Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Comprendre le système de retraite en Allemagne: le guide


 
Le système de retraite en Allemagne


Les systèmes de retraite français et allemand sont assez similaires. Tous les deux valorisent le montant des cotisations des employés, avec un système de base par redistribution des actifs vers les retraités. Une différence majeure cependant : alors que les Français sont très réfractaires au recul de l’âge légal de la retraite, le gouvernement allemand a réussi à repousser progressivement cet âge depuis 2012 pour le passer à 67 ans d’ici 2029, et mentionne déjà un passage à 69 ans !

Conditions d’accès, fonctionnement du système de retraite, démarches à suivre, vous saurez tout sur le système de retraite en Allemagne après la lecture de cet article.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter notre guide complet sur l'expatriation en Allemagne.

Les conditions d'accès au système de retraite en Allemagne


 

Un citoyen européen a les mêmes droits qu’un Allemand pour le système de retraite allemand. Pour être éligible à la pension de vieillesse, vous devez avoir une période d’admissibilité de 5 ans minimum. Les périodes inclues sont les périodes :

  • d’école et d’université après votre 17ème anniversaire

  • d’éducation d’enfants (jusqu’à leur 10ème anniversaire)

  • de congé maladie

  • où vous touchez le chômage

  • de formation

  • où vous prenez soin d’un membre de votre famille

  • les périodes travaillées dans un autre pays européen, conformément au principe de coordinatation des droits de sécurité sociale en Europe


Certaines de ces périodes rendent les cotisations obligatoires, les autres permettent de gagner des points dans le calcul de votre pension de vieillesse même si elles ne rendent pas les cotisations obligatoires.

Concernant le dernier point, la coordination des droits de sécurité sociale permet à un employé ayant travaillé moins de 5 ans en Allemagne, mais atteignant au moins ce minimum après avoir travaillé dans un autre pays européen, de toucher une part de sa pension en Allemagne conformément au nombre d'années cotisées. Ainsi, pas besoin de travailler 5 ans en Allemagne si vous avez cotisé tout autant dans l'UE !

Les cotisations pour la pension de vieillesse sont obligatoires pour les employés et certains types de micro-entrepreneurs. Elles représentent 18.6% du salaire brut mensuel en 2019 (et devrait augmenter peu à peu pour atteindre 20% d’ici 2025). Le plafond de cotisation mensuel est de 6 700€ en Allemagne de l’Ouest et 6 150€ en Allemagne de l’Est, ce qui correspond aux revenus maximum au delà desquelles aucune cotisation supplémentaire ne sera prélevée par le gouvernement allemand.

Dans le cadre d'un salarié, ces cotisations sont payées à part égal par l’employé et l’employeur. En revanche, pour les entrepreneurs, l'intégralité des cotisations sera financée par votre activité.

Le fonctionnement du système de retraite en Allemagne


 

Les résidents allemands dépendent de différentes pensions pour leur retraite. Le gouvernement propose une pension de vieillesse (Rentenversicherung) qui correspond au régime de base. Pour avoir des revenus supplémentaires, les résidents allemands peuvent cotiser pour un fond d’épargne-retraite d’entreprise. Les résidents peuvent également souscrire à un fond d’épargne volontaire pour avoir une pension plus confortable.

De plus en plus de résidents allemands cumulent ces différentes pensions.

L’assurance-pension légale : la pension de vieillesse publique allemande


 

En 2019, la pension de vieillesse publique peut être réclamée à partir de votre 66ème anniversaire. Cet âge est progressivement relevé depuis 2012 pour atteindre les 67 ans en 2029. Si vous êtes nés après 1964, vous aurez le droit de partir à la retraite à partir de 67 ans.l

Il n’existe ni de pension minimum, ni de pension maximum ! Le montant de votre pension de vieillesse dépend du montant des cotisations versées, de l’âge auquel vous prenez votre retraite (il y a une décote si vous prenez une retraite anticipée) et de la valeur actuelle de la pension de vieillesse (qui reflète la pension perçue avec une rémunération moyenne). Ainsi, si vous partez à l’âge légal de la retraite, votre pension de vieillesse est proportionnelle à vos cotisations.

Vous pouvez prendre une retraite anticipée avec une pension réduite :

  • à partir de votre 63ème anniversaire si vous avez plus de 35 ans de cotisation. Votre pension de vieillesse sera réduite de 3.6% par année manquante.

  • à partir de votre 60ème anniversaire si vous êtes gravement handicapés et que vous avez cotisé plus de 35 ans. Si vous êtes nés après 1964, cet âge est reculé à 62 ans.


Vous pouvez prendre une retraite anticipée avec une pension complète :

  • à partir de votre 63ème anniversaire si vous avez plus de 45 ans de cotisation. Les personnes étant nées après 1964 auront le droit de prendre leur retraite anticipée avec une pension complète à 65 ans.

  • à partir de votre 63ème anniversaire si vous êtes gravement handicapés et que vous avez cotisé plus de 35 ans. Si vous êtes nés après 1964, cet âge est reculé à 65 ans.


Les fonds de retraite privés d’entreprise en Allemagne


 

Le gouvernement pousse les entreprises et les employés à investir dans des fonds d’épargne retraite privés en proposant des allégements fiscaux. Les fonds d’épargne-retraite proposés par les entreprises ne sont pas obligatoires mais 3/5 de la population active est couvert par ce genre de fond en Allemagne. Cela permet d’être un complément à la pension de vieillesse.

Ces pensions commencent généralement à être payé en même temps que l’âge de retraite légal. Ainsi, bien qu’elles commencent généralement à partir de 65 ans aujourd’hui, elles sont amenées à être décalées à 67 ans également.

Les autres fonds de pension privés en Allemagne


 

Ce 3ème pan du système de retraite allemand est pour l’instant bien moins développé que les autres mais son poids est amené à être accru dans le futur. Il existe de nombreux fonds d’épargne-retraite différents et le plus intéressant dépend de la situation de chacun. Les pensions Riester sont actuellement les plus connues et répandues en Allemagne.

Le gouvernement propose des allègements fiscaux liés à ces fonds sous certaines conditions. Ces différentes pensions sont toutes accessibles aux expatriés. Vous n’avez pas besoin de vivre en Allemagne pendant votre retraite pour pouvoir toucher ces différentes pensions.


Le cumul des régimes de retraite en Allemagne


 

Vous pouvez continuer de travailler tout en touchant votre pension de vieillesse. Toutefois au-delà du plafond de 450€ brut par mois, votre pension de vieillesse à taux plein sera réduite.

SI vous avez pris une retraite anticipée, vous pouvez continuer de travailler et toucher jusqu’à 6 300€ en plus par an sans que cela impacte la pension de vieillesse que vous touchez. Les sommes qui dépassent ce montant diminue votre pension à hauteur de 0.40€ pour chaque euro supplémentaire.

En cas de retraite différée, votre pension sera majorée de 0.5% par mois de report à compter de l’âge légal de la retraite applicable.

Les démarches pour percevoir ses pensions de retraite en Allemagne


 

Vous n’avez pas besoin de faire de démarches particulières. Vous cotisez automatiquement pour la retraite allemande lorsque vous commencez à travailler en Allemagne.

Un citoyen européen a les mêmes droits qu’un Allemand pour le système de retraite allemand. Vous pouvez facilement transférer vos cotisations françaises et allemandes. Le transfert est automatique, vous n’avez pas à faire de démarches particulières. Vous devez simplement justifier de vos emplois à l’étranger auprès de votre caisse de retraite.

La caisse de retraite du pays européen où vous prenez votre retraite s’occupera de se mettre en lien avec la caisse de retraite du pays européen dans lequel vous avez travaillez. Ainsi si vous travaillez dans différents pays européens, les cotisations dans un pays européen vous faciliteront l’accès à la retraite dans un autre pays européen.

Vous pouvez vous mettre en relation avec la Caisse de retraite allemande pour vérifier que vos droits ont bien été comptabilisés.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter notre guide complet sur l'expatriation en Allemagne.