Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Les démarches d'inscription après le Bac pour les universités à l'étranger :



Inscription aux universités après le Bac

Le Baccalauréat français est un diplôme vous permettant d’accéder à l’enseignement supérieur en France, mais aussi à l’étranger. Reconnu partout en Europe et dans la majorité des pays dans le monde, il représente un passeport international pour suivre une formation au sein d’un établissement à l’étranger.

Cependant, celui-ci ne vous prive pas des démarches d’inscription, et il va vous falloir faire des recherches préalables, gérer votre orientation et monter un dossier solide pour maximiser vos chances de partir étudier à l’étranger dès l’obtention du Bac.

Voici donc notre guide pour vous inscrire à l’université á l’étranger après le Baccalauréat !

Si vous souhaitez obtenir du soutien dans vos démarches et votre orientation, notre partenaire Study Experience, propose à travers ses services un accompagnement complet pour vous permettre de partir etudier a l’etranger après le Bac, de l’orientation a l’admission au sein de l’université. Le suivi proposé par l'agence est inégalable, et vous permettra de monter votre projet avec l'aide d'un expert dans les études à l'international.


Etape 1 : S’informer sur le système universitaire post-bac du pays d’accueil



Première étape avant de débuter vos démarches, il est indispensable de comprendre le système universitaire des pays dans lesquelles vous souhaitez postuler. Structure des formations, différents établissements, parcours pour votre spécialisation, et vie étudiante sur place sont autant de points a considérer pour vous assurer que votre projet d’études a l’étranger est adapté à vos attentes et votre dossier académique.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter nos différents dossiers sur les études à l'étranger.


Etape 2 : Sélectionner les établissements et formations correspondant à vos attentes



Une fois un aperçu global obtenu, ainsi qu'une idée précise des possibilités qui s’offrent à vous, il est temps de s’intéresser plus en détails aux formations et établissements auxquels vous allez postuler. Selon les pays et les démarches, il peut être possible de postuler sans limitation aux différentes universités comme pour le Canada ou l’Espagne, ou être limité a plusieurs choix post-bac comme en Angleterre, en Chine ou en Inde. Les frais d’inscription se chiffrent parfois a plus d’une centaine d’euros, et ils seront parfois le seul frein à l’envoi massif de candidature pour se garantir une place dans un établissement.

Avant de débuter vos démarches d’inscription, nous vous conseillons de préparer :

  • Une liste de toutes les formations et spécialisations vous intéressant dans le pays d’accueil

  • Une liste de tous les établissements dispensant ces formations, en réduisant aux villes dans lesquels vous souhaitez habiter

  • Un comparatif de ces établissements en fonction de leur renommée nationale et internationale, leur reconnaissance dans votre future domaine d’études, leurs frais d’inscription annuels, la proportion d’étudiants internationaux, et leurs infrastructures.

  • Une liste des différentes dates d’inscription et dates clés pour vous inscrire aux établissements. Certaines pays ont un système d’inscription centralisé, alors que d’autres peuvent avoir des délais différents selon les établissements.

  • Une étude du cout de la vie dans les différentes villes dans lesquelles vous souhaitez postuler. Le cout de la vie a autant d’importance que le cout de l’université dans laquelle vous allez étudier, car il aura un impact décisif sur la faisabilité de votre projet en fonction de votre budget.


Une fois l’ensemble de ces éléments à votre disposition, vous serez dans les meilleures conditions pour pouvoir vous inscrire aux meilleurs établissements correspondant à votre projet d’études. Et pour aller plus loin, n'hésitez pas à suivre nos conseils pour découvrir et évaluer à travers internet les universités à l'étranger afin d'avoir une meilleure opinion de chacune d'entre elles. Des recherches approfondies rendront votre choix plus facile par la suite.


Etape 3 : Préparer votre dossier d’inscription pour rejoindre un cursus post-Bac a l’étranger



Une fois les établissements universitaires présélectionnés, il vous reste encore à monter votre dossier. Vous aurez généralement besoin des documents suivants pour mener à bien votre inscription :

  • Un formulaire d’inscription sur le site de l’université ou à travers un portail en ligne renseignant l’ensemble de vos informations personnelles.


  • Vos résultats scolaires des 2 à 3 dernières années. Les notes obtenues en Première et en Terminale sont toujours demandées sauf exception. Dans la mesure où vous postulerez surement avant la fin du deuxième trimestre, il y a de fortes chances que vous ne disposiez que des notes du premier trimestre pour l’année en cours. Il peut alors être conseillé voire requis d’ajouter les notes de seconde pour étoffer votre dossier. Selon les universités, il est possible qu’une traduction assermentée de vos résultats soit nécessaire.


  • Une lettre de motivation rédigée dans la langue du pays d’accueil. Introduit en France à travers Parcourus, la lettre de motivation est un standard dans de nombreux pays depuis plusieurs années. Le format et les attentes peuvent varier d’une université ou d’un pays à l’autre. Renseignez-vous sur les objectifs de cette lettre avant de débuter sa rédaction.


  • Une à plusieurs lettres de recommandation dans la langue du pays d’accueil de la part de vos anciens enseignants. Dans certains cas, comme pour les activités extra-scolaires et professionnelles valorisantes, une lettre de recommandation de la part d’un tuteur ou d’un manager peut aussi faire la différence.


  • Vos résultats obtenus à un examen de langue officiel. TOEFL, IELTS, DELE, Testa sont autant d’examens reconnus par les universités et attestant de votre niveau de langue. Chaque langue dispose de ses propres tests et centres, renseignez-vous auprès de l’université étrangère pour connaitre les examens reconnus, et le niveau minimum requis.


  • Les frais de dossier liés à votre inscription à l’université. Ils varient particulièrement d’un pays à l’autre selon le système d’inscription en place. Les systèmes d’inscription centralisés en ligne sont souvent moins chers que de postuler a plusieurs universités indépendamment.


Une fois l’ensemble de ces documents rassemblés, vous êtes prêt à postuler en ligne aux universités a l’étranger ! Nous vous conseillons de consulter notre guide dédié afin de ne pas faire d'erreur lors de vos procédures.


Etape 4 : Passer l’examen de langue requis pour rejoindre l’université



L’examen de langue est obligatoire pour démontrer que vous aurez la capacité à suivre un cursus universitaire dans la langue du pays d’accueil. Il doit être passé avant l’envoi de votre dossier, mais certaines universités peuvent accepter un dépôt durant les mois qui suivent ou après la notification d’admission provisoire.

De nombreux étudiants français avec un très faible niveau de langue s’attendent à pouvoir l’améliorer drastiquement une fois sur place durant le cursus. Dans les faits, un niveau minimum vous permettant d’étudier dans la langue d’enseignement est indispensable. En effet, c’est réellement un élément du dossier qui peut être éliminatoire et qui vous empêchera de rejoindre une formation dispensée dans une langue étrangère.

Ainsi, pour des formations en anglais, les universités étrangères demandent généralement entre 6.0 et 7.0 à l’IELTS ou entre 80 et 100 au TOEFL. Une note en dessous de ces scores pouvant alors vous amener au pire à un refus de votre candidature, au mieux à un stage d’amélioration de votre niveau de langue à la rentrée ou une simple admission si votre dossier compense un score proche du minimum.

Ces requis de niveau de langue ne varient pas ou peu selon votre niveau d`études. Les universités demandent donc un même score que cela pour des formations post-bac ou post-Licence. C’est généralement beaucoup plus problématique pour les lycéens qui n’ont pas eu l’opportunité pour la plupart de pratiquer la langue à l’étranger ou de suivre des formations pendant quelques années d’études supérieures.

Heureusement, il existe de nombreuses solutions ! Des stages de niveau de langue pendant les vacances scolaires dédiés à la préparation de ce type d’examens sont accessibles en France et a l’étranger.

A cela s’ajoute les nombreux ouvrages dédiés permettant de s’entrainer soi-même, ainsi que la possibilité de passer plusieurs fois par an ces examens jusqu’à obtenir un score acceptable. Seule limite, le coût financier plus ou moins important que représente chacune de ces solutions.


Etape 5 : Suivre le processus d’inscription et se tenir a jour



Que cela soit au travers d’un portail d’inscription en ligne au niveau national, ou auprès de chaque université auxquelles vous avez postulé, il est indispensable d’effectuer un suivi régulier de vos candidatures. En effet, les établissements peuvent vous envoyer ou vous demander :

  • Des informations complémentaires sur votre dossier (Pièce manquante, attestation, recommandations …)

  • La traduction de certains documents par un traducteur assermentée

  • L’envoi de vos résultats du baccalauréat en Juin / Juillet

  • L’envoi du deuxième et du troisième trimestre de terminale qui ne sont généralement pas accessibles lors de l’inscription

  • L’envoi de votre examen de langue si ce n’est pas déjà fait, ou une demande de réexamen si le score est insuffisant.

  • Pour certains cursus, le passage par un programme de préparation universitaire pendant l’été avant d’intégrer la formation à la rentrée.

  • L’envoi des formulaires d’inscriptions aux différents programmes de bourses d’études si vous y êtes éligible.


A cela s’ajoute la vérification régulière du statut de votre candidature, en particulier lors de la période des jurys d’admission. Il y a d’ailleurs de très fortes chances que votre statut final même en cas d’amission ne soit pas simplement « admis » mais « admis sous condition ». En effet, les universités étrangères ne vous donneront le statut d’admis au sein de leur cursus qu’une fois l’ensemble de leur requis atteints.

Et cela passe avant tout systématiquement par l’obtention du Baccalauréat qui sera votre passeport vers les études supérieures. Les résultats d’admission à l'étranger tombant généralement d’Avril à Juin à l’étranger, et ce n’est qu’une fois votre Bac obtenu en Juillet que votre admission finale sera validée.

Pour finir, faîtes attention à bien respecter les dates limites de réponses pour valider votre place au sein de l’Université de votre choix. Il existe génèrelement une période de plusieurs semaines pour valider votre choix définitif, et ne pas se prononcer pourrait entraîner la perte de votre admission.

Une fois votre choix effectué, il suffira de payer un acompte sur les frais d’inscription pour valider définitivement votre accueil au sein d’une université a l’étranger.


Etape 6 : La préparation au départ après le Bac pour votre cursus a l’étranger



Une fois la lettre d’admission officielle reçue de la part de l’université à l’étranger, vous pouvez commencer à préparer votre départ ! Voici les différentes étapes indispensables à couvrir pour partir complètement préparé :

1. Le transport pour se rendre sur place : Réservez votre billet d’avion, de train ou de bus pour rejoindre votre destination

2. Le logement étudiant : A trouver une fois sur place ou avant votre départ selon vos préférences

3. Le logement temporaire : Si vous souhaitez trouver un logement une fois sur place, nous vous conseillons de réserver un logement temporaire. Auberge de jeunesse, Hotels, ou Airbnb sont les solutions qui s’offrent à vous.

4. La demande de visa : Si vous partez hors Europe, il est potentiellement nécessaire de faire une demande de visa étudiant avant votre départ. Ne tardez pas, certaines ambassades peuvent mettre plusieurs semaines à vous le délivrer !

5. La souscription à une assurance santé : Optionnelle mais recommandée en Europe si vous ne disposez pas de couverture spécifique, obligatoire si vous partez hors Europe.

6. Le dispositif d’accueil : Prenez connaissance du dispositif d’accueil de l’université pour les nouveaux étudiants et étudiants internationaux. Quelques jours voire une semaine d’intégration avant les cours est généralement organisée Il serait dommage de la rater car vous n’étiez pas au courant !


Pour plus d’information, n’hésitez pas à consulter notre guide dédié à la préparation au départ à l’étranger.

Vous voilà enfin prêt pour partir étudier à l’étranger après l’obtention de votre Baccalauréat. C’est maintenant que débute votre nouvelle vie d’étudiant international !

Articles en relation