Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Le guide des contrats de travail pour un emploi en Australie:



Contrats de travail en Australie


Le cadre juridique régissant les relations du travail en Australie est le Workplace Relations Act de 1996. Il a été amendé en 2005 par le Workplace Relations Amendment Act.

Ce code a notamment permis la mise en place des conventions collectives du travail (appelés awards), qui apportent un cadre minimum aux conditions d’emploi.

Aujourd’hui, le droit du travail australien privilégie la souplesse, la flexibilité, la facilité d’embauche et de licenciement. Nous verrons dans cet article quels sont les principaux contrats de travail en Australie et quelles sont les protections sociales dont bénéficient ceux-ci.


Quel doit être le contenu de votre contrat de travail en Australie ?



Un contrat de travail est une entente entre un employeur et un employé qui établit les conditions d'emploi ; il peut être écrit ou verbal.

Le contrat de travail en Australie ne peut pas prévoir moins que le minimum légal prévu dans:

  • Les Normes nationales d'emploi (National Employement Standards). Ils sont au nombre de 10 et doivent être garantis pour chaque employé. Tous les employés sont couverts par le NES, qu'ils aient ou non signé un contrat.

  • Les awards, les conventions d'entreprise ou autres conventions enregistrées qui peuvent s'appliquer. Ces conventions (ou accords) doivent être approuvées et enregistrées auprès de la Fair Work Commission. Parmi les exemples d'accords enregistrés figurent les accords d'entreprise, les conventions collectives, les accords greenfields, les accords certifiés, les contrats de travail australiens (Australian Workplace Agreement (AWA)) et les contrats individuels de travail de transition (Individual Transitional Employment Agreements (ITEA)).


Notons que les AWAs et les ITEAs sont des accords privés signés entre l’employeur et son employé. Ainsi ils ne sont pas disponibles et consultables sur internet. Cependant vous pouvez demander plus d’information auprès du Fair Work Ombudsan.

Quels sont les différents types de contrats de travail en Australie ?



Les travailleurs peuvent être employés sous différentes formes en Australie. Chacune offre différents niveaux de flexibilité et de stabilité aux employés et aux entreprises, et aura une incidence sur le contrat d'emploi et le type de droits qui peuvent s'appliquer.

En Australie on distingue trois types de contrats de travail : le contrat à durée indéterminé (permanent contract), le contrat à durée déterminée (fixed term employment contract) et le contrat temporaire (casual). 38h de travail hebdomadaire

Permanent contract : ce contrat à durée indéterminée peut être soit à temps plein (full time) soit à temps partiel (part time). Période d’essai de 3 mois.

Fixed term employment contract : Ces employés temporaires ou vacataires (casual employees) sont recrutés pour une période précise. Le salaire est fixé à l’heure ou à la journée, et parfois même en fonction du rendement.

Casual : main d’œuvre flexible, occasionnelle que l’on pourrait comparer au contrat d’intérimaire en France. Ce type de contrat est très populaire pour des secteurs tels que la restauration, le bâtiment ou encore la vente.

Ce type de contrat prévoie une durée de 20 heures de travail par semaine environ.


Quelle est la protection des salariés en Australie ?



En Australie les employeurs doivent satisfaire aux exigences du pays en matière de santé et de sécurité au travail. En plus de la législation du gouvernement australien, les lois des États et des territoires régissent la santé et la sécurité au travail.

Par ailleurs nous pouvons identifier quelques règles selon les types de contrat.

Permanent contract :

Préavis de départ 6 mois si inscrit dans le contrat.

Par ailleurs, pour un licenciement vous avez jusqu’à 4 semaines de préavis voir 5 semaines si vous avez plus de 45 ans et si vous êtes dans l’entreprise depuis plus de 2 ans.

Vous pouvez avoir jusqu’à 16 semaines de prime de licenciement. 4 semaines de congés payés par an (annual leaves), 10 jours de congé personnel ou maladie (personal or sick leave) par an et jusqu’à 12 mois de congé parental non payé (unpaid parental leave).

Casual & fixed term contract :

Il ne garanti aucune sécurité de l’emploi mais assure généralement une meilleure rémunération que pour les autres types de contrats. Ce type de contrat ne donne pas droit aux congés maladie ou annuel.

Enfin si vous avez un quelconque problème avec votre employeur (ou futur employeur) au sujet de la rémunération ou d’un licenciement par exemple, vous pouvez faire appel à Fair Work Australia, organisme indépendant qui a pour rôle d’être le médiateur dans les relations professionnelles.

Liens utiles pour se tenir informer sur les conditions d'emploi en Australie:

Articles en relation