Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Comprendre le système de santé en Nouvelle-Zélande: le guide



Système de santé en Nouvelle-Zélande
Avec une espérance de vie  en Nouvelle-Zélande de 81,5 ans en 2016, la destination est l'un des 20 meilleurs pays au monde. Et ce n’est pas un hasard car la Nouvelle-Zélande est connue pour avoir un des systèmes de santé des plus performants selon un classement du Business Insider.


En effet, le pays des All Blacks a la chance d’obtenir une bonne partie des subventions par l’Etat et les quelques services non pris en charge sont souvent peu chers, autant pour les citoyens que les touristes. Ceci-dit, il est important de bien comprendre les différences entre ‘Publicly Funded Health and Disability Services’, ‘Accident Compensation Corporation’ (ACC) ou ‘Primary Health Organisation’ (PHO).

Cet article vous aidera à comprendre la réelle signification de ces abréviations, mais également quelles sont les conditions d’accès au système de santé néo-zélandais pour les expatriés français ou encore les démarches à effectuer. Toutes les réponses se trouvent dans cet article, alors c’est parti !

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à consulter tous nos articles pour s'expatrier en Nouvelle-Zélande !

 

Quelles sont les conditions d’accès pour les expatriés ?


 

En tant qu’expatrié, vos droits à la Sécurité sociale française s’arrêtent dès lors que vous êtes installé. Pour conserver une couverture équivalente à celle de la Sécurité sociale française, vous pouvez opter pour la Caisse des Français à l’Etranger. Cependant, il est également conseillé de souscrire à une assurance privée.

Si vous êtes touriste, visiteur avec un visa temporaire de moins de 2 ans, étudiant ou PVT, vous pouvez souscrire à l’assurance Health and Travel sur place ou à l'assurance de notre partenaire Chapka Assurances. D’autres comme Accurro ou AMI sont valables pour les résidents permanents. Vous pouvez également comparer les assureurs suivant vos besoins grâce à Life direct.

Qui est admissible aux Services de Santé en Nouvelle-Zélande ?


 

STATUT

ADMISSIBILITE AU REGIME PUBLIC DE SANTE ET D’INVALIDITE

DOCUMENTS A FOURNIR

Titulaire de visa résident/permanent (Permanent resident)

OUI, éligible pour l’ensemble de services de santé et d’invalidité.

• Passeport avec visa de résident

• Papiers de prestations de sécurité sociale

Titulaire de visa de travail pour 2 ans ou plus (Work Visa) + VIE

OUI, éligible pour l’ensemble de services de santé et d’invalidité.

• Visa de travail en cours pour un séjour total de 2 ans OU,

• Visa travail en cours et un autre visa travail

Titulaire du visa intérimaire (Interim visa)

OUI, s’il était éligible immédiatement avant le début de son visa pour l’ensemble de services de santé et d’invalidité.

• Lettre de visa provisoire

• Preuve de l’éligibilité avant le visa intérimaire (par ex. lettre de l'immigration néo-zélandaise avec des information sur les visas détenus avant)

Étudiant (Student visa)

OUI, s’il fait partie du

- Programme d'aide de la NZ aux Étudiant, étudies en NZ, reçoit un financement de l'aide publique

- Boursier du Commonwealth A, étudiant en NZ, financé par une université néo-zélandaise dans le cadre du ‘Commonwealth Scholarship’.

• Passeport avec un visa étudiant en NZ en cours

• Documents indiquant que la personne est un étudiant du programme d'aide de la NZ ou sous le

‘Commonwealth Scholarship’.


Vous pouvez trouver plus d’information sur le Ministère de la Santé concernant les critères d’éligibilité (en anglais).

 

Comment fonctionne le système de santé en Nouvelle-Zélande ?


 
Le système Néo-Zélandais connu pour être des plus performants, est aussi très peu cher. Au niveau des hôpitaux public ou des prescriptions, une grande partie est subventionnée par le gouvernement. Cela permet d’offrir aux citoyens comme aux résidents, un système de santé très complet divisé en 2 régimes.

1-        ‘Publicly Funded Health and Disability Services’, autrement dit les Services de santé et d'invalidité publics. Il signifie que les personnes éligibles (ci-dessus) peuvent recevoir gratuitement

  • Des services hospitaliers publics pour patients hospitalisés et ambulatoires

  • Des subventions sur les médicaments soumis à prescription

  • Une gamme de services de soutien pour les personnes handicapées.


Vous pouvez trouver la liste des hôpitaux dans les principales villes du pays sur le site du Ministère néo-zélandais de la Santé (en anglais).

2-        Accident Compensation Corporation’ (ACC), soit le régime d'indemnisation des accidents en Nouvelle-Zélande. C’est un organisme gouvernemental qui offre une couverture complète, sans égard à la responsabilité, à tous les résidents et visiteurs. Toute personne nécessitant des soins d'urgence dans un hôpital à la suite d'un accident sera prise en charge par ACC. Au niveau des frais médicaux, de santé et de traitement. Cependant, les frais de rapatriements, d’ambulance, de rééducation ou encore ceux liés à une maladie ne sont pas couverts par l’ACC.

Concernant les prescriptions, l’Etat subventionne une partie des médicaments. Généralement, votre ordonnance ne dépasse pas les $15 pour les personnes couvertes par le système public. Cette taxe standard ne s'applique pas aux enfants de 13 ans et moins.

Pour finir, un navigateur d’aide à la santé vous permet de trouver des conseils pour chaque médicament. Des numéros sont également mis en ligne pour donner des conseils gratuits ou des renseignements santé. Des interprètes peuvent vous aider.

  • ‘Health Line’ au 0800 611 116.

  • En cas d’urgence, contactez le 111.


Combien coûtent les frais de santé en Nouvelle-Zélande ?



Les tarifs varient en fonction des praticiens, du secteur géographique et de l’inflation (très basse). Voici un tableau comparatif des frais de santé entre la France et la Nouvelle-Zélande :

FRANCE

NOUVELLE-ZELANDE

Consultation Généraliste

Médecin de famille

Omnipraticien

25€

General Practitioner (GP)

-          $85 (≈49€)

-          $40/50 en PHO (Primary Health Organisation) (≈25€)

Consultation de spécialiste

60€

Spécialiste

Dentiste : $130 (≈74€)

Hospitalisation

500€ / jour (ambulatoire)

1500€ /j (avec chirurgie)

Prise en charge totale par l’ACC

 

Quelles sont les démarches pour accéder au système de santé en Nouvelle-Zélande ?


 

Pour commencer, vous pouvez vous inscrire gratuitement à PHO (Primary Health Organisation), une organisation de santé primaires (également connu sous le nom d’OPH, Organisme de soins de santé primaires en France). Celles-ci sont financées par le gouvernement et sont accessibles gratuitement.

Ainsi, vous obtenez des avantages tels que des visites chez le médecin moins cher et des coûts réduits pour les médicaments sur ordonnance. Cependant, le temps d’attente est plus long pour les examens ou consultations (non-urgent). Vous pouvez retrouver les numéros de téléphone de ces PHO sur le Ministère de la Santé.

Voici la démarche à suivre :

  • Pour vous inscrire, vous devrez remplir et signer un formulaire que le médecin, l'infirmière ou le réceptionniste du centre médical vous remettra. Vous pouvez également le trouver en ligne sur le site TAS, en bas de page dans la section ‘Forms’ sous le nom de ‘Enrolment Form – Appendix 4 [42kb]’.

  • Le formulaire vous demande de fournir des informations personnelles : nom, âge, date de naissance, adresse et appartenance ethnique.

  • Les informations collectées lors de l'inscription sont soumises à la Privacy Act de 1993 et au Code de protection des renseignements personnels sur la santé de 1994. La confidentialité de vos informations est donc protégée. Toujours sur le site TAS, et dans la même section ‘Forms’, vous pouvez regarder comment vos données sont utilisées en cliquant sur le lien ‘Use & Confidentiality Of Your Health Information (fact sheet) - Appendix 5 [92kb]’.


Autrement, pour avoir accès à des soins plus rapidement, vous pouvez aller dans les cliniques privées. Afin d’être remboursé des frais, il est préférable de souscrire à une assurance santé privée.

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à consulter tous nos articles pour s'expatrier en Nouvelle-Zélande !

Articles en relation