Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Lucile, étudiante Erasmus pendant 6 mois à Vienne en Autriche



Séjour Erasmus à Vienne en AutricheLucile, j’ai 25 ans, je suis partie à Vienne dans le cadre du programme Erasmus de mon école à l’âge de 21 ans. Cela faisait partie du cursus de L’ISIT, une école française de traduction, où un semestre à l’étranger était obligatoire. Il était aussi possible de faire une année de césure à l’étranger après et ne pas partir en échange, mais la majorité des gens prenait cette option. Dans mon cas, j’ai fait les deux !

Mon but était d’apprendre l’allemand sur place car il est important de maîtriser au moins deux langues étrangères, surtout dans le cadre d’une école de traduction.


Pourquoi être partie en Erasmus à Vienne ?



Au niveau de mon cursus, j’ai fait deux ans de classes préparatoires Hypokhâgne Khâgne à Toulouse, et j’ai profité d’un partenariat avec l’ISIT pour pouvoir rentrer en troisième année directement. Malheureusement, cette option n’existe plus aujourd’hui. L’ISIT est une école en 5 ans, et au bout de la troisième année tu peux avoir un équivalent de Licence si tu le souhaites.

Une fois dans le cursus de l’école, je voulais améliorer mon allemand car en classe préparatoire le volume de cours de langue était faible. J’avais fait 10 heures d’anglais par semaine mais seulement 2 heures d’allemand ce qui est assez peu pour conserver un bon niveau.

J’avais le choix entre plusieurs destinations, et j’ai mis un total de 3 choix. Vienne était ma destination favorite et je l’ai obtenue.

Quelles ont été tes démarches une fois que tu as été sélectionnée ?



J’ai été sélectionnée 4 mois avant mon départ. Je suis partie lors du semestre de janvier, et j’ai été informée début novembre de mon affectation.

J’ai cherché un appartement dès le départ depuis la France, mais sans succès. Lors de mes recherches, j’avais repéré plusieurs colocations mais cela n’a pas marché. Je pense qu’il faut être capable de voir les gens sur place ou cela ne fonctionne pas.

La vie étudiante à Vienne en Autriche


Comment as-tu trouvé ton logement une fois à Vienne ?



Je suis passée à travers le site WG-GESUCHT.de (cela veut dire « cherche colocation »). On était trois étudiantes françaises à chercher et on a visité 8 ou 10 appartements au total. Je voulais absolument être avec des autrichiens en colocation, alors que mes amies n’y accordaient pas trop d’importance. J’ai donc mis une semaine de plus qu’elles à trouver ! Finalement, je partageais un appartement avec un autrichien vraiment très sympa.

Comment se sont déroulés tes premiers jours à Vienne ?



Dès que je me suis installée, mon colocataire m’a fait découvrir tout Vienne, avec les coins sympas et les endroits où sortaient les étudiants.

Globalement, il y a une énorme communauté Erasmus à Vienne. D’autres villes, comme Innsbruck ou Graz ont aussi une communauté d’internationaux très soudée qui forme un grand groupe dans la ville. Il y a moins l’effet de communauté Erasmus à Vienne, car la ville est plus grande et les groupes sont plus éparpillés entre les établissements.

Cependant, l’avantage de Vienne est que l’accent allemand est plus accessible et compréhensible, alors qu’il est beaucoup plus fort à Graz et Innsbruck.

Malgré tout, ils roulent beaucoup les R et appuient énormément sur les « A » ce qui demande un certain temps d’adaptation !

Comment s’est déroulée ton intégration sur place ?



Il y avait une semaine d’intégration en début de semestre organisée par l’école mais on est arrivées trop tard. Cela ne m’a absolument pas empêché de rencontrer beaucoup d’étudiants par la suite et de m’intégrer à la communauté.

Au niveau de l’établissement, l’université principale était magnifique. De mon côté, j’étais dans une école beaucoup plus au Nord, bien moins attractive visuellement.

Comment se sont déroulés tes cours en Autriche ?



Pour les inscriptions, tu choisis tes cours en tout début de semestre et tu prépares toi-même ton emploi du temps. Une fois inscrite, j’avais 10 heures de cours par semaine, divisées en 5 ou 6 modules, certains étant plus courts que d’autres. Au niveau du choix, on a essayé de tout concentrer le lundi, mardi et mercredi afin d’avoir le reste de la semaine libre. Ce que l’on a réussi à faire !

Mes choix se sont portés sur les modules suivants : Culture américaine et cinéma, Grammaire allemande (Autriche), Traduction, Anglais

Durant les cours, il y a avait assez peu d’autrichiens. On retrouvait surtout des pays d’Europe de l’est, quelques étudiants de l’Europe de l’Ouest, des Suisses, et c’est à peu près tout. Au niveau de la charge de travail, les examens étaient assez faciles donc on n’a pas été trop stressés.

Les cours de grammaire étaient difficiles. J’avais pas mal de travaux de groupe pour chaque module ce qui me faisait une charge de travail supplémentaire d’environ 10 heures par semaine.

Faire un séjour Erasmus en Autriche
Qu’as-tu pensé de la ville de Vienne ?



La ville est grande mais conserve une taille appréciable. Chose très agréable, tu peux rentrer à pied la majorité du temps !

Globalement, c’est vraiment une ville très belle, très agréable, très vaste, très propre. Il y a des bâtiments particulièrement impressionnants comme l’Opéra et les architectures dont le design a été réalisé par l’architecte Hundertwasser.

Les barmans ne sont par contre pas très sympas, l’accueil est assez froid de manière globale avec le service que tu ailles au restaurant, en boîte ou aux musées.

Pour plus d’informations sur Vienne, n’hésitez pas à vous rendre sur Wien.info. Je m’en suis servi au début pour découvrir la ville et les quartiers à visiter.

Comment se passe la vie étudiante à Vienne ?



Au niveau de mon groupe d’amis sur place, j’avais un ami autrichien, une amie suisse, mon copain Turc que j’ai rencontré sur place, et son ami suisse. On parlait anglais ensemble la majorité du temps, et non pas allemand.

Il y a beaucoup de sorties Erasmus un peu partout dans la ville, et quelques évènements organisés sur l’île du Danube. Il y a des soirées très alcoolisées dans des palais partout dans Vienne, avec une ambiance 100% étudiante.

Si tu aimes le genre, on peut aussi trouver beaucoup de bars et boîtes électro. J’ai même réussi à trouver un bar où les cocktails étaient à 50 centimes !

La journée, tu peux te balader en ville et profiter des nombreux restaurants. Il y a aussi de très beaux cafés avec des spécialités locales (cafés et gâteaux style Sachertorte).

Une autre sortie sympa est le parc d’attractions Prater à la sortie de la ville !


As-tu voyagé pendant ton séjour Erasmus en Autriche ?



Je suis parti dans le centre de l’Autriche (Kärnten), région des lacs. C’est là qu’on a retrouvé beaucoup d’Erasmus de Graz et Innsbruck. J’ai aussi pu partir trois jours à Prague avec d’autres amis en Erasmus.

Il y avait aussi des voyages réguliers vers Bratislava, a seulement une heure ou deux en bus. Un peu loin, on retrouvait aussi des trajets pas chers vers Budapest et Varsovie.

La vie étudiante de Lucile en Autriche


Quel était ton niveau d’allemand à la fin du séjour ?



Je suis arrivée en Autriche avec un niveau très bon à l’écrit mais à l’oral c’était plus difficile, et je me suis améliorée à l’écrit tout au long du séjour. L’oral était aussi meilleur après 6 mois, mais pas exceptionnel.

Mais j’ai eu envie de réitérer l’expérience, et je suis repartie un an à Berlin en année de césure l’année d’après. Aujourd’hui l’allemand n’a plus de secret pour moi !


Quel était ton budget pour ton semestre en Autriche ?



Mon budget se découpait comme suit :

Le logement : 350 euros par mois. En colocation avec une seule personne. L’appartement faisait environ 40 m2. J’avais une chambre de 18m2 et je partageais la cuisine.

Le transport : le réseau de tram est le meilleur d’Europe – Il n’y a que 5 lignes qui te permettent d’aller partout et très rapidement. 

Salle de sport : 40 euros par mois 

Nourriture : On trouvait de supers restaurants pour lesquels tu pouvais payer entre 8 et 10 euros. C’était moins cher qu’à Paris. J’allais chez Lidl et Aldi pour les courses de tous les jours, et j’en avais pour 200 euros max par mois

Frais de dossier de l’université : 100 euros de frais de dossier, et c’est tout. On paye le minimum en tant qu’Erasmus.

Les sorties : Environ 200 euros par mois, mais cela dépend de tes activités


Quelle serait ta conclusion sur ton Erasmus en Autriche ?



C’était une superbe expérience, surtout en été ! C’était un excellent moyen de changer de vie pendant 5 mois à l’étranger. J’adorerais redécouvrir la ville de Vienne en hiver sous la neige !

 

consultez notre forum