Les cookies permettent de personnaliser le contenu et les annonces afin d'améliorer votre expérience. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Votre source d'informations pour partir étudier à l'étranger

Menu

Comment augmenter ses chances d’être recontacté pour un stage à l’étranger ?


 
Augmenter ses chances d'être recontacté pour un stage


Le cauchemar de la majorité des étudiants aujourd’hui : envoyer des candidatures par dizaines sans recevoir de réponse en échange. Au mieux, c’est souvent des réponses automatiques qui parviennent jusqu’à votre boîte mail, et n’altèrent en rien votre espoir de voir arriver un jour un premier contact positif.

Le fait est qu’aujourd’hui les entreprises reçoivent facilement plusieurs dizaines de candidatures pour un poste donné grâce à internet, et qu’il n’est pas toujours facile de sortir du lot. Fort heureusement, avec quelques conseils, on peut vous permettre d’augmenter légèrement vos chances d’être recontacté !

10 Conseils pour optimiser vos chances d’être recontacté suite à votre candidature


 

1. Envoyer votre C.V au contact en question ainsi qu’aux ressources humaines. La personne en charge vous recontactera si elle est intéressée, mais les ressources humaines ont une vue plus globale des besoins de l’entreprise. Il peut arriver que si le poste auquel vous postulez est déjà pourvu, l’administration trouve un autre poste où vous pourriez être le candidat idéal. Cela ne coûte rien, et rajouter un contact à votre mail prend en général peu de temps !

2. Prendre contact avec le recruteur lorsque les coordonnées sont accessibles. Il peut arriver que vous obteniez directement les informations pour contacter votre recruteur. Dans ce cas, n’hésitez pas à passer un appel de courtoisie pour exposer vos motivations une à deux semaines après l’envoi de votre CV. Cela pourrait permettre à votre recruteur de mettre votre CV de côté, ou l’inciter à vous donner une seconde chance si vous n’avez pas été sélectionné en premier lieu.

3. Pour les plus grandes structures, n’hésitez pas à inclure des « mots clés » liés au poste et à l’activité. Chaque poste a des requis spécifique, et il n’est pas rare que face à l’afflux important de candidatures les entreprises fassent appel à un logiciel faisant une sélection préalable des profils selon des mots clés définis. Pour ce type de poste, n’hésitez pas à regarder les compétences requises afin de les inclure dans votre CV et passer la première sélection.

4. Envoyez des candidatures dans tous les types de structure. Lorsque l’on postule à l’étranger, il est parfois difficile de rentrer dans les plus grosses structures ayant un recrutement très formaté. Les plus petites en revanche sont en générale plus ouvertes vers les profils variés et n’hésitent pas à regarder chaque dossier se présentant à eux.

5. Postulez aux offres déjà publiées. Que l’on soit bien clair, les candidatures spontanées peuvent fonctionner dans de nombreux cas. Mais dans les faits, leur taux de retour est beaucoup plus faible qu’une réponse à une offre de stage déjà publiée. Postulez donc de manière spontanée si vous n’avez pas le choix aux entreprises qui vous intéressent particulièrement, et répondez aux offres d’emploi déjà créées pour les autres !

6. Multipliez les envois de candidature ! On ne peut rien y faire, mais il a été prouvé que plus vous envoyez de réponse aux offres de stage, plus vous aurez de chances d’être contacté. Pas forcément l’une des activités les plus passionnantes, l’envoi massif de CV est donc fortement conseillé.

7. Assurez-vous que vos candidatures respectent le format du pays auquel vous postulez. Votre CV, lettre de motivation, et message doivent respecter les attentes et les habitudes des recruteurs locaux. S’ils peuvent être un peu plus indulgents envers les candidats internationaux, toute erreur grossière vous vaudra une élimination du processus de recrutement.

8. Écrivez dans la langue du poste visé. Certains étudiants tendent à favoriser l’anglais quel que soient le poste ou la destination visée. Attention ! Il est important d’écrire et de fournir des documents en phase avec la langue du recruteur et du poste que vous convoitez.

9. Ne faîtes pas de fautes ! Vous avez de fortes chances d’écrire dans la langue de l’entreprise d’accueil. Vérifiez que vous ne faîtes pas de fautes dans une langue qui n’est généralement pas la vôtre.

10. Faîtes marcher le réseau de votre école ! Une solution intéressante pour les étudiants appartenant aux Grandes Écoles ou autres, votre établissement ainsi que les étudiants vous fournissent généralement via des canaux internes les dernières offres de stage auxquels ils ont accès.

Partenaires de l’école, anciens étudiants, étudiant en cours de stage cherchant à passer le « flambeau », les possibilités ne manquent pas. Ces offres étant publiés en interne, le nombre de candidatures reçues par l’employeur est donc bien moindre. Cela vous laisse donc toutes les chances de sortir du lot, et d’aller plus facilement vers l’étape de l’entretien.

Plus d'infos sur les stages à l'étranger ! Retrouvez aussi nos bons plans pour les offres de stage !