Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Partir faire du WWOOFing en Australie : le guide


 
Wwoofing en Australie

Vous aimez la plage et les côtes ? L’Australie est donc la destination rêvée pour vous car c’est la plus vaste étendue de plage au monde : 25 760 kilomètres de côtes, de quoi satisfaire les adeptes... Cependant, il est fort probable que votre cœur balance entre désert rouge aride, chaîne de montagne, outback et plage au sable blanc !

Afin de vous permettre de découvrir les richesses de l’île-continent, le Wwoofing peut être la solution afin d’en apprendre plus sur le pays au travers des locaux qui le connaissent mieux que personne.

Il est cependant fort possible que vous ayez des tâches dures et à effectuer car la population australienne est globalement hautement qualifiée et se dirige pour la majorité vers les postes du secteur tertiaire. Il y a donc un manque de travailleurs pour les travaux plus « basiques » du secteur primaire qui est notamment comblé par les voyageurs étrangers.

Réjouissons-nous de ce déficit pour profiter d’une expérience unique et partir à la découverte de ce grand pays dont l’article décrit les contours, ainsi que les démarches à faire avant le départ, et les choses à prendre en compte une fois sur place. Bonne lecture !

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter notre dossier sur le WWOOFing à l'étranger !


Et pourquoi partir en WWOOFing en Australie ?


 
Avant de partir dans ce gigantesque pays, apprenons-en un peu plus sur sa partie géographique. Tout d’abord, L’Australie est une île de plus de 7 686 850 km², elle représente donc la plus grande île au monde, d’où son nom d’île-continent !

Pour continuer dans les chiffres et les records, la barrière de corail australienne correspond quant à elle au plus grand récif corallien du monde en s’étendant sur plus de 2000 kilomètres de Bundaberg à la Papouasie Nouvelle-Guinée. Le pays est entouré par de vastes océans et mers, parmi lesquels l’Océans Indien et Pacifique, la Mer du Timor et la Mer de Corail.

A propos du relief, il est de manière générale plat ou vallonné, mis à part les Alpes Victoriennes (dans la région de Victoria) où se trouvent les stations de ski. Important à savoir, la majorité du territoire est recouvert de zones désertiques ou semi-arides, avec son fameux Outback caractérisé par le sable rouge et qui a comme réputation équivalente le Far West américain...

En été les températures grimpent vite (plus de 40°), c’est pourquoi il est recommandable d’y aller l’hiver en 4x4 pour profiter pleinement de ses grands espaces. Pour finir sur la géographie, la côte Est de l’Australie est la plus peuplée, grâce à un climat tempéré dans les grandes villes de Sydney, Melbourne et Brisbane. La côte ouest, notamment avec Perth, correspond à un climat méditerranéen.

Au total, les côtes qui correspondent à 20% du territoire concentrent à elles seules la majorité de la population, soit 80% ! Brest, l’Australie est l'un des meilleurs endroits au monde à explorer, car elle possède une grande variété de paysages et de climats sur un seul continent...

Un autre point important avant de vous embarquer dans l’aventure australienne, d’être au contact des locaux lors de votre Wwoofing et de les aborder, c’est de connaître un minimum l’histoire du pays. Les aborigènes sont les premiers habitants de l’île continent, malgré quelques spéculations sur l’origine beaucoup plus lointaine, et qui remonterait à des milliers d’années.

Ce n’est qu’à partir du XVIIème siècle que les Européens s’intéressent à la Terra Australis au détour de quelques explorations, dont le lieutenant James Cook qui prend possession du territoire en 1770 pour le Royaume de la Grande-Bretagne.

L’Australie que l’on connait aujourd’hui est déclarée britannique en 1829. Ce n’est que le 1er janvier 1901 et après 10 ans de gestation que la Commonwealth de l’Australie naît, en tant que dominion de l’Empire britannique, c’est-à-dire que le pays devient un État indépendant jusqu’au Statut de Westminster en 1931. Aujourd’hui, l’Australie est une monarchie constitutionnelle dont Élisabeth II est la reine (bien que le gouverneur-général la représente et exerce ses fonctions en suivant la Constitution, sans avoir besoin de se référer à elle).

Des référendums ont été tenu sur la question d’une modification constitutionnelle pour faire du pays une république mais ce n’est pas encore pour tout de suite, le non l’emportant pour le moment ...

Les démarches pour partir en WWOOFing en Australie


 

Wwoof Australia a été créé en 1981 et est détenu et géré à 100% par des Australiens. Avec toutes ces années d’expérience, l’Australie est l’un des pays préférés des Wwoofers...

Mais avant de partir, il vous faudra tout d’abord un visa. Nous vous conseillons de commencer par cette étape avant de consulter ou d’adhérer à Wwoof Australia, car une fois payé les frais d’adhésion, vous ne pouvez pas être remboursé. Plusieurs visas autorisent le Wwoofing sous certaines conditions, voici la liste :

Working Holiday Visa
(autrement dit, le PVT)

n°417 ou n°462. C’est le plus courant pour le Wwoofing, et également celui qui vous autorise à en faire sans réglementation trop gênante.

Pour prétendre à un de ces visas, vous devez correspondre à certains critères : être âgé entre 18 et 30 ans, avoir au moins 5000$AUD (soit environ 3000€) en banque et un billet de retour (ou une preuve que vous pouvez en acheter un). Ainsi, vous pouvez rester en Australie pour une période de 12 mois à compter du jour de votre arrivée. Vous pouvez aller et venir comme vous le souhaitez pendant cette période. De plus, ce visa vous permet de prendre des emplois temporaires et occasionnels pour financer vos voyages et payer vos vacances, à condition de rester dans un emploi rémunéré sur une durée maximum de 6 mois.

Visitor Visa (visa touristique)

Le travail doit être totalement volontaire, non entrepris par un résident australien et effectué pour une entité à but non lucratif (en toute logique, le Wwoofing rentre dans ces normes si l’hôte ne pratique aucune activité commerciale). Si vous entrez en Australie avec ce visa, il est essentiel que vous ayez réservé un hébergement de style touristique pour vos premiers jours et que vous ayez des projets « réels » d'activités touristiques car le Wwoofing ne doit pas être la raison principale de votre visite en Australie.

Student visa (visa étudiant)

Comme le visa touristique, vous pouvez faire du bénévolat à but non lucratif. A une exception, vous êtes autorisé à faire jusqu’à 40 heures par quinzaine (tous les 15 jours) dans le cadre de votre allocation de travail rémunérée.

De temps à autre, le gouvernement change les règles, et il vaut mieux vous renseigner sur les activités autorisées par chaque type de visa, notamment le volontariat en échange de nourriture et de logement. Le site de l’immigration peut vous aider à vous orienter afin de savoir la réglementation précise, mais également quel visa vous correspond le mieux, n’hésitez pas à y jeter un œil.


L'adhésion au groupe WWOOFing Australia :


 

Une autre étape importante, une fois que vous avez votre visa, c’est l’adhésion au groupe Wwoof Australia (https://wwoof.com.au/). Il faut donc tout d’abord s’inscrire, et pour cela, il existe 2 formats d'adhésion valables pendant 12 mois :

  • Simple (Single), pour une personne, et pour un montant de 70$ (environ 40€).

  • Double (Dual), soit pour 2 volontaires qui partent en Wwoofing ensemble (environ 70€).


Ensuite, nous vous recommandons de remplir correctement votre profil : plus il est détaillé, mieux c’est ! Considérez-le comme votre CV, c’est comme cela que les hôtes vont vous découvrir : parlez de vous, de vos « compétences » en tant que jardinier, cuisinier, ou réceptionniste par exemple mais également de vos passions. Une fois créé, c’est à votre tour de voir les profils des hôtes, selon votre préférence : via la carte, suivant les régions, ou suivant les missions.

De plus, cette adhésion vous permet de bénéficier d’un accès complet au site Web et à l'application, y compris aux recherches de carte, au tableau d'affichage et au forum réservés aux membres. Elle inclue également une assistance du personnel de Wwoof Australia par téléphone pendant les heures de bureau ou par e-mail si besoin.

Pour finir, nous tenons à préciser que l’Australie est une destination qui coûte cher : le prix du visa, les billets d’avions, et la vie sur place. C’est pourquoi les services de l’immigration demandent un certain montant sur votre compte en banque afin de prévenir les découverts !

 

Que faire une fois votre mission de WWOOFing en Australie commencée ?


 

L’Australie, c’est à peu près 14 fois la France. Cela est suffisant pour vous montrer à quel point les trajets ne sont pas les mêmes et que les distances sont à prendre en compte. Par exemple, un trajet Melbourne – Sydney par la route la plus directe fait 800km... Étant donné que les voies de circulation sont pour la majorité limitées à 110km/h, et qu’il y a souvent des traversées dans des petites villes, prenez bien le temps d’organiser un quelconque trajet !

De façon générale, les grandes métropoles possèdent un réseau interne de bus très bien développé. Par contre, pour de la grande distance, le stop, le covoiturage, les cars de nuits ou la location de voiture restent les meilleures solutions. Si vous êtes pressé, deux compagnies aériennes proposent des tarifs intéressants : Jetstar et Virgin Blue. Efficace, rapide, mais pas très écolo !

Pour conclure, Wwoof Australia met en avant le tourisme vert. Au lieu de voyager et de simplement consommer pendant que vous profitez des paysages, pourquoi ne pas faire quelque chose pour contribuer à notre Mother Earth ? C’est ce que prône le Wwoofing en général, et encore plus depuis 2020 avec les feux qui ont ravagé le pays. Les fermes ont besoin de mains pour se reconstruire, soigner les animaux et replanter, alors n’hésitez plus !

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter notre dossier sur le WWOOFing à l'étranger !