Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Comprendre le système de retraite en Australie: le guide


 
La retraite en Australie


Les systèmes de retraite français et australien sont tous les deux basés sur le principe de redistribution. Toutefois ils ne valorisent pas forcément les mêmes variables. Alors que la France valorise le montant des cotisations des travailleurs, l’Australie a développé une autre approche.

Conditions d’accès, fonctionnement du système de retraite, démarches à suivre, vous saurez tout sur le système de retraite en Australie après la lecture de cet article.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter nos articles dédiés à l'expatriation en Australie !

Les conditions d'accès au système de retraite pour les expatriés


 

Il n’y a pas d’accord bilatéral entre la France et l’Australie. Travailler et cotiser dans un des pays ne vous facilitera pas l’accès au système de retraite de l’autre pays.

Pour accéder au système de retraite en Australie, vous devez :

  • avoir au moins 66 ans (cet âge va progressivement passer à 67 ans d’ici juillet 2023)

  • rentrer dans la limite de revenu et de patrimoine

  • être un résident australien pendant au moins 10 ans dont au moins 5 ans consécutifs


Vous devez être en Australie et être résident australien lorsque vous faites votre demande de pension de retraite.

Pour être considéré comme résident australien, vous devez avoir un visa de résidence permanent. Un visa de travail temporaire ne vous permet pas d’avoir accès au système de retraite australien.

Le fonctionnement du système de retraite en bref



Les résidents australiens dépendent de différentes pensions pour leur retraite. Le gouvernement propose une pension de vieillesse publique pour tous les résidents et oblige les employeurs à cotiser pour un fond d’épargne-retraite privé appelé « Superannuation » pour leurs employés. A cela s'ajoute pour les résidents la possibilité de souscrire à un fond d’épargne volontaire pour avoir une pension plus confortable.

La plupart des résidents australiens cumulent ces différentes pensions pour se garantir un revenu comfortable une fois à la retraite.

Pension Age : la pension de vieillesse publique en Australie


 

Cette pension concerne surtout les faibles revenus. Elle est financée par l’impôt sur le revenu et elle assure un revenu minimum aux retraités. Tous les résidents peuvent être éligibles s’ils répondent à certains critères (notamment sur le revenu et le patrimoine).

Il y a une pension différente si vous vivez seuls ou en couple. Ainsi, une personne seule touchera une pension à taux plein de $850.40 bimensuellement, un couple touchera $641.00 chacun ou $1,282.00 combiné. Vous pouvez également toucher des suppléments pour payer l’énergie, la santé, les médicaments et d’autres frais de subsistances en fonction de vos revenus.

La pension de vieillesse publique est soumise à des conditions de ressources : votre pension est réduite si vous dépassez les critères des tests de revenu et de patrimoine. Le test qui donne la pension la plus faible définira le taux retenu.


1. Test de revenus

Pour les personnes seules, vous toucherez une pension complète si votre revenu ne dépasse pas $174 bimensuellement. Au-delà, votre pension est réduite de 0.50$ pour chaque dollar au-dessus de $174.

Pour les personnes en couple vivant ensemble, vous toucherez une pension complète si votre revenu combiné ne dépasse pas $308 bimensuellement. Au-delà, votre pension est réduite de 0.50$ pour chaque dollar au-dessus de $308.


2. Test de patrimoine

Votre pension peut aussi être réduite si vous avez un patrimoine qui dépasse une certaine valeur. Le test exclue la valeur de votre domicile principal dans le calcul de la valeur de votre patrimoine. Il prend en compte vos propriétés (autres que votre domicile principal), vos investissements financiers, vos intérêts viagers, votre « Superannuation », vos biens commerciaux et d’autres biens tels que vos voitures, vos bateaux, vos biens personnels (bijoux, ordinateurs, etc.) ou vos crypto-monnaies. Vous trouverez la liste détaillée de ce qui est pris en compte dans le test sur le site du gouvernement.

Si vous êtes seuls, la limite pour obtenir une pension complète est de $263,250 si vous êtes propriétaire de votre domicile principal et de $473,750 si vous n’êtes pas propriétaire de celui-ci.

Si vous êtes en couple et vivez ensemble, la limite pour obtenir une pension complète est de $394,500 combiné à deux si vous êtes propriétaire de votre domicile principal et de $605,000 combiné à deux si vous n’êtes pas propriétaire de celui-ci.

Les limites sont régulièrement mises à jour en fonction de l’évolution des prix et des salaires.

Vous pouvez continuer de travailler tout en touchant la pension de vieillesse publique mais votre travail sera pris en compte dans vos revenus et pourrait diminuer votre pension. Le gouvernement propose toutefois une prime de travail pour les retraités qui continuent de travailler. Ce bonus est automatiquement calculé dans le test de revenu en réduisant les revenus pris en compte.

Vous n’avez pas besoin de faire de demande spécifique. Si vous êtes retraités et que vous gagnez plus de 300$ bimensuellement, vous pouvez déduire 300$ dans votre test de revenu. Si vous gagnez moins de 300$, vous pouvez déduire votre revenu total et gagner des crédits sur votre prime de travail pour la partie que vous n’avez pas utilisé sur les 300$ (jusqu’à $7,800). Vous pouvez utiliser ces crédits pour déduire la partie de votre salaire qui dépasse les 300$ bimensuel lorsque vous gagnerez plus de 300$ bimensuellement.

Si vous quittez l’Australie pendant plus de 26 semaines, votre pension de vieillesse pourra être réduite selon votre nombre d’années de résidence en Australie entre votre 16ème anniversaire et votre 66ème anniversaire. Si vous avez passez au moins 35 ans en Australie durant cette période, votre pension ne sera pas affectée. Si vous avez passez moins de 35 ans en Australie durant cette période, votre pension sera réduite au pro rata avec le nombre d’années de résidence en Australie.

Superannuation : le fond de retraite privé obligatoire



Le Superannuation est un fond de retraite privé financé par les employeurs ou par les employés (notamment dans le cas des autoentrepreneurs). Ces fonds peuvent être gérer par l’entreprise, le secteur, des institutions financières ou même par les individus eux-mêmes. Ces fonds doivent suivre certaines règles gouvernementales. Vous pouvez choisir de recevoir votre fond sous la forme d’un versement unique lors de votre 60ème anniversaire (ou plus tard si vous le souhaitez) ou sous la forme d’une rente.

Si vous recevez une rente, votre fond sera pris en compte dans le test de revenu que vous devez faire pour évaluer à quel taux vous recevrez la pension de vieillesse publique.

Votre employeur doit verser 9.5% de votre salaire pour ce fond de retraite si vous avez plus de 18 ans. Le taux va progressivement passer à 12% d’ici 2026. Votre employeur n’est pas obligé de payer les cotisations si votre salaire est inférieur à 450$ par mois ou si vous avez moins de 16 ans et que vous travaillez moins de 30 heures par semaine. Il y a également une limite pour la cotisation : l’employeur n’est pas tenu de cotiser au-delà d’un plafond trimestriel de $55,270 (pour l’exercice 2019-2020). Ce plafond est indexé sur un indicateur du salaire moyen en Australie (AWOTE).

Votre employeur doit encore cotiser pour la Superannuation si vous avez atteint l’âge de la pension de vieillesse et que vous continuez de travailler.

Vous pouvez cotiser pour le fond lorsque vous êtes au chômage mais vous n’êtes pas obligés.

Les autres fonds de pension privés en Australie


 

Vous pouvez également utiliser un fond épargne-retraite privé. L’Etat incite à contribuer volontairement à un fond de pension privé en proposant des allègements fiscaux sous certaines conditions.

Le cumul des régimes des retraites en Australie


 

Si vous touchez des pensions de retraite étrangères, vous devez le signifier au ministère dans le test de revenu lors de votre demande pour la retraite. Vous pouvez toucher une pension étrangère si vous répondez aux conditions du pays en question. La pension étrangère réduira toutefois le taux de pension de vieillesse publique auquel vous aurez droit.

Si vous ne pensez pas rester en Australie, il vous est possible d’adhérer à la Caisse des Français à l’Etranger (sécurité sociale des français à l’étranger). La CFE permet à tout expatrié français de cotiser sans habiter en France. Vous devrez alors cotiser pour la CFE. En cotisant, vous pouvez bénéficier du régime de retraite de base français. Il est intéressant de cotiser à la CFE si vous avez un visa de travail temporaire puisque vous n’avez pas accès au système de retraite australien.

Il n’y a pas d’intérêt à retarder l’âge de la pension de vieillesse, vous ne gagnerez pas plus. Toutefois vous toucherez plus avec la Superannuation.

Le chômage ou l’arrêt du travail n’impact pas la pension de vieillesse publique obtenue. Ces arrêts de travail peuvent cependant impacter votre Superannuation si vous ne cotisez pas pendant ces périodes.

Les démarches pour percevoir sa rente de retraite en Australie


 

Vous devez faire la demande de pension de vieillesse dans les treize semaines précédentes votre 66ème anniversaire. Le plus facile est de faire la demande en ligne à travers la création d'un compte sur le portail MyGov.


Vous pouvez également faire votre demande sur papier en remplissant un formulaire de demande pour la pension de vieillesse ainsi qu’un formulaire de revenu et de patrimoine. Vous pouvez soumettre ces documents avec les documents justificatifs auprès de votre centre de services ou par courrier (s’adresser au Centrelink, Reply Paid 7800, Canberra BC ACT 2610).


A noter qu'il vous sera demandé de :

  • Mentionner dans votre demande les périodes où vous avez habité dans un autre pays.

  • Prévenir si vous partez vivre dans un autre pays pendant plus de 6 semaines. 


Si vous avez un partenaire éligible, vous pouvez faire votre demande ensemble ou séparément. Pour en savoir plus, nous vous conseillons de consultert directement le site du gouvernement pour connaitre la liste des documents dont vous pourriez avoir besoin.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter nos articles dédiés à l'expatriation en Australie !