Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Quelles sont les démarches pour s'expatrier en Allemagne ? Le guide:



Les démarches pour s'expatrier en Allemagne 

En tant que 4ème puissance mondiale  et 1ère Européenne, l’Allemagne est une destination prisée par beaucoup d’expatriés. Ces derniers classent même les grandes villes allemandes telles que Munich, Düsseldorf, ou Francfort dans le top 10 des classements Mercer, autant au niveau de la qualité de vie qu’au niveau des infrastructures urbaines. Son rythme de vie prospère et une culture forte attirent les étrangers.

Des entreprises automobiles, dans la chimie ou encore les énergies renouvelables (1/3 de l’énergie allemande provient de ces dernières), le marché du travail offre des opportunités intéressantes, avec à la clé, un très bon salaire. Dans cet article, un petit et rapide tour des démarches qui vous attendent.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter notre guide complet sur l'expatriation en Allemagne.

Quels sont les requis pour immigrer en Allemagne ?



L’Allemagne faisant partie de l’Union Européenne, il vous suffit seulement d’avoir un passeport ou une carte d’identité en cours de validité. Dépendamment de votre poste, il est aussi parfois nécessaire d’avoir un bon niveau d’allemand. Et c'est à peu près tout  pour les citoyens français et donc européens !

Comment faire une demande d’immigration pour l’Espagne pour les travailleurs permanents ?




Vous avez fait le choix de vous installer pour plus de 3 mois en Allemagne, il vous faut prouver votre droit de séjour grâce à une attestation de domicile (Anmeldung). Cette procédure est à faire au plus tard 8 jours après votre arrivée. Elle vous permettra d’ouvrir un compte en banque ou de souscrire à un forfait téléphonique par exemple. Le permis de résidence quant à lui n’est plus demandé.

Il faut également procéder à la demande de carte d’imposition (Lohnsteuerkarte). En effet, le salaire est prélevé à la source, l’employeur a donc besoin de cette carte pour déclarer votre imposition à la source. Prévoyez donc de faire la demande avant de signer un contrat de travail ou de vous inscrire dans une agence d’emploi car vous devez remettre cette carte dès le début de votre travail ou dans les 3 mois suivants votre embauche.

Comment faire une demande d’immigration pour l’Allemagne pour un emploi temporaire ?


 

Si votre séjour est inférieur à 3 mois, votre passeport ou carte d’identité en cours de validité est suffisant.

Au-delà de 3 mois, la même procédure que les travailleurs permanents s’applique: une pièce d’identité valable, la demande de l’attestation de domicile ainsi que de la carte d’imposition.


Quelles sont les démarches à faire une fois en Allemagne ?



Comme précisé plus haut, une attestation de domicile est nécessaire. Vous devez la faire en personne, et ce à chaque fois que vous déménagez. La même règle s’applique pour les allemands s’ils changent de domicile.

Voici la procédure à suivre :

  • Rendez vous à la mairie de votre résidence au service ‘Einwohnermeldeamt’.

  • Prenez votre passeport ou carte d’identité en cours de validité, votre justificatif de domicile comme un contrat de location par exemple.

  • La mairie vous fera remplir et signer un formulaire. N’hésitez pas à cocher la case qui vous permet de faire la demande directe pour la carte d’imposition (Lohnsteuerkarte). Attention, si vous ne souhaitez pas financer l’Eglise, il est recommandé de laisser le champs ‘religion’ vide, auquel cas 8% de vos revenus iront à l’Eglise.

  • Vous recevrez votre Attestation de domicile et votre carte sous les 10 jours qui suivent (en général).


L'enregistrement auprès du centre des impôts en Allemagne :



Cette attestation de domicile vous permettra par la suite de demander votre carte d’imposition (Lohnsteuerkarte) auprès de l'administration locale et d'obtenir un Steuernummer. Vous commencerez alors à être taxé en fonction du groupe d'imposition vous correspondant.

Lors de cette demande, vous devrez notamment préciser si vous êtes croyant ou non. Ce n'est pas une question anodine, dans la mesure où cela déterminera si vous devez payer la Kirchensteuer ou non. Avec un taux oscillant entre 8% à 9% de vos impôts sur le revenu, être croyant a un coût non négligeable en Allemagne, la taxe étant appliqué sur les revenus de tous les croyants déclarés afin de financer de manière indépendante les différentes religions et infrastructures nécessaires. 

Attention, si vous n'êtes pas enregistré dans les trois mois suivants votre arrivée et que vous travaillez, la Finanzamt commencera alors à vous imposer à un taux d'imposition maximum qui ne sera régularisé qu'en fin d'année fisclae une fois les démarches effectuées. L'enregistrement dans les temps est donc recommandé pour éviter toute déconvenue.

C'est d'autant plus dommageable que les grandes villes allemandes connaissent aujourd'hui de véritables difficultés à répondre à la demande de logement, et que de nombreux expatriés ont encore du mal à trouver un logement permanent après plusieurs mois sur place. Et sans logement, pas d'enregistrement à la ville, et donc pas d'enregistrement auprès des impôts ! 

Pour finir, sachez que les allemands ont pour habitude de payer en liquide, et que la carte bancaire est parfois inutilisable dans les restaurants ou bars. Pensez donc à toujours avoir quelques billets dans votre portefeuille.


Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter notre guide complet sur l'expatriation en Allemagne.