Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

 Comprendre le système de retraite en Nouvelle-Zélande: le guide


 
La retraite en Nouvelle-Zélande

La France et la Nouvelle-Zélande ont des systèmes de retraite bien différents. Alors que le système français privilégie les personnes qui cotisent plus longtemps et avec des revenus élevés, la Nouvelle-Zélande a un système de pension de retraite plus uniforme.

Conditions d’accès, fonctionnement du système de retraite, démarches à suivre, vous saurez tout sur le système de retraite en Nouvelle-Zélande après la lecture de cet article.

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à consulter tous nos articles pour s'expatrier en Nouvelle-Zélande !

 

Les conditions d'accès au système de retraite pour les expatriés


 

En 2019, il n'existe pas d’accord bilatéral entre la France et la Nouvelle-Zélande concernant les systèmes de retraite. En conséquences, cotiser dans un des deux pays ne vous facilitera pas l’accès au système de retraite de l’autre.

Pour accéder au système de retraite en Nouvelle-Zélande, vous devez :

  • avoir vécu au moins 10 ans en Nouvelle Zélande après votre 20ème anniversaire

  • avoir passé 5 années sur ces 10 années après votre 50ème anniversaire


Vous devez avoir plus de 65 ans pour pouvoir toucher la pension de retraite de Nouvelle-Zélande ce qui en fait un âge de départ à la retraite "officieux".


En effet, officiellement, il n'existe pas d'âge de départ à la retraite. Il est ainsi possible de partir plus tôt, même s'il n’existe pas de système de retraite anticipée. En revanche, vous ne commencerez à percevoir votre pension qu'après 65 ans.

Le fonctionnement du système de retraite en Nouvelle-Zélande


 

Le régime de base en Nouvelle Zélande s’appelle le « New Zealand Superannuation » (NZ Super). C’est une pension publique bimensuelle pour les personnes âgées de plus de 65 ans.

Cette pension est fondée sur un taux uniforme, vos précédents revenus et votre nombre d’années de travail n’impactent pas son montant. Cette pension est financée par l’impôt, il n’y a pas de cotisation spécifique pour la retraite.

Le montant de la pension est différent selon votre situation :

  • si vous vivez seuls ou avec un enfant à charge: vous touchez $950.84 bimensuellement

  • si vous vivez seuls avec un adulte : vous touchez $874.28 bimensuellement

  • si vous vivez en couple : vous touchez $720.84 chacun bimensuellement si vous êtes tous les deux éligibles ou jusqu’à $682.86 chacun si un seul est éligible.


Le NZ Super ne dépend pas de vos revenus. Vous pouvez continuer de travailler sans que cela affecte le montant de cette pension. Il existe toutefois deux situations qui affectent le montant de la pension :

  • si vous touchez des pensions de retraite étrangères en plus de le NZ Super

  • si vous vivez en couple et qu’un seul est éligible au NZ Super. Dans ce cas, le revenu de votre foyer sera pris en compte et vous toucherez chacun une pension inversement proportionnelle à votre revenu. Vous pouvez choisir de ne pas inclure votre partenaire. En fonction du revenu de votre foyer, cela peut être plus avantageux. En effet, au-dessus de 100$ de revenu par semaine pour le foyer, votre pension est réduite de 0.70$ pour chaque dollar au-dessus des 100$.


Le NZ Super est une pension modeste, elle a pour but de fournir un revenu suffisant pour survivre mais un revenu complémentaire est nécessaire pour pouvoir avoir une retraite plus confortable.

Depuis 2007, en plus de le NZ Super, le gouvernement néo-zélandais propose une solution d’épargne-retraite appelée le Kiwisaver. Ce fond est réservé aux habitants permanents, il ne fonctionne pas pour les personnes travaillant avec un visa de travail temporaire.


Si vous choisissez de prendre cette option, un pourcentage de votre salaire brut (3, 4 ou 8%) sera pris directement sur chacune de vos paies et déposé sur un plan épargne. Votre employeur participera aussi pour un montant minimum représentant 3% de votre salaire brut. Vous pouvez choisir entre différents fonds d’investissement proposés par le gouvernement, avec des taux d’intérêt et des risques différents. Les micro-entrepreneurs peuvent également cotiser à ce fond.

Vous toucherez le fond lors de votre 66ème anniversaire. Il n’est pas distribué sous forme de rente mais sous la forme de capital.

Vous pouvez bénéficier de l’argent économisé avant votre retraite si vous tombez gravement malade, que vous avez des difficultés financières, que vous quittez définitivement le pays ou que vous achetez votre première maison. Ils existent également des régimes privés proposés par les entreprises mais ils sont de moins en moins utilisés en Nouvelle-Zélande.

Le cumul des régimes des retraites en Nouvelle-Zélande


 

Si vous touchez des pensions de retraite étrangères, vous devez le signifier au ministère lorsque vous postulez pour la retraite en Nouvelle-Zélande. Vous pouvez toucher une pension étrangère si vous répondez aux conditions du pays en question, notamment le minimum légal de temps travaillé sur place. La pension étrangère réduira toutefois la NZ Super selon la règle d’un dollar pour un dollar : pour chaque dollar gagné avec votre pension étrangère, votre NZ Super sera réduit d’un dollar.

Cette rêgle est expliquée en détails dans le guide "Overseas Pension Deduction", et elle est justifiée par la volonté du gouvernement néo-zélandais de ne pas défavoriser les travailleurs nationaux face aux immigrants ayant travaillé à l'étranger et pouvant cumuler potentiellement plusieurs pensions à taux plein.

Dans les faits, si vous êtes éligible à la pension de retraite en Nouvelle-Zélande et dans un autre pays, vous recevrez séparément le paiement des deux, avec une déduction du montant perçu de l'étranger sur votre pension de Nouvelle-Zélande.

Si vous ne pensez pas rester en Nouvelle-Zélande, il vous est possible d’adhérer à la Caisse des Français à l’Etranger (sécurité sociale des français à l’étranger). La CFE permet à tout expatrié français de cotiser sans habiter en France. En cotisant, vous pouvez bénéficier du régime de retraite de base français. Ceci est particulièrement intéressant en Nouvelle Zélande si vous avez un visa de travail temporaire puisque vous ne pouvez pas cotiser pour le Kiwisaver.

Vous pouvez cumuler retraite et emploi sans que cela impacte votre pension de retraite. Il n’existe pas de système de retraite tardive en Nouvelle-Zélande, ainsi reporter l’âge auquel vous touchez la pension de retraite publique ne permet pas de toucher plus. Pour finir, le chômage ou l’arrêt du travail n’impacte pas non plus la pension obtenue.


Les démarches pour percevoir sa rente de retraite en Nouvelle-Zélande


 

Vous devez contacter le ministère du développement social avant votre 65ème anniversaire. Si possible, il faut contacter le ministère au moins 3-4 semaines avant. Vous ne pouvez pas postuler plus de 12 semaines avant votre 65ème anniversaire.

Vous pouvez postuler en ligne ou remplir un questionnaire papier que vous pouvez demander en ligne, par téléphone ou à un centre de sécurité sociale. Vous aurez besoin de votre code fiscal pour faire les démarches.

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à consulter tous nos articles pour s'expatrier en Nouvelle-Zélande !

Articles en relation