Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Quels sont les avantages des échanges universitaires à l'étranger ?



Les avantages d un echange universitaire


Les échanges universitaires sont désormais une pratique courante au sein des formations universitaires en France, et la majorité des étudiants peuvent aujourd’hui partir s’ils le souhaitent. Mais lorsque l’opportunité se présentera à vous, quelles seront les raisons qui vous pousseront à partir ?

Quels points forts présentent les échanges universitaires par rapport à l’inscription directe au sein des universités étrangères ? Afin de vous encourager à partir en échange universitaire durant votre cursus, voici les 8 avantages majeurs de ce type de séjours d’études !


La facilité des démarches pour partir étudier à l’étranger



Les démarches pour partir étudier à l’étranger à travers un échange universitaire sont simplifiées par rapport aux démarches d’inscription classiques. Malgré des reproches récurrents des étudiants envers la complexité du programme Erasmus ou parfois le manque de clarté du département des relations internationales, l’inscription et le départ se font généralement facilement et en ligne au sein de votre établissement.

Si les inscriptions en solo se sont beaucoup démocratisées et simplifiées grâce à internet, il peut être encore plus simple de partir étudier à l’étranger grâce aux échanges où votre établissement prend en charge une partie des démarches. Bien entendu, un projet de ce type reste complexe, et il est inévitable que vous passiez au moins quelques heures à vous occuper des formalités et constituer votre dossier !

Il n’est pas aussi rare que vous deviez alterner les échanges d’informations entre votre université d’accueil à l’étranger et votre établissement en France, mais cela fait partie de l’expérience.


Une expérience plus concise à l’étranger pour découvrir l’éducation à l’international



Les échanges universitaires se déroulent généralement sur une période allant de 6 mois à 1 an selon votre cursus et vos choix personnels. Cette période peut monter à 18 mois voire 2 ans pour les doubles diplômes, mais la majorité des échanges universitaires se font sur une année universitaire de 9 mois.

L’avantage indéniable de ce type de séjour est qu’il permet de vivre une expérience incroyable sur une durée précise, sans prendre d’engagement sur plusieurs années. Ainsi, en comparaison des étudiants effectuant un cursus entier à l’étranger sur 3 ou 4 ans, vous vivrez une expérience plus concentrée et parfois plus proche de vos attentes si vous ne souhaitez pas vivre à l’étranger sur une longue période.

En revanche, si vous ne souhaitez plus rentrer en France après un superbe séjour à l’étranger, les choses seront plus compliquées !


Un choix de destinations étendu pour partir en échange universitaire



Le programme Erasmus et les partenariats entre écoles garantissent généralement l’accès à une vingtaine de destinations minimum. Hormis toute sélection potentielle, cette facilité d’accès à la destination de votre choix sans difficulté est une véritable chance ! Dans les meilleures Grandes Écoles, vous pourrez même compter sur plus d’une soixantaine de destinations qui n’attendent que vous.

En comparaison, les démarches nécessaires à l’inscription directe aux universités prennent plus de temps et demandent une décision en amont des pays dans lesquels vous souhaitez étudier, en espérant d’être admis par la suite.


Une pré-sélection des établissements étrangers pour votre échange universitaire



Au-delà du nombre de destinations accessibles, les programmes d’échanges ainsi que les partenariats des écoles garantissent généralement des universités et autres établissements ayant été sélectionnés pour la qualité de leur enseignement et infrastructures.

Quelle que soit votre destination, vous avez généralement la garantie de rejoindre une université agréé apte à faire de votre échange universitaire un moment agréable et instructif sans trop de recherches et présélection préalable de votre part.

 

Un coût généralement plus attractif pour vos études à l’international



Les programmes d’échanges et partenariats reposent en majorité sur un financement externe par des organisations internationales ou bien sur un principe d’échange d’étudiants. Chaque étudiant français envoyé à l’étranger correspond à un étudiant international rejoignant votre établissement en France.

Ces deux systèmes permettent généralement de s’exonérer des frais d’inscription des établissements à l’étranger en ne conservant que les frais de votre établissement en France. Pour les étudiants à l’université ou à l’IUT, le coût très faible des études en France devient alors un véritable avantage !

Même pour les écoles de commerce connues pour leurs frais d’inscription très élevés, certaines destinations restent beaucoup plus chères que ce que vous pouvez payer en France. On pense notamment aux États-Unis, l’Australie, l’Angleterre ou encore la Chine où les cursus privés et publiques peuvent vite atteindre plusieurs dizaines de milliers d’euros, en particulier dès le niveau Master.


Une intégration directe dans votre cursus en France



Pas de question à poser sur les conditions de départ pour étudier à l’étranger, c’est intégré directement dans votre cursus ! Avec plus ou moins de liberté, vous choisissez quand et où vous souhaitez partir, les modules de cours que vous souhaitez suivre, et vous avez l’assurance de continuer votre cursus de nouveau une fois en France.

Cette intégration permet d’éviter les doutes possibles sur la reconnaissance de votre formation à l’étranger à votre retour, ainsi que sa suite logique, bien que l’harmonisation de l’enseignement supérieur dans le monde réduisent de plus en plus les problèmes d’équivalence potentiels même pour les candidats s'inscrivant hors échange.

Une équivalence des diplômes facilitée à votre retour en France



Même si l’enseignement supérieur dans le monde s’harmonise de plus en plus, notamment grâce à la réforme LME en Europe, et l’adoption d’un modèle se rapprochant de l’enseignement anglo-saxon dans des pays européens, asiatiques et hispaniques, il est toujours appréciable de savoir que votre formation à l’étranger sera reconnue sans difficultés à votre retour.

Et c’est là l’un des plus gros avantages de votre échange universitaire, il n’y aura pas d’équivalence officielle à obtenir ! Votre diplôme étant celui délivré à la fin de votre cursus en France, vous disposerez d’une reconnaissance garantie de votre séjour académique à l’étranger. Même en double diplômes, le diplôme français vous garantit une reconnaissance minimum.


L’obtention potentielle d’un double diplôme selon votre échange universitaire



Pour les échanges universitaires les plus longs, et généralement pour un groupe beaucoup plus réduit d’étudiants, il est possible de partir effectuer un double diplôme à l’étranger. Pour une durée minimum d’au moins 1 an à l’étranger, il est ainsi possible d’obtenir le diplôme de l’université d’accueil en plus du diplôme français.

Ce diplôme pourra notamment vous permettre de suivre plus facilement par la suite un cursus à l’étranger grâce à une reconnaissance accrue de votre cursus, ou disposez d’un profil ayant plus d’attrait aux yeux des recruteurs étrangers plus familiers avec les formations de votre pays d’accueil à l’étranger.

Plus d’informations dans notre guidé dédié aux doubles diplômes à l’étranger (A venir).

Des bourses d’études dédiées aux séjours à l’étranger plus facilement accessibles



Dernier avantage, et souvent le plus important pour les jeunes en tant qu’étudiant français partant à l’étranger, vous pouvez accéder à de nombreuses aides régionales, nationales et internationales pour partir étudier en échange universitaire à l’étranger !

En effet, la majorité des aides distribuées en France s’adressent aux étudiants étant rattachés à un établissement de l’enseignement supérieur français. Les aides régionales, départementales, et nationales sont donc accessibles uniquement si vous partez en échange à travers un cursus français. Les étudiants français s’inscrivant directement aux universités à l’étranger ne sont plus considérés comme appartenant à l’enseignement supérieur français, et dépendent uniquement de leur pays d’accueil.

Bien qu’elles ne soient pas garanties, ces aides restent un atout non négligeable pour partir et représentent une différence majeure dans votre budget une fois sur place.

consultez notre forum