Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Comment trouver un emploi en Australie ? Le guide:



Trouver un travail en Australie

L’Australie reste une destination très populaire pour les étrangers qui cherchent à s’expatrier.

Il n’est pas rare d’entendre dire que les salaires sont plus élevés qu’en France, qu’il est facile de trouver un emploi, même sans qualification, le tout étant une opportunité formidable pour tout ceux qui cherchent à apprendre ou à améliorer leur anglais. Ce rêve australien existe-t-il vraiment ? Que se cache-t-il derrière ce mythe de l’Eldorado ?


Le marché de l’emploi en Australie (les secteurs qui recrutent)



Avec un taux de croissance annuel atteignant 2,8% à la fin de l’année 2018, l’Australie maintient sa position à la treizième place des puissances économiques mondiales. Bien que l’économie australienne ait connu 27 années de croissance économique ininterrompue (l’Australie étant le seul pays de l’OCDE à ne pas entrer en récession pendant la crise financière), elle fait face aujourd’hui à des défis majeurs (voir le rapport annuel de l’OCDE).

Chaque année le Groupe Manpower réalise une étude sur la pénurie de main d’œuvre dans le monde. Cette étude vous montre que, contrairement aux idées reçues, l’Australie ne propose pas que des petits jobs peu qualifiés. Au contraire, elle est même en recherche de profils avec qualifications !

Dans l’enquête menée en 2018 (2018 Talent Shortage Survey) 34% des employeurs affirment avoir des difficultés à recruter en Australie. Nous pouvons constater que les postes les plus difficiles à combler sont :

  1. Métiers manuels spécialisés (électricien, mécanicien)

  2. Représentants des ventes / commerciaux

  3. Ingénieurs

  4. Managers

  5. Professionnels de la santé

  6. Finance et audit

  7. Gestionnaires de projets, avocats, chercheurs

  8. Techniciens (contrôleurs qualité)

  9. Professeurs

  10. IT (cybersécurité, support technique...)


En effet un article publié par Business Insider en juin 2018 affirme que le taux de rotation du personnel parmi les professionnels IT permanents a augmenté au cours des trois dernières années. Ce roulement volontaire du personnel s’explique principalement par l'augmentation du nombre d'emplois en IT sur le marché.

La demande est si forte dans ce secteur en Australie que bon nombre de professionnels ne restent pas longtemps dans un poste avant d'avoir trouvé une meilleure opportunité.

Selon certains rapports, le nombre de travailleurs en TI en Australie passera de 600 000 en 2014 à 722 000 en 2020, mais il y a actuellement une pénurie de compétences.


Quel est le niveau de langue requis pour travailler en Australie ?



Certes partir en Australie est l’occasion d’améliorer son niveau d’anglais mais cela suppose d’avoir quelques bases en arrivant. Pour la plupart des emplois vous aurez besoin au minimum d’un niveau intermédiaire supérieur soit l’équivalent de:

Cadre européen commun de références pour les langues (CECRL)

B2

International English Language Testing System (IELTS)

Un score d’au moins 4,5

Test of English as a Foreign Language (TOEFL)

Une note totale d'au moins 32, basée sur les 4 composantes du test : parler, lire, écrire et écouter.

Pearson Test of English Academic (PTE Academic)

Une note globale d'au moins 30 pour chacune des 4 composantes du test.

Cambridge English: Advanced (CAE)

Une note globale d'au moins 147 pour chacune des quatre composantes du test.


Pour connaître les exigences en matière de langue anglaise pour faire une demande d'emploi vous pouvez consulter le site du Ministère des Affaires Intérieures. Celui ci vous indiquera les exigences pour chacun de ces niveaux de langues : anglais fonctionnel, anglais professionnel, anglais compétent, maîtrise de l'anglais et anglais supérieur.

Par ailleurs le niveau d’exigence en anglais dépend également des postes et des secteurs d’activités pour lesquels vous allez postuler. Pour connaître le niveau minimum requis pour votre profession vous devez vous référer à l’organisme évaluateur (« assessing authority »).

A titre d’exemples voici le niveau minimal exigé dans les professions suivantes (indicatif test IELTS) :

  • 7,5/9 : pharmacien

  • 7/9 : expert-comptable, infirmier, ingénieur, médecin, ostéopathe

  • 6/9 : chef cuisiner, plombier


Au delà de ces exigences requises pour une demande de visa, votre bonne maîtrise de la langues vous permettra de gagner en crédibilité face aux recruteurs, de faire face à la concurrence locale et internationale mais surtout de trouver un emploi correspondant à vos compétences.

En effet un bon niveau d’anglais vous permettra par exemple de négocier votre salaire ou vos avantages avec votre employeur.

En outre les concurrents étrangers allemands ou scandinaves ont bien souvent un niveau d’anglais scolaire plus élevé que celui des français. Enfin si vous ne parlez pas très bien anglais la probabilité est plus forte que vous vous retrouviez obligé à accepter des jobs peu qualifiés comme la cueillette de fruits et légumes.


Comment chercher un emploi en Australie ?



Il est possible de partir en Australie sans avoir au préalable de travail grâce au PVT (Working Visa Holiday). Vous pourrez alors postuler directement sur place par internet ou en allant voir les employeurs physiquement. Contrairement à l’idée reçue qui associe obligatoirement PVT à « petits jobs », vous pouvez également travailler dans votre domaine pendant votre PVT/WHV, sans à devoir faire de la cueillette de fruit.

Cependant il est recommandé de débuter vos recherches depuis la France. Cela vous permettra de tester l’attractivité de votre profil sur le marché du travail australien.

Nous vous inviter à consulter notre guide « Les sites de recherches d’emploi en Australie » pour plus d’information à ce sujet.

Articles en relation