Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Comment trouver un emploi en Allemagne ?



Trouver un emploi en Allemagne


L’Allemagne est la première économie européenne, mais elle est aussi considérée comme un marché de l’emploi dominant au sein de l’Union Européenne, avec un taux de chômage faible de 5,4% en Janvier 2018. Le résultat ? Des opportunités par milliers pour les jeunes venant du monde entier quelque soit leur niveau d’études, ou leurs qualifications préalables.

Si le niveau de salaire moyen reste très proche de la France avec en moyenne près de 6% de plus selon l’OCDE, des disparités plus fortes existent, avec un fort avantage pour les profils qualifiés et les cadres.

Nous allons donc nous intéresser plus en détails aux spécifités du marché de l’emploi en Allemagne afin de vous permettre de mettre toutes les chances de votre côté pour trouver une opportunité.


Le marché de l’emploi en Allemagne



L’Allemagne connaît une période de croissance économique importante, avec près de 2.4% de croissance prévue pour 2017. En parallèle, son marché de l’emploi historiquement plus flexible grâce aux réformes Hartz parues entre 2003 et 2005 lui permettent de bénéficier d’un taux de chômage toujours plus faible et une mobilité des employés facilitée par rapport à la France. Alors qu’elle disposait d’un taux de chômage moyen de 11,3% en 2004, l’Allemagne atteint 5.4% en Janvier 2018.

Si les bénéfices d’un telle réforme rendant le marché de l’emploi plus flexible semblent clairement avoir porté leurs fruits, de nombreuses critiques vis-à-vis de ces changements continuent à être émises encore aujourd’hui. Si l’introduction d’un salaire minimum d’un niveau similaire à la France combat aujourd’hui en partie le phénomène des travailleurs pauvres, la création de statuts flexibles menant à une certaine précarité entraîne toujours plus d’allemands sous ce statut peu enviable.

En revanche, pour les salariés qualifiés disposant de compétences spécifiques, le marché est plus attractif que jamais. Avec une pénurie de profils compétents s’accentuant d’année en année, les positions managériales et les cadres de tous les niveaux sont plus que bienvenue sur l’ensemble du territoire. Une étude de l’institut de recherches Pronos a mis en avant que d’ici à 2030, près de 3 millions de profils qualifiés seront manquants sur le marché et devront être sourcés à l’étranger. Alors pourquoi ne pas tenter votre chance dès maintenant ?

Le portail du gouvernement allemand « Make it in Germany » propose une liste détaillée et mise à jour en temps réel des profils les plus recherchés dans le pays. Ce sont en particulier les profils du milieu médical, les ingénieurs, les experts dans l’informatique et les technologies qui sont mis en avant, mais aussi tous les profils ayant une spécialité particulière dans un domaine.


Quel est le niveau de langue requis pour travailler en Allemagne ?



L’Allemand est un choix de deuxième langue vivante pour une minorité des jeunes français une fois au collège ou au lycée. Alors qu’ils étaient 18,4% à le choisir comme 1ère, 2ième ou 3ième langue en 2000, ils n’étaient plus que 15,4% en 2009 selon une étude sur les enseignements du gouvernement parue en 2009. Si des chiffres plus récents manquent, la tendance semble ne pas être à la hausse. Dans ces conditions, nombre d’entre vous doivent se demander : peut-on travailler en Allemagne sans parler allemand ?

Si de nombreux entreprises internationales ont adopté l’anglais comme langue interne alors qu’elles sont basées en Allemagne, la maîtrise de l’anglais et du français peut ne pas suffire dans la majorité des cas malgré tout. Une interview de plusieurs recruteurs faîte par le portail « Employland.de » met en avant leurs retours sur la question. Et pour la majorité d’entre eux, ne pas maîtriser la langue est un véritable handicap une fois sur place, notamment dès que le poste entraîne un contact client, ou se situe au sein de petites et moyennes entreprises.

Dans les faits, vous mettrez la majorité de vos chances de votre côté en postulant uniquement au sein de grands groupes implantés dans plusieurs pays et travaillant régulièrement avec des profils internationaux. Les structures plus petites ou uniquement à l’échelle nationale risquent en revanche de vous fermer leurs portes si vous ne disposez pas de quelques bases dans la langue allemande.


Comment chercher un emploi en Allemagne ?



L’Allemagne faisant partie de l’Union Européenne, il vous est parfaitement possible de vous rendre sur place et vous y installer pour débuter vos recherches déjà sur place. Dans les faits, il est conseillé de débuter vos recherches depuis la France pour prendre connaissance du marché allemand et au moins attendre les premiers retours des employeurs pour vous faire une idée de l’attractivité de votre profil. Les premiers entretiens peuvent se passer sans difficulté à distance par téléphone ou visioconférence, alors que vous avez toutes les chances de devoir vous rendre sur place une fois les préselections passées.

Pour débuter vos recherches d’emplois en Allemagne, les possibilités suivantes s’offrent à vous :

  • Réseau interne de votre entreprise en particulier si elle dispose d’activité en Allemagne

  • Portails de recherche d’emplois nationaux et internationaux

  • Réseaux sociaux

  • Journaux et magazines nationaux

  • Agences de consulting ou « Employment Agencies »

  • Agences de recrutement

  • Salon de l’emploi à l’international

  • Offres de VIE en Allemagne pour les moins de 28 ans

  • Partir en stage en Allemagne pour espérer une embauche par la suite


Nous avons créer une liste des portails d’emplois majeurs et spécialisés en Allemagne pour vous donner un point de départ pour vos recherches.

Les agences de recrutement et d’interim sont très répandues en Allemagne, et elles sont à considérer sérieusement pour mettre un premier pied sur le marché de l’emploi Allemand avant d’évoluer si besoin est.

Articles en relation