Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Quels sont les différents aspects des stages à l'étranger non rémunérés ?


 

Stage à l'étranger non rémunéré

 

Les stages à l’étranger non-rémunérés sont très certainement les plus faciles à trouver, et sont nombreux bien qu’ils tendent à disparaître au profit des stages rémunérés quelque soit l’expérience du stagiaire.
Si l’absence de rémunération peut être démotivante pour certains étudiants, gardez à l’esprit que ce type de stage présente d’autres avantages et qu’ils peuvent être une excellente première entrée dans le monde du travail à l'international !

 

Des stages plus flexibles sur la durée :


 

Les stages à l’étranger non rémunérés sont souvent sur des durées courtes, ou offrent des périodes de temps flexibles. Si vous ne possédez qu’une période de temps limitée, ou avez besoin d’adapter votre stage à d’autres activités, ils sont la solution idéale.

 

Un pas de plus vers votre objectif final :


 

Lorsque vous désirez rejoindre un stage à l’étranger non payé, vous devez être sûr que ce stage sera une avancée dans votre carrière professionnelle, et sera un tremplin vers votre objectif final. Découvrir un pays, apprendre la langue, pouvoir par la suite rejoindre des postes à responsabilités sont autant de bonnes raisons de faire un stage non payé.

En revanche, si cela n’ajoute simplement qu’une ligne sur votre CV, ce n’est pas la meilleure chose à faire.

 

Une potentielle porte d’entrée vers un emploi :



Pour les étudiants souhaitant travailler à l’étranger, les stages non rémunérés peuvent parfois mener jusqu’à un emploi stable dans le pays d’accueil. En effet, rejoindre un stage même non payé vous permet de vous faire connaître dans un secteur, faire des rencontres, créer un réseau qui vous sera peut être bénéfique par la suite.


Les employeurs de certains pays, comme le Canada, sont souvent connus pour demander aux internationaux d’avoir un minimum d’expérience dans le pays d’accueil avant de les embaucher sur un poste stable. Les stages non rémunérés sont une occasion d’acquérir cette expérience rapidement, et éviter des mois de recherche pour un stage rémunéré difficile à trouver.

 

Certains secteurs plus touchés que d’autres par les stages non payés :



Les secteurs d’activité les plus friands des stages rémunérés sont souvent les plus populaires. Le marketing, la culture, la musique, les arts, la communication sont autant de domaines pour lesquels il est difficile mais pas impossible de trouver un stage à l’étranger rémunéré.


Les petites entreprises ou les start-up ont souvent quelques difficultés à payer leurs stagiaires, mais elles offrent à la place des responsabilités et des tâches variées. A vous donc de prendre le bon côté des choses et de profiter de l’aspect formateur.

 

Les stages à l’étranger non payés sont-ils illégaux ?



Les stages à l’étranger non-rémunérés sont injustes en soi : ils favorisent les étudiants ayant les moyens financiers de l’effectuer alors que certains ne peuvent pas se permettre de travailler gratuitement. Selon les pays, ils ont un caractère plus ou moins légal selon la réglementation. En revanche, ils sont de plus en plus mal vus de la part de la communauté, même aux USA ou au Canada où ils étaient auparavant majoritaires et légitimes.


Aujourd’hui, des associations et autres organismes n’hésitent pas à designer les grands groupes offrant des stages non rémunérés afin de ternir leur image. Cette démarche semble porter ces fruits, les stages à l’étranger ont de plus en plus de chances d’être rémunérés, du moins dans les pays développés.

 

 

Articles en relation