Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Les stages à l'étranger rémunérés : les différents aspects


 

Stages à l'étranger rémunérés

 

Les stages à l’étranger avec une réelle rémunération sont plus fréquents que l’on pourrait penser, la majorité des pays en voie de développement évoluant vers un salaire minimum pour étudiants en stage afin d’éviter tout abus de la part des entreprises.


Trouver un stage à l’étranger payé n’est donc pas un exploit en soi, en revanche trouver un stage bien rémunéré demande tout de suite une plus grande implication, et un profil professionnel intéressant pour l’employeur !

 

Des niveaux de salaire variables selon les offres de stage :


 

Selon votre destination, votre secteur d’activité et le domaine auquel vous postulez, les rémunérations peuvent varier du simple au triple. Difficile dans ces conditions d’évaluer le salaire que vous pouvez espérer en tant que stagiaire à l’étranger !

 

Un haut niveau de formation, une garantie de rémunération :


 

Lors de la publication d’une annonce de recrutement sur les plateformes d’emplois internationales, les entreprises recherchent majoritairement des étudiants avec un haut niveau de diplôme. Les étudiants en écoles de commerce, écoles d’ingénieurs ou en programme Master sont souvent les premiers visés par ces annonces. Ces offres sont dans la quasi-totalité rémunérées, avec des niveaux de salaire variables mais suffisamment intéressants pour attirer les diplômés.


Les étudiants de niveau Licence / Bachelor, n’ayant pour la plupart pas de spécialisation aux yeux des employeurs, peuvent être exclus des offres de stage avec rémunération. Si vous n’avez pas encore atteint le cycle Master, a vous de vous vendre le mieux possible auprès des recruteurs pour attirer l’attention et obtenir des indémnités.

 

Les grands groupes internationaux, des stages à l’étranger souvent bien payés :



Les entreprises nationales et internationales de plus de 500 salariés représentent souvent une garantie d’obtenir un poste à responsabilités, avec une rémunération au minimum correcte, mais parfois plutôt généreuse.
En sondant les différentes plateformes de recrutement, le salaire moyen d’un stagiaire dans un grand groupe tourne autour des moyennes suivantes :

 

Bac + 2 (Associate Degree, DUT, BTS): 450 euros / mois
Bac + 3 (Licence, Bachelor): 700 euros / mois
Bac + 4 (École de commerce/ ingénieur, Bachelor of Honor, Master 1) : 1100 euros / mois
Bac + 5 (École de commerce / ingénieur, Master’s Degree, Master 2 ): 1250 euros / mois


Une législation garantissant parfois une rémunération :


 

En France, un stage se doit d’être rémunéré s’il excède la durée de 7 semaines, pour un salaire minimum de 436.05 en 2013. Cette rémunération souvent considérée comme une indemnité plutôt qu’un salaire permet d’éviter tout travail non rémunéré.


Tous les pays développés n’ont pas nécessairement une réglementation obligeant les entreprises à rémunérer leurs stagiaires, à vous donc de cibler les pays en possédant une afin de garantir une indemnité minimum.

 

Les pays en voie de développement, un salaire parfois intéressant :



En plus de proposer un cadre intéressant et différent, les pays en voie de développement offrent souvent des opportunités de stage rémunérées correctement. Dans certains cas, comme la Chine, l’Europe de l’Est ou la Russie, les salaires sont même plus que confortables lorsque vous rejoignez un grand groupe, alors que le niveau de vie est inférieur.


Attention cependant, postuler à des offres de stage dans les pays en voie de développement ne garantit en rien un salaire élevé, et peu avoir quelques inconvénients.

 

Les stages à l’étranger payés, plus de responsabilités :


 

Les entreprises offrant des stages rémunérés attendront beaucoup plus de vous que lors d’un stage sans indemnités. Avec un stage non payé, les étudiants ont souvent l’occasion de prendre quelques jours de repos ou d’être moins regardant sur leurs heures de travail. Ce ne sera pas le cas dans le cadre d’un stage payé, et attendez vous à être traité comme un véritable salarié, avec les contraintes que cela incombe.


L’entreprise vous demandera généralement de signer un contrat afin d’accepter vos tâches, vos horaires et votre condition de travail. On vous demandera donc de travailler beaucoup, souvent autant que les autres employés de l’entreprise !

 

 

Articles en relation