Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Les stages d'été à l'étranger, une excellente idée !


 

Faire un stage d'été à l'étranger

 

La période estivale est souvent synonyme de vacances particulièrement longues pour les étudiants français, mais cette période peut aussi représenter l’occasion d’effectuer un stage à l’étranger ! Et si en France, un stage en été n’est pas particulièrement répandu, les petits jobs ayant plus de popularité, beaucoup d’autres pays sont habitués à ce genre de pratique !


Les stages en entreprise durant la période estivale sont particulièrement répandus dans les pays anglo-saxons car ils présentent quelques avantages, à la fois pour l’entreprise et le stagiaire. Nous allons donc vous présenter tous les avantages de ce type de projet !

 

Un stage à l’étranger en été, la bonne humeur assurée !


 

Si vous partez en stage à l’étranger en été, c’est l’occasion de découvrir un pays, une culture et le monde de l’entreprise sous son meilleur jour dans la mesure où cela sera surement la meilleure période de l’année.
Le climat a de fortes chances d’être favorables et vous permettra de travailler dans les meilleurs conditions, alors que rien ne vous empêche de voyager les week-ends.

 

Une durée raccourcie pour découvrir une fonction :



Autre avantage majeur, les stages d’été durent en moyenne de 1 à 3 mois et vous permettent de découvrir une fonction sur une durée courte, qui évite toute lassitude. Votre motivation sera à son maximum du début à la fin, et l’entreprise sera la première à apprécier cet engouement !


C’est aussi une manière facile et rapide d’obtenir une expérience professionnelle supplémentaire sur votre CV, et de combler certaines lacunes si besoin est vis-à-vis de votre projet professionnel ou vos études.

 

Découvrir la vie à l’internationale et le monde de l’entreprise :


 

Un stage à l’étranger en été est aussi l’occasion de découvrir la vie en tant qu’étudiant international sur une courte durée afin de déterminer s’il est possible de réitérer l’expérience ! De même, vous rentrerez directement dans le monde de l’entreprise par la grande porte en partant à l’international, pour ceux n’ayant pas encore d’expérience professionnelle.

 

Un processus de recrutement pour les entreprises :


 

Pour les entreprises et les grands groupes internationaux, la période estivale est l’occasion de recruter de nombreux stagiaires récemment diplômés dans le but de tester leurs aptitudes et capacités et savoir s’ils correspondent au poste proposé.


De plus en plus d’entreprises recrutent les diplômés à des postes stables de cette manière, après les avoir suivi en interne pendant plusieurs semaines lors d’un stage d’été. Pour les étudiants français souhaitant travailler à l’étranger par la suite, un stage d’été à l’étranger est alors une excellente porte d’entrée dans une entreprise.


Des indémnités de stages souvent faibles voir absentes :



L’un des seuls inconvénients des stages d’été à l’étranger est l’absence de rémunération pour la majorité d’entre eux. Si les grands groupes offrent souvent des indemnités à leurs stagiaires, les PME ont peu de chances de vous offrir un salaire pour une période si courte. Mais l’intérêt du stage d’été n’est pas là.

 

Une flexibilité bienvenue pour multiplier les expériences :



Pas forcément facile lorsque l’on postule à l’étranger depuis la France mais réalisable, le cumul d’expériences est une solution envisageable et particulièrement intéressante. En effet, l’absence de rémunération peut entraîner une certaine flexibilité au niveau de vos horaires et jours de travail, et il est possible de ne travailler que quelques jours par semaines.

 

Ainsi, pour les plus téméraires, il est tout à fait réalisable de passer les trois premiers jours de la semaine dans une entreprise, à découvrir une fonction, puis les deux derniers dans une seconde entreprise à un poste similaire ou différent ! Formateur et valorisant !

 

 

Quels sont les différents aspects des stages à l'étranger non rémunérés ?


 

Stage à l'étranger non rémunéré

 

Les stages à l’étranger non-rémunérés sont très certainement les plus faciles à trouver, et sont nombreux bien qu’ils tendent à disparaître au profit des stages rémunérés quelque soit l’expérience du stagiaire.
Si l’absence de rémunération peut être démotivante pour certains étudiants, gardez à l’esprit que ce type de stage présente d’autres avantages et qu’ils peuvent être une excellente première entrée dans le monde du travail à l'international !

 

Des stages plus flexibles sur la durée :


 

Les stages à l’étranger non rémunérés sont souvent sur des durées courtes, ou offrent des périodes de temps flexibles. Si vous ne possédez qu’une période de temps limitée, ou avez besoin d’adapter votre stage à d’autres activités, ils sont la solution idéale.

 

Un pas de plus vers votre objectif final :


 

Lorsque vous désirez rejoindre un stage à l’étranger non payé, vous devez être sûr que ce stage sera une avancée dans votre carrière professionnelle, et sera un tremplin vers votre objectif final. Découvrir un pays, apprendre la langue, pouvoir par la suite rejoindre des postes à responsabilités sont autant de bonnes raisons de faire un stage non payé.

En revanche, si cela n’ajoute simplement qu’une ligne sur votre CV, ce n’est pas la meilleure chose à faire.

 

Une potentielle porte d’entrée vers un emploi :



Pour les étudiants souhaitant travailler à l’étranger, les stages non rémunérés peuvent parfois mener jusqu’à un emploi stable dans le pays d’accueil. En effet, rejoindre un stage même non payé vous permet de vous faire connaître dans un secteur, faire des rencontres, créer un réseau qui vous sera peut être bénéfique par la suite.


Les employeurs de certains pays, comme le Canada, sont souvent connus pour demander aux internationaux d’avoir un minimum d’expérience dans le pays d’accueil avant de les embaucher sur un poste stable. Les stages non rémunérés sont une occasion d’acquérir cette expérience rapidement, et éviter des mois de recherche pour un stage rémunéré difficile à trouver.

 

Certains secteurs plus touchés que d’autres par les stages non payés :



Les secteurs d’activité les plus friands des stages rémunérés sont souvent les plus populaires. Le marketing, la culture, la musique, les arts, la communication sont autant de domaines pour lesquels il est difficile mais pas impossible de trouver un stage à l’étranger rémunéré.


Les petites entreprises ou les start-up ont souvent quelques difficultés à payer leurs stagiaires, mais elles offrent à la place des responsabilités et des tâches variées. A vous donc de prendre le bon côté des choses et de profiter de l’aspect formateur.

 

Les stages à l’étranger non payés sont-ils illégaux ?



Les stages à l’étranger non-rémunérés sont injustes en soi : ils favorisent les étudiants ayant les moyens financiers de l’effectuer alors que certains ne peuvent pas se permettre de travailler gratuitement. Selon les pays, ils ont un caractère plus ou moins légal selon la réglementation. En revanche, ils sont de plus en plus mal vus de la part de la communauté, même aux USA ou au Canada où ils étaient auparavant majoritaires et légitimes.


Aujourd’hui, des associations et autres organismes n’hésitent pas à designer les grands groupes offrant des stages non rémunérés afin de ternir leur image. Cette démarche semble porter ces fruits, les stages à l’étranger ont de plus en plus de chances d’être rémunérés, du moins dans les pays développés.

 

 

Les stages à l'étranger rémunérés : les différents aspects


 

Stages à l'étranger rémunérés

 

Les stages à l’étranger avec une réelle rémunération sont plus fréquents que l’on pourrait penser, la majorité des pays en voie de développement évoluant vers un salaire minimum pour étudiants en stage afin d’éviter tout abus de la part des entreprises.


Trouver un stage à l’étranger payé n’est donc pas un exploit en soi, en revanche trouver un stage bien rémunéré demande tout de suite une plus grande implication, et un profil professionnel intéressant pour l’employeur !

 

Des niveaux de salaire variables selon les offres de stage :


 

Selon votre destination, votre secteur d’activité et le domaine auquel vous postulez, les rémunérations peuvent varier du simple au triple. Difficile dans ces conditions d’évaluer le salaire que vous pouvez espérer en tant que stagiaire à l’étranger !

 

Un haut niveau de formation, une garantie de rémunération :


 

Lors de la publication d’une annonce de recrutement sur les plateformes d’emplois internationales, les entreprises recherchent majoritairement des étudiants avec un haut niveau de diplôme. Les étudiants en écoles de commerce, écoles d’ingénieurs ou en programme Master sont souvent les premiers visés par ces annonces. Ces offres sont dans la quasi-totalité rémunérées, avec des niveaux de salaire variables mais suffisamment intéressants pour attirer les diplômés.


Les étudiants de niveau Licence / Bachelor, n’ayant pour la plupart pas de spécialisation aux yeux des employeurs, peuvent être exclus des offres de stage avec rémunération. Si vous n’avez pas encore atteint le cycle Master, a vous de vous vendre le mieux possible auprès des recruteurs pour attirer l’attention et obtenir des indémnités.

 

Les grands groupes internationaux, des stages à l’étranger souvent bien payés :



Les entreprises nationales et internationales de plus de 500 salariés représentent souvent une garantie d’obtenir un poste à responsabilités, avec une rémunération au minimum correcte, mais parfois plutôt généreuse.
En sondant les différentes plateformes de recrutement, le salaire moyen d’un stagiaire dans un grand groupe tourne autour des moyennes suivantes :

 

Bac + 2 (Associate Degree, DUT, BTS): 450 euros / mois
Bac + 3 (Licence, Bachelor): 700 euros / mois
Bac + 4 (École de commerce/ ingénieur, Bachelor of Honor, Master 1) : 1100 euros / mois
Bac + 5 (École de commerce / ingénieur, Master’s Degree, Master 2 ): 1250 euros / mois


Une législation garantissant parfois une rémunération :


 

En France, un stage se doit d’être rémunéré s’il excède la durée de 7 semaines, pour un salaire minimum de 436.05 en 2013. Cette rémunération souvent considérée comme une indemnité plutôt qu’un salaire permet d’éviter tout travail non rémunéré.


Tous les pays développés n’ont pas nécessairement une réglementation obligeant les entreprises à rémunérer leurs stagiaires, à vous donc de cibler les pays en possédant une afin de garantir une indemnité minimum.

 

Les pays en voie de développement, un salaire parfois intéressant :



En plus de proposer un cadre intéressant et différent, les pays en voie de développement offrent souvent des opportunités de stage rémunérées correctement. Dans certains cas, comme la Chine, l’Europe de l’Est ou la Russie, les salaires sont même plus que confortables lorsque vous rejoignez un grand groupe, alors que le niveau de vie est inférieur.


Attention cependant, postuler à des offres de stage dans les pays en voie de développement ne garantit en rien un salaire élevé, et peu avoir quelques inconvénients.

 

Les stages à l’étranger payés, plus de responsabilités :


 

Les entreprises offrant des stages rémunérés attendront beaucoup plus de vous que lors d’un stage sans indemnités. Avec un stage non payé, les étudiants ont souvent l’occasion de prendre quelques jours de repos ou d’être moins regardant sur leurs heures de travail. Ce ne sera pas le cas dans le cadre d’un stage payé, et attendez vous à être traité comme un véritable salarié, avec les contraintes que cela incombe.


L’entreprise vous demandera généralement de signer un contrat afin d’accepter vos tâches, vos horaires et votre condition de travail. On vous demandera donc de travailler beaucoup, souvent autant que les autres employés de l’entreprise !

 

 

Comment trouver un stage à l'étranger ?



Trouver un stage à l'étranger avec EFAujourd'hui les étudiants et jeunes diplômés, tout comme les entreprises sont conscients de la valeur ajoutée d’une expérience à l'étranger. En fonction de vos objectifs, il existe diverses façons de trouver une opportunité de stage à l’étranger.

Stage à l'étranger conventionné ou non :


 

Dans le cadre de vos études un stage en entreprise est souvent recommandé voir obligatoire dans certaines filières, et ce même si vous décidez de partir étudier à l’étranger. Dans la majorité des cas, un contrat appelé « convention de stage » est signé entre l’établissement scolaire de l’étudiant, l’étudiant et l’entreprise d’accueil, bien que dans certains pays tel que le Royaume-Uni, les conventions de stage soient bien moins connues qu'en France. La convention pour un stage n'est donc pas obligatoire dans le cadre de votre recherche de stage à l'étranger.

 

Du côté de l'employeur, il appréciera un candidat ayant plusieurs expériences professionnelles et s’intéressera plus particulièrement aux projets et résultats obtenus durant les postes que le candidat a pu occuper. N'hésitez donc pas à mettre en avant ces résultats en avant sur votre C.V, afin de valoriser et de rendre plus concrètes vos expériences dans le monde du travail.

 
Commencer ses recherches pour un stage à l'étranger :


 

Stage à l'étranger avec EFLe marché des stages pour étudiants est devenu très concurrentiel, et il est devenu assez difficile de trouver un stage correspondant à vos attentes. Plus qu’une concurrence régionale, les étudiants doivent faire face à une concurrence nationale et même internationale dans les grandes villes et capitales. Face à ce constat, toutes les pistes sont à explorer ! Les écoles et universités ont des accords avec de nombreuses entreprises et groupements d’entreprises afin d’accueillir des stagiaires.  La bonne nouvelle est que ces accords peuvent être internationaux et offrent dans ces cas des opportunités excitantes pour commencer une carrière internationale.


D’autres programmes universitaires offrent des bourses d'études parrainées par le programme Leonardo da Vinci de l'Union européenne et sont gérés par les universités. Vous pouvez également faire une recherche personnelle d'entreprises privées et proposer une candidature spontanée. Sur internet il existe de nombreuses offres de stages dans plusieurs régions du monde qui sont à consulter dans la partie recrutement de chaque site.

 

Certaines agences de stages linguistiques vous proposent des placements en entreprises à l’étranger incluant recherche d’entreprise et expérience correspondant à vos objectifs, hébergement, Visa… Une solution bien pratique lorsque vous n’avez aucune connaissance du pays ou vous souhaitez partir et que vous n'avez pas le temps ou le courage d'entreprendre les démarches et les recherches seul.

 

Articles en relation