Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Quelles sont les équivalences du Baccalauréat français à l'étranger ?



Equivalences du Bac à l'étranger
Le Baccalauréat français est un diplôme renommé est reconnu dans toute l’Europe et même au-delà. Lors de l’obtention de votre Baccalauréat, vous recevez un un véritable passeport vers l’éducation supérieure française mais aussi internationale.

Cependant, la situation n’est pas si simple et il vous faudra souvent bien plus que ce diplôme pour espérer rentrer dans une formation à l’étranger. Voici notre guide pour mieux comprendre les équivalences du Bac à l'étranger.


1. La reconnaissance internationale des Baccalauréats S, ES, et L



Les baccalauréats généraux sont considérés dans toute l’Europe comme votre ticket d’entrée à l’enseignement supérieur. Cependant, la sélectivité des formations ainsi que les requis de langue ne garantissent pas pour autant une entrée systématique au sein d’une université étrangère.

Par rapport aux Baccalauréats professionnels, il peut arriver que les requis concernant les notes obtenues pendant les 2 à 3 dernières années soient légèrement inférieurs mais de bons résultats seront génèralement nécessaire pour une admission dans un établissement étranger.


2. La reconnaissance internationale des Baccalauréats professionnels



Les Baccalauréats professionnels sont eux aussi reconnus comme un moyen d’accès à l’université à l’étranger. La différence majeure provient d’attentes plus élevées de la part des établissements que les baccalauréats généraux, avec 1 ou 2 points de moyenne supplémentaires souvent requis.

On parle ici de cas par cas, avec des établissements et pays faisant la différence alors que d’autres ne l’adressent pas.


3. Les admissions au cas par cas en fonction de vos résultats



Bien que le diplôme soit reconnu en lui-même, vos résultats durant les années scolaires de première et terminale, voire parfois jusqu’à la seconde seront déterminants pour votre admissibilité aux différentes formations internationales.

Les différents systèmes de l’enseignement supérieur à l’étranger sont majoritairement basés sur une sélection par rapport aux résultats académiques afin de déterminer l’admissibilité d’un candidat. En fonction de la renommée de l’établissement et de la formation, les requis et critères retenus pour sélectionner les candidats seront plus ou moins élevés. Au final, ce sont les meilleurs dossiers qui seront retenus pour l’admission.

Grace à l’augmentation constantes des étudiants français partant étudier à l’étranger, il n’est pas rare que les établissements internationaux publient des requis minimum pour postuler en accord avec le système de notation français. En parcourant leur portail internet à la recherche de formations, vous pourrez vous faire une idée plus ou moins précise de leurs attentes, et de vos chances de rentrer au sein de l’une de leurs formations.

Un autre moyen efficace pour évaluer le niveau académique requis est de consulter les classements nationaux des universités du pays. Le Times pour l’Angleterre, l’US News Ranking pour les USA, le MacLeans University Guide pour le Canada sont des indicateurs pour situer la sélectivité d’un établissement. Au contraire des classements internationaux qui reflètent difficilement la renommée nationale d’une université, les classements nationaux sont généralement suivis de près par les étudiants et entreprises locales, et ont donc une véritable reconnaissance dans le pays.

Encore mieux, ils proposent généralement des classements par spécialité pour avoir une idée encore plus précise de la renommée d’un établissement dans un domaine d’études donné. Il peut alors être plus facile de rentrer dans certaines universités reconnues globalement mais dont certaines spécialités sont moins reconnues, et inversement !

En conclusion, c’est la qualité de votre dossier qui jouera majoritairement, plutôt que l’équivalence du Baccalauréat en elle-même afin d’obtenir une place dans une université étrangère.


4. Le niveau de langue, un critère de sélection incontournable



Autre passeport indispensable qui va de pair avec le Baccalauréat : un bon niveau de langue étrangère ! En effet, si vous souhaitez suivre un cursus dispensé dans une langue étrangère, un niveau de langue vous permettant de suivre la formation dès le départ est indispensable.

N’espérez donc pas combler vos lacunes et un niveau très faible en partant étudier à l’étranger, il vous faudra en premier lieu au minimum une bonne compréhension écrite et orale pour pouvoir partir. L’expression a tout autant son importance, mais le niveau requis demande rarement plus qu’une capacité moyenne.

Mais comment les établissements connaissent-ils votre niveau ? Et bien tout simplement grâce aux examens de langue internationaux. TOEFL et IELTS pour l’anglais, TestDaf pour l’Allemand, DELE pour l’espagnol, ces tests de langue officiels pouvant être passé en France et devant faire partie de votre dossier d’inscription sont indispensable pour un dossier complet et avoir une chance d’être admis. Les scores demandés varient légèrement d’un établissement à l’autre, mais correspondent généralement au niveau d’un élève ayant de manière continue au moins 14 sur 20 dans la langue en question durant le lycée. Rien d’inatteignable donc, mais un critère particulièrement sélectif pour certains !


5. Le Baccalauréat International, une garantie de reconnaissance



Proposé par 4600 établissements dans le monde en 2018, et suivi par 1 million de lycéens, le Baccalauréat International est une formation spécifique dispensée en France, mais aussi au Canada, en Allemagne ou encore aux Etats-Unis. Le but ? Proposer un nouveau standard international permettant de se préparer à des études partout dans le monde.

Le Baccalauréat international est reconnu par les universités en Europe et dans le reste du monde, celle-ci mettant généralement en avant des requis spécifiques d’admission sous la catégorie IB.

Plus d’informations dans notre guide dédié au Baccalauréat International à l’étranger.

Articles en relation