Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Index de l'article


En dehors des cours, comment était la vie Erasmus à Hanovre ?



Pour la première semaine, il y avait des évènements organisés toutes les soirées et un running quizz afin de découvrir la ville. Il y avait des soirées Erasmus vraiment officielles une fois par mois, et c’était réellement les meilleurs évènements ! Il y avait un bâtiment dédié exclusivement à ces soirées qu’ils appelaient « le silo ». La bière coûtait un ou deux euros, et tu pouvais y rencontrer la majorité des étudiants.

Julie, Erasmus à HanovreIl y avait aussi des soirées Karaoké, des Pubs Crawls et d’autres évènements sympas pendant le semestre. En plus, les frais d’inscription couvraient des cours de fitness au sein de l’université. Il devait y avoir plus d’une centaine d’étudiants à suivre les cours de « Hardcore Markus », un prof de fitness qui nous demandait énormément, mais c’était assez fun !

Il m’a fallu un peu de temps pour réussir à être au courant de toutes les soirées qui étaient organisées, et j’en ai raté quelques-unes au début car la communication n’était pas optimale.

A côté, il y avait aussi des voyages d’organisés, mais j’ai préféré partir avec mon propre groupe. J’ai eu l’occasion de visiter Hambourg, de passer un weekend à Berlin, et une semaine à Cracovie.

Au niveau de mon groupe d’amis, j’étais souvent avec un étudiant français et un étudiant allemand. A cela s’ajoutait un groupe de filles internationales, avec deux polonaises, une finlandaise, une italienne, et une tchèque.

Qu’as-tu pensé de l’université d’Hanovre ?



Il y a plusieurs campus le long d’une route. J’étais dans le premier bâtiment que l’on appelait le « Conti-Campus » car les infrastructures appartenaient à l’entreprise « Continental » auparavant. Il y avait un autre campus dédié aux ingénieurs sous la forme d’un château magnifique (voir la photo ci-dessous), mais je n’ai pas eu l’occasion d’avoir des cours dedans.

On avait aussi une grande bibliothèque sur 5 étages. Cela avait beau être grand, lors des périodes d’examens, il était difficile de trouver une place pour réviser. Il y avait aussi la Menza, un réfectoire où l’on pouvait manger pour moins de deux euros. On pouvait obtenir une assiette avec de la viande et autant de légumes que possible pour vraiment pas cher.

Sur le campus, il y avait aussi un café / Bar géré par les étudiants, le « HanOmacke (page Facebook) ». Il y avait beaucoup de soirées organisées dedans, et les boissons n’étaient pas trop chères.

Chateau de l'université d'Hanovre

Qu’est-ce que tu as pensé de la ville d’Hanovre ?



Le centre-ville était assez sympa. La ville n’est pas immense, pourtant, les transports sont particulièrement bien développés, et ils sont ouverts toute la nuit le weekend, et ferment seulement deux heures pendant la semaine.

Il était aussi possible de faire beaucoup de choses à pied, ce qui change des villes comme Paris !

Il y avait quelques activités culturelles dans la ville, comme le « Neues Rathaus » qui est très connu ou le musée d’Art moderne.

Le marché de Noël est aussi l’un des meilleurs d’Allemagne, et il est différent des autres villes allemandes. A Hanovre, il est réparti dans toute la ville, avec des thèmes pour chaque quartier. On peut retrouver un thème « médiéval », un thème « village finlandais », le thème « classique », et plein d’autres idées vraiment originales.

Comment a évolué ton niveau d’allemand sur place ?



J’ai fait beaucoup d’efforts le premier mois pour m’améliorer. Le problème, c’est qu’entre Erasmus on parlait beaucoup anglais, Du coup, après le premier mois, je parlais de moins en moins allemand et l’anglais est devenu la langue la plus utilisée. Au final, je suis arrivée avec un bon niveau, et je suis repartie avec un très bon niveau, même si j’ai encore quelques difficultés à l’oral.

Pour que je progresse vraiment, il aurait fallu que je sois vraiment immergée au sein de groupes allemands. Dans la mesure où les Erasmus en grande partie n’avaient pas un bon niveau d’allemand, ils préféraient parler anglais.

Quel a été ton budget pendant ton semestre à Hanovre ?



Mon budget s’est réparti de la manière suivante pendant mon séjour à Hanovre :

Logement : 235 euros pour une chambre de 14m2 en colocation

Nourriture : 200 euros par mois en faisant mes courses dans un petit supermarché

Soirées : 80 euros par mois. Les boissons et les entrées sont très peu chères. On peut avoir une pinte pour 3 ou 4 euros, et les entrées dans les clubs tournent autour des 7 euros grand maximum (la plupart des soirées coûtent 3 euros).

Transport : Inclus dans les 200 euros de frais de scolarité que j’ai payé à mon arrivée

Sport : 20 euros par mois pour une salle de fitness à côté de chez moi. J’avais aussi accès à des cours de fitness au sein de l’université gratuitement.

Assurance : Grâce à la carte européenne d’assurance maladie, je n’avais pas à souscrire d’assurance supplémentaire pour partir en Allemagne.

Vol Aller-retour : Au départ de Paris, 200 euros l’aller-retour pour un vol direct vers Hanovre avec seulement une très grosse valise.

Voyages : Environ 50 euros par mois en moyenne bien que je n’ai pas voyagé tous les mois et j’ai réussi à être logée gratuitement à Berlin.

Quelle est ta conclusion sur ton séjour Erasmus à Hanovre ?



De mon point de vue, le séjour Erasmus en Allemagne n’est peut-être pas la meilleure manière de progresser en allemand car la majorité des étudiants parlent en anglais.

C’était vraiment une expérience sympa, mais avec du recul j’aurai peut-être dû choisir une destination plus exotique. Je suis partie en Allemagne pour apprendre la langue, et au final j’en ai assez peu profité. Une destination plus originale aurait été plus dépaysante !

J’ai cependant passé un très bon moment, avec de nombreux souvenirs mémorables.

Julie étudie à Hanovre en Allemagne

 

consultez notre forum