Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Quelles sont les démarches pour s'expatrier au Québec ? Notre guide:


 
Les démarches pour s'expatrier au Québec


Vous avez une opportunité professionnelle au Québec mais les démarches administratives vous semblent trop complexes ? Alors « accroche ta tuque avec d’la broche »  (tiens toi prêt en québécois), nous vous expliquons tout dans cet article !

Nous vous conseillons d’avoir lu au préalable l’article sur « Les contrats de travail au Québec » afin de mieux comprendre les démarches à suivre selon les types de contrat qui vous sont proposés.

 
Quels sont les requis pour immigrer au Québec?


 
La sélection des travailleurs immigrés se fait en fonction de critères notés par des points afin d’évaluer l’intégration du candidat au marché du travail et à la société québécoise. Ces critères et les points attribués à chacun son répertoriés dans une grille de sélection en vertu du règlement du 2 août 2018.

Parmi les critères, sont évalués : la formation (le domaine et le niveau de scolarité), l’expérience professionnelle, l’âge, les connaissances en français et en anglais, les séjours effectués au Québec ainsi que les liens de parenté avec un citoyen canadien ou un résident permanent au Québec, la possession d’une offre d’emploi validée par le Ministère, les caractéristiques liées au conjoint, le nombre d’enfant à charge ou encore la capacité d’autonomie financière.

Faire une demande d’immigration pour le Québec pour les travailleurs permanents



Pour les
travailleurs permanents les demandes de sélection permanente se font sous le principe de la déclaration d'intérêt. Ainsi, les personnes intéressées à immigrer au Québec doivent d'abord remplir et déposer une déclaration d'intérêt sur la plateforme Arrima. Cette déclaration d’intérêt est gratuite et vous pouvez le faire personnellement ; pas besoin donc de passer par un service extérieur !

Une fois sur la plateforme Arrima, vous vous trouverez dans une file d’attente virtuelle. Remplissez en ligne un formulaire de déclaration d’intérêt. Dans celui-ci, on vous demandera de mentionner votre domaine de formation, votre scolarité, vos compétences linguistiques et vos expériences de travail.

Si votre profil correspond aux besoins du Québec, le Ministère vous enverra une invitation afin de faire une demande de sélection permanente. Cette demande sera ensuite évaluée en fonction de la grille de sélection en vigueur.

Faire une demande d’immigration pour le Québec pour un emploi temporaire


 

Pour les travailleurs avec un emploi temporaire, la démarche à suivre dépendra de la catégorie de postes proposée. Cependant vous serez exempté de ces démarches si :

  • la durée de travail continu < 30 jours

  • vous travaillez bénévolement

  • votre profession est exemptée d’une demande de permis de travail


Pour une demande d’emploi temporaire la démarche classique à suivre est la suivante :

  • Remplir et signer le formulaire demande de sélection temporaire. Assurez-vous de bien remplir la section intitulée « Autorisation donnée à l’employeur »car c’est l’employeur qui enverra votre dossier au du Ministère de l’Immigration. 

  • Payer les droits exigibles pour l’examen de votre demande de sélection temporaire (199$ CAD au 1er janvier 2019 soit 132€). Notez que ces droits peuvent être assumés par l'employeur.

  • Ajouter les pièces justificatives requises pour le traitement de votre demande de sélection temporaire soit : une photocopie des pages de votre passeport qui comportent votre nom, votre lieu de naissance et votre signature + votre curriculum vitæ détaillé et à jour + une photocopie de vos diplômes et des relevés de notes qui les accompagnent. Dans le cas où le salaire proposé est inférieur au salaire horaire médian de votre profession au Québec, vous devrez ajouter une attestation de travail justifiant votre expérience de travail pour le poste offert.


L’employeur enverra votre demande de certificat d’acceptation du Québec (CAQ) au ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion et par Emploi et Développement social Canada. Si elle est acceptée vous devrez faire une demande de permis de travail auprès du gouvernement du Canada.

Attention, certaines professions n’ont pas besoin d’un permis de travail pour venir travailler au Canada. Pour le savoir le gouvernement canadien a mis en place une simulation à faire directement sur leur site internet.

 

Les démarches à faire une fois au Québec:



En arrivant sur le sol canadien il est indispensable de
se présenter au bureau d'accueil immigration Québec. Une fois passés les contrôles douaniers canadiens, vous serez dirigés vers le service d'accueil d'Immigration-Québec.

Le personnel vous indiquera alors toutes les démarches à suivre et vous fournira les documents nécessaires pour vos futures démarches administratives. Dès lors, entreprenez les démarches pour vous procurer les documents nécessaires à votre installation.  

Les deux principaux documents à obtenir sont le
numéro d'assurance sociale (NAS) ainsi que la carte d'assurance maladie (RAMQ). Certains de ces documents vous seront demandés par votre employeur ou, par exemple, à l’occasion d’une visite dans un établissement de soins de santé. Rassurez-vous, les démarches sont bien plus rapides qu’en France.

La demande de Numéro d'assurance sociale (NAS)


 

Tout travailleur doit obtenir un numéro d’assurance sociale dans les premiers jours suivant son arrivée au Québec. Cette demande peut se faire soit par la poste, soit dans un des centres de ressources humaines du Canada. Notons que la démarche est gratuite. Vous devez vous munir des documents originaux ; les photocopies ne sont pas acceptées. A savoir :


Pour les résidents permanents, une seule des pièces justificatives suivantes:

  • une carte de résident permanent délivrée par Citoyenneté et Immigration Canada (CIC)

  • ou une confirmation de résidence permanente délivrée par CIC et votre passeport étranger

  • ou une autre pièce d’identité avec photo comme le permis de conduire


Pour les résidents temporaires, une seule des pièces justificatives suivantes:

  • un permis de travail délivré par Citoyenneté et Immigration Canada (CIC);

  • un permis d’études délivré par CIC. L’étudiant étranger doit présenter soit : un permis d’études précisant que le titulaire du permis « peut accepter un emploi » ou « peut travailler » au Canada

  • une carte d’identité diplomatique et une lettre de permission de travailler délivrées par les Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada.

Dans les deux cas si le nom figurant sur votre document d’identité principal est différent de celui que vous utilisez au quotidien, vous devez fournir l’un des documents suivant justifiant le changement de nom. Ca peut être par exemple un certificat de mariage ou une ordonnance d’un tribunal autorisant un changement légal de nom.

Pour faire votre demande NAS vous devrez :

  • Remplir le formulaire qui vous a été remis par l’agent de Citoyenneté et Immigration Canada (CIC). Ce formulaire est aussi disponible dans les centres de ressources humaines du Canada.

  • Se présenter au centre de ressources humaines du Canada le plus proche, muni de ce formulaire et de vos pièces d’identité originales (citées ci dessus).

  • N’oubliez surtout pas d’inscrire sur votre formulaire l’adresse postale où vous pourrez, dans les semaines qui suivent, recevoir la carte plastifiée portant votre NAS.


Attention, la carte de NAS est un document important. Conservez-la en lieu sûr puisque selon la loi, seul votre employeur a le droit d’exiger de voir votre carte.  Par ailleurs, après réception de la carte d’assurance sociale, vous devez communiquer à votre employeur le numéro inscrit sur cette carte. Pour tout ce qui concerne la RAMQ, nous vous invitons à lire l’article « le système de santé au Québec ».

Source: