Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Comprendre les salaires auix USA: le guide



Les salaires aux États-Unis
Bien que le président Trump ait annoncé le gel des salaires pour les fédéraux en 2019 afin d’éviter les augmentations salariales automatiques prévues par la Loi (1990 Federal Employees Pay Comparability Act), les salaires aux Etats-Unis restent toujours plus avantageux qu’en France.

En effet, selon la Banque Mondiale, le revenu mensuel brut moyen est le 5ème le plus élevé au monde ; il équivaut à 4732$ en 2016 (soit environ 4180€). Certes, le coût de la vie aux États-Unis peut être très élevé, surtout dans les grandes villes, mais les salaires le sont également dans ces régions.

Afin de mieux comprendre le fonctionnement des salaires aux Etats-Unis, nous vous avons réuni les informations essentielles à connaitre sur le sujet.


Le salaire minimum fixé par le Fair Labor Standard Act (FLSA) aux USA



Tout d’abord, distinguons le “salary” des “wages”. S’ils peuvent tous les deux signifier “salaire” en français, la différence majeure réside dans le fait qu'une personne ayant un “salary” reçoit un montant fixe par période de paie tandis qu’une personne percevant des “wages” est payée à l'heure.

La Fair Labor Standard Act (FLSA) est une loi fédérale qui fixe le salaire minimum, les heures supplémentaires et l'âge minimum requis pour les employeurs et les employés.

La FLSA a créé deux classifications d'employés permettant de déterminer le salaire minimum et les heures supplémentaires : les employés exemptés et les employés non-exemptés.

 

Les employés exemptés

Les employés NON-exemptés

“salary”

Payés sur la base d’un salaire

Payés à l’heure

“wages”

Gagnent au moins 23 660 $ par année (455 $ par semaine)

Payés au moins le salaire minimum fédéral                      

Poste

Occupent un poste de haut niveau qui a une incidence sur le fonctionnement de l’entreprise

N’occupent pas de postes de direction


Ainsi le salaire minimum, ou minimum wage, concerne les employés non-exemptés et s’élève à 7,25$ de l’heure depuis le 24 juillet.

Notons que ces normes ne sont parfois pas les seules normes juridiques qui s'appliquent aux employeurs et aux employés concernant le salaire minimum. En effet de nombreux États ont promulgué leurs propres lois sur les normes du travail, dont certaines ont des taux de salaire minimum plus élevés et des règles plus strictes en matière d'heures supplémentaires, auxquelles les employeurs doivent également se conformer.

Le ministère du Travail a mis en place une carte interactive afin de connaître le salaire minimum applicable dans chaque état.


Le salaire moyen par profession aux États-Unis:



Le site Glassdoor vous donne une idée du salaire moyen auquel vous pouvez prétendre selon votre profession. Voici quelques exemples :


Les métiers de la finance

  • Auditeur : 60 055$

  • Expert-comptable : 56 560$

  • Business analyst : 69 163$


Les métiers du management

  • IT project manager : 97 312$

  • Ressources humaines : 59 385$

  • Chef de projets : 75 474$


Les métiers du marketing

  • Chef de produit : 114 000$

  • Category manager : 81 147$

  • Planificateur stratégique : 74 577$


Les métiers de l’informatique

  • Programmeur : 68 478$

  • Développeur web : 75 487$

  • Web designer : 57 470$


Les métiers de la santé

  • Infirmier : 69 270$

  • Pharmacien : 128 000$

  • Dentiste : 137 000$


Les métiers de l’éducation

  • Professeur au lycée : 49 000$

  • Professeur de français : 47 973$

  • Conférencier : 51 913$


A quoi ressemble ma fiche de paie aux Etats-Unis ?



Aux Etats-Unis la fiche de paie ne compte que deux colonnes : d'un côté ce que vous gagnez (heures normales, heures supplémentaires, frais remboursés) et de l'autre ce qui vous est prélevé (taxe fédérale, assurance maladie, retraite et impôt sur le revenu prélevé à la source).

Un expatrié à San Francisco a comparé sa fiche de paye en France et sa fiche de paye aux Etats-Unis en les ramenant sur une base de 1000€, à prestations plus ou moins égales. Aussi surprenant que celui puisse paraitre il vous restera plus à la fin du mois avec un salaire français qu’avec un salaire américain. Nous vous invitons à lire son explication directement dans son article.


Les cotisations sociales obligatoires pour les salariés aux Etats-Unis



Bien que le système de santé ne soit pas aussi développé qu’en France, certaines cotisations sociales sont communes à tous les Etats et donc obligatoires. Les salariés doivent donc souscrire en plus à des compagnies privées d’assurance.

Tableau récapitulatif des cotisations sociales obligatoires au 1er janvier 2018

RISQUES

EMPLOYEUR         

SALARIÉ          

PLAFOND ANNUEL EN DOLLARS US            

OASDI (Old Age and Survivors Insurance) : vieillesse, invalidité, survivants

6,20%  

6,20%

128 400

Medicare HI

1,45%

1,45% *

Sur la totalité du salaire

Chômage

6%

 

Variable selon les Etats

Accidents du travail

Environ 1,9% **

 

Sur la totalité du salaire

Total

15,55% (environ)   

7,65%             

 

* Pour un revenu > 200 000 $ (250 000 $ pour les couples mariés) paient une cotisation Medicare supplémentaire de 0,9 %.

** Taux varie selon les Etats et la profession


L’impôt sur le revenu aux Etats-Unis



Notons qu’aux Etats-Unis les impôts sont prélevés à la source. Cela signifie que vos taxes et autres impôts seront directement prélevés sur votre salaire. Il faudra donc bien faire la différence au moment de la négociation de votre salaire, entre votre salaire brut (toutes taxes comprises) et votre salaire net (ce que vous toucherez en réalité).

Les États-Unis étant un état fédéral, des impôts sont dus aux niveaux fédéral et fédéré, également parfois au niveau des collectivités locales. En plus du gouvernement fédéral, 43 États et de nombreuses municipalités locales exigent que leurs résidents paient un impôt sur le revenu.

En général, les États utilisent l'une des deux méthodes suivantes pour déterminer l'impôt sur le revenu : l'impôt sur le revenu progressif ou l'impôt sur le revenu à taux fixe. Les taux varient entre 3% et 11%. La moyenne s'établit à 6.06% d'imposition.

Cependant, neuf états américains renoncent à l'impôt sur le revenu à compter de 2018 : l’Alaska, la Floride, le Nevada, le Dakota du Sud, le Texas, Washington, Wyoming, le New Hampshire et le Tennessee.

Enfin, si les expatriés français sont attirés par les Etats-Unis, c’est certainement plus pour l’ « American Dream» que pour les conditions sociales. En effet les salaires étant plus élevés pour les postes à responsabilités et les impôts moins élevés proportionnellement qu’en France, vous trouverez les conditions très avantageuses.

Sources :

Articles en relation