Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Quelle est la réglementation des stages au sein d'une entreprise en Espagne ?



La législation des stages en Espagne
L’Espagne est un pays familier du concept des stages en entreprise, et propose une réglementation très encadrée quant à leur utilisation.

Cependant, une différenciation doit être faîte entre les deux possibilités de stages en Espagne :

  • « Beca de practicas » -> Stage dans le cadre d’une formation universitaire ou professionnelle.
  • « Contrato laboral de praticas » -> Stage une fois votre diplôme universitaire ou professionnel validé. Il ne s’inscrit donc pas dans votre cursus mais représente une expérience optionnelle. Leur durée doit être comprise entre 6 mois et 2 ans.


Alors que la première option se fait sous convention de stage, la seconde est un véritable contrat de travail. Nous allons voir les différences majeurs entre ces deux types de contrats.


Les conditions pour obtenir un stage en Espagne :



Dans le cas où vous effectuez un stage dans le cadre d’une convention, vous signerez avec l’entreprise d’accueil un « Beca de practicas » qui validera votre expérience professionnelle dans le cadre de votre cursus.

Dans le cas où vous effectuez un stage après avoir terminé vos études, pendant une année de césure, ou autre stage hors cursus, vous pourrez signer un « Contrato laboral de pratica ». Celui-ci donne alors lieu à des conditions plus avantageuses de rémunération, et fait de vous un employé à part entière de l’entreprise.

Il est néanmoins nécessaire de remplir les conditions suivantes :

  • Avoir entre 18 et 30 ans
  • Avoir validé un diplôme de l’enseignement supérieur
  • Avoir obtenu ce diplôme moins de 5 ans avant le début de la période de stage

Dans les deux cas, ces contrats ont pour but de vous permettre de vous former et d’entrer dans le monde du travail. Vous devez donc être accueilli et formé en conséquences une fois arrivé dans l’entreprise.


La rémunération dans le cadre d’un stage en Espagne



Les « Becas de practica » sont des stages sous convention n’ayant pas de réglementation particulière quant à la rémunération minimum octroyée au stagiaire. C’est donc à l’entreprise de définir les indemnités qu’elle est prête à verser.

 

Certains établissements d'enseignement en Espagne incluent néanmoins une rémunération minimum dans la convention de stage, afin d’éviter les stages non rémunérés. Il est cependant peu probable que votre convention française détermine elle aussi un salaire minimum, mais il est toujours possible d’en discuter avec votre établissement.

Les « Contrato liberal de practicas » sont eux réglementés et proposent une rémunération minimum progressive. Ainsi, vous ne pourrez pas être rémunéré moins de 60% du salaire minimum la première année, et 75% du salaire minimum la seconde année. Attention, « El salario minimo » en Espagne est bien inférieur au salaire minimum en France. A titre indicatif, il était de 748.30 euros Brut ou 645.30 euros Net pour un salarié à plein temps en 2014.

Plus d'informations sont disponibles sur les stages en Espagne !