Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Comprendre le système de l'assurance chômage en Irlande : le guide


 
Le chômage en Irlande


Entre 2012 et 2019, la sortie de crise ainsi qu'un développement économique important ont permis au taux de chômage d'être divisé par trois en Irlande. Et d’après le FMIles prévisions vont également dans le bon sens jusqu’en 2022 avec un objectif à 4,9% de personnes actives en recherche d'emploi. 

Face à cette embellie économique, les opportunités se mutliplient mais personne n'est cependant à l'abri de surprises durant son parcours professionnel. C'est ici qu'intervient le système de chômage en Irlande !

Le système de chômage irlandais est clairement réparti et équitable si vous rentrez dans les conditions. Ce dernier vous permet de vous aider en tant qu’expatrié en recevant une Indemnité ou une Assistance chômage.  

Avant tout, il est important de savoir avant de débuter ce guide que le système de chômage irlandais est divisé en 2 types : le Jobseeker’s Benefit (JB) ou le Jobseeker's Allowance (JA).

  • Le JB est versé cous conditions de cotisations PRSI, et son montant dépend des revenus de l’assuré.

  • Le JA est versé sous conditions de ressources, pour les personnes qui ne peuvent pas bénéficier du JB.

 

Une fois ces bases acquises, il est temps de rentrer plus en détails sur le système de l'assurance chômage en Irlande. 

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter tous nos articles afin de s'expatrier en Irlande.


Quelles sont les conditions d'accès au JB et au JA  en Irlande?


 

Pour bénéficier du Jobseeker’s Benefit (JB), vous devez avoir moins de 66 ans :

  • Être sans emploi (complètement au chômage ou au minimum 4 jours sur 7).

  • Avoir une perte d'emploi importante et vous vous retrouvez au chômage pendant au moins 4 jours sur 7

  • Être capable de travailler

  • Être disponible et véritablement à la recherche d'un emploi

  • Avoir suffisamment de cotisations d'assurance sociale PRSI.

    • Au moins 104 semaines de PRSI payées depuis que vous avez commencé à travailler ET 39 semaines de PRSI payées ou créditées au cours de l'année d'imposition concernée OU

    • 26 semaines de PRSI payées au cours de l'année d'imposition concernée ET 26 semaines de PRSI payées au cours de l'année d'imposition précédant l'année d'imposition concernée.


Cependant, si vous ne respectez pas ces conditions, vous êtes susceptible de pas / plus percevoir de JB jusqu’à 9 semaines dans les cas suivants :

  • Démission volontaire du travail et sans motif raisonnable

  • Perte de votre emploi pour inconduite

  • Refus d’une offre d'emploi alternatif convenable ou d’une formation appropriée (si vous percevez déjà le JB)

  • Âge inférieur à 55 ans et percevant une indemnité de licenciement de plus de 50 000 €. La durée exacte de votre exclusion (jusqu'à 9 semaines) dépend du montant de l'indemnité de licenciement que vous avez reçue.


Si vous ne rentrez pas dans les critères du JB, vous êtes alors éligible pour le Jobseeker's Allowance (JA), suivant les conditions qui suivent :

  • Être âgé de plus de 18 ans et de moins de 66 ans

  • Être au chômage (vous devez être au chômage complet ou au moins 4 jours sur

  • Être capable de travailler

  • Être disponible pour un travail à temps plein et à la recherche active d'un emploi

  • Satisfaire au test de vos moyens / revenus, le ‘Means test’. C’est-à-dire que toutes vos sources de revenus (revenu en espèces, propriété utilisée personnellement, capital entre autres) sont vérifiées pour voir si elles tombent sous un certain niveau, dans ce cas, vous bénéficiez du JA.

  • Répondre à la condition de résidence habituelle, ‘Habitual residence condition’.


Certaines conditions spéciales s’appliquent pour les personnes plus âgées et les femmes enceintes qui veulent bénéficier de cette prestation. Veuillez-vous renseigner sur cette page du portail Citizens Information.

Le fonctionnement du système de chômage en Irlande


 

Pour l'Irlande, vous avez accès premièrement au ‘Jobseeker’s Benefit’ (Indemnité de chômage). C’est un paiement hebdomadaire provenant du Department of Employment Affairs and Social Protection (DEASP) adressé aux personnes qui n’ont plus d’emploi et qui sont couvertes par une assurance sociale (Social Insurance, PRSI) de classe A, H ou P.

  • La classe A est celle payée par la plupart des employés du secteur privé.

  • La classe H est payée par des soldats, des réservistes et des infirmières temporaires de l'armée, qui ne peuvent prétendre à une allocation de demandeur d'emploi avant d'avoir quitté l'armée.


Vous devez faire une demande de prestation dès le 1er jour où vous débutez votre période de chômage. Il est important de savoir que si vous avez versé des contributions dans d'autres États membres de l'UE / EEE, alors celles-ci seront ajoutées à vos contributions irlandaises !

Vous pouvez toujours recevoir une indemnité de demandeur d'emploi si vous ne trouvez qu'un travail à temps partiel ou occasionnel. Cette dernière est versée soit, pendant 9 mois (234 jours) aux personnes ayant versé 260 contributions PRSI ou plus, soit pendant 6 mois (156 jours) pour les personnes avec moins de 260 cotisations PRSI payées.

Vous pouvez toujours refaire la demande de JB si vous avez payé 13 contributions PRSI pendant au moins 13 semaines (ces contributions sont comptées qu’après 156 jours (6 mois) de JB).

Concernant le montant de votre prestation, elle dépend de vos revenus dans l'année d'imposition concernée. Votre rémunération hebdomadaire moyenne correspond à votre rémunération annuelle brute divisée par le nombre de contributions PRSI versées au cours de l'année d'imposition concernée. En général, votre indemnisation est comprise entre 91.10€ et 203€ / semaine, et peut augmenter suivant vos qualifications.

Par contre, si vous ne rentrez pas dans les critères en tant que ‘Jobseeker’s benefit’, vous pouvez dans ce cas-là bénéficier du Jobseeker’s Allowance (Assistance chômage). Cette assistance au chômage peut intervenir pour plusieurs raisons :

  • Vous n’avez pas pu bénéficier de JB

  • Vous avez épuisé vos droits avec le JB

  • Vous avez terminé vos études il y a au moins 3 mois

  • Des statuts comme les artistes, les auto-entrepreneurs, les étudiants sont plus susceptibles de toucher cette prestation au vu du peu de cotisations PRSI payées.


Le JA, est distribuée de façon hebdomadaire, sans limite de durée. Pensez, tout comme JB, à faire une demande rapide, car les 3 premiers jours ne sont pas comptabilisés comme étant au chômage. Si vous travaillez à temps partiel, vous êtes partiellement indemnisé.

Concernant le montant maximum de l’assistance chômage, cela se fait en fonction de l’âge du bénéficiaire. Veuillez prendre note du tableau explicatif :

Age

Montant maximum hebdomadaire (à partir du 20 mars 2019)

Supplément pour adulte à charge

18-24

112,70€*

112,70€*

25

157,80€*

134,70€

26 ou plus

203€

134,70€


*Exception : Si vous êtes âgé de moins de 26 ans avec un enfant à charge, vous percevez les mêmes montants que le bénéficiaire âgé de plus de 26 ans. [Source : Citizens Information – Jobseeker's Allowance, 5 avril 2019.]

Pour finir, sous certains critères, vous pouvez avoir le droit à des prestations supplémentaires tels que l'allocation de chauffage ‘Fuel Allowance’, une aide pour votre loyer ‘Rent Supplement’, ou encore un accès à la carte médicale ‘Medical Card’.

Quelles sont les démarches pour percevoir le chômage en Irlande ?


 

Concernant le JB et le JA, les démarches sont identiques. Comme écrit précédemment, il est important de faire votre demande dès lors que vous êtes au chômage car vous ne serez pas payé les 3 premiers jours.

Les formulaires de demandes sont disponibles en ligne sur le Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale (DEASP). Descendez-en bas de la page, dans la section ‘How to apply’ (comment s’inscrire), et cliquez sur le lien du formulaire ‘Form UP 1 (pdf)’ si c’est la 1ère fois que vous faites la demande, sinon cliquez sur le 2nd formulaire ‘Form UP 6 (pdf)’.

Vous pouvez également remplir ces documents directement sur place dans un ‘Intreo Centres’. Vous pouvez trouver sur le portail du DEASP une liste par ville de ces centres. Vous pouvez également solliciter de l’aide dans votre bureau de la protection sociale ou de votre centre d'information pour les citoyens.

Apportez avec vous les documents suivant :

  • Preuve d’identité, passeport ou permis de conduire, et exceptionnellement carte de crédit

  • Preuve d’adresse de moins de 2 mois : facture récente (eau, électricité), lettre d’une banque / assurance originale (pas de copie)

  • Votre ‘Public Services Card’ (carte de services publics). Si vous n'en possédez pas, il vous sera demandé de vous inscrire.

  • Votre ‘Personal Public Service Number’ (numéro personnel de service public)

  • Détails de votre disponibilité pour le travail et des efforts que vous avez déployés pour obtenir un travail. Par exemple, les lettres que vous avez écrites aux employeurs et les réponses que vous avez reçues

  • Détails de vos revenus, et détails du revenu de votre conjoint / partenaire (le cas échéant) et de vos enfants à charge.


Pour récupérer votre prestation, rendez-vous dans le Bureau de Poste le plus proche de chez vous, toutes les semaines. Prenez avec vous une pièce d’identité valide avec une photo. Pour terminer, si vous pensez que votre demande a été refusée à tort, vous pouvez toujours faire appel de la décision.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter tous nos articles afin de s'expatrier en Irlande.


Articles en relation