Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Quelle est la réglementation pour les stages en Australie ?


 

Législation stage en Australie

 

L'Australie est une destination particulièrement éloignée de la France géographiquement et culturellement parlant, et il est important de se renseigner un maximum sur vos droits avant de partir à l'autre bout du monde. En effet, rejoindre une entreprise australienne dans le cadre d'un stage est une expérience formidable, mais elle ne sera que meilleure si vous connaissez vos droits et vos devoirs en tant que stagiaire.

 

Nous vous présentons donc un récapitulatif des conditions de travail pour les stagiaires en Australie, les droits des stagiaires et la rémunération minimum pour votre travail.

 

La rémunération pour les stagiaires en Australie :


 

Les "Internships" en Australie sont relativement différents de ce qu'attendent les entreprises françaises d'un étudiant. En Australie, un stage est une période de temps pendant laquelle un étudiant évolue dans l'entreprise dans le but d'aider de manière ponctuelle les employées, tout en apprenant avec eux. Il possède principalement une fonction observatrice.

 

A partir du moment où celui-ci possède des horaires précis, et des objectifs particuliers à atteindre durant sa période de présence, on ne parle alors plus de stage mais de travail comme employé qui mérite d'être rémunéré.

 

D'une manière générale, plus le stage est long, plus vous avez de chances que celui-ci soit considéré comme une véritable fonction de l'entreprise. Un étudiant présent trois mois ou plus dans une entreprise conservera difficilement une simple place d'observateur, et finira par obtenir de véritables fonctions une fois quelques tâches maîtrisées. Si vous considérez que l'entreprise réalise de vrais bénéfices grâce à vous, où ne vous forme pas, vous n'êtes alors pas dans le cadre d'un stage non rémunéré.

 

Lorsque l'on peut considérer que l'étudiant exerce une véritable fonction au sein de l'entreprise, il se doit d'être rémunéré selon le salaire minimum en vigueur en Australie. Par définition, les stages d'étudiants français avec un diplôme de technicien, de Licence ou de Master sont souvent des postes au sein de l'entreprise qui nécessitent des indémnités. Ils se doivent donc toujours d'être rémunérés selon la loi en vigueur, à moins d'avoir moins de 21 ans.

 

Vous pouvez retrouvez le salaire minimum en Australie mis à jour sur le site officiel du gouvernement australien.

 

Si vous êtes déjà en stage au sein d'une entreprise en Australie, et que vous pensez que votre contrat ne respecte pas les conditions de rémunération, il est possible de contacter le Fair Work Australia, qui dépend du gouvernement et qui vous aidera dans votre situation.

 

La semaine de travail pour un stage en Australie :


 

L'Australie a mis en place des standards nationaux pour le droit des employés, certaines caractéristiques sont donc valables sur tout le territoire australien, quelque soit votre région. Un stagiaire "rémunéré" en Australie sera donc soumis aux même conditions que les autres employés, avec une semaine type de 38 heures. Il est possible d'effectuer des heures supplémentaires rémunérées dans la mesure du résonnable. 

 

Dans la majorité des cas, le stagiaire doit effectuer ses tâches entre 7h du matin et 7h du soir. Tout travail effectué hors de ces horaires est sujet à une compensation financière plus importante. Dans les faits, en tant que stagiaire, il vous faudra être flexible et parfois moins regardant sur certains aspects de votre stage !