors des cours ?


En dehors des cours il y avait toujours plein de choses à faire : patinoire, match de hockeys sur glace, salle de sport, visites de Copenhague au Danemark etc. De plus la vie étudiante est incroyable. Ici il n’y a pas d’associations comme en France mais des nations.

 

Chaque nouvel étudiant doit impérativement s’affilier à une nation, qui est une sorte de building qui dispose d’une grande salle pour manger, d’un bar/pub/boite de nuit et de divers logements étudiants. Chaque étudiant peut alors travailler bénévolement pour sa nation et se voit offert en contrepartie des repas, des activités, des entrées gratuite en boite de nuit etc. C’est vraiment très interactif comme système !


Comment as-tu trouvé ta ville ?


J’ai vraiment beaucoup aimé ma ville. Elle est très bien située : 10 minutes en train de Malmö (3ième ville la plus importante de Suède) et à 40 minutes de Copenhague. C’est une ville médiévale aux allées pavées, tout à fait charmante.

 

La vie étudiante y est très riche et on y trouve tout ce qu’il faut au niveau des commerces. L’essentiel des déplacements se réalise à vélo ou en bus, il y a donc très peu de pollution là-bas. Se situant à l’extrême sud de la Suède la température en hiver est tout à fait supportable.


Ton avis personnel sur ton expérience ?


Je pense que le semestre que j’ai vécu à Lund a été l’un des plus enrichissants de ma vie. J’ai découvert une nouvelle culture, un mode de vie souvent différent du notre, une nouvelle façon d’étudier et surtout des gens d’horizons très variés. Je pense que cette expérience a renforcé mon ouverture d’esprit et mon caractère social.