Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Index de l'article

Ton stage à Londres : quel était ta mission ?


Yassine parti en stage à londres pour 3 mois
L’entreprise pour laquelle je travaillais était une agence de courtage. Concrètement, leur rôle était de faire des paiements internationaux pour les entreprises et particuliers en devises étrangères.

De mon côté, j’étais support Back Office en Finance. Je m’occupais de la gestion courante des comptes pour les clients français, particuliers et entreprises. J’étais tout le temps en contact avec des clients français, c’est la raison pour laquelle il souhaitait recruter un stagiaire en France.

Au niveau de l’environnement de travail, il y avait d’autres stagiaires français au sein de l’agence, mais mon open space était composé d’une équipe 100 % anglaise.

Mes tâches étaient de répondre aux questions des clients à travers internet ou par téléphone, créer des comptes, et aider les gens en répondant à leurs requêtes. Globalement, les journées passaient très vite, et j’avais l’impression d’être toujours actif, et je ne m’ennuyais absolument jamais !

Par rapport à l’ambiance globale, j’ai pu découvrir l'environnement de travail anglo-saxon. Mes collègues étaient très ouverts alors que le PDG de la boîte était sur le même plateau que nous. Tout le monde était très jeune, on échangeait toute la journée et l’ambiance était très détendue et amusante. On sortait souvent le soir avec les collègues, ce qui m’a permis de me faire des amis anglais et français tout au long du séjour.

Dans l’ensemble, je sortais en majorité avec les stagiaires français, dans la mesure où les anglais étaient un peu plus âgés.

Comment était ta vie à Londres en dehors du travail ?



Ma semaine de travail était chargée mais me laissait beaucoup de temps libre. Je faisais du 8h à 17h tous les jours pendant la semaine. J’allais souvent au sport après le travail, ou je sortais avec des amis. Le weekend était dédié à la visite et aux loisirs. Trois mois de stage est une période relativement courte, et il y avait énormément de choses à faire à Londres. Je n’ai donc pas beaucoup quitté la ville, et je suis principalement resté sur place durant tout mon séjour.

J’ai aussi eu le droit au Ramadan pendant le stage, en plein été. C’était l’été le plus chaud à Londres depuis 10 ans, c’était donc assez difficile à vivre !

Que peux-tu dire par rapport à la vie étudinate à Londres ?



La ville est très agréable et très jeune. L’ambiance est très sympa, les gens sont très accueillants, on peut faire des soirées très animées dans les bars et faire des rencontres facilement.

Lors des premières semaines, je suis sorti seul quelques fois pour faire des rencontres. Une fois dans le bar, les gens viennent vers toi pour discuter, et tu rejoins très rapidement un groupe afin de passer une très bonne soirée. J’ai vraiment apprécié ce côté ouvert, d’autant plus que je connaissais personne à mon arrivée.

La ville est vraiment parfaite pour ceux qui aiment la vie nocturne. Les transports en commun sont incroyables : même à 3 heures du matin, il est possible de trouver un bus toutes les 15 minutes !

Comment s'est réparti ton budget pour tes 3 mois à Londres ?



Au niveau du budget, j’étais très limité ! J’avais beaucoup travaillé avant de partir à Londres, ce qui m’avait permis d’avoir des économies. L’objectif était de dépenser un minimum, mais j’étais payé seulement 250£ par mois !

Si l’on prend un logement à 500 £, la « Oyster Card » pour les transports en commun à 150£/mois, plus les dépenses en nourriture et pour les sorties, difficile de vivre uniquement sur un salaire de stagiaire !

Fort heureusement, j’avais réussi à obtenir deux bourses d’études pour un total de 400 euros par mois. En plus de mon salaire, cela couvrait le coût de mon loyer plus quelques extras.

Yassine en stage en Angleterre à Londrs